SAMOYÈDE

Magnifique chien au pelage immaculé, le Samoyède séduit de plus en plus de personnes à travers le monde. Race ancienne, originaire de Russie, il n’a gagné le reste de la planète qu’à la fin du XIXe siècle. Découvrez-en plus sur ce toutou pas tout à fait comme les autres.

Un peu d’histoire

Le Samoyède est une race ancienne, qui doit son nom à un ensemble de peuples habitant la Sibérie et le nord de la Russie, les Samoyèdes. Ce sont plus particulièrement les Nénètses et les Nganassanes qui utilisaient le Samoyède comme chien de chasse mais également comme chien de troupeau pour veiller sur les rennes. Ce n’est qu’au XIXe siècle, lorsque le zoologiste anglais Ernest Killburn Scott se rendit en Sibérie que la race des Samoyède commença à se diffuser. Scott ramena en effet avec lui un chiot mâle, avant d’importer une femelle. D’autres chiens arrivent en Angleterre par la suite, pour former la base de l’élevage du Samoyède en Europe occidentale. À la base, le Samoyède n’était d’ailleurs pas blanc, et la couleur blanche constituait une minorité parmi les chiots. C’est avec la sélection que cette couleur s’est finalement imposée.

Le Samoyède a été reconnu à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) en 1959.

Caractéristiques physiques

Le Samoyède est un chien de taille moyenne, très facilement reconnaissable.

Corps : plus long que haut, le corps du Samoyède affiche un garrot nettement marqué. Le dos est musclé et droit.

Tête : elle est cunéiforme et plutôt massive. Le crâne est légèrement convexe, avec un stop bien marqué. La truffe est normalement de couleur noire. Le Samoyède affiche une expression souvent désignée sous le terme de « sourire du Samoyède ».

Oreilles : elles sont en forme de triangle, épaisses et de petite taille. Attachées haut, elles sont légèrement arrondies au bout.

Yeux : ils sont en forme d’amande, d’un brun foncé.

Queue : elle est courbée vers l’avant, soit sur le dos, soit sur le côté. Elle est attachée haut.

Poil : le poil du Samoyède est long et abondant. Le sous-poil est plus court, dense et doux.

Couleur : une seule couleur est acceptée, le blanc. Le standard admet aussi quelques marques crème.

Caractère

Le caractère du Samoyède n’en fait pas toujours un chien très facile pour les maîtres novices. Il reste cependant un toutou jovial et gai, moins difficile que certains autres Spitz, comme le Chow-Chow, par exemple. Le Samoyède est relativement indépendant, mais il sait se montrer affectueux et ne rechigne pas aux caresses. Ce n’est pas un bon chien de garde, mais il peut en revanche faire un bon chien d’alerte, car il a parfois tendance à aboyer. C’est un chien très énergique, qui a besoin de courir et de se dépenser tous les jours pour être parfaitement équilibré.

Comportement avec les autres

La race de chien Samoyède s’entend merveilleusement bien avec les enfants. Ce toutou apprécie leur présence et jouera volontiers avec eux, mais toujours sous la surveillance d’un adulte. Il n’est plus utilisé pour la chasse depuis longtemps et n’aura pas de très gros problèmes pour s’entendre avec d’autres animaux de compagnie comme les NAC ou les chats, à condition d’avoir été bien sociabilisé dès son plus jeune âge. Il n’est pas particulièrement chaleureux avec les étrangers, mais il ne se montre pas non plus agressif.

Compatibilité

Le Samoyède présente quelques difficultés d’éducation, ce qui n’en fait pas nécessairement un chien bien indiqué pour une première adoption. Il requiert en effet une bonne connaissance de la race ainsi que de solides bases en éducation canine. Il convient également mieux à des personnes sportives, disposant de suffisamment de temps pour l’emmener se dépenser avec elles dès que l’occasion se présente.

Santé

L’espérance de vie moyenne du Samoyède se situe entre 10 et 14 ans. C’est plus qu’honnête pour un chien de cette taille. Les toutous de petite taille et de taille moyenne vivent d’ailleurs en général plus longtemps que ceux de grande taille ou de taille géante, dont l’espérance de vie ne comporte parfois qu’un seul chiffre. Le Samoyède jouit par ailleurs d’une santé plutôt robuste et il n’est que peu touché par des maladies héréditaires ou génétiques. On veillera cependant à la dysplasie de la hanche et du coude, des pathologies articulaires qui deviennent assez vite handicapantes aux stades les plus avancés et qui nécessitent des interventions chirurgicales. Le Samoyède est sensible à la chaleur : attention à ne pas le laisser à l’extérieur lorsque le thermomètre grimpe. Assurez-vous qu’il ait toujours une source d’eau potable à disposition.

