UN SPITZ NAIN PEUT-IL VIVRE EN APPARTEMENT ?

Le Spitz nain, ou Loulou de Poméranie, est un petit chien qui prend peu de place. Pour autant, est-il totalement adapté à la vie en appartement ? Éléments de réponse.

Un Spitz nain sera-t-il heureux en appartement ?

Pour certaines personnes, avoir un chien en appartement est tout à fait impensable. Manque de place ou de jardin, voisinage, aboiements… Autant de raisons qui, à leurs yeux, seraient suffisantes pour faire renoncer à avoir un compagnon à quatre pattes en appartement. Pourtant, il est tout à fait possible d’accueillir un chien chez soi lorsque l’on vit en ville, dans un espace plus réduit qu’une maison. Le Spitz nain, grâce à sa petite taille, est parfaitement adapté à la vie en appartement. Il s’agit avant tout d’un chien que l’on pourrait qualifier de chien de compagnie. Il est cependant assez sportif et énergique : il doit donc pouvoir se promener chaque jour longuement pour se dépenser. Un Spitz nain qui vit en appartement et qui est sorti tous les jours sera bien plus épanoui qu’un Spitz nain qui croupit au fond d’un jardin. Un espace extérieur ne doit jamais être une excuse pour ne pas vous occuper de votre toutou.

Le Spitz nain en appartement : quelques mises en garde

Le Spitz nain n’est évidemment pas un chien de garde. En tant que race toy, il n’impressionnera pas grand-monde. En revanche, c’est un excellent chien d’alarme. Il aboie donc assez régulièrement pour attirer l’attention, ce qui pourrait provoquer, à la longue, des conflits avec le voisinage. Essayez d’apprendre à votre chien à ne pas donner de la voix à la moindre occasion. S’il a tendance à aboyer dès que quelqu’un passe dans la rue, essayez de masquer les fenêtres avec des rideaux ou des films opaques. Un chien qui aboie toute la journée, et encore plus toute la nuit, peut être considéré comme une nuisance sonore. Vous pourriez donc rencontrer des problèmes avec la loi, car le tapage nocturne ou diurne est interdit. Le syndic de votre immeuble pourrait également vous inquiéter.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Bien répondre aux besoins du Spitz nain en appartement

Aussi petit soit-il, le Spitz nain doit pouvoir s’occuper en votre absence. Si vous ne travaillez pas chez vous, essayez de sortir votre chien pendant environ trente minutes avant de partir. Parce qu’il a de petites pattes, le Spitz nain a tendance à s’épuiser assez rapidement. De retour chez vous, il ira donc sans doute faire une sieste.

Prévoyez suffisamment de jouets et de jeux d’occupation pour votre boule de poils. Le Spitz nain a besoin de stimulations physiques, mais également intellectuelles pour être parfaitement équilibré. C’est un chien intelligent, qui aimera résoudre des casse-têtes – et encore plus s’il y a une récompense à la clé. Si vous le pouvez – temps et budget –, pourquoi ne pas accueillir chez vous un autre animal de compagnie, comme un chat ou un autre chien ? Bien sociabilisé dès son plus jeune âge, le Spitz nain n’aura aucun problème pour cohabiter avec un autre animal. Ce n’est pas un chien de chasse : il n’a donc qu’un très faible instinct de prédation.

Si vous le pouvez, essayez de rentrer chez vous lors de votre pause de midi pour promener un peu votre Spitz nain et jouer avec lui. En cas d’impossibilité, n’hésitez pas à demander de l’aide à un ami, un voisin ou même à faire appel à un service de pet sitting. Un chien n’est pas fait pour rester seul trop longtemps. Il pourrait rapidement sombrer dans l’ennui ou la dépression.

Lors de vos jours de congé, emmenez votre chien se promener en forêt, à la campagne ou au bord de la mer. Le Spitz nain adore ce type de balade. Ce petit chien très agile est aussi très bien adapté aux activités pour chien comme l’agility, l’obé-rythmée ou le pistage. Cela vous permettra, en plus, de passer un beau moment de complicité avec lui.

Ne négligez pas l’éducation

Pour que votre Spitz nain soit parfaitement à l’aise dans ses coussinets lors de sa vie en appartement, n’oubliez pas de bien l’éduquer. Apprenez-lui en priorité à rester seul sans aboyer. Cet apprentissage doit commencer dès l’arrivée de l’animal chez vous. Commencez par vous absenter cinq petites minutes, puis augmentez progressivement la durée, jusqu’à deux heures. Surtout, ne félicitez pas votre Spitz nain lorsque vous revenez chez vous. Votre départ doit constituer un non évènement.

Bien entendu, la propreté est aussi une étape indispensable pour votre toutou. L’appartement n’est pas un obstacle, mais vous devrez y mettre un peu plus du vôtre qu’en maison avec un jardin. Sortez régulièrement votre chiot, dans les trente minutes après son repas, pour qu’il fasse ses besoins. Félicitez-le abondamment lorsqu’il se soulage. Vous n’échapperez sans doute pas aux accidents. Évitez de vous énerver et de punir votre chien, qui ne comprendrait pas ce que vous attendez de lui.

Enfin, d’autres ordres de base sont à privilégier, comme la marche en laisse ou le rappel. Une vie en ville suppose plus de dangers qu’à la campagne. Les voitures, notamment, mais également les vélos et les scooters, peuvent grièvement blesser ou tuer votre loulou de Poméranie. Apprenez-lui très vite à supporter la laisse et à répondre à son nom. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin si vous craignez de ne pas y arriver.