SPITZ

Le Spitz allemand est un terme parapluie qui regroupe en réalité cinq variétés différentes de Spitz : le Spitz-Loup, le grand Spitz, le Spitz moyen, le petit Spitz, le Spitz nain. Tous ces chiens ont des caractéristiques bien différentes.

Un peu d’histoire

Le Spitz allemand, d’une manière générale, est une race de chien très ancienne, dont on retrouve certaines traces dès l’âge de pierre, en Allemagne, et plus particulièrement dans ce que l’on appelle les tourbières. Tout au long de l’Antiquité et du Moyen Âge, le Spitz allemand continue de se développer. Selon les spécialistes, il est très probable que le type originel du Spitz se rapprochait du Spitz-Loup. La diversification de la race s’est surtout effectuée à partir du XIXe siècle. C’est en particulier le Spitz nain, aussi appelé Loulou de Poméranie, qui s’est diffusé parmi les classes aisées avant de se répandre parmi les classes moins fortunées de la population. C’est encore aujourd’hui la version sans doute la plus connue du Spitz allemand, et la plus populaire.

Le Spitz allemand a été reconnu à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) en 1957.

Caractéristiques physiques

Les caractéristiques de cette race sont très différentes en fonction de la variété. Si le Spitz-Loup est le plus grand Spitz allemand, mesurant environ 50 cm au garrot, le Spitz nain, lui, est le plus petit et est même considéré comme une race toy, avec un garrot d’une vingtaine de centimètres. Le poids est aussi très variable entre les différents types de Spitz allemand. Si vous voulez un chien assez petit, dirigez-vous vers le Spitz nain, le petit Spitz, ou, éventuellement, le Spitz moyen.

Le Spitz allemand appartient au groupe 5 de la FCI : Chiens de type Spitz et de type primitif. Il porte le numéro 97.

Corps : le corps du Spitz allemand possède un garrot bien sorti, avec un dos court et droit. Ce chien possède également une croupe large, ainsi qu’une poitrine bien bombée.

Tête : la tête est assez large, dans la partie supérieure du crâne. Elle a une forme de coin, avec un stop assez peu prononcé et abrupt. 

Oreilles : les oreilles du Spitz sont de petite taille et de forme triangulaire. Elles sont bien dressées, taillées en pointe et tournées vers l’avant.

Yeux : ils sont de taille moyenne. La couleur est plutôt foncée.

Queue : la queue du Spitz allemand est bien touffue, courte, et s'enroule sur le dos. Elle est de taille moyenne.

Poil : le pelage du Spitz allemand est long, bien fourni, sur le corps, plus court au niveau de la tête. Le Spitz possède une belle crinière au niveau du poitrail. Tous les Spitz allemands arborent un épais sous-poil.

Couleur : chaque variété de Spitz Allemand possède des couleurs qui lui sont propres. Le Spitz-Loup n’admet qu’une seule couleur, le gris loup. Pour le grand Spitz, on retrouve trois couleurs : noir, marron, blanc. Le Spitz moyen, le petit Spitz et le Spitz nain peuvent afficher toutes les couleurs du Spitz allemand (noir, blanc, marron, gris-loup, blanc, orange, crème, crème-zibeline, etc.).

Caractère

La FCI a établi un standard général pour le caractère du Spitz allemand, sans considération pour les différentes tailles du chien. Il existe quelques différences entre les types de Spitz, mais de manière générale, cette race est considérée comme attentive, vive et éveillée. Son instinct de chasse reste assez présent chez les variétés les plus grandes. Le Spitz allemand est aussi réputé pour être méfiant avec les étrangers, mais il se montre très affectueux avec son maître. Attaché à sa famille, il apprécie de jouer et fait un très bon compagnon de jeu pour les enfants. Le Spitz allemand n’est pas du tout agressif. Ce n’est pas un chien de garde, mais plutôt un chien d’alerte. Le Spitz nain est le plus bruyant des Spitz allemands.

Comportement avec les autres

Le Spitz allemand est un chien amical et joyeux avec sa famille, mais il est beaucoup plus distant avec les personnes qu’il ne connaît pas. Il ne se montrera jamais menaçant avec les étrangers, mais gardera ses distances. Une fois en confiance, il viendra volontiers chercher des caresses. Le Spitz allemand aime jouer et s’amuser, et il peut donc sans problème tenir compagnie à des enfants, à condition de garder un œil sur eux pour éviter les accidents. Faites bien attention si vous avez d’autres animaux. Le Spitz allemand peut cohabiter avec des chats ou des NAC, mais il est important de bien le sociabiliser dès son plus jeune âge.

Compatibilité

Le Spitz allemand, peu importe sa variété, peut convenir à toutes les familles : personnes célibataires, personnes en couple, avec enfants ou non. Il est aussi idéal pour les personnes âgées, et en particulier les versions plus petites du Spitz allemand, qui sont avant tout des chiens de compagnie. Cette race reste dynamique et vive, et a quand même besoin de se dépenser. Ce n’est pas un chien fait pour rester sur le canapé sans rien faire tout au long de la journée. Il faut donc avoir assez de temps à lui consacrer.