Conditions de vie

Le Samoyède peut s’adapter à la vie en milieu urbain et peut tout à fait vivre en appartement si les conditions pour que tout se passe bien sont réunies. C’est un chien énergique, qui a besoin de se dépenser pour être totalement équilibré. Si vous vivez en appartement, vous devrez donc vous adapter et le sortir très régulièrement pour lui éviter l’ennui. Prévoyez des jouets pour l’occuper et apprenez-lui impérativement à rester seul pour ne pas faire face à une anxiété de séparation. Bien entendu, le Samoyède peut tout à fait vivre à la campagne, dans une maison avec un grand jardin, mais la présence de ce dernier ne vous dispense pas non plus de sortir votre compagnon à quatre pattes.

Éducation

L’éducation du Samoyède est réputée pour ne pas être aussi facile que celle d’autres races de chien. C’est plutôt justifié, car ce toutou, aussi gentil soit-il, se montre parfois têtu et indépendant. Il a un certain esprit d’initiative, qui lui fait prendre les décisions qu’il estime être bonnes. Il lui faut un maître avec de la poigne et une autorité naturelle, mais bannissez toute forme de violence, physique ou verbale. Le dressage d’un chien doit se faire sur la base de la récompense et non sur la crainte de la punition. Vous pouvez tout à fait faire appel à un éducateur canin pour vous épauler dans cette tâche. Il vous aiguillera sur la bonne marche à suivre.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Samoyède

Prendre soin de son chien, c’est aussi bien le nourrir. L’alimentation du Samoyède a en effet un impact direct sur son état de santé. Il faut donc la choisir avec soin. Le chien reste un carnivore, même s’il peut occasionnellement se nourrir de fruits et de légumes. Sa nourriture, sous forme de pâtée ou de croquettes, doit donc être composée de protéines à majorité animale. Les protéines végétales ne sont pas nécessairement mauvaises, mais elles ne répondent pas du tout aux besoins nutritionnels complets de votre animal. Apprenez à décrypter les compositions en lisant les étiquettes. Évitez les produits de supermarché, bien souvent bourrés d’additifs, de conservateurs et d’édulcorants. Vérifiez le taux de cendres, qui doit être inférieur à 9 % et privilégiez les produits contenant au moins 26 % de protéines de qualité supérieure. Vous pouvez ajouter des compléments alimentaires sur conseil de votre vétérinaire. 

L’alimentation industrielle ne vous tente pas ? Dans ce cas, vous pouvez fabriquer vous-même les repas de votre Samoyède. Si vous optez pour la ration ménagère, vous devrez préparer les rations avec de la viande et des légumes cuits. Vous avez aussi l’option du régime BARF, qui fait appel à de la viande crue et de certains légumes cuits. Attention, certains aliments sont toxiques pour les chiens ! N’utilisez pas n’importe quoi, et demandez toujours conseil à votre vétérinaire ou à un nutritionniste canin avant de vous lancer dans ce type de diète.

Entretien et hygiène du Samoyède

  • Vaccins : 100 à 200 euros

  • Alimentation : 50 à 100 euros par mois

  • Budget mensuel : 80 à 100 euros

Le beau pelage blanc du Samoyède demande de l’entretien au quotidien. Il est nécessaire de le brosser presque tous les jours hors période de mue. En période de mue (une pour le mâle, deux pour la femelle), il faudra le brosser tous les jours. Choisissez bien la brosse idéale pour votre boule de poils. Pour le Samoyède, on conseille la carde ou une brosse à picots. Lavez votre chien une à deux fois par an en utilisant des shampoings adaptés aux chiens. N’utilisez jamais de produits qui vous sont destinés : ils sont nocifs pour les animaux. Au brossage et au bain s’ajoutent les soins communs à toutes les races de chien : vermifuges, vaccins, antiparasitaires contre les tiques et les puces. N’oubliez pas non plus de brosser les dents de votre Samoyède au moins une fois par semaine, inspectez ses oreilles et ses yeux et coupez-lui les griffes régulièrement.

