QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE VIE DU SHIH TZU ?

Connaître l’espérance de vie d’une race avant toute adoption est toujours une bonne idée. Vous pourrez ainsi savoir combien de temps vous pouvez espérer garder votre petit Shih Tzu à vos côtés.

L’espérance de vie du Shih Tzu

L’espérance de vie moyenne d’un Shih Tzu se situe entre 11 et 14 ans. C’est une estimation assez basse par rapport aux autres races de petits chiens, qui ont tendance à vivre plus longtemps que les grands chiens ou les chiens de taille géante. La santé du Shih Tzu est relativement solide, mais elle n’est pas infaillible non plus. Votre chien pourrait aussi, hélas, être victime d’un accident de la route. Bien entendu, il est aussi possible que votre Shih Tzu défie les statistiques et vive bien au-delà de 14 ans.

Comment prolonger l’espérance de vie du Shih Tzu ?

Vous ne pouvez pas protéger votre toutou de tous les dangers auxquels il pourrait faire face. Vous pouvez en revanche mettre toutes les chances de votre côté en adoptant de bons réflexes.

Misez sur l’éducation de votre chien

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le dressage de votre chien peut lui sauver la mise et le protéger, car éduquer son Shih Tzu est le meilleur moyen de lui apprendre le rappel, un ordre essentiel qui vous permet de faire revenir vers vous votre compagnon à quatre pattes. Cela vous permettra d’éviter les accidents et d’empêcher votre Shih Tzu de trop s’éloigner de vous au risque de se perdre. Ne négligez pas la phase d'apprentissage, car même si le Shih Tzu est un petit chien, il a besoin d’être éduqué.

Choisissez une excellente alimentation

L’alimentation est un paramètre essentiel dans la bonne santé de votre compagnon à quatre pattes. L’alimentation du Shih Tzu doit donc être choisie avec soin. Privilégiez les croquettes et les pâtées riches en protéines d’origine animale et de qualité supérieure. Lisez les étiquettes pour scruter les compositions et écarter les produits bourrés d’additifs, de conservateurs ou d’édulcorants. Attention également au taux de glucides et au taux de cendre. N’oubliez pas que la nourriture de votre Shih Tzu va évoluer avec son âge. Adaptez-la en fonction de ses besoins (jeune chiot, chien senior, chien stérilisé, etc.).

Consultez régulièrement un vétérinaire

Il va sans dire que le suivi vétérinaire est essentiel pour entretenir la santé de votre chien. Rendez-vous au moins une fois par an chez un spécialiste pour les rappels de vaccins. Administrez les vermifuges nécessaires pour lutter contre les parasites intestinaux, et n’oubliez pas de traiter votre chien contre les puces et les tiques.

Comblez les besoins de votre toutou

Il est important de bien prendre en compte les différents besoins de votre chien. En effet, le Shih Tzu, même s’il n’est pas le plus sportif des toutous, a besoin de stimulations physiques et intellectuelles pour être heureux. Pensez à lui acheter suffisamment de jouets d’occupation, surtout si vous vivez en appartement avec votre Shih Tzu, et sortez votre chien tous les jours. La promenade n’a pas besoin d’être longue, car ce toutou n’est pas très endurant. Mais elle lui permettra de se dégourdir les pattes, de faire ses besoins et de rencontrer d’autres chiens ou d’autres personnes.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelles sont les maladies fréquentes chez le Shih Tzu ?

Ce petit chien peut être sujet à plusieurs problèmes de santé.

Les problèmes oculaires

Le Shih Tzu a malheureusement les yeux fragiles. Il faut en prendre soin régulièrement et les nettoyer. Parmi les maladies oculaires, on retrouve :

  • La conjonctivite : il s’agit d’une inflammation de la conjonctive, la membrane de l’œil recouvrant l’intérieur des paupières. Les origines de la conjonctivite sont diverses. Le traitement dépendra avant tout de l’origine de l’inflammation.

  • La cataracte : cette pathologie se caractérise par un épaississement progressif du cristallin de l’œil. L’évolution de la maladie est visible, car le fond de l’œil devient plus opaque. Si rien n’est fait, la cataracte conduit à la cécité. Le traitement est chirurgical.

  • L’atrophie progressive de la rétine : il n’existe aucun traitement contre cette maladie. Elle se définit par la dégénérescence progressive de la rétine. La vision baisse, puis une cécité nocturne apparaît. Quelque temps après le diagnostic, la cécité devient complète. Si le chien ne souffre pas, il faudra s’adapter pour lui permettre de vivre normalement.

  • La sécheresse oculaire : cette maladie, aussi appelée syndrome de l’œil sec, est fréquente chez le chien. Elle est provoquée par la destruction des glandes lacrymales sous les attaques du système immunitaire de l’animal. Si rien n’est fait pour endiguer la destruction, les glandes lacrymales disparaîtront complètement. Si elle n’est pas dangereuse, la sécheresse oculaire peut s’avérer douloureuse. Votre Shih Tzu sera aussi plus sensible aux infections oculaires. Pour protéger les glandes lacrymales, votre vétérinaire vous prescrira une pommade à appliquer tous les jours.

L’obésité

Malheureusement, ce chien est sujet à l’embonpoint et à la prise de poids. Il n'est pas très actif, sans compter le fait que le Shih Tzu possède un caractère plutôt gourmand, ce qui facilite l’accumulation des kilos en trop. L’obésité, comme chez l’humain, est un facteur de problèmes de santé importants qui peuvent mettre en péril la vie de votre Shih Tzu (diabète, problèmes articulaires). Combattez-la en ayant la main légère sur les friandises, en respectant la quantité de croquettes journalière et en jouant avec votre Shih Tzu pour lui permettre de se dépenser suffisamment.

Le syndrome brachycéphale

Le Shih Tzu fait partie des races dites brachycéphales : ces races de chien possèdent un museau plus court et écrasé. Parmi ces races, on retrouve le Boxer, le Pékinois ou le Bouledogue. Malheureusement, cette condition est à l’origine de problèmes respiratoires. Les Shih Tzu ne doivent pas faire trop d’efforts, surtout lorsqu'il fait chaud. Les chiens brachycéphales peuvent aussi présenter des problèmes au niveau de l’œsophage ou de l’estomac. Si vous avez le moindre doute, consultez un vétérinaire et ménagez votre Shih Tzu pour éviter les accidents.