COMMENT DRESSER UN PATOU ?

Le Patou, ou chien de montagne des Pyrénées, n’est pas toujours facile à éduquer. Au point qu’on déconseille souvent de l’adopter comme premier chien. Découvrez tous nos conseils pour réussir l’éducation de votre Patou.

Quand commencer l’éducation d’un chien de montagne des Pyrénées ?

L’idéal est de toujours commencer l’éducation de son chiot le plus tôt possible, et ce, pour n’importe quelle race de chien. C’est en effet lorsque nos boules de poils sont très jeunes qu’elles sont le plus réceptives à l’apprentissage. C’est durant cette période que vous devez aussi multiplier les expériences positives pour votre chiot, en lui faisant rencontrer autant de nouvelles personnes, d’animaux (chiens, chats ou NAC) que possible. Faites-lui découvrir son environnement et habituez-le à autant de situations que possible. L’étape de la sociabilisation ne doit surtout pas être négligée.

Peut-on éduquer un Patou adulte ?

L’éducation d’un chien de montagne des Pyrénées adulte n’est pas impossible, loin de là. Nos compagnons à quatre pattes sont capables d’apprendre à tout âge. L’approche sera cependant radicalement différente. En effet, il est impératif de prendre en compte le vécu de l’animal et son passé : a-t-il vécu des expériences difficiles ? Son éducation a-t-elle été négligée ? Parfois, vous devrez même tout reprendre à zéro pour gommer de vilaines habitudes. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin pour vous épauler. N’oubliez pas que le Patou est un grand chien : il est impératif qu’il soit correctement éduqué pour éviter les accidents.

Les bases du dressage d’un Patou

De nos jours, l’éducation canine n’a plus rien à voir avec celle d’il y a quelques années. D’ailleurs, on ne parle plus de dressage aujourd’hui, car ce mot comporte une connotation négative. L’éducation canine se fonde désormais sur la récompense et l’encouragement du chien, plutôt que sur la peur et la coercition. Il est impératif d’adopter une approche positive.

Même si les méthodes à l’ancienne permettaient – mais pas toujours – d’obtenir des résultats rapides, elles faisaient appel à la crainte de votre chien pour vous, et non à l’envie de vous faire plaisir. Il y avait donc des risques d’endommager la relation avec l’animal. Ce jeu n’en vaut pas la chandelle. Votre Patou doit vous faire confiance pour vous obéir.

Dans ces conditions, il est essentiel de bannir toute forme de violence, tant physique que verbale. Ne frappez pas votre chien, ne vous emportez pas contre lui et ne le punissez pas. Cela ne servirait à rien.

Pour autant, il ne s’agit pas d’être permissif, surtout que le caractère du chien de montagne des Pyrénées est réputé pour être assez difficile. D’ailleurs, ce chien n’est pas conseillé pour une première adoption. Il n’y a aucune honte à demander de l’aide à un éducateur canin ou à vous rendre dans une école du chiot pour parfaire l’éducation de votre Patou si vous craignez de faire des erreurs.

L’éducation canine repose sur trois grands fondements qu’il est indispensable de garder en tête : la patience, la cohérence et la constance.

La patience

Sans patience, vous n’obtiendrez strictement rien de votre Patou. Vous ne pouvez pas attendre de votre tout jeune chiot qu’il retienne tout et tout de suite. N’ayez pas de trop grandes attentes à son égard et acceptez de devoir recommencer, encore et encore.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

La cohérence

Les chiens ont besoin d’un cadre précis. Si vous changez les règles de la maison régulièrement, alors votre Patou aura bien du mal à comprendre ce que vous voulez. Il finirait d’ailleurs par ne plus vous écouter et prendre ses propres initiatives. Imposez les règles que vous souhaitez qu’il suive dès son arrivée chez vous : si vous ne voulez pas qu’il monte sur le canapé, alors empêchez-le de le faire y compris lorsqu’il est chiot. Souvenez-vous qu’il est toujours plus facile d’autoriser une interdiction que d’interdire une autorisation donnée au préalable un peu trop rapidement.

La constance

Seule la répétition dans le temps vous permettra d’obtenir des résultats avec votre chien de montagne des Pyrénées. Les leçons d’éducation canine n’ont pas besoin d’être longues : elles ont besoin d’être régulières. Plutôt que de faire une séance d’une heure par semaine, privilégiez les séances quotidiennes d’une quinzaine de minutes. Votre Patou sera bien plus réceptif et attentif.

Sachez aussi que toutes les occasions sont bonnes pour éduquer votre compagnon à quatre pattes. Profitez d’une séance de jeu, d’une promenade ou même d’une séance de câlins pour parfaire un peu son apprentissage.

Les ordres essentiels pour le chien de montagne des Pyrénées

Tous les ordres ne sont pas indispensables. Certains servent parfois à amuser la galerie, mais d’autres sont absolument essentiels pour assurer la sécurité de votre Patou. Parmi eux, le rappel et la marche en laisse.

Le rappel

Le rappel est l’ordre le plus important à apprendre à votre chien. Il vous aidera à éviter des accidents en faisant revenir votre toutou vers vous en quelques secondes. Choisissez un nom facile à dire et à retenir pour votre Patou. Privilégiez les prénoms courts, se terminant par des voyelles. Commencez l’apprentissage dans un endroit sécurisé et demandez de l’aide à une autre personne. Appelez le chiot à tour de rôle et félicitez-le dès qu’il vient vers vous. Recommencez l’exercice jusqu’à ce que le rappel soit parfaitement inculqué.

La marche en laisse

La marche en laisse est très importante si vous vivez dans un milieu urbain avec votre Patou, car les villes regorgent de nombreux dangers. Il faut donc éviter que votre chien ne se mette à tirer ou à zigzaguer, surtout que le chien de montagne des Pyrénées est un animal imposant. Vous n’aurez pas besoin d’être aussi strict à la campagne, en forêt, à la montagne ou à la plage.