COMMENT ÉDUQUER UN MALAMUTE DE L’ALASKA ?

Les races nordiques sont réputées pour être assez difficiles à éduquer. Il est vrai qu’elles sont en général déconseillées pour une première adoption. Cette affirmation est-elle également valable pour le Malamute de l’Alaska ?

Quand commencer l’éducation du Malamute ?

L’idéal est de commencer l’éducation de votre chien dès son arrivée chez vous, à l’âge de deux mois si vous l’avez adopté dans un élevage. En effet, c’est lorsqu’ils sont encore très jeunes que les chiens sont les plus réceptifs à l’éducation. Ils ont tout à apprendre et tout à découvrir, et se montrent en général curieux de tout. Mais c’est aussi à cette époque qu’ils sont durablement marqués par les expériences qu’ils traversent.

Mettez en place des règles claires et facilement compréhensibles pour votre toutou. Il est important que ces règles soient cohérentes, et surtout, qu’elles soient suivies par toute la famille. Si vous comptez par exemple interdire à votre chien de monter sur le canapé, empêchez-le de le faire dès le départ. Revenir par la suite sur une interdiction donnée un peu trop vite est difficile, une fois l’habitude bien ancrée dans le temps.

Éduquer un chien adulte

Si l’éducation d’un chien est plus facile lorsque celui-ci est encore tout jeune, dresser un chien adulte n’est pas impossible, loin s’en faut. L’approche sera cependant grandement différente, car vous ne pouvez pas attendre la même chose d’un Malamute qui a déjà un passé et un vécu, parfois traumatisants. 

Il faudra bien souvent commencer par désapprendre de mauvaises habitudes, travailler sur des lacunes ou même tout reprendre de zéro. La tâche est loin d’être facile, mais les chiens adultes méritent eux aussi d’avoir une seconde chance. Si vous craignez de ne pas être à la hauteur, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin. 

Bien éduquer son Malamute de l’Alaska

L’éducation canine d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec celle d’il y a une vingtaine d’années, voire d’une dizaine d’années. En effet, on privilégie aujourd’hui la récompense et l’encouragement, plutôt que la punition et la coercition. Vous bâtirez une relation bien plus solide avec votre Malamute en adoptant une approche positive. Si la brusquerie ou la violence permettent parfois d’avoir des résultats plus rapides, les conséquences à long terme sur votre chien n’en valent pas la peine.

Il est inutile de vouloir précipiter les choses, bien au contraire, d’autant que le Malamute est doté d’un caractère peu docile et têtu, comme bon nombre de chiens nordiques et de chiens de traîneau. Il faut donc être capable de faire preuve de fermeté et de disposer d’une bonne autorité, sans pour autant verser dans la dictature pure et dure. Le Malamute est connu pour aimer tester son maître : ne vous emportez pas, mais respectez aussi le rythme de l’animal.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

L’éducation canine repose aujourd’hui sur trois grands principes fondamentaux, et qui valent d’ailleurs pour toutes les races de chien. 

La patience

Soyez patient ! Surtout avec le Malamute, qui n’aime pas être noyé sous les ordres. N’attendez pas de votre chiot ou votre chien qu’il retienne tout et tout de suite : c’est tout simplement impossible. Vous devez accepter les erreurs comme elles viennent, les corriger en douceur et accepter de recommencer s’il le faut.

La cohérence

Restez cohérent. Si vous changez souvent d’ordre ou d’attitude avec votre Malamute, il ne comprendra pas ce que vous attendez de lui, et à force, il refusera tout simplement de vous écouter. Les règles sont valables pour tout le monde, y compris les enfants si vous en avez. Ils doivent adopter la même attitude que vous pour que le chien puisse facilement se situer au sein de la famille.

La constance

Seule la répétition dans le temps vous permettra d’obtenir des résultats durables. Ne faites pas s’étirer les leçons, car cela ne servira à rien et votre Malamute finirait par se déconcentrer. Prenez plutôt quinze petites minutes par jour pour apprendre de nouveaux ordres ou parfaire des anciens. Vous pouvez aussi profiter d’une séance de jeu, d’une activité ou d’une promenade pour poursuivre l’apprentissage avec votre Malamute de l’Alaska

Les ordres essentiels dans l’éducation du Malamute

Si certains tours sont plutôt anecdotiques, quelques ordres doivent impérativement faire partie de votre arsenal de propriétaire de chien : ils vous permettront de protéger la santé de votre Malamute, voire de lui sauver la vie.

Le rappel

C’est l’ordre qui doit avoir votre priorité et que vous devez commencer à enseigner à votre Malamute dès son arrivée chez vous. Le rappel vous permet de pouvoir maîtriser votre chien de la voix lorsque celui-ci commence à s’éloigner de vous. Il est impératif que votre compagnon à quatre pattes revienne rapidement vers vous, surtout dans des lieux présentant de nombreux dangers. 

Commencez par apprendre le rappel à votre Malamute dans un lieu bien clos. Demandez de l’aide à une autre personne et appelez le chiot à tour de rôle. Félicitez-le dès qu’il vient vers vous et recommencez. Choisissez un nom facile à dire et à retenir pour votre chien, en l’accompagnant d’un mot de rappel. Par mesure de précaution, évitez de détacher Malamute dans des lieux peu sécurisés.

La marche en laisse

La marche en laisse est importante à maîtriser, surtout si vous vivez en milieu urbain avec votre Malamute, où les dangers sont nombreux et de toutes sortes. Il est donc important que votre chien marche sans tirer ou sans se mettre à zigzaguer devant vous. Vous n’aurez pas besoin d’être aussi strict dans des endroits moins dangereux, avec moins de passage, comme la plage, la forêt ou la campagne.