LE CARACTÈRE DU POMSKY

La race de chien Pomsky est une race un peu à part. Non reconnue par les grandes instances canines du monde, elle est très récente, et ses caractéristiques ne sont pas encore bien fixées. Le tempérament du Pomsky dépend d’un certain nombre de paramètres.

Les qualités du Pomsky

Gardez en tête que le Pomsky est un chien un peu particulier. La race, non reconnue, ne dispose pas d’un standard établissant clairement les différents traits de tempérament que l’on peut retrouver chez un chien. De plus, le caractère du Pomsky peut grandement varier en fonction de pourcentage de Husky de Sibérie ou de Poméranien. Avant une telle adoption, prenez bien le temps de vous renseigner et de discuter avec votre éleveur. C’est lui qui sera le plus à même de vous renseigner sur le caractère de ses chiots afin de choisir le compagnon idéal pour vous.

Les traits de caractère présentés ici sont indicatifs. Il est possible que votre Pomsky s’en éloigne : cela ne doit pas être une source d’inquiétude.

Intelligent

Comme ses deux ascendants, le Loulou de Poméranie et le Husky sibérien, le Pomsky est un toutou intelligent et à l’esprit vif. Ne croyez pas pour autant que cela sera forcément un avantage pour son éducation, pas toujours évidente !

Affectueux

Un chien de race Pomsky se montre affectueux avec son maître et sa famille, de qui il est tout de même assez proche. Il aimera passer du temps avec eux, même s’il n’est pas un pot de colle comme d’autres races de chiens. Il faudra cependant bien lui apprendre à rester seul, surtout si vous vivez en appartement avec votre Pomsky.

Joueur 

Le Pomsky est un chien dynamique. S’il tient plus du Husky, il sera même très énergique et aura besoin de se dépenser chaque jour. Dans le cas contraire, vous iriez au devant de sérieux problèmes de comportement. Pensez à acheter des jouets à votre chien pour l’occuper durant vos absences et passez chaque jour du temps avec lui.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les points à surveiller chez le Pomsky

Le Pomsky présente des points qui doivent avoir toute votre attention, mais là encore, il ne s’agit que d’indications générales. Il reste possible que votre Pomsky ne présente aucun des problèmes évoqués ci-dessous.

Ne s’entend pas toujours avec les chats et les enfants

Le Pomsky a parfois du mal à s’entendre avec les chats et les enfants. Ces derniers, en raison de leur agitation, peuvent créer des situations de stress pour le chien, qui risquerait alors d’avoir des mouvements d’humeur. En fonction de la taille de votre Pomsky, il pourra faire assez mal aux tout-petits. Il faut donc accorder une importance particulière à la sociabilisation de votre chien afin d’éviter ce genre d’incident.

Indépendant

Si votre Pomsky tient surtout du Husky de Sibérie, alors il y a de fortes chances pour qu’il soit plutôt indépendant, voire fugueur s’il s’ennuie. Il faudra donc veiller à ce qu’il puisse se dépenser suffisamment en lui achetant des jouets pour l’occuper et en le promenant longuement chaque jour.

Difficile à éduquer

Les Spitz et les chiens nordiques ne sont pas toujours les chiens les plus faciles à éduquer. Votre Pomsky, qui descend de l’un et de l’autre, pourra donc vous donner du fil à retordre. Montrez-vous patient avec lui, soyez ferme, mais bienveillant et bannissez toute forme de violence.

Ne supporte pas la solitude

Comme le Husky de Sibérie, le Pomsky peut ne pas supporter la solitude. Il pourra plus facilement la tolérer s’il tient majoritairement du Poméranien, mais ce n’est malgré tout pas un chien fait pour attendre son maître durant des heures. Il deviendrait malheureux, et sa santé pourrait se détériorer.