UN LABRADOR PEUT-IL VIVRE EN APPARTEMENT ?

Vous rêvez d’avoir un Labrador, mais malheureusement, vous vivez en appartement. Et vous avez régulièrement entendu autour de vous qu’avoir un chien lorsque l’on habite en appartement est une très mauvaise idée ? Cette affirmation est-elle fondée ou bien s’agit-il d’une idée reçue ?

Vivre avec un Labrador en appartement : impossible ?

Eh bien, la réponse est non. D’ailleurs, toutes les races de chien ou presque sont tout à fait capables de vivre en appartement, pour peu que le maître connaisse bien son chien et fasse le nécessaire pour lui rendre la vie agréable. Cela serait une grave erreur de penser que seuls les petits chiens sont adaptés à la vie en appartement, alors que les grands chiens ne seront heureux que dans un jardin à la campagne. Un petit Jack Russell, très énergique, aura plus de mal à se faire à un espace réduit qu’un grand Dogue allemand plus calme et plus pantouflard.

Bien entendu, une surface vraiment trop petite risque de poser problème pour un chien de la taille d’un Labrador et il est préférable de ne pas adopter de chien lorsque l’on vit dans un studio. Mais hormis ce cas de figure bien particulier, rien ne vous empêche d’adopter un Labrador même si vous vivez en appartement. Cependant, la vie avec un chien en appartement ne s’appréhende pas de la même manière que lorsque vous vivez dans une maison, et vous devrez faire des compromis et des ajustements.

Vivre avec un Labrador en appartement : posez-vous les bonnes questions

Cette question peut tout à fait s’appliquer si vous vivez également dans un grand logement avec un jardin. Travaillez-vous hors de chez vous ? Êtes-vous longtemps absent chaque jour (plus de six heures) ? Pouvez-vous rentrer lors de vos pauses pour vous occuper de votre chien ? Avez-vous suffisamment de temps à lui consacrer lors de vos jours de congés ? Pouvez-vous le sortir pendant une promenade d’au moins une heure trente par jour, sans compter les sorties plus courtes pour lui permettre de faire ses besoins ?

Un chien, et surtout un chien comme le Labrador, doté d’un caractère très proche de son maître, a besoin de contact humain. S’il doit passer des heures livré à lui-même, il risque de très vite devenir malheureux, et ce, même s’il dispose d’un grand jardin. Un Labrador qui vit en appartement sera bien plus heureux et épanoui qu’un Labrador cloîtré dans un bout de terrain qui ne sort jamais et ne jouit d’aucun contact humain. Passer du temps avec lui fait entièrement partie des soins et de l’entretien que vous devez lui apporter.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Si vous travaillez hors de chez vous, essayez de revenir à midi pour sortir votre chien. Si vous n’en avez pas la possibilité, n’hésitez pas à faire appel à un voisin, un ami ou à une connaissance pour venir s’occuper de votre toutou. Vous pouvez même demander les services d’un pet sitter, moyennant quelques euros.

Pour éviter que votre compagnon à quatre pattes ne s’ennuie lors de vos absences, n’oubliez pas de lui achetez des jeux et des jouets en grand nombre. Les Labradors ont un petit côté gourmand : offrez-lui des jouets de type Kong, où vous pourrez cacher une friandise. Mais attention à ne pas trop en abuser, car le Labrador est sujet à l’embonpoint et l’obésité, qui peut sérieusement entamer son espérance de vie. Songez à prendre une mutuelle pour Labrador pour vous aider à faire face aux problèmes de santé de votre chien.

De retour du travail, sortez à nouveau votre toutou et jouez avec lui. Il est essentiel d’éviter l’ennui à votre chien, surtout si vous vivez avec un Labrador en appartement, car il risquerait de développer des comportements problématiques : destructions, et surtout aboiements, à l’origine de conflits de voisinage, qui, une fois installés, sont bien difficiles à gérer.

Vivre en appartement avec un Labrador : deux apprentissages essentiels

Éduquer votre Labrador est essentiel, quoi qu’il arrive. C’est un chien réceptif, qui apprend vite et qui aime faire plaisir à son maître. Mais lorsque l’on vit en appartement, il est important, encore plus qu’en maison, de se focaliser sur deux apprentissages : celui de la solitude et celui de la propreté.

L’apprentissage de la propreté

Être propre, à savoir, ne pas faire ses besoins à l’intérieur du logement, n’est pas inné chez les chiens. Après tout, pourquoi ne pas se soulager rapidement à un endroit disponible ? L’apprentissage de la propreté, en appartement, prend souvent plus de temps que lorsque l’on vit dans une maison, mais il n’est pas impossible. Commencez par sortir votre chiot après chaque sieste, chaque repas, chaque séance de jeux et après chaque nuit. Montrez-lui où faire ses besoins – un bout de pelouse, le caniveau – et félicitez-le dès qu’il se soulage, avec une caresse ou une friandise. Vous n’échapperez sans doute pas aux accidents chez vous, mais dans ce cas, inutile de le disputer. Soyez indulgent avec lui et continuez l’apprentissage. Le Labrador est intelligent : il finira par comprendre ce que vous attendez de lui.

L’apprentissage de la solitude

C’et un autre point essentiel à travailler. Votre petit Labrador doit pouvoir vivre sans vous. Dans le cas contraire, vous feriez face à un phénomène d’hyper attachement et d’anxiété de séparation très difficile à vivre au quotidien. Dès l’arrivée du chiot chez vous, à l’âge de deux mois, sortez quelques instants sur le palier – cinq minutes environ –, puis revenez chez vous. Attention à ne pas caresser ou donner une friandise à votre boule de poils ! Elle ne doit pas associer votre retour à quelque chose de particulier. Il en va de même pour votre départ : ne lu parlez pas, ne lui promettez pas de revenir vite. Sortez sans un mot, comme si tout était normal. Augmentez progressivement la durée de vos absences. Votre petit Labrador finira par vous attendre patiemment.