QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE VIE D’UN LEONBERG ?

Il est important, avant d’adopter un Leonberg, de savoir combien de temps vous pouvez espérer garder votre chien avec vous. On dit souvent que les chiens de taille géante vivent moins longtemps que les autres. Est-ce également le cas du Leonberg ?

L’espérance de vie du Leonberg

Malheureusement, l’espérance de vie du Leonberg est en effet relativement courte, comme beaucoup de chiens de taille géante. Son espérance de vie moyenne est comprise entre 8 et 10 ans. À titre de comparaison, le Dogue allemand vit en moyenne lui aussi entre 8 et 10 ans, le Bouvier bernois 6 à 8 ans. Du côté des petits chiens, on bat des records de longévité, et les toutous à dépasser les quinze ans ne sont pas rares.

Il faut donc avoir conscience de cette éventualité et être préparé à l’accepter. Votre Leonberg peut aussi vivre plus longtemps que cette moyenne, tout comme il peut aussi vous quitter encore plus tôt, victime d’un accident ou d’une maladie.

Comment prolonger l’espérance de vie du Leonberg ?

Si vous ne pouvez pas maîtriser le hasard, vous avez cependant la possibilité de mettre toutes les chances de votre côté en prenant des précautions pour préserver la santé de votre Leonberg. Comment ? En appliquant ces principes très simples.

Faites attention à l’alimentation de votre Leonberg

L’alimentation d’un chien a un impact direct sur sa santé. Il faut donc redoubler de prudence lorsque vous choisissez le contenu de la gamelle de votre toutou. Pour bien nourrir votre Leonberg, privilégiez les croquettes ou les pâtées riches en protéines, en majorité d’origine animale, et faites bien attention au taux de glucides et au taux de cendres. N’oubliez pas non plus que l’alimentation de votre toutou va évoluer au cours de sa vie. Il est donc important de la modifier si nécessaire afin de bien répondre à ses besoins nutritionnels.

Éduquez correctement votre Leonberg

Cela vous étonne ? Pourtant, bien éduquer votre Leonberg est une excellente façon de le protéger. Un chien qui obéit correctement à son maître est un chien moins susceptible d’être victime d’un accident ou de s’éloigner et de se perdre. Il faut entamer l’éducation de votre jeune chiot rapidement, dès son arrivée chez vous. Faites preuve de fermeté, mais ne soyez pas non plus trop dur et montrez-vous patient. L’ordre le plus important à apprendre à votre Leonberg est le rappel.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Ne négligez pas le suivi vétérinaire

Un chien en bonne santé est un chien régulièrement suivi par un vétérinaire. C’est le seul moyen de vérifier l’état de santé de votre Leonberg et de diagnostiquer des maladies nécessitant un traitement. N’oubliez pas de faire vacciner votre compagnon à quatre pattes. Protégez-le contre les parasites comme les tiques et les puces, ainsi que contre les vers intestinaux grâce aux vermifuges.

Veillez à la satisfaction de ses besoins

Un chien en bonne santé est aussi un chien heureux. Il est donc important de bien satisfaire les besoins de votre toutou. Même si le Leonberg n’est pas d’un caractère sportif, il a quand même besoin de se dépenser régulièrement. Accordez-lui une longue promenade chaque jour afin de lui permettre de se dégourdir les pattes.

Ne négligez pas non plus l’importance des jouets pour chien, surtout si vous vivez en appartement avec votre Leonberg. Ces jouets constitueront des distractions parfaites pour votre boule de poils afin de l’occuper durant vos absences et lui permettront de se creuser les méninges.

Les maladies fréquentes chez le chien de race Leonberg

Comme beaucoup de grands chiens, le Leonberg est sujet à la dysplasie de la hanche. Il s’agit d’un trouble articulaire dont l’origine est souvent héréditaire. Il convient donc de faire très attention au moment de choisir votre élevage et de vous assurer que les parents, ainsi que les ascendants du chien, n’ont pas été concernés par la maladie. Cependant, la dysplasie de la hanche peut également survenir après une sollicitation trop importante des articulations de l’animal, en particulier au cours de sa croissance. Évitez, autant que possible, les sauts répétés, ainsi que les marches d’escalier. La dysplasie de la hanche, dans ses cas les plus sérieux, entraîne une quasi-paralysie du chien.

En tant que grand chien, le Leonberg est également sujet à la dilatation-torsion de l’estomac. Cette pathologie est une véritable urgence vétérinaire. Elle se caractérise par le retournement de l’estomac sur lui-même, ce qui empêche l’entrée et la sortie des aliments et du gaz. L’estomac se met alors à gonfler, et la pression peut entraîner un éclatement de la rate, ainsi qu’une hémorragie interne. Le chien se met à baver, tente de vomir, a du mal à respirer, est abattu… Si vous soupçonnez une dilatation-torsion de l’estomac, ne perdez pas de temps et rendez-vous immédiatement chez le vétérinaire : chaque minute compte.

Le Leonberg peut également souffrir de paralysie laryngée. Il s’agit d’un trouble respiratoire, caractérisé par un dysfonctionnement des nerfs permettant la contraction des muscles du larynx. Celui-ci reste alors bloqué en position fermée, ce qui entraîne des difficultés respiratoires, particulièrement lorsqu’il fait chaud. Le traitement est chirurgical.

Enfin, il faut savoir que les mises bas chez le Leonberg sont parfois difficiles. Il faudra donc se montrer vigilant.