Santé

Le Spitz allemand, comme tous les Spitz et les chiens de type primitif, possède une santé plutôt solide. Il est assez peu touché par les problèmes et affiche une espérance de vie moyenne allant de 12 à 16 ans – les variétés plus petites vivant en général plus longtemps. Pour autant, il faut quand même faire attention à la santé du Spitz allemand, c’est elle n’a pas complètement infaillible. La race fait notamment face à l’obésité, au collapsus trachéal, à l’atrophie progressive de la rétine ainsi qu'à l'épilepsie. De plus, le Spitz nain est un chien aux articulations assez fragiles en raison de sa taille et il faut faire attention à ne pas le blesser en jouant avec lui, par exemple.

Conditions de vie

Le Spitz allemand, peu importe sa variété, est une race de chien très adaptable, qui peut donc tout à fait se faire à une vie à la campagne comme en ville. Du moment qu’il a l’occasion de se dégourdir les pattes et qu’il n’est pas laissé seul trop longtemps, ce toutou n’aura aucun problème : le Spitz allemand peut parfaitement vivre en appartement, mais s’il appréciera aussi la présence d’un grand terrain. Il est primordial, peu importe votre logement, d’être présent pour votre chien, sans quoi il développerait très vite des comportements pénibles à gérer, comme des destructions ou des aboiements.

Éducation

Tous les chiens ont besoin d’être éduqués. Il est donc important de prendre très au sérieux l’éducation du Spitz allemand, même le petit Spitz ou le Spitz nain. D’autant que cette race est loin d’être facile à canaliser. Même s’il aime faire plaisir à son maître, ce qui est une bonne chose, le Spitz allemand peut se montrer têtu. Faites preuve de patience, n’utilisez jamais la violence pour motiver votre chien et acceptez de devoir répéter encore et encore. Le Spitz allemand est intelligent et comprendra vite ce que vous attendez de lui si vous savez comment vous y prendre.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Spitz

Comment choisir la nourriture de son chien ? C’est une question que se posent beaucoup de personnes, qui craignent de se tromper et de mal nourrir leur adorable boule de poils. Il est vrai qu’il est important de trouver la bonne alimentation pour son Spitz allemand, mais pour ne pas se tromper, il suffit de retenir quelques principes très simples à suivre et à mettre en place.

Tout d’abord, si vous le pouvez, évitez d’acheter l’alimentation de votre chien en grande surface ou en supermarché. En effet, les produits qu’on y trouve ne sont pas de la meilleure qualité et ne répondent pas franchement aux besoins nutritionnels du Spitz allemand. Il est possible de trouver une nourriture de qualité pour quelques euros de plus seulement.

Ensuite, il est primordial que vous appreniez à lire les étiquettes des croquettes ou de pâtées. C’est en sachant décrypter les compositions que vous ferez des choix plus éclairés. Évitez les produits bourrés d’additifs ou de conservateurs. Plus la liste des ingrédients est longue, et moins les croquettes ou la pâtée seront de qualité.

Sélectionnez des produits riches en protéines. Ils doivent en contenir au moins 28%. Ces protéines doivent également être d’origine animale, en grande majorité, et être de la meilleure qualité possible. Attention au taux de glucides, qui ne doit pas être trop élevé, ainsi qu’au taux de cendre : pas plus de 10%.

Gardez à l’esprit que la nourriture d’un chien évolue avec le temps. Un chiot ne mangera pas la même chose qu’un chien adulte ou qu’un chien senior. De même, il faudra faire attention à l’état de santé de l’animal. Pensez à utiliser des compléments alimentaires au besoin, toujours sur conseil de votre vétérinaire.

Si vous n’avez pas envie de vous tourner vers l’alimentation industrielle, ce n’est pas un problème. Vous pouvez opter pour deux régimes qui vous demanderont de préparer vous-même les repas de votre Spitz allemand.

  • La ration ménagère : les repas sont préparés à partir de viande et de légumes cuits. Pensez à bien connaître la liste des aliments toxiques pour les chiens !

  • Le régime BARF : ici, les repas sont préparés à partir de viande crue et de quelques légumes cuits. Choisissez avec soin la viande que vous utilisez et demandez conseil à votre vétérinaire pour éviter les erreurs. Dans tous les cas, avant de changer le régime de votre Spitz allemand, effectuez toujours une transition alimentaire !

Entretien et hygiène du Spitz

  • Vaccins : 90 à 120 euros

  • Alimentation : 60 à 110 euros

  • Budget mensuel : 80 à 140 euros

Toutes les variétés de Spitz allemand demande un entretien sérieux en raison de leur fourrure bien épaisse et dense. Vous devrez donc brosser le poil de votre chien deux à trois fois par semaine, et tous les jours en période de mue, au printemps et à l’automne. Munissez-vous des outils bien adaptés (brosse, peigne). N’hésitez pas à faire appel à un toiletteur professionnel si vous avez peur de mal vous y prendre. Ne lavez pas votre chien trop souvent : les shampoings récurrents risqueraient en effet de faire apparaître des problèmes de peau. Nettoyez bien les yeux, les oreilles et les dents pour compléter l’entretien du Spitz allemand, et n’oubliez pas non plus de lui tailler les griffes. Un suivi vétérinaire est également essentiel pour maintenir votre chien en bonne santé. Effectuez chaque année les rappels de vaccins et n’oubliez pas les vermifuges, ainsi que les antiparasitaires contre les puces et les tiques.

Prix du Spitz

Le prix d’achat moyen d’un Spitz allemand varie entre 1500 et 2000 euros. Les Loulous de Poméranie sont en général assez chers. Au sein d’un même type de Spitz allemand, il existe aussi des variations qui peuvent s’expliquer de différentes manières. Certains éleveurs affichent des prix plus importants pour les chiens destinés à la reproduction ou aux expositions. Il faut également parfois prendre en compte les ascendants de l’animal : un chiot issu de parents décorés coûtera en général plus cher. Adopter un chien de race représente toujours un budget conséquent. Mais ne vous tournez pas pour autant vers des petites annonces de particuliers sur Internet. Les très bons élevages, reconnus et déclarés, offrent des garanties que les particuliers n’ont pas. Préférez plutôt vous adresser à des refuges ou des associations.

Sommeil

Il est fortement déconseillé de faire dormir son Spitz allemand dans son jardin, y compris pour les variétés les plus grandes. En effet, même si la fourrure de ce toutou lui offre une bonne protection contre les intempéries, vous risqueriez en réalité de vous faire voler votre chien. Le Spitz nain, ainsi que le petit Spitz et le Spitz moyen sont en effet très faciles à dérober en raison de leur taille plutôt réduite. Le Spitz allemand est de toute façon un chien attaché à son maître, qui préférera dormir à l’intérieur de votre logement avec vous. Pour vous assurer que votre boule de poils puisse dormir en paix, achetez-lui un panier adapté et installez-le dans un coin tranquille. Le sommeil est très important chez le chien, surtout chez le chiot ou l’animal senior. Évitez de le déranger lorsqu’il se repose et si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas réveiller brusquement un chien.

Jeux et activités physiques pour Spitz

Le Spitz allemand a besoin de se dépenser et de s’amuser. Même le Loulou de Poméranie, du haut de sa vingtaine de centimètres, n’est pas fait pour rester inactif trop longtemps. Promenez-le régulièrement, lors d’une promenade de quarante minutes à une heure trente en fonction de la variété de Spitz. Les Spitz plus grands peuvent en effet marcher plus longtemps que les petits, qui ont tendance à se fatiguer plus vite. N’hésitez surtout pas à participer à des activités canines avec votre Spitz allemand. L’agility, sorte de parcours d’obstacles, ou l’obé rythmée, qui consiste à faire une chorégraphie avec son chien, sont particulièrement indiquées.

Pensez aussi à acheter des jouets à votre boule de poils. Ces objets sont essentiels, car ce sont eux qui permettront à votre chien de s’occuper lors de vos absences. L’ennui est le pire ennemi de nos compagnons à quatre pattes. 

Assurance : bien protéger son Spitz

Aucune des variétés de Spitz allemand n’est considérée comme un chien de chasse ou un chien de catégorie. C’est pour cette raison que votre chien n’a pas besoin d’une assurance particulière. En règle générale, nos compagnons à quatre pattes sont déjà couverts par nos assurances de responsabilité civile, qui prennent en charge les membres dépendants de notre foyer, animaux comme enfants. Grâce à cette assurance, vous pourrez demander le remboursement d’une partie des frais engagés pour le dédommagement de dégâts infligés à autrui ou sur les biens d’autrui par votre Spitz allemand. Prenez connaissance du contrat en lisant chaque ligne. Vérifiez les clauses d’exclusion, les plafonds de remboursement et les délais de carence. Il est tout à fait possible que les organismes d’assurance refusent de vous rembourser s'ils estiment que l’incident est dû à une négligence de votre part.

Outil bien souvent ignoré des propriétaires, la mutuelle pour Spitz allemand est pourtant un excellent moyen de vous protéger contre les imprévus. En effet, la santé de votre chien a beau être solide, vous n’êtes pas non plus à l’abri des accidents. En France, les frais vétérinaires sont parfois très élevés, et certains propriétaires se voient contraints de renoncer à faire soigner leur animal. Pour éviter un tel drame, songez à souscrire à une mutuelle pour chien. Étudiez bien les différents contrats qui vous sont proposés pour choisir celui qui vous correspond le mieux. Plus vos cotisations seront élevées, et plus les remboursements seront importants. Vérifiez là encore les clauses d’exclusion et les délais de carence. Il est possible que certains organismes ne prennent pas en charge les frais provoqués par des maladies génétiques ou héréditaires. De même, la plupart des assurances refusent d’assurer des chiens âgés ou déjà malades. N’attendez pas trop longtemps si la mutuelle pour Spitz vous intéresse !