SETTER ANGLAIS : SON ENTRETIEN

Pour que l’entretien du Setter Anglais se passe bien, il faut non seulement combler ses besoins vitaux, mais aussi lui offrir de quoi rester mentalement équilibré. En dehors de cela, votre Setter Anglais au caractère docile et amical est un toutou plutôt facile à vivre et facile d’entretien. Le plus important est de prévenir les maladies associées aux parasites externes et internes, surtout si vous chassez avec votre chien.

Entretien du Setter Anglais

Le Setter Anglais est un chien musclé et de grande taille qui a besoin de maîtres consciencieux, capables de lui offrir tout ce dont il a besoin pour rester en bonne santé aussi bien physique que mentale. Pour cela, il est absolument nécessaire de lui procurer :

  • Une alimentation complète et d’excellente qualité

  • Une activité physique et régulière de forte intensité

  • Au moins une visite par an chez le vétérinaire

  • Les soins canins habituels (vaccins, traitements antiparasitaires, vermifuges, etc.)

  • Et bien sûr, beaucoup d’amour et d’attention !

Votre Setter Anglais est un chien très intelligent et actif. Ses capacités intellectuelles ainsi que sa masse musculaire doivent être correctement entretenues tout au long sa vie, notamment afin d’éviter certains problèmes de santé. Cependant, l’entretien du Setter anglais est relativement aisé.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Toilettage du Setter Anglais

Comme la plupart des chiens, le Setter Anglais mue 2 fois par an : une fois au printemps et une autre à l'automne. Ces mues sont assez importantes, il convient donc de brosser votre chien tous les jours pendant ces périodes. Ce geste fait partie intégrante de l’entretien du Setter anglais. Autrement, un brossage hebdomadaire est suffisant le restant de l'année. Si les franges deviennent trop longues, n’hésitez pas à les couper légèrement afin d’éviter que des saletés restent coincées dans ses poils - le Setter Anglais est très facile à toiletter.

Il est également recommandé de le laver de temps en temps, maximum une fois par mois, lorsque cela devient vraiment nécessaire - après une balade très salissante ou une baignade dans une eau douteuse. Votre Setter Anglais adore l’eau en effet, il risque donc de se baigner dès qu’il en a l’occasion !

Veillez à lui nettoyer toutes les semaines les yeux et les oreilles, ainsi que les dents de temps à autre pour éviter la formation de tartre. Si nécessaire, coupez-lui les griffes soigneusement. Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment vous y prendre, faites-le faire chez votre vétérinaire ou un toiletteur pour chien.

Reproduction du Setter Anglais

La période de gestation chez la chienne dure entre 60 et 70 jours. C’est une étape pendant laquelle il convient de s’occuper davantage de votre chienne de race Setter Anglais. À cause du dérèglement hormonal, elle est plus sensible que d’habitude - comme chez les femmes ! Ses besoins alimentaires évoluent également, car elle doit se préparer à la mise bas puis à l’allaitement. L’entretien du Setter anglais doit aussi évoluer avec les changements qui se produisent. En moyenne, un Setter Anglais peut mettre bas entre 4 et 9 chiots par portée. Il est possible de déterminer le nombre de chiots 20 jours après la saillie à l’aide d’une échographie chez le vétérinaire.

  • Afin d’éviter les grossesses non désirées, pensez à faire stériliser vos chiens. L’opération définitive peut s’effectuer avant les premiers signes de puberté.

Coût de l’entretien du Setter Anglais

Afin de calculer le budget nécessaire pour entretenir correctement un Setter Anglais, vous devez notamment prendre en compte son âge, sa taille, son sexe et ses éventuelles maladies déclarées. En général, c’est l’alimentation qui vous coûtera le plus cher dans l’entretien du Setter anglais. En moyenne, comptez entre 320 et 350 g de croquettes par jour, ce qui est assez conséquent. Notez cependant que les croquettes les plus saines ne sont pas forcément les plus chères ! L’alimentation du Setter Anglais est en effet primordiale pour le garder en excellente santé. Il faut ensuite ajouter à cela les frais vétérinaires, les traitements antiparasitaires et vermifuges, les jouets et autres accessoires (laisse, gamelles pour chien, etc.), et enfin, toutes les dépenses supplémentaires, parfois imprévues, non seulement d’ordre médical, mais aussi telles que l’entrée dans un parc à chien spécialisé, une mutuelle ou assurance pour chien, etc.