JACK RUSSELL : SA SANTÉ

La santé du Jack Russell est solide. Ce sont de petits toutous très robustes. Ils peuvent vivre très longtemps, entre 13 et 16 ans environ, malgré quelques problèmes de santé héréditaires dont ils sont parfois victimes.

Santé du Jack Russell : points forts

Le Jack Russell est un toutou très vigoureux et qui jouit d’une longue espérance de vie. C’est un chien en effet très actif aussi bien physiquement qu’intellectuellement. Pour maintenir la santé du Jack Russel, il faut donc entretenir sa masse musculaire et ses capacités intellectuelles. Il est également très peu sujet à de nombreux problèmes de santé chez les chiens (maladies de peau, maladies cardiaques et respiratoires, etc.). Parmi les points forts de la santé du Jack Russell, on note qu’il attrape difficilement froid ! Doté d’un pelage de qualité, il ne craint pas les intempéries.

Santé du Jack Russell : points faibles

Malheureusement, la santé du Jack Russell n'est pas infaillible. Il est sujet à plusieurs maladies génétiques, le plus souvent dues à la sursélection. Par exemple, il n’est pas rare que les Jack Russell naissent ou deviennent sourds. On remarque également qu’ils sont sujets à différents troubles de la vision comme la luxation du cristallin ou encore la cataracte du chien. D‘autre part, la luxation de la rotule est assez fréquente chez les chiens de cette race et en particulier chez les chiens de petite taille. Pour entretenir la santé de votre toutou, il est donc très important d’adopter les bons gestes dès son plus jeune âge. L’alimentation du Jack Russell est un des éléments clés pour le garder en parfaite santé tout au long de sa vie.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les maladies du Jack Russell ?

👉 La luxation du cristallin

La luxation du cristallin est une maladie héréditaire qui entraîne la cécité du chien en l’absence de traitement. Lorsque le cristallin est délogé de sa position habituelle, on parle de luxation antérieure ou postérieure selon sa nouvelle position par rapport à l’iris. Cette maladie peut être la conséquence d’un traumatisme ou d’une autre maladie de l’oeil, telle que la cataracte par exemple. Si cette maladie est héréditaire, les deux yeux sont généralement touchés. Les symptômes sont visibles et très douloureux pour votre chien la plupart du temps.

👉 L’ataxie cérébelleuse

Autre problème touchant la santé du Jack Russell, l’ataxie cérébelleuse. Il s’agit d’une maladie neurologique héréditaire qui touche le cervelet et entraîne une dégénérescence du système nerveux. Votre toutou souffre alors d’une mauvaise coordination de ses mouvements. Les premiers symptômes se traduisent entre autres par :

  • Des tremblements

  • Des contractions musculaires

  • Une perte de l’équilibre

  • Une boiterie ou une hypermétrie

  • Un clignement des yeux absent face à la menace

Cette maladie est malheureusement incurable à ce jour. Il est possible de faire dépister votre Jack Russell à l’aide d’un test ADN chez le vétérinaire.

👉 La myasthénie

La myasthénie est une maladie neurologique auto-immune qui affecte le flux nerveux entre les nerfs et les muscles. Les chiens de race Jack Russell sont malheureusement prédisposés à cette maladie, qui peut être tout aussi bien congénitale qu’acquise. Dans la plupart des cas, les chiens souffrent d’une faiblesse musculaire et d’un méga-œsophage, c’est-à-dire d’un défaut de contraction de œsophage qui empêche votre toutou de se nourrir correctement. Selon l’origine de la maladie, il est possible de traiter votre chien à l’aide d’un traitement médicamenteux ou d’une opération chirurgicale.

👉 La luxation de la rotule

La luxation de la rotule est un défaut du mouvement de la rotule. La patella (ou rotule) sort de son logement dans l’os du fémur lors du mouvement de flexion extension du genou. La luxation de la rotule est généralement d’origine traumatique, mais les petits chiens tels que les Jack Russell y sont malheureusement prédisposés. Le traitement est le plus souvent chirurgical si la rotule ne se replace pas naturellement.