UN LEONBERG PEUT-IL VIVRE EN APPARTEMENT ?

Le Leonberg prend de la place : c’est un fait que l’on ne peut pas nier ! On pourrait donc se dire que cet immense toutou se sentirait très vite à l’étroit dans un appartement. Mais est-ce bien la réalité ? Découvrez vite nos explications.

Vivre en appartement avec un Leonberg : possible !

Commençons par balayer une idée reçue tenace : de la taille d’un chien ne dépend pas son bonheur en appartement. Des races géantes peuvent tout à fait être heureuses dans ce type de logement, là où des petits chiens auraient plus de mal à s’y habituer.

Si le gabarit de l’animal reste quand même à prendre en compte dans le cas d’appartements très petits, c’est surtout le tempérament qui pèse dans la balance. Des races de chien très sportives pourront rapidement se sentir à l’étroit, indépendamment de leur taille, si les animaux ne peuvent pas se dépenser chaque jour.

En réalité, c’est avant tout votre capacité à vous occuper de votre compagnon à quatre pattes qui déterminera sa capacité à s’adapter à votre logement. Les besoins des chiens varient : certaines races devront se promener longtemps chaque jour et se dépenser à travers de nombreuses activités, tandis que pour d’autres, une balade tranquille sera suffisante. Un chien en appartement qui sort régulièrement sera plus heureux qu’un chien coincé dans un jardin qu’il ne quitte jamais.

On peut donc dire, à quelques exceptions près, notamment comme les races de chiens-loups, que presque tous les chiens peuvent vivre en appartement, tant que leur maître est présent et prêt à s’investir pour leur éviter l’ennui.

Dans les faits, le Leonberg, de caractère peu sportif, est donc tout à fait apte à vivre en appartement. Bien entendu, une maison avec un jardin est toujours plus idéale en théorie, mais votre terrain ne vous servira à rien si vous ne prenez pas le temps nécessaire pour vous occuper de votre chien.

Comment bien vivre en appartement avec un Leonberg ?

La vie en appartement avec un chien de la taille du Leonberg demande quelques ajustements. Si votre logement est vraiment trop petit, ou que vous vivez dans un studio, il serait peut-être préférable d’attendre un peu avant d’adopter un Leonberg. D’un point de vue purement pratique, vous et votre chien risqueriez de vous retrouver rapidement à l’étroit.

Il faut également que vous soyez prêt à consacrer suffisamment de temps par jour à votre immense Leonberg. Si vous ne travaillez pas chez vous et que vous devez vous absenter toute la journée, il est impératif que vous puissiez revenir lors de votre pause afin que votre chien ne reste pas seul trop longtemps. En cas d’impossibilité, demandez de l’aide à un ami, un membre de votre famille, un voisin, ou même à un service de pet sitting !

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Même si le Leonberg supporte un peu mieux la solitude que d’autres races, il n’est pas question de l’abandonner à son triste sort pendant des heures. Les chiens qui s’ennuient sont des chiens susceptibles de développer des problèmes de comportement, comme des destructions ou des aboiements. Or, les aboiements répétés d’un chien poseront rapidement problème à vos voisins et favoriseront l’apparition de conflits de voisinage.

Afin d’éviter que votre chien ne s’ennuie en votre absence, achetez des jouets à votre Leonberg. Attention de les choisir bien solides et adaptés à la taille de votre boule de poils, car cette race a une mâchoire puissante ! Des jouets réduits en petits morceaux pourraient présenter un danger pour la santé de votre Leonberg (occlusion intestinale, étouffement). 

Promenez votre chien chaque jour pendant une grande promenade, à laquelle vous ajouterez des sorties un peu plus courtes pour lui permettre de faire ses besoins. Lors de vos congés, n’hésitez pas à emmener votre Leonberg pratiquer des activités canines, comme le pistage par exemple. L’agility peut aussi être adaptée afin d’éviter de faire sauter votre chien, ce qui est mauvais pour ses articulations.

Si vous pensez ne pas avoir assez de temps à consacrer à votre Leonberg, alors l’adoption d’un tel chien n’est sans doute pas une bonne idée. Il faut être conscient des implications d'une adoption pour ne pas aller au devant d’une situation difficile à gérer et bien souvent dramatique pour l’animal. Un chien ne doit pas s’adapter au mode de vie de son propriétaire, au risque d’aller contre son instinct et ses propres besoins.

Apprendre la solitude et de la propreté

La vie en appartement avec un toutou est bien différente de celle de la vie en maison, en particulier pour l’éducation du Leonberg. Si vous ne vivez pas au rez-de-chaussée et que vous n’avez pas de jardin, l’apprentissage de la propreté, par exemple, vous demandera de faire preuve de beaucoup de patience. Mais il est essentiel, afin que vous puissiez vivre dans un environnement sain. Autre point indispensable : apprendre à votre chien à rester seul !

La solitude

Un chien incapable de rester seul et d’être séparé de son propriétaire est un chien malheureux. Il est impératif que votre Leonberg puisse se passer de vous. L’anxiété de séparation est très difficile à gérer au quotidien. Commencez l’apprentissage de la solitude le plus tôt possible, après l’arrivée de votre chiot chez vous. Sortez sur le palier de votre logement, puis patientez cinq minutes. Au moment de rentrer et de sortir, n’ayez pas de comportement particulier : pas de caresse, de paroles rassurantes ou d’encouragements. Votre chien ne doit pas associer votre départ à un événement particulier. Augmentez ensuite progressivement la durée de vos sorties, jusqu’à ce que votre Leonberg puisse rester seul.

La propreté

Armez-vous de patience et soyez indulgent. La propreté en appartement est plus longue à apprendre que dans une maison avec un jardin. Sortez votre petit chiot Leonberg après ses repas, après ses siestes et ses nuits et après ses séances de jeu. Sortez-le également si vous remarquez qu’il s’agite. Félicitez-le dès qu’il fait ses besoins à l’endroit voulu. Des accidents arriveront dans votre appartement, mais ne vous énervez pas. Nettoyez, ne punissez pas votre chiot, et poursuivez l’apprentissage. En quelques semaines, votre Leonberg finira par être propre.