QUELLE ALIMENTATION CHOISIR POUR MON CHIEN ?

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure 

pour votre chien

Croquettes pour chien, aliments industriels, ration ménagère, BARF, régimes particuliers, … nombreuses sont les options pour nourrir votre chien, et lorsqu’on mène une vie déjà bien remplie, il est parfois compliqué de consacrer du temps à l’alimentation de notre chien.  Quelque soit l’alimentation que vous choisirez, il est important de l’adapter en fonction de différents facteurs, parmi lesquels les besoins alimentaires de votre chien, le budget que vous souhaitez y consacrer, et le temps dont vous disposez pour préparer sa ration journalière.


L’alimentation industrielle : croquettes et pâtée pour chien

👉Les croquettes pour chien : ce qu’il faut savoir pour bien les choisir

Une alimentation “toute faite” peut s’avérer très bonne pour votre chien, à condition de respecter quelques règles élémentaires au moment du choix.

alimentation chien

Si beaucoup de gens optent pour une alimentation industrielle, celle-ci doit tout de même être soumise à une analyse scrupuleuse afin d’éviter les formulations évasives et à moindre coût et les mauvais dosages, à risque pour l’équilibre de votre chien.

Quant à l’alimentation fait maison pour le chien (la ration ménagère) ou aux régimes tels que le BARF (à base de viandes crues, d’abats, de compléments et d’os charnus crus), mieux vaut toujours les soumettre à l’avis d’un expert de la nutrition ou de la santé animale.

Ici, nous vous proposons d’en découvrir plus sur les 3 types principaux d’alimentation du chien que vous pouvez proposer à votre animal, leurs particularités, les pièges à éviter et les précautions à prendre pour mieux nourrir votre chien.

  • Le prix des croquettes pour chien : les gens pensent à tort que le choix des croquettes repose essentiellement sur leur prix. Celui-ci est souvent considéré comme un gage de qualité, mais cette affirmation est bien trop simpliste. Choisir LES croquettes idéales pour l’alimentation du chien, ce n’est pas si évident que cela. De manière générale, il faut éviter les croquettes dont le prix au kilo est inférieur ou égal à 2 euros. Mais attention, des croquettes chères ne sont pas nécessairement de bonne qualité. Une fois les croquettes “low cost” éliminées, il faut à présent se concentrer sur des critères plus précis.
  • Vérifier la composition : évitez les croquettes qui contiennent trop de sous-produits, de végétaux, voire de céréales. L’analyse de la composition se base sur deux choses : la liste des ingrédients (on cherche avant tout de la viande et des produits animaux) et la composition analytique. Les premiers sont souvent classés par liste d’importance (en quantité). Par exemple, dans des croquettes “low cost”, les céréales figurent généralement en premier car elles représentent la majorité des ingrédients. Plus la composition est détaillée, plus les croquettes seront de qualité. Veillez à ce qu’il y ait le moins d’additifs possible, et que les conservateurs qu’elles renferment soient naturels. La composition analytique, elle, vous donne une indication sur le taux de protéines, de lipides, de fibres, de cellulose et de cendres brutes. Il faut que les croquettes contiennent le plus de protéines (> à 28%) et le moins de cendres (< à 9%) possible.

Attention ! Ces indications sont à adapter en fonction de la race de votre chien, de ses besoins diététiques (sensibilités, allergies, etc.), et de ses besoins physiologiques (âge, poids, niveau d’activité physique etc.).

Une fois votre choix arrêté, et après quelques semaines, prenez le temps d’observer l’aspect général de votre chien (poils, tonus), ainsi que ses selles (doivent être bien moulées) afin de déterminer si cette alimentation lui correspond. 

👉Les pâtées pour chien : quels en sont les avantages ?

La pâtée pour chien représente un avantage considérable comparée aux croquettes : elle contient beaucoup plus d’eau (70 à 80%). Elle est également faible en glucides (moins de 10%), et c’est ce qui se rapproche le plus des proies que nos chiens pourraient trouver à l’état sauvage, en terme de composition.


L’eau présente dans la pâtée permet de limiter les pathologies du bas de l’appareil urinaire, et de préserver les reins. Elle facilite également la digestion car elle permet d’hydrater correctement votre chien.


Riche en viande, elle est très digeste pour les carnivores/omnivores car elle est adaptée à leur physiologie digestive. C’est pourquoi elle est recommandée pour les chiens qui souffrent de pancréatite, d’inflammation du système digestif et de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Elle est également pauvre en glucides. 


