QUELLE EST LA TAILLE D’UN SAMOYÈDE ?

Le Samoyède est un Spitz de taille moyenne à grande, reconnaissable à son magnifique pelage blanc. Mais quelle taille fait-il exactement à l’âge adulte ? Et quel est son poids ? Découvrez vite ces réponses dans notre article.

Quelle est la taille d’un Samoyède adulte ?

Il existe une différence de taille entre les mâles et les femelles, comme c’est souvent le cas pour un très grand nombre de races de chien. Le mâle mesure entre 53 et 57 cm au garrot, tandis que la femelle mesure entre 48 et 53 cm au garrot. La différence peut donc être assez conséquente entre la plus petite femelle et le plus grand mâle. Si vous souhaitez un chien plus petit, dirigez-vous vers un Samoyède femelle. Notez cependant que l’on ne remarque aucune différence de caractère entre les mâles et les femelles.

Quel est le poids d’un Samoyède ?

Un chien de race Samoyède reste un chien léger, mais là encore, les mâles pèsent plus lourd que les femelles. Un mâle Samoyède pèse en effet entre 20 et 30 kilos, tandis qu’une femelle Samoyède pèse entre 15 et 22 kilos en moyenne. Lors de la croissance du chiot, on remarque deux phases bien distinctes. La première, jusqu’au 7e ou 8e mois, est rapide. Le Samoyède grossit très rapidement. Vers six mois, le mâle pèse entre 14 et 21 kilos, alors que la femelle pèse entre 12 et 15 kilos. Vers un an, le mâle pèse entre 19,4 et 29 kilos, et la femelle entre 15,5 et 24 kilos. On estime qu’il est possible de connaître le poids définitif d’un Samoyède vers le 8e mois, car il pèsera plus ou moins les 2/3 de son poids adulte. Le Samoyède achève sa croissance vers le 16e mois. Elle est plus lente que celle des petits chiens, mais plus rapides que certains grands chiens, qui atteignent leur taille adulte vers 24 mois.

Un point sur la croissance du Samoyède

Chez un chien, la croissance est toujours un moment délicat. Le chiot est en pleine transformation, et il faut donc veiller à ne pas trop lui en demander afin de ne pas provoquer chez lui des troubles articulaires handicapants par la suite. Évitez de le faire courir ou de lui faire monter des escaliers. Limitez les séances de jeux et la durée des promenades et soyez à l’écoute de ses besoins. Une trop grande sollicitation de ses articulations pourrait notamment être à l’origine d’une dysplasie de la hanche, un trouble articulaire sérieux provoquant, aux stades les plus graves, une perte de mobilité. Prenez soin de votre petit Samoyède en continuant de jouer avec lui, mais réservez les grosses dépenses physiques pour plus tard. À titre d'information, la taille du Samoyède n’a aucune incidence sur sa capacité à vivre en appartement : c’est tout à fait possible, tant que son maître est à l’écoute de ses besoins.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Le poil du Samoyède

Il va sans dire que le beau pelage du Samoyède est l’une de ses caractéristiques les plus reconnaissables. Ce toutou possède un poil long et abondant, avec une bonne épaisseur. Le sous-poil est par contre plus court et plus doux. Le Samoyède arbore une belle collerette autour du cou et des épaules, qui est bien plus présente chez les mâles. Les standards à travers le monde, comme celui de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), de la Société Centrale Canine (SCC) et du Livre des Origines Français (LOF) en France, n’acceptent qu’une seule couleur, le blanc. Ce couloir doit impérativement être monochrome. Toute tache d’une couleur différente est éliminatoire. Les standards n’acceptent pas non plus la couleur beige.

Le « sourire » du Samoyède

Une autre particularité a rendu le Samoyède célèbre : son « sourire ». En effet, cette boule de poils possède une bouche légèrement retroussée qui donne l’impression d’un sourire. Ce sourire est totalement typique de la race. Mais attention à ne pas faire d’anthropomorphisme ! Le sourire du Samoyède n’a aucune signification particulière. Il s’agit simplement d’une caractéristique physique qui rend ce joli chien très sympathique.

Pour la petite anecdote, sachez qu’il existait à l’origine trois types de Samoyède : un type « renard », plus petit et qui fut écarté assez rapidement, un type « ours », chez qui on retrouve le sourire, et un type « loup », avec de grandes oreilles. Le standard actuel est un mélange de tous ces types.