QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE VIE DU JACK RUSSELL ?

Malheureusement, les chiens ne restent bien souvent qu’une dizaine d’années à nos côtés. L’espérance de vie d’un toutou dépend d’un certain nombre de critères (taille, race, état de santé général, etc.). Qu’en est-il exactement pour le Jack Russell ?

Combien de temps vit un Jack Russell ?

En tant que chien de petite taille, le Jack Russell vit en moyenne plus longtemps que les races de chiens de moyenne taille ou de grande taille. Son espérance de vie est comprise entre 13 à 16 ans. Gardez cependant en tête que ce chiffre est une simple moyenne. Il est tout à fait possible que votre chien vive plus longtemps. Malheureusement, l’inverse est vrai aussi, car votre Jack Russell n’est pas à l’abri d’un accident ou d’une maladie comme un cancer.

Comment prolonger l’espérance de vie d’un Jack Russell ?

Vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en adoptant des habitudes simples pour être certain de préserver la bonne santé de votre chien.

Choisissez une bonne alimentation

L’alimentation a un impact direct sur l’état de santé de votre chien. En effet, le contenu de la gamelle de votre Jack Russell peut vous aider à le maintenir en forme, à condition de choisir une nourriture adaptée et de qualité. Pour ce faire, évitez d’abord les produits de supermarché. Apprenez à lire les étiquettes et écartez les croquettes ou pâtées chargées en additifs ou édulcorants. Les meilleurs produits sont ceux fabriqués à partir de protéines de qualité supérieure, en majorité d’origine animale. N’oubliez pas d’adapter l’alimentation à l’âge de votre chien (chiot, senior), ainsi qu’à son état (stérilisé, malade, etc.).

L’exercice, un paramètre essentiel

Malgré sa petite taille, le Jack Russell possède un caractère très énergique. Il a donc besoin de se dépenser tous les jours pour être parfaitement équilibré. Un chien qui s’ennuie peut très vite tourner en rond, devenir destructeur ou aboyeur. C’est d’autant plus vrai si vous vivez en appartement avec votre Jack Russell. Pensez à lui offrir suffisamment de jeux et de jouets pour qu’il puisse s’occuper.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Ne négligez pas l’éducation

Cela pourrait paraître étonnant, mais éduquer son Jack Russell vous permet aussi de le préserver. En effet, c’est grâce au dressage et à l’apprentissage que vous pourrez garder la maîtrise de votre chien en utilisant le rappel. Si votre Jack Russell venait à vous échapper, vous pourriez ainsi le rappeler vers vous. Le rappel doit être le premier ordre que vous apprenez à votre boule de poils.

Le suivi vétérinaire

Enfin, n’oubliez pas de bien entretenir votre Jack Russell ! Cela passe par un suivi vétérinaire régulier pour les rappels de vaccin, mais aussi les vermifuges et les soins contre les parasites, comme les tiques et les puces. Avec l’âge, faire un petit bilan de santé pour votre vieux chien ne semble pas être une mauvaise idée.

Les maladies fréquentes du Jack Russell

Malgré une constitution robuste, le Jack Russell n’est pas complètement épargné par les maladies.

  • Les problèmes dentaires : malheureusement, les infections dentaires sont assez fréquentes chez le Jack Russell. Elles se manifestent par des rougeurs, des gonflements, qui peuvent mener au déchaussement et à la perte des dents. Il est essentiel de votre Jack Russell ait une hygiène dentaire irréprochable. Brossez-lui les dents régulièrement. Le Jack Russell est aussi touché par les anomalies dentaires, comme au mauvais alignement, une malocclusion ou l’oligodontie.

  • Les problèmes oculaires : les glaucomes et la cataracte touchent assez fréquemment le Jack Russell. Ces deux maladies peuvent entraîner, à terme, une cécité complète, ce qui affecte la vie de l’animal au quotidien et demande des ajustements de votre part. Il est cependant possible d’opérer.

  • La maladie de Legg-Calvé-Perthes : il s’agit d’une maladie dégénérative d’origine génétique. Malheureusement, sa cause est mal connue. Cette pathologie touche la hanche et entraîne des problèmes articulaires, à savoir une fragilisation de la tête fémorale, qui peut très vite mener à sa fracture. Une opération est souvent nécessaire.

  • L’épilepsie : on parle ici d’épilepsie essentielle. La cause des crises n’est pas connue. De nombreuses races de chien sont touchées par l’épilepsie essentielle, caractérisée par des convulsions, une perte de connaissance de quelques secondes à plusieurs minutes. Les crises peuvent être limitées grâce à un traitement.

  • L’hyperactivité : malheureusement, le Jack Russell est également touché par des problèmes de comportement, à savoir l’hyperactivité. Ce chien déjà très énergique peut alors devenir instable. Pour éviter de devoir gérer cette situation pénible, éduquez et sociabilisez correctement votre toutou dès son plus jeune âge et permettez-lui de se dépenser tous les jours.