SPITZ : SON ÉDUCATION

L’éducation du Spitz est très facile. C’est en effet l’une des races les plus réceptives à l'apprentissage en raison de son intelligence, de son attachement à son maître et à sa conscience du monde qui l’entoure. Ses aptitudes naturelles ne signifient pas que son éducation doit être négligée, bien au contraire. Elle permet au chien de devenir un compagnon de vie équilibré tout en assurant sa sécurité.

Facilité à éduquer le Spitz

L’éducation du Spitz est accessible à tout le monde, et c’est pour cela que cette race est recommandée comme premier chien. Comme ce toutou est intelligent et alerte, il n’a aucun mal à assimiler les commandes et comprend très vite ce qui est attendu de lui. En plus de sessions de dressage « formelles », les jeux sont un très bon moyen de renforcer les apprentissages, de manière ludique.

Même si le caractère du Spitz facilite grandement son éducation, il vaut toutefois mieux la commencer lorsqu’il est encore jeune. Cela lui permet d’acquérir très tôt la socialisation qui lui fera accepter sans problème la présence d’autres animaux mais aussi d’apprendre à canaliser sa tendance à aboyer pour un tout ou pour un rien.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Obéissance du Spitz

Là encore, pas de mauvaise surprise : cette boule de poils excelle à l’obéissance grâce à sa capacité à mémoriser les ordres et les bons comportements. En plus, il adore faire plaisir à son maître et est très sensible aux félicitations et aux récompenses. L’éducation du Spitz est donc facilitée par ces dispositions. L’obéissance sera plus simple à acquérir si une relation de confiance existe entre le maître et son chien. Celle-ci se crée naturellement en partageant des moments de qualité et en faisant preuve de cohérence et de bienveillance.

L’obéissance fait partie intégrante de l’éducation et doit, elle aussi, être commencée le plus tôt possible. Ce chien vif a plus d’un tour dans son sac : il est important d’apprendre le rappel au Spitz, tout comme à marcher en laisse ou à s’arrêter au bord du trottoir. Ce sont autant de choses qui garantissent sa sécurité.

L’éducation du Spitz

Même si l’éducation du Spitz n’a rien de difficile, cela ne veut pas dire que son éducation ne doit pas être effectuée avec méthode. Il est inutile de chercher à tout lui apprendre d’un coup : mieux vaut diviser les apprentissages par ordre de priorité. Plus l’éducation fera appel au renforcement positif, et plus ce chien progressera rapidement.

  • La propreté : c’est la première chose à apprendre au chiot car elle est loin d’être innée. C’est au maître de montrer au chiot l’endroit où il doit faire ses besoins et même de l’aider à y aller au début. Une friandise ou des félicitations à chaque fois que le chiot réussit aura tôt fait de lui faire comprendre que c’est ce qui est attendu de lui.

  • Les commandes de base : qu’il vive dans un appartement ou dans une maison avec un jardin, les commandes de base font partie des fondamentaux de l’éducation du Spitz. Il doit savoir ce qui signifie « non », « stop » ou « descends » parce que ce sont ces limites qui établissent la hiérarchie familiale et qui le mettent à l’abri de situations potentiellement dangereuses.

  • Les bons comportements : ce toutou a tendance à aboyer souvent. C’est un aspect sur lequel l’éducation du Spitz doit travailler dès le plus jeune âge afin d’éviter qu’il ne prenne l’habitude d’aboyer de manière intempestive. De même, il est nécessaire d’apprendre au chien à marcher en laisse à côté de son maître. La marche est d’autant plus importante que certains Spitz souffrent de collapsus trachéal qui crée des difficultés à respirer. Le harnais est à bannir et le chien doit apprendre à ne pas tirer.