Prix du Samoyède

Le prix d’achat d’un Samoyède se situe entre 1000 et 1300 euros. Les tarifs sont en effet variables, car les éleveurs peuvent pratiquer des prix différents en fonction de la nature de l’animal. Par exemple, un éleveur peut exiger plus pour un Samoyède destiné à l’exposition ou à la reproduction. Il est également possible que le prix gonfle en raison de la lignée dont est issu le chiot : des parents champions feront grimper les tarifs. La loi de l’offre et la demande pèse aussi sur les prix pratiqués dans les élevages. Lorsqu’il y a plus d’adoptants potentiels que de chiots, les éleveurs peuvent se permettre d’augmenter leur prix. L’adoption d’un chiot de race nécessite toujours un budget conséquent, mais ne vous laissez pas tenter par l’achat d’un chien en passant par des petites annonces sur Internet. Ces portées issues de particuliers n’offrent pas les mêmes garanties que celles issues d’éleveurs reconnus et sérieux. Privilégiez plutôt les refuges et les associations, où il est parfois possible de trouver des chiens de race.

Sommeil

Le Samoyède est tout à fait capable de dormir dans une niche en extérieur. Mais il est essentiel de prendre en compte le confort du chien en choisissant une niche bien adaptée à ses dimensions. Votre boule de poils doit pouvoir se tenir debout dans la niche et s’y tourner pour y dormir. Ne choisissez pas une niche trop grande : elle doit être parfaitement adaptée à votre toutou. Privilégiez les niches en bois, plus solides et mieux isolées, même si elles sont plus chères à l’achat. Bien entendu, le Samoyède peut aussi passer ses nuits dans votre logement. Aménagez un coin nuit confortable, avec un panier, un coussin ou même un petit canapé adapté à votre toutou. S’il a des tendances à la destruction, choisissez un couchage en plastique, plus solide que le tissu ou le cuir. Évitez les objets en osier, qui présentent des risques d’ingestion et d'étouffement. 

Jeux et activités physiques pour Samoyède

Le Samoyède est un chien qui déborde d’énergie. Actif, il a besoin de courir pour rester équilibré. Sans dépenses physiques quotidiennes, votre chien risque très vite de tourner en rond et de développer des comportements problématiques. Consacrez suffisamment de temps à votre chien chaque jour avec des activités. Jouez avec lui et emmenez-le se promener pendant au moins une heure trente chaque jour. Achetez également des jouets solides pour votre chien et l’occuper durant vos absences. Le Samoyède est intelligent. Il prendra plaisir à jouer avec des puzzles ou des casse-têtes, en particulier s’il y a une friande à la clé. Participez à des activités canines avec votre toutou : pistage, agility, canicross ou encore treibball. De nombreuses possibilités s’offrent à vous.

Assurance : bien protéger son Samoyède

Vous n’avez pas besoin de prendre une assurance spéciale pour le Samoyède. En effet, votre chien n’est ni un chien utilisé pour la chasse ni un chien de catégorie, qui sont soumis à certaines obligations. Votre Samoyède est par ailleurs couvert par votre assurance responsabilité civile, qui concerne tous les membres de votre foyer, enfants et animaux compris. Cette assurance vous permettra de rembourser une partie des frais engagés si votre Samoyède venait à commettre des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. En revanche, vous n’aurez droit à aucune compensation si c’est votre toutou qui subit des dégâts. Vous devrez alors faire jouer l’assurance de la personne responsable. Avant de signer un contrat d’assurance, vérifiez bien les contrats, les clauses d’exclusion ainsi que les plafonds de remboursement et les délais de carence.

La mutuelle pour Samoyède n’est également pas obligatoire. Cependant, elle constitue une protection bienvenue contre les dépenses vétérinaires imprévues. En France, les soins vétérinaires ne sont pas régulés. Certains propriétaires doivent parfois renoncer à faire soigner leur animal, dans l’impossibilité de régler les soins. Pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, songez très sérieusement à souscrire à une mutuelle pour chien. Étudiez bien les contrats qui vous sont proposés. Vous pouvez vous adresser à des mutuelles spécialisées ou à des mutuelles plus généralistes. Attention, car la plupart des organismes d’assurance refusent d’assurer des chiens trop âgés ou déjà malades. Beaucoup ne prennent pas non plus en charge les maladies héréditaires et génétiques. Étudiez bien les clauses d’exclusion et les plafonds de remboursement. Plus vos cotisations seront élevées, et plus vous serez remboursé.

Spécificités physiques du Samoyède

Le Samoyède est un chien de taille moyenne. Les mâles et les femelles présentent une certaine différence. Le mâle mesure entre 53 et 57 cm au garrot et pèse entre 20 et 30 kg. La femelle mesure entre 48 et 53 cm et pèse entre 15 et 22 kg. 

Le Samoyède appartient au groupe 5 de la FCI : chiens de type Spitz et chiens de type primitif. Il porte le numéro 212.