LABRADOR RETRIEVER

Le Labrador Retriever, ou plus simplement Labrador, est un des chiens les plus populaires du monde. Polyvalent, il est aussi bien chien de chasse, que chien de sauvetage, chien d’assistance ou tout simplement chien de compagnie.

Un peu d’histoire

La légende raconte que le Labrador serait né d’un croisement entre un Terre-Neuve et une loutre. En réalité, le Labrador Retriever descend du chien de Saint-John, originaire de la ville de Saint-Jean-de-Terre-Neuve, au Canada. Il était utilisé sur les navires pêcheurs pour venir en aide aux marins pour la pêche. Ces chiens originaires de Terre-Neuve, très certainement croisés avec des chiens de Castro Laboreiro, sont exportés vers l’Angleterre au début du XIXe siècle. C’est finalement le comte anglais de Malmesbury qui donne son nom de Labrador à ce chien venu du Canada, croisé avec des chiens de chasse anglais au cours du XIXe siècle et au début du XXe siècle, période à laquelle la race est fixée. Le Labrador arrive très tôt en France, dès 1896. Le Club français du Labrador est créé en 1911.

La race est reconnue à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) en 1954.

Caractéristiques physiques

Le physique du Labrador en fait un grand chien, d’un gabarit proche de ses cousins le Golden Retriever et le Flat Coated Retriever.

Il existe une différence entre les mâles et les femelles. Le mâle mesure entre 54 et 61 cm au garrot et pèse entre 30 et 35 kg. La femelle mesure entre 52 et 56 cm au garrot et pèse entre 28 et 33 kg.

Le Labrador appartient au groupe 8 de la FCI : chiens rapporteurs de gibier – chiens leveurs de gibier – chien d’eau. Il porte le numéro 122.


Corps : le corps du Labrador est bien charpenté, avec une ligne horizontale sur le dessus. La poitrine est bien descendue, avec des côtes bien développées. Le rein est court et fort.

Tête : la tête est large, avec un stop bien marqué. Le cou et les mâchoires sont solides et puissants. Le museau est bien droit, la truffe large.

Oreilles : tombantes, elles sont attachées en arrière. Elles sont de taille moyenne.

Yeux : en forme d’amande, de taille moyenne, ils affichent une couleur marron ou noisette.

Queue : la queue du Labrador est épaisse, de longueur moyenne, avec un poil également bien épais. Elle est plus fine vers la pointe.

Poil : le poil est court et épais, bien serré. Il offre une bonne protection contre les intempéries.

Couleur : les différents standards, dont celui de la Société Centrale Canine (SCC) et du Livres des Origines Français (LOF), acceptent en général trois couleurs : sable, noir, chocolat.

Caractère

Le caractère du Labrador a fait sa renommée à travers le monde et a grandement participé à sa popularité qui ne se dément pas depuis. C’est un chien docile, affectueux et loyal. Intelligent et joueur, c’est un excellent compagnon de jeu pour les enfants. Le Labrador est réputé pour être très intelligent et déterminé, sans jamais être têtu. C’est un formidable chien d’assistance et de sauvetage, très utilisé comme chien guide d’aveugle.

Comportement avec les autres

Le chien de race Labrador est un toutou très sociable, qui ne fait jamais preuve d’agressivité. Il s’entend bien avec ses congénères et peut tout à fait cohabiter avec d’autres animaux de compagnie, comme les chats ou même les NAC. Mais n’oubliez pas que le Labrador reste un chien de chasse, avec un fort instinct de prédation. Il faut donc veiller à bien le sociabiliser dès son plus jeune âge. Le Labrador n’est pas méfiant avec les étrangers et n’a donc pas vocation à être utilisé comme chien de garde, mais il peut malgré tout se montrer protecteur.

Compatibilité

Le Labrador est compatible avec tous les types de famille : personnes célibataires, couples, familles avec ou sans enfants. Le Labrador étant un animal énergique, il pourra convenir à des personnes âgées, seulement si ces dernières peuvent le sortir longuement. Il est bien entendu tout à fait apte pour les personnes malvoyantes. 

Santé

Le Labrador jouit d’une santé assez solide. Son espérance de vie se situe entre 10 et 12 ans. Malgré tout, la race est connue pour avoir certains problèmes, et particulièrement, celui du surpoids et l’obésité. Le Labrador peut également être touché par des soucis articulaires, tels que la dysplasie de la hanche et du coude, problèmes dont sont très souvent victimes les grands chiens. Il n’est pas non plus épargné par certains problèmes oculaires, notamment l’atrophie progressive de la rétine ou la cataracte. Le Labrador fait également partie des races de chiens touchées par l’épilepsie. En tant que chien de grande taille, le Labrador Retriever est également à risque pour la torsion-dilatation de l’estomac.

Conditions de vie

Adaptable, le Labrador est un chien qui peut tout à fait vivre en appartement à condition de bien s’occuper de lui et de lui accorder suffisamment de temps chaque jour pour s’en occuper et le faire courir. Ce toutou n’est pas particulièrement aboyeur, ce qui limite les risques de conflit de voisinage. Cependant, comme tous les chiens, si le Labrador est négligé par son maître, il peut développer des comportements problématiques (aboiements compulsifs, destructions). Mais cette situation peut tout à fait survenir même si vous habitez dans une grande maison avec un jardin. Le Labrador n’est pas un chien fait pour rester seul. Il a besoin de présence humaine pour être parfaitement heureux. Ses conditions de vie idéales restent une grande demeure à la campagne, proche de la forêt, où il pourra évoluer librement, mais il peut tout à fait vivre en milieu urbain.

Éducation

La race de chien Labrador est réputée pour être l’une des races de chien les plus faciles à éduquer. Cette réputation n’est pas volée. En effet, le Labrador est très réceptif au dressage, qui doit toujours se faire sans violence. Adoptez une approche positive fondée sur la récompense et non la punition. Le Labrador est un chien intelligent et docile, qui aime faire plaisir à son maître. Mettez à profit cette qualité ! L’éducation du Labrador en fait un chien bien indiqué pour une première adoption.

Alimentation : bien nourrir son Labrador

L’alimentation du Labrador est essentielle pour maintenir sa bonne santé tout au long de sa vie. Il faut donc faire les bons choix dès le départ et commencer par choisir une nourriture adaptée au jeune chiot. Dirigez-vous vers des croquettes ou des pâtées de qualité supérieure. Elles doivent contenir en majorité des protéines animales, mais n’ayez pas non plus peur des protéines végétales, qui peuvent aussi être de qualité. Gardez juste à l’esprit que le chien est un carnivore : les protéines animales sont essentielles. Elles doivent avoir toute votre attention. Prenez bien le temps de lire les étiquettes pour analyser les compositions et évitez les produits bourrés d’édulcorants, d’additifs ou de conservateurs. Les croquettes et pâtées vendues en grande surface et en supermarché n’offrent pas la qualité nécessaire pour votre Labrador. Évitez-les autant que possible.

Si la nourriture industrielle vous rebute, vous pouvez vous diriger vers une alimentation maison, si vous avez le temps de préparer les repas de votre boule de poils. En optant pour la ration ménagère, vous devrez préparer des repas à base de viande et de légumes cuits. Si vous choisissez le régime BARF, composé de viande crue et de légumes bien cuits comme les haricots verts, demandez toujours conseil avant de vous lancer, car ce type de régime ne laisse pas la place à l’erreur. N’hésitez pas non plus à utiliser des compléments alimentaires, comme les pré et probiotiques, toujours sur conseil vétérinaire. Attention aux friandises ! Le Labrador est sujet à l’obésité.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Labrador

  • Vaccins : 100 à 200 euros

  • Alimentation : 50 à 100 euros par mois

  • Budget mensuel : 80 à 100 euros

L’entretien du Labrador n’est pas particulièrement chronophage et ne vous coûtera pas non plus beaucoup d’argent. Ce beau toutou au pelage court a besoin d’un bon brossage une à deux fois par semaine hors période de mue. Brossez-le tous les jours en période de mue, au printemps et à l’automne, pour le débarrasser de tous ses poils morts à l’aide d’une brosse bien adaptée à la fourrure de votre compagnon à quatre pattes. Lavez votre chien une à deux fois par an. Veillez à utiliser, là encore, des produits bien appropriés. Complétez les soins par les soins communs à toutes les races de chien : vaccins, vermifuges, soin des yeux, des dents, des oreilles et des griffes. Fournissez également une alimentation de qualité à votre toutou. Sa santé passe aussi par sa gamelle !

Prix du Labrador

Le prix d’achat d’un chiot Labrador se situe entre 1000 et 1500 euros. Cet écart s’explique de plusieurs façons. Tout d’abord, les prix pratiqués par les éleveurs eux-mêmes diffèrent parfois en fonction du chien lui-même. Dans certains élevages, les tarifs sont plus élevés pour les chiens destinés à l’exposition ou à la reproduction. Si l’animal est issu d’une grande lignée de champions, il est possible que son prix soit également plus important. Enfin, prenez en considération l’offre et la demande. Le Labrador reste une race populaire. Il y a souvent plus d’adoptants potentiels que de chiots disponibles. Un éleveur a donc plus de latitude pour pratiquer des prix plus importants. Face à ce budget conséquent, la tentation serait grande de vous diriger vers des annonces de particuliers sur Internet, mais ce n’est jamais une bonne idée, car vous n’avez pas forcément la garantie de chiots en bonne santé. Dirigez-vous plutôt vers les refuges et associations. Contrairement à une idée reçue, on y trouve également des chiens de race.