Les informations à retenir : 

  • Evitez les pâtées de supermarché souvent de mauvaise qualité
  • Vérifiez qu’elle contient au moins 60% de viande
  • Assurez-vous qu’elle ne contient ni colorants ni conservateurs

Attention ! La pâtée reste un produit industriel dont la qualité doit être vérifiée. De plus, elle n’est pas ce qu’il y a de mieux pour la santé bucco-dentaire de votre chien. Veillez donc à vérifier l’état de ses dents et de ses gencives, voire à lui brosser les dents régulièrement.


Assurez-vous également que la pâtée que vous choisissez est une pâtée complète, et non une pâtée complémentaire qui représente 15 à 20% de la ration quotidienne.

Alimentation maison pour chien

👉Les bases de la ration ménagère  

Une fois de plus, si vous souhaitez élaborer vous-même la ration journalière de votre chien en passant à une alimentation fait maison, ou Ration Ménagère, il vous faudra suivre les conseils d’un.e professionnel.le de la nutrition ou de votre vétérinaire. Afin que votre chien ne manque de rien, il est primordial d’assurer son apport en énergie grâce à 5 ingrédients.

Source de protéines

Elles prennent la forme de viande ou de poisson et constituent l’ingrédient de base de l’alimentation du chien. Ils apportent des protéines digestes et de qualité pour permettre l’entretien et le renouvellement de l’organisme. Toutes les viandes sont possibles.

Vous pouvez donner de la viande crue à votre chien si celle-ci est de bonne qualité et sans risque sanitaire. Autrement, mieux vaudra la cuire avant de la lui donner.

Pour ce qui est du poisson, vous pouvez lui donner cru si cela reste occasionnel, mais cuisez-le s’il fait partie de sa ration quotidienne. En effet, le poisson cru contient une enzyme : la Thiaminase, qui limite l’absorption d’une vitamine essentielle : la vitamine B1 (ou thiamine). Sur le moyen-long terme et avec de fortes doses de poisson crus données tous les jours, il y a un risque de carence. La chaleur détruit cette enzyme, ce qui réduit ainsi les risques.

Encore une fois, leur quantité dépendra des besoins énergétiques de votre chien.

Source de légumes

Ils contiennent des fibres, utiles pour le système digestif, des vitamines, voire des anti-oxydants, et sont indispensables à l’alimentation maison.

Afin de savoir quels légumes donner à votre chien et en quelle quantité, consultez notre article sur les 7 légumes excellents pour votre chien et sa santé.

Source d’huile

Elles contiennent des acides gras de la famille des Oméga 6 et Oméga 3, et représentent 5 à 20% des besoins énergétiques de votre chien. Elles sont également riches en énergie (9Kcal/gramme). 

Quelles huiles choisir pour compléter l’alimentation du chien ?

  • Huile de colza : possède un ratio Oméga 6 / Oméga 3 de 2. Facile à se procurer, elle possède en plus peu d’odeur et de ce fait, elle est facilement acceptée par les chiens difficiles.
  • Huile de noix : ratio W6/W3 de 4. Elle a cependant une odeur bien plus forte qui peut rebuter plus facilement votre chien.
  • Isio 4 : mélange entre plusieurs huile végétales (dont tournesol, colza et pépins de raisin) avec un ratio Oméga 6 / Oméga 3 de 4.
  • Huile de poisson (saumon, hareng, sardine, etc.) : à donner quelques fois dans la semaine. Attention à bien choisir une huile de qualité et à la conserver au réfrigérateur après ouverture. Elle est toujours bénéfique pour le chien car elle apporte des rations d’Oméga 3 sous la forme EPA et DHA introuvables dans les huiles végétales.

Source de glucides

Présents dans l’amidon (riz, flocons d’avoine, pomme de terre, patate douce, etc.), elle permet de compléter la ration ménagère et d’en limiter le coût. Votre chien peut tout à fait s’en passer mais il lui faudra alors plus de viande, ce qui vous reviendra plus cher au moment de confectionner votre alimentation maison. 

Quelques compléments pour la ration ménagère de votre chien

  • Fruits : fraises, framboises, pommes et poires (attention à bien enlever les pépins), morceaux de banane (attention à ne pas en abuser, elles sont très caloriques)
  • Yaourt nature
  • Levure de bière, ou autres compléments alimentaires bons pour le chien 
  • Un peu de thon (pas plus d’une fois car très riche en métaux lourds)

👉Le régime BARF : viandes crues et légumes

Le régime BARF, “Bones and Raw Food”, ou “Biologically Appropriate Food” (comprenez “nourriture biologiquement appropriée”), a été inventé par le docteur vétérinaire Ian Billinghurst au début des années 1990, en Australie. 

Plus proche de la nature, il respecte la physiologie de votre chien en lui apportant les mêmes aliments que ceux qu’il trouverait à l’état sauvage.L’alimentation du chien est donc proche de son alimentation naturelle.

Mais alors qu’est-ce que les légumes viennent faire là-dedans ? Eh bien leur présence est tout simplement due au fait que dans la nature, les proies que les chiens mangent contiennent elles aussi des légumes, dans leur estomac. 

De plus, la présence de cartilage, de peau, de plumes et de poils constitue un bon apport en fibres et éléments peu digestes, qui sont essentiels pour l’alimentation du chien afin d’assurer le bon fonctionnement du système digestif de votre chien.

Afin de confectionner vos doses journalières, il est vivement conseillé de demander conseils auprès d’un.e nutritionniste spécialisé.e dans les animaux, ou auprès de votre vétérinaire.

La composition idéale de la nourriture BARF

  • Entre 70% et 70% de viande de muscles 
  • Entre 20 et 50% d’os charnus crus en fonction des types d’os donnés 
  • 10% d’abas (dont 5% de foie)
  • Quelques cuillères de légumes et de fruits mixées
  • Une source en oméga via un apport d’huile (de poisson de qualité le plus souvent)
  • Des compléments riches en iode et en zinc si du poisson n’est pas régulièrement donné

Ces quantités sont bien entendu à adapter en fonction du chien et de ses besoins.

Ce qu’apporte le régime BARF à votre chien

  • avec la viande : protéines et gras en fonction des morceaux
  • avec les os : minéraux dont calcium et phosphore 
  • avec les abats : vitamines et un peu d’omégas 
  • avec les suppléments : ajuster la teneur en oméga, vitamines et oligo-éléments 
  • avec les fruits et légumes : fibres pour un bon transit intestinal

Tous ces aliments doivent être donnés crus (sauf certains légumes), les os ne doivent jamais être cuits et bien charnus

Quelles quantités à donner à votre chien ?

  •  - Pour un chien adulte : 2 à 3% du poids du corps
  •  - Un à deux repas par jour à partir de 1 an

Comme pour les croquettes et la pâtée, il est important de surveiller l’aspect général de votre chien ainsi que ses selles, qui sont des indicateurs de son état de santé. Rappelez-vous, ce qui se passe à l’intérieur se voit souvent (mais pas toujours attention) aussi à l’extérieur !

Les avantages du régime BARF ? Il est 100% naturel et permet une bonne hygiène bucco-dentaire grâce à la mastication. Si vous optez pour ce régime, pensez à bien ajouter ces nouveaux ingrédients progressivement à l’alimentation de votre chien afin de ne pas perturber son transit.

Le “mix” ou les avantages d’une alimentation variée

Il est tout à fait possible de mélanger viande crue et croquettes. Tous les vétérinaires spécialistes en alimentation du chien penchent en faveur du « mix » : le tout est de respecter les besoins nutritionnels de l'animal et bien doser pour limiter tout déséquilibre.

Si votre chien mange des croquettes, n’hésitez pas à ajouter des aliments frais et riches en eau et en protéines de qualité à ces repas sous la forme de morceaux de viande, de légumes frais mixés ou bien cuits, d'oeufs entiers, de lait fermenté, de yaourts ou d’un peu d'huile de poisson à sa gamelle. Cela lui permettre de savourer encore plus sa nourriture. 

Vous pouvez ainsi mixer une alimentation industrielle à une alimentation maison sans souci, et à moindre coût.

Pas le temps mais l’envie ? Remplacez une partie des croquettes par un peu de pâtée complète de qualité est déjà une super initiative.

Et si certains weekend vous vous sentez l’âme d’un grand chef canin cuisinier : n’hésitez pas à vous renseigner pour lui préparer des repas complets, sains et adaptés de type Ration Ménagère voire pourquoi pas même : franchir le cap vers le BARF ? 

PUBLIÉ LE 29 AVRIL 2018 (mis à jour le 4 juillet 2020) - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Emmanuelle Carre et Charlotte Gnaedinger.

en pleine forme

Il fait le plein d'énergie à chaque repas.

avec le bon poids

Il digère de façon optimale.

moins malade

qui vit plus longtemps

plus dynamique

mieux dans sa tete

Un chien sain dans un corps sain.

Il développe ses défenses immunitaires.

Adieu les risques d'obésité.

Et son poil devient plus beau.

UN CHIEN PARFAITEMENT NOURRI, 

C'EST UN CHIEN...

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie