LA TEMPÉRATURE CHEZ LE CHIEN : TOUT SAVOIR

Connaître la température normale de son chien est important. Cela vous permettra de savoir plus facilement s’il a de la fièvre, mais également s’il est en hypothermie. Les variations de température peuvent être très dangereuses pour la santé du chien, et même menacer sa vie.

La température normale du chien

La température du chien varie en fonction de son âge. On note en effet des différences entre les chiots et les chiens adultes.

La température du chiot

À la naissance, le chiot affiche une température corporelle de 35,5° Celsius. Il est cependant incapable de se réchauffer tout seul et a donc besoin du contact immédiat avec sa mère. Sans cela, il ne peut pas survivre. En l’absence de mère ou si celle-ci ne peut pas s’occuper de ses petits, il sera impératif de prendre le relais en les plaçant dans un endroit correctement chauffé. La température extérieure ne doit pas être inférieure à 26° : en dessous, la santé des animaux est en grand danger. Il suffit que la température des chiots descende en dessous de 35° pour qu’ils soient menacés.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

La température du chien adulte

On considère que la température normale d’un chien adulte se situe entre 38 et 39° Celsius. Partez du principe que 38,5° est donc la température moyenne de votre compagnon à quatre pattes. C’est à partir de cette donnée que vous pourrez estimer s’il a de la fièvre ou si au contraire, il se trouve en état d’hypothermie.

Gardez également en tête que la température peut varier au cours de la journée, sans que cela ne doive vous inquiéter outre mesure. Après une activité physique intense, la température peut légèrement grimper. Elle peut baisser après une sortie dans l’air frisquet de l’hiver ou suite à une baignade dans une eau un peu fraîche. Tant que les décimales ne varient pas trop, ne vous inquiétez pas.

Comment prendre la température de mon chien ?

La prise de température de son chien n’est pas toujours simple. Tordons déjà le cou à une idée reçue persistante : la truffe de votre compagnon à quatre pattes n’est pas un indicateur fiable de sa température ! Inutile, donc, de la toucher.

La seule façon viable de prendre la température d’un chien est en utilisant un thermomètre électronique. Il est plus fiable qu’un thermomètre classique et surtout moins dangereux : il ne contient pas de mercure. Si un thermomètre classique se brise dans l’anus de votre chien, cela peut être dangereux pour lui.

Pour plus de sécurité, demandez de l’aide à une autre personne, qui maintiendra l’animal pour l’empêcher de bouger. Mettez un peu de vaseline au bout du thermomètre pour faciliter son insertion. Si le chien est trop agité ou s’il menace de mordre, vous pouvez lui mettre une muselière. Introduisez délicatement le thermomètre et attendez qu’il sonne avant de le retirer. Après utilisation, nettoyez-le correctement et désinfectez-le.

Mon chien a de la fièvre : que faire ?

On considère qu’un chien a de la fièvre lorsque sa température est supérieure à 39°. C’est une urgence si elle est supérieure à 40°. Dans tous les cas, prenez rapidement rendez-vous avec un vétérinaire. Observez également votre chien. D’autres symptômes sont souvent associés à la fièvre, comme l’abattement, la perte d’appétit, la fatigue, etc. La fièvre, parfois appelée hyperthermie, est toujours un signe d’alerte lorsqu’elle dure dans le temps.

Si votre chien a de la fièvre, ne cherchez pas à le refroidir. C’est inutile. La fièvre est une réponse normale de l’organisme à un problème. En tentant de refroidir votre compagnon à quatre pattes, vous risquez de forcer l’organisme à augmenter sa température pour lutter plus efficacement.

Ne donnez jamais d’anti-inflammatoires sans l’avis préalable de votre vétérinaire, et encore moins du paracétamol ou de l’aspirine, deux médicaments extrêmement dangereux pour le chien. Ne donnez pas non plus d’antibiotiques. La fièvre n’est pas toujours d’origine infectieuse, et ce type de médicament pourrait faire pire que mieux. La seule chose à faire est de consulter un vétérinaire dans les plus brefs délais.

L’hospitalisation est souvent nécessaire afin de découvrir les origines de la fièvre : celle-ci n’est pas une maladie en soi, mais un simple symptôme. Pour la soigner, il est impératif de trouver son origine.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Les causes de la fièvre chez le chien

Les causes de la fièvre sont multiples. On peut cependant retenir :

  • Les tumeurs,

  • Les maladies inflammatoires,

  • Les maladies d’origine immunitaire,

  • Les nécroses,

  • Les traumatismes,

  • Les infections bactériennes, virales ou parasitaires.

L’hypothermie chez le chien

La fièvre n’est pas la seule variation de température qui doit vous inquiéter. En effet, l’hypothermie, lorsque la température corporelle est inférieure à la normale, est elle aussi dangereuse. Plus le chien est jeune, