MALAMUTE

Ne confondez pas le Malamute et le Husky ! En effet, même si tous les deux sont des chiens de traîneau, le Malamute est très différent, à la fois physiquement et psychologiquement.

Un peu d’histoire

Le mot Malamute vient du nom Malheimuts, une tribue inuite originaire du golfe de Kotzebue, en Alaska. Les Malamutes étaient utilisés de façon ancestrale pour le tractage de traîneau en hiver et de barque l’été. Endurant et très solide, le Malamute était ainsi très apprécié. C’est à la fin du XIXe siècle, avec la ruée vers l’or dans le Klondike, que le Malamute se fait connaître du grand public. Les chercheurs d’or comprennent assez vite que ce chien pourra leur être d’une grande aide. Ils tentent alors des croisements avec des Montagnes des Pyrénées, mais les meutes de chiens ainsi obtenues sont incapables de résister aux difficiles conditions de l’Alaska. Dans les années 1930, les effectifs de Malamutes sont hélas au plus bas, et la race est menacée de disparaître. Elle ne doit son salut qu’à l’implication et la ténacité de quelques passionnés, qui parviennent à la relancer à travers trois lignées différentes. Les Malamutes que l’on retrouve aujourd’hui sont souvent un mélange de ces trois lignées.

La race de chien Malamute a été reconnue de manière définitive par la Fédération Cynologique Internationale en 1963.

Caractéristiques physiques

Cette race de chien est plus imposante et plus massive que le Husky sibérien, ce qui rend la distinction beaucoup plus évidente. Une fois à l’âge adulte, le Malamute atteint une taille respectable, qui en fait par ailleurs un bon chien de garde. Le mâle mesure entre 61 et 66 cm au garrot, tandis que la femelle mesure entre 56 et 61 cm au garrot. Côté poids, la différence n’est pas particulièrement notable, puisque le Malamute mâle, comme le Malamute femelle, pèse à l’âge adulte entre 34 et 39 kg.

Le Malamute appartient au groupe 5 de la FCI : Chiens de type Spitz et de type primitif. Il porte le numéro 243. 

Corps : le corps du Malamute est robuste et compact, avec un cou fort et légèrement galbé. Le dos est bien droit, avec un rein solide et musclé.

Tête : la tête est large et bien proportionnée par rapport au reste du corps. Le crâne est légèrement arrondi, avec un stop léger et un museau massif.

Oreilles : elles sont de forme triangulaire et de taille moyenne. L’extrémité est légèrement arrondie.

Yeux : les yeux du Malamute sont de taille moyenne et en forme d’amande. Ils sont de couleur marron.

Queue : la queue est bien fournie en poils et recourbée sur le dos lorsque le chien est au repos.

Poil : le pelage du Malamute est bien épais et dense, de longueur moyenne et avec un sous-poil bien fourni.

Couleur : les couleurs acceptées par le standard sont variées, allant du noir au gris clair en passant par des couleurs intermédiaires. Il existe une seule robe unicolore, qui doit être blanche.

Caractère

Les chiens nordiques ont souvent la réputation d’avoir un tempérament particulier. Cette race de chien est cependant connue pour sa gentillesse et sa joie de vivre. En bon chien de traîneau, le Malamute de l’Alaska possède un caractère actif et énergique. C’est un toutou qui a besoin de se dépenser pour être parfaitement heureux, et il ne supporte ni l’ennui, ni la solitude. Joueur, il sera toujours partant pour s’amuser. D’une grande loyauté envers sa famille, il est affectueux et fait montre d’un bon instinct de protection. Le Malamute de l’Alaska n’est pas du tout fait pour rester seul durant des heures. Il ferait savoir son mal-être par des aboiements longs et profonds.

Comportement avec les autres

Le Malamute est un chien qui s’entend assez bien avec les enfants, à condition que ceux-ci sachent le respecter. Il fait un bon compagnon de jeu, d’autant qu’il est plutôt actif et toujours disposé à s’amuser. La cohabitation avec des chats ou des NAC n’est pas toujours évidente, mais une bonne sociabilisation devrait remédier au problème. Ce toutou n’est pas particulièrement chasseur, mais il a quand même un certain instinct de prédation. Le Malamute de l’Alaska est assez méfiant avec les étrangers. Il fait donc un bon chien de garde.

Compatibilité

Le Malamute de l’Alaska ne convient pas à tout le monde. Il est donc important de bien se renseigner sur la race avant d’adopter. En tout premier lieu, il s’agit d’un chien très sportif, qui a besoin de se dépenser. Il supporte aussi mal la solitude. Si vous avez peu de temps à lui consacrer ou êtes du genre casanier, il est sans doute préférable de renoncer à l’adoption. De même, en raison de son caractère pas toujours évident, le Malamute de l’Alaska ne convient pas comme premier chien. 

Santé

L’espérance de vie moyenne de cette race se situe entre 10 et 12 ans. Elle s’aligne donc sur l’espérance de vie d’autres chiens de cette taille, d’autant que le Malamute de l’Alaska dispose d’une santé solide. Pour autant, il n’est pas entièrement épargné par les pathologies, et il faudra se montrer vigilant sur plusieurs points. Comme beaucoup de races de grands chiens, le Malamute peut être touché par la dysplasie de la hanche ou la dysplasie du coude. Ces problèmes articulaires parfois sérieux peuvent mener à la quasi paralysie de l’animal. Il faut prendre garde à l’hypothyroïdie, souvent synonyme d’obésité, et à des problèmes oculaires. Soyez également vigilant concernant la dilatation-torsion de l’estomac.

Conditions de vie

Même si tous les chiens peuvent vivre en appartement, le cas de cette race, comme celui de toutes les races de chien de traîneau, est un peu particulier. En effet, il n’est pas toujours évident de vivre en appartement avec un tel toutou, et les conditions de vie idéales du Malamute restent une maison avec un grand jardin. Cependant, cela ne fait pas tout, loin s’en faut, et il est important de prendre en compte d’autres critères tout aussi essentiels. Un Malamute avec un maître très présent, qui s’occupe bien de lui et qui lui permet de se dégourdir les pattes dès qu’il le souhaite sera plus heureux qu’un Malamute cloîtré dans un jardin dont il ne sort jamais.

Éducation

En bon chien nordique, le Malamute n’est pas toujours facile à éduquer, et il faut savoir faire preuve de fermeté, sans pour autant se montrer tyrannique ou violent. Toute forme de brutalité est à bannir : vous ne feriez que braquer votre chien pour ensuite le rendre rétif à l’éducation. Commencez le dressage de votre Malamute le plus tôt possible, dès son arrivée chez vous en tant que chiot. Mettez en place des règles bien claires et cohérentes, auxquelles tous les membres de la famille devront ensuite adhérer. Le Malamute de l’Alaska n’est en général pas conseillé pour une première adoption en raison de son caractère parfois compliqué. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin pour vous épauler et pour éviter des erreurs qui seront beaucoup plus difficiles à corriger à l’âge adulte.

Alimentation : bien nourrir son Malamute

Ne passez surtout pas à côté de l’alimentation de votre chien. La santé de ce dernier passe aussi indubitablement par sa gamelle, et un mauvais choix de croquettes ou de pâtée peut avoir de très lourdes conséquences à long terme. Cependant, nous comprenons aussi qu’il ne soit pas toujours évident de s’y retrouver, car de nos jours, l’offre est gigantesque et se retrouve partout, aussi bien dans les magasins, que sur Internet ou chez le vétérinaire. C’est pour cette raison que nous avons décidé de vous donner quelques précieux conseils qui vous rendront la vie beaucoup plus facile.

Il est absolument primordial que vous sachiez bien lire et décrypter les étiquettes de croquettes et de pâtées. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est seulement en comprenant ce que vous donnez à votre chien que vous pourrez vous diriger vers l'alimentation qui lui convient et qui répond parfaitement à ses besoins nutritionnels. Faites très attention au taux de protéines, qui doit au moins d’être 28%. Le chien est un animal carnivore, ne l’oubliez pas. Il est donc préférable que ces protéines soient, pour la plupart, d’origine animale. Faites aussi bien attention au taux de glucides et au taux de cendres. Enfin, gardez à l’esprit qu’une composition à rallonge n’est en général jamais bon signe. Traquez les colorants, les édulcorants ou tout autre produit artificiel et écartez-les de votre sélection.

Essayez de ne pas acheter de produits à bas prix en grande surface ou en supermarché. Si le prix est aussi faible, c’est que la qualité ne suit pas, tout simplement. Il est pourtant possible de trouver de bonnes croquettes ou une bonne pâtée pour quelques euros de plus.

Adaptez les croquettes pour Malamute. Apprenez à être à l’écoute des besoins de votre chien, et changez sa nourriture s’il le faut, sur conseil vétérinaire. Un chiot ne mangera pas la même chose qu’un chien âgé, qu’un chien stérilisé ou qu’un chien malade, par exemple. Vous pouvez aussi utiliser des compléments alimentaires, mais demandez toujours son avis à un professionnel avant.

Que faire si vous ne souhaitez pas donner de l’alimentation industrielle à votre Malamute ? Inutile de paniquer, car il est tout à fait possible de préparer soi-même les repas de son chien ! Cela demande simplement une bonne organisation et un budget correct pour être certain de lui offrir ce qu’il y a de meilleur. Deux options s’offrent à vous :

  • La ration ménagère : préparez les repas de votre Malamute avec de la viande et des légumes cuits. Renseignez-vous bien sur les aliments toxiques pour chien pour éviter d’empoisonner votre boule de poils.

  • Le régime BARF : la particularité de cette diète est qu’elle fait appel à de la viande crue, supposée plus proche du régime originel de nos compagnons à quatre pattes. Il faut cependant faire très attention à bien choisir les morceaux. Demandez conseil à un vétérinaire, et n’oubliez pas de mettre en place une transition alimentaire dès que vous changez l’alimentation de votre Malamute.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Malamute

  • Vaccins : 90 à 120 euros

  • Alimentation : 100 à 200 euros

  • Budget mensuel : 130 à 250 euros

Le chien de race Malamute a tendance à beaucoup perdre ses poils, surtout lors de ses deux mues annuelles, au printemps et à l’automne. Il doit donc être brossé régulièrement afin de prendre soin de sa fourrure et de sa peau. Munissez-vous des bons outils pour éviter de faire mal à votre toutou. Le Malamute a la réputation d’être un chien particulièrement propre. Il ne vous sera donc pas utile de le laver trop souvent. Un an à deux bains par an seront ainsi amplement suffisants ! 

Il est également important de prendre soin du Malamute en lui nettoyant régulièrement les yeux, les oreilles et les dents. Ces parties de l’anatomie sont bien souvent négligées par les propriétaires, et pourtant, leur entretien est tout aussi capital. Nettoyez les yeux à l’aide d’une lotion oculaire appropriée ou bien de sérum physiologique. Inspectez les oreilles de votre toutou pour vérifier qu’aucun débris ou parasite ne s’y est logé et nettoyez-les avec un produit auriculaire bien adapté. Enfin, apprenez à votre Malamute à bien supporter la brosse à dents dès son plus jeune âge.

Pensez aussi aux soins vétérinaires. N’oubliez pas les rappels de vaccin et les vermifuges, et appliquez les antiparasitaires nécessaires contre les tiques et les puces, surtout si votre chien a l’habitude d’évoluer dehors.

Prix du Malamute

Combien coûte un tel chien ? Tout dépend avant tout de ce que vous cherchez. Le prix d’un chiot Malamute issu d’un élevage reconnu et déclaré vous coûtera entre 1000 et 1300 euros. Il s’agit donc d’un budget conséquent, dont vous devez absolument avoir conscience avant de vous lancer. De plus, ce n’est que le prix de départ, sans compter les accessoires, les visites vétérinaires, etc. Le prix d’un chiot Malamute peut varier en fonction de la nature de l’animal – s’agit-il d’un chien destiné à la reproduction ou aux concours, qui sera plus cher, ou un simple chien de compagnie ? Si ses parents sont issus d’une grande lignée de champions, il est aussi fort probable que son prix soit plus important. Devez-vous renoncer à avoir un Malamute si vous n’avez pas les moyens d’en acheter un dans un élevage ? Non, pas forcément, mais attention à ne pas céder à la tentation en vous tournant vers les particuliers qui vendent leurs animaux via des sites d'annonces. Adressez-vous plutôt à des refuges ou des associations spécialisées dans cette race de chien.

Sommeil

Soyez attentif au sommeil de votre chien, car le vôtre en dépend également ! Si vous avez décidé de faire dormir votre Malamute dans votre jardin, assurez-vous de choisir la niche adéquate. Cette niche doit être parfaitement isolée. C’est pour cette raison qu’il est préférable de privilégier les niches en bois, plus chères à l’achat, mais beaucoup plus solides et fiables sur le long terme. Les dimensions de la niche doivent être adaptées à la taille de votre Malamute de l’Alaska : ni trop petites, ni trop grandes, car dans le cas contraire, votre chien ne s’y sentirait pas à l’aise. Placez la niche dans un endroit calme de votre jardin, à l’abri des intempéries, mais d’où votre toutou aura une bonne vue d’ensemble de son territoire. Enfin, n’attachez jamais votre Malamute devant sa niche. Il doit pouvoir aller et venir comme bon lui semble.

Rien ne vous empêche de faire dormir votre chien dans votre logement. Là encore, il faut lui choisir le bon accessoire ! Tout comme pour la niche, un bon panier est d’abord un panier bien adapté à votre Malamute. Il doit être à sa taille afin qu’il puisse s’y blottir. Choisissez le panier en fonction du caractère de votre chien. Si votre Malamute est du genre à mordiller tout ce qui passe sous ses crocs, achetez plutôt un panier en plastique. Sinon, vous pouvez faire l’acquisition d’un panier en tissu ou en cuir. Installez le coin nuit de votre chien dans un endroit calme de votre logement, loin du passage et de l’agitation. Si vous avez des enfants, pensez à bien leur apprendre à ne jamais déranger un chien qui dort !

Jeux et activités physiques pour Malamute

Cette race de chien est connue pour être particulièrement active. Elle ne supporte pas l’ennui et n’est certainement pas faite pour passer des heures à ne rien faire chez vous. Il est donc impératif que vous soyez disponible tous les jours afin d’offrir suffisamment d’activités à votre Malamute de l’Alaska. Il peut vous suivre dans n’importe quoi : footing, cani rando, cani VTT, cani trottinette, etc. C’est un chien endurant et solide, taillé pour parcourir plusieurs dizaines de kilomètres dans la neige, dans des conditions extrêmes. Bien sûr, n’hésitez pas à proposer des activités d’attelage et de traction à votre Malamute. N’oubliez pas que c’est un chien de traîneau ! Lors des journées plus calmes, sortez-le au moins 1h30 par jour pour qu’il puisse se dégourdir les pattes et renifler de nouvelles odeurs. Attention : si vous laissez votre Malamute dans votre jardin, assurez-vous que ce dernier soit bien clôturé. Ce chien a parfois des tendances à la fugue.

En parallèle, achetez-lui des jouets d’occupation, qui serviront à le distraire lors de vos absences. Sans cela, il va sans dire que votre chien deviendrait très vite malheureux, au risque de développer des comportements difficiles à gérer au quotidien pour vous, mais aussi potentiellement pour vos voisins si vous vivez en appartement – en raison, notamment, des aboiements compulsifs.

Assurance : bien protéger son Malamute

Devez-vous faire assurer votre Malamute avec une assurance particulière ? La réponse est non. Votre chien n’est pas un chien de chasse, ni un chien de catégorie. À ce titre, vous n’avez aucune obligation par rapport à la loi. Il y a par ailleurs de fortes chances pour que votre compagnon à quatre pattes soit déjà couvert par votre assurance responsabilité civile, qui prend en charge tous les membres dépendants de votre foyer (enfants comme animaux). Cette assurance vous permet d’être remboursé en cas de pépins, notamment si votre chien venait à commettre des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. Les remboursements auxquels vous aurez droit dépendront bien évidemment de votre contrat. Il est donc extrêmement important de bien le lire, y compris les plus petites lignes, pour avoir connaissance des délais de carence, des clauses d'exclusion, ainsi que des plafonds de remboursement. Cette assurance, par ailleurs, ne vous permet que de recevoir une compensation pour les dégâts occasionnés par votre chien, et non sur votre chien. Dans ce genre de cas, faites jouer l’assurance de la personne responsable. Il n’est pas rare que les organismes d’assurance fassent les difficiles pour vous rembourser s’ils estiment que l’accident est dû à une négligence de votre part (détacher votre Malamute dans un endroit non approprié, par exemple). Il est également possible de prendre une assurance supplémentaire, appelée assurance responsabilité civile Vie Privée, qui vous offre une protection plus importante.

Si l’assurance pour chien n’est pas obligatoire dans le cas du Malamute, qu’en est-il exactement de la mutuelle ? Eh bien, la réponse est la même. En France, rien ne vous oblige à prendre une mutuelle pour votre chien. Cependant, la question mérite d’être posée, car ce type d’outil peut se révéler très pratique. Il vous permet de faire face plus sereinement à d’éventuelles dépenses vétérinaires, qui sont parfois exorbitantes. Le Malamute a beau avoir une santé solide, il n’est pas non plus à l’abri d’accidents ou de maladies graves. Avec la mutuelle, vous êtes remboursé d’une partie des frais. Le montant du remboursement dépend bien évidemment de celui de vos cotisations. Choisissez bien votre contrat, en fonction de vos besoins. Là encore, lisez chaque ligne, renseignez-vous et comparez. Vous pouvez demander son avis à votre vétérinaire pour être certain de prendre la bonne décision. Surtout, prenez bien connaissance des clauses d’exclusion. Il n’est pas rare que les compagnies de mutuelle refusent de rembourser des frais induits par des maladies génétiques ou héréditaires. De même, n’attendez pas trop longtemps avant de prendre votre décision et de souscrire à un contrat, car bon nombre de mutuelles ne prennent pas en charge les chiens trop âgés ou déjà malades.

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure pour votre chien