LABRADOR RETRIEVER : SON ÉDUCATION

Le Labrador Retriever est un chien fougueux à qui il faut apprendre les bons comportements pour canaliser son trop-plein d’énergie. La bonne nouvelle, c’est qu’il est très doué pour les apprentissages et adore être serviable. Un dressage bien effectué et débuté très tôt est la clé pour avoir un chien heureux et équilibré à l’âge adulte. L’éducation du Labrador est à la portée de chacun.

Facilité à éduquer le Labrador Retriever

Le Labrador Retriever est un chien docile, d’une grande intelligence et qui a besoin d’être stimulé pour être heureux. L’éducation du Labrador est donc plutôt facile. Autant dire tout de suite qu’il ne se montre pas réfractaire au dressage - loin de là ! Il est essentiel de bien éduquer ce chien dès son plus âge : il est volontiers turbulent et s’il n’a pas appris très tôt à canaliser son énergie, il peut devenir difficile à maîtriser à l’âge adulte.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Obéissance du Labrador Retriever

Le Labrador Retriever est un chien d’une grande obéissance qui à cœur de bien faire ce qu’on attend de lui. C’est l’une des raisons qui font qu’il est tellement populaire comme chien guide d’aveugle ou d’assistance. Mais attention : l’obéissance n’est pas innée chez lui et va même souvent à l’encontre de sa nature curieuse ! Malgré la relative facilité de l’éducation du Labrador, ne vous reposez pas non plus sur vos lauriers.

L’obéissance de ce chien s’obtient sur la durée à travers un apprentissage doux et ferme des règles de conduite. Jouer avec le Labrador l’aide aussi à mémoriser les apprentissages, tout comme les récompenses : une petite friandise ou une caresse sont un bon renforcement positif.

L’éducation d’un Labrador Retriever

L’éducation du Labrador doit commencer dès le plus jeune âge. Cela permet de non seulement travailler sur les comportements qu’il doit apprendre à maîtriser (comme mâcher les objets ou s’enfuir) mais aussi de construire une bonne relation entre le chien et son maître. Même si ce chien possède beaucoup de qualités, un manque d’éducation ou une éducation mal faite seront difficiles à rattraper une fois qu’il aura atteint l’âge adulte.

L’éducation du Labrador Retriever doit se faire dans l’ordre :

  • La propreté : il appartient au maître de bien éduquer le chiot et lui apprendre là où il peut faire ses besoins. En l’aidant et en l’encourageant à aller dehors, puis en le félicitant lorsqu’il fait ses besoins là où il le doit, le chiot apprend très vite que c’est ce qui est attendu de lui.

  • Les règles de base : c’est un point capital dans l’éducation du Labrador. Tout comme les jeunes enfants, les jeunes chiens doivent aussi apprendre qu’il y a des interdictions et ce que signifie le mot « non ». Cette règle est essentielle parce qu’elle permet non seulement de vivre en harmonie mais elle évite aussi au chien de se mettre en danger. Un geste de la main peut aussi être associé au début jusqu’à ce que l’ordre soit bien compris.

  • Les bons comportements : le Labrador Retriever est un chien fougueux et l’une de ses grandes passions (en dehors de mâcher des chaussures) est de sauter sur les gens pour manifester sa joie. Avec les chiots, il suffit au maître de se mettre à sa hauteur pour lui laisser faire son câlin. S’il continue, il faut mettre le pied ou le genou en avant pour lui signifier un refus de contact rapproché.

  • Les séances de jeux : le Labrador Retriever adore jouer. Un dressage réussi passe par une grande complicité entre un maître et son chien. Il est essentiel de proposer des moments de jeux. Le Labrador Retriever, fidèle à sa réputation de rapporteur, est très friand du « Cherche ! » qui fait appel à son odorat. Lancer une balle et lui demander de la rapporter est aussi un excellent jeu éducatif.

L’éducation du Labrador Retriever doit être effectuée avec fermeté, constance et bienveillance. C’est un chien qui peut se montrer anxieux et des réprimandes constantes peuvent faire des dégâts sur sa santé mentale. La clé est de réussir à ce que le chien associe le dressage à des expériences positives.