ROTTWEILER : SON ÉDUCATION

Inscrit dans la catégorie 2 (chien de défense et d’attaque), le Rott est un chien au fort caractère. L’éducation du Rottweiler n’est donc pas à négliger pour lui donner ce caractère équilibré, paisible et loyal qui le rend si populaire comme chien de service et de compagnie.

Facilité à éduquer le Rottweiler

Le Rottweiler est un chien naturellement doué pour les apprentissages. Selon le classement effectué par le psychologue Stanley Corey, il figure dans les dix premiers chiens les plus aptes à apprendre de son environnement et des humains, en plus de son intelligence instinctive. D’après cette étude, le Rottweiler assimile un ordre en moins de cinq répétitions et obéit à la première commande plus de 95 % du temps.

C’est sur cette intelligence du Rottweiler que l’éducation de ce chien doit s’appuyer. Même s’il a un fort caractère, il est de bonne composition. Les félicitations, les récompenses et une relation saine avec son maître sont les clés de l’éducation du Rottweiler.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Obéissance du Rottweiler

Le Rottweiler est un chien doué pour l’obéissance. C’est bien pour cela qu’il est si souvent utilisé comme chien de travail et de service. Loyal et courageux, c’est un chien qui a à cœur de bien faire pour satisfaire son maître. Il retient donc facilement les commandes, mémorise les bons comportements et sait s’adapter avec succès aux exigences de la plupart des situations. L’éducation du Rottweiler dans ce sens est donc assez facile à mettre en place.

L’obéissance innée de ce chien se travaille à travers un dressage précoce, effectué avec douceur, cohérence et fermeté. Il est indispensable que le maître prenne le rôle de chef de meute pour amener le chien à l’écouter et à ne pas lui tenir tête. Bien entendu, les règles établies pour le chien par le maître doivent être respectées par l’ensemble de la famille. Encore une fois, ce chien est très intelligent et aura vite fait de relever les incohérences et de s’engouffrer dans la brèche ! L’éducation du Rottweiler doit donc être toujours cohérente.

L’éducation du Rottweiler

L’éducation du Rottweiler doit être commencée très tôt. Idéalement, il faut que le chiot ait bénéficié de la présence et des apprentissages de sa mère au moins jusqu’à, au moins, ses huit semaines. Il faut lui offrir la meilleure et la plus grande socialisation possible pour l’habituer à la présence d’autres animaux et d’autres personnes. C’est une étape absolument essentielle pour lui permettre de cohabiter avec un autre chien ou un chat et pour canaliser son instinct de méfiance envers les étrangers.

Comme pour tous les chiens, l’éducation du Rottweiler doit se faire par étape. Inutile de chercher à tout vouloir lui apprendre d’un seul coup. Avec un chiot, mieux vaut définir des priorités :

  • La propreté : c’est, de loin, la première chose à apprendre à un chiot. L’apprentissage de la propreté n’est pas innée. C’est au maître de montrer au chiot où il doit faire ses besoins, voire même de l’y amener et de le féliciter lorsqu’il réussit. En ville, les maîtres peuvent tirer le chiot vers le caniveau dès qu’il s’accroupit. Il comprendra très vite que c’est là qu’il doit faire ses besoins. Cela ne dispense pas le maître de nettoyer après le chien !

  • Son nom : comme chez les humains, le chien doit apprendre à reconnaître son nom. Mieux vaut choisir un nom court, percutant et facile à retenir. Pour l’aider à répondre à son nom, il ne faut l’appeler qu’à bon escient, par exemple lorsque vous voulez qu’il vienne ou pour capter son attention. Si vous utilisez son nom à tout-va, le chien va le classer en « bruit de fond » et cessera d’y répondre.

  • Les commandes de base : pour sa sécurité et celles des autres, le chien doit apprendre à répondre aux ordres. On estime qu’il serait capable d’en mémoriser une cinquantaine. Pour cela, il faut associer un mot à un comportement attendu et ne pas oublier de le prononcer avec la bonne intonation. Un geste peut aussi être associé au mot pour en faciliter la compréhension.

L’éducation n’a pas pour but de changer le caractère du Rottweiler du tout au tout. Toute forme de violence et de brimade doit en être absente au risque de blesser le chien ou de le rendre agressif. Au contraire, de la bienveillance, de la fermeté et de la constance l’amèneront à montrer tout le meilleur de lui-même.