Sommeil

Si vous souhaitez faire dormir votre chien dans votre jardin, vous devrez lui acheter une niche adaptée pour les Labradors. N’achetez pas une niche trop petite, mais inutile de lui acheter une niche trop grande. Les dimensions d’une niche pour Labrador doivent être parfaitement adaptées à la taille du chien : celui-ci doit pouvoir s’y tenir debout et tourner sur lui-même sans problème. Si votre toutou dort à l’intérieur de votre logement, veillez à lui choisir un panier bien adapté à sa taille. Ne négligez pas le matériau du couchage de votre compagnon à quatre pattes. S’il a des tendances à la destruction, choisissez plutôt un panier en plastique et évitez le cuir ou le tissu. Bannissez les paniers en osier.

Jeux et activités physiques pour Labrador

Le Labrador Retriever est un chien très énergique. En bon chien de chasse, il doit se dépenser chaque jour pendant une longue promenade pour courir et découvrir de nouvelles odeurs. Votre chien appréciera de vous suivre lors de vos joggings ou de vos sorties à vélo, par exemple. N’hésitez pas à l’emmener se balader en forêt. Le Labrador, en raison de son intelligence, peut aussi tout à fait participer à des activités canines comme l’obé-rythmée, l’agility ou encore le pistage. Achetez suffisamment de jouets pour votre Labrador pour l’occuper en votre absence, afin que votre toutou ne sombre pas dans l’ennui. Dirigez-vous vers des puzzles ou des casse-têtes. Attention aux jouets qui offrent des récompenses sous forme de friandises. Celles-ci doivent être données avec parcimonie, car ce chien est sujet à l’obésité. Privilégiez plutôt les friandises saines, comme les fruits. Certains sont excellents pour la santé de nos toutous !

Assurance : bien protéger son Labrador

Vous n’avez pas d’obligation à assurer votre Labrador, à la seule condition qu’il ne soit pas utilisé comme chien de chasse. En effet, dans ce cas, il est nécessaire de souscrire une assurance spéciale chien de chasse, qui sera valable durant la période de chasse. Le prix d’une assurance pour chien de chasse varie entre 20 et 100 euros par saison. Cela dépend de la race de l’animal, mais également du type de gibier chassé, de la durée de la saison, mais aussi, bien évidemment, de l’organisme d’assurance. Vous trouverez deux types d’assurance pour chien de chasse : l’assurance chien de chasse gros gibier et l’assurance chien de chasse petit gibier. Le Labrador étant un chien de rapport, il chasse plutôt les oiseaux et est donc concerné par l’assurance chien de chasse petit gibier. Si votre Labrador n’est pas utilisé pour la chasse, il est couvert par votre assurance responsabilité civile classique, qui couvre l’ensemble des membres de votre foyer, enfants et animaux compris. Ce contrat vous permet d’être remboursé des frais engagés si votre chien commet des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. En revanche, vous ne serez pas remboursé si c’est votre chien qui subit des dégâts. Avant de signer un contrat, vérifiez bien les clauses d’exclusion, les plafonds de remboursement ainsi que les délais de carence.

La mutuelle pour Labrador n’est pas obligatoire, mais elle pourrait pourtant vous être d’une grande utilité. Ce type de contrat vous permet de faire face plus sereinement aux frais vétérinaires imprévus qui pourraient survenir au cours de la vie de votre chien, surtout si celui-ci est utilisé pour la chasse. En France, les frais vétérinaires ne sont pas régulés. Il est donc tout à fait possible d’avoir à régler des factures importantes, parfois exorbitantes, que certains propriétaires sont incapables de payer. La mutuelle vous aide à éviter de vous retrouver dans une telle situation. En souscrivant à une mutuelle pour Labrador, vous avez la possibilité d’être remboursé de certains frais, comme les frais d’hospitalisation ou les frais d’obsèques. Attention : la plupart des mutuelles ne prennent pas en charge les maladies génétiques ou héréditaires. Elles refusent également d’assurer les chiens trop âgés ou déjà malades. Prenez là encore le temps de bien lire les contrats pour vérifier les plafonds de remboursement, les actes vétérinaires effectivement remboursés, ainsi que les délais de carence. Plus vos cotisations seront importantes, plus les remboursements seront importants.

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure pour votre chien

Voir d'autres chiens de taille moyenne :