COMMENT RÉUSSIR LE DRESSAGE DU LEONBERG ?

Même si le Leonberg est un chien docile et gentil, il a besoin d’être éduqué comme toutes les autres races. Découvrez tous nos conseils pour bien réussir l’éducation de votre Leonberg.

Quand commencer l’éducation du Leonberg ?

L’idéal est de toujours commencer l’éducation d’un chien le plus tôt possible. Laissez-lui quelques jours, le temps de s’acclimater à son nouvel environnement avant de vous lancer dans son apprentissage. C’est lorsque les chiots sont encore tout jeunes qu’ils sont le plus réceptifs à l’éducation et au dressage. 

C’est aussi lors de cette période critique qu’il faut mettre en place une excellente sociabilisation. Le but est d’habituer votre jeune Leonberg à évoluer sereinement dans n’importe quelle situation. Multipliez les expériences positives. Faites-lui rencontrer de nombreuses personnes, ainsi que d’autres chiens et d’autres animaux de compagnie. C’est le meilleur moyen pour que votre chien soit bien équilibré.

Peut-on éduquer un Leonberg adulte ?

L’éducation d’un chien adulte est différente de celle d’un chiot, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elle est impossible. Il faut cependant adopter une approche plus mesurée, car un Leonberg ayant atteint sa taille adulte aura forcément un passé qui lui est propre, parfois assorti de traumatismes. La clé de la réussite est la patience. Respectez les besoins de l’animal. Acceptez de parfois devoir tout reprendre de zéro ou de devoir gommer de mauvaises habitudes. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin pour vous aider si vous craignez de faire des erreurs.

Les bases de l’éducation du Leonberg

Longtemps désignée sous le terme de dressage, l’éducation canine a délaissé les méthodes coercitives, fondées sur la peur, au profit d’une approche beaucoup plus positive. En effet, même si les méthodes plus musclées faisant appel à la violence verbale, voire physique, permettaient d’obtenir des résultats un peu plus rapides, elles avaient l’énorme défaut de mettre en péril la relation entretenue avec l’animal. Celui-ci obéissait alors à son maître non pas pour lui faire plaisir, mais parce qu’il en avait peur.

Exit, donc les brimades et les punitions. Vous pouvez punir votre chien, mais en dernier recours, et sans jamais avoir recours à la punition physique. Arrêtez un jeu, reprenez un jouet, refusez-lui une récompense ou ignorez-le pendant quelque temps. C’est le meilleur moyen de lui faire comprendre ce que vous attendez de lui.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Motivez-le par une récompense, sous forme de friandise, de caresse ou même d’encouragement verbal. Dès que votre Leonberg vous obéit, récompensez-le. Il finira par associer l’ordre que vous lui donnez à cette récompense.

L’éducation canine se fonde sur trois grands principes :

  • La patience : c’est une vertu essentielle à avoir ! Sans elle, vous n’obtiendrez rien de votre Leonberg. Vous ne pouvez pas attendre d’un chien qu’il comprenne tout tout de suite et qu’il vous obéisse au doigt et à l’œil en quelques secondes. Faites preuve d’indulgence et acceptez de répéter, voire de reprendre certains exercices s’il le faut.

  • La cohérence : si vous changez d’ordre ou d’attitude tout le temps, votre Leonberg aura beau être intelligent, il ne pourra pas comprendre ce que vous attendez de lui ! Il faut donc mettre en place des règles claires et cohérentes dès le départ. Ces règles devront impérativement être suivies par l’ensemble de la famille. Interdisez tout ce que vous comptez interdire à votre chien à l’âge adulte dès son plus jeune âge. Rien ne vous empêche de revenir sur cette interdiction ensuite, mais interdire une autorisation s’avérera beaucoup plus difficile !

  • La constance : pour espérer obtenir des résultats, il faut répéter, encore et encore, chaque jour. Consacrez une séance quotidienne à l’éducation de votre Leonberg chaque jour. Cette séance n’a pas besoin d’être longue : une dizaine de minutes, au départ, seront parfaitement suffisantes. Vous pouvez aussi profiter des promenades ou des séances de jeu pour apprendre de nouvelles choses à votre boule de poils !

L’apprentissage du rappel 

Il existe de nombreux ordres à apprendre à votre chien. Certains sont plus utiles que d’autres. Parmi eux, le rappel doit être votre ultime priorité. Pourquoi ? Tout simplement parce que cet ordre vous permettra de préserver la santé de votre Leonberg, et parfois même sa vie.

C’est en effet grâce au rappel que vous éviterez les accidents, surtout si vous vivez en ville avec votre Leonberg, en ramenant votre chien vers vous en quelques secondes grâce à votre voix. Vous devez choisir un nom facile à dire, facile à retenir (privilégiez les noms courts se terminant par des voyelles), et qui ne soit pas non plus offensant si vous devez le prononcer en public.

Pour enseigner le rappel à votre Leonberg, commencez par vous entraîner dans un lieu bien sécurisé et clôturé afin d’éviter les incidents. Demandez de l’aide à une autre personne et appelez l’animal à tour de rôle. Félicitez-le dès qu’il vient vers vous.

Une fois cette base bien acquise, vous pourrez vous entraîner dans des endroits non clôturés, mais évitez les lieux avec un gros trafic ou beaucoup de passage. Ne détachez votre chien que dans endroits sûrs, où il ne risquera pas un accident. Le plus obéissant des Leonberg peut aussi, parfois, échapper à votre vigilance et s’éloigner de vous. Ne prenez pas de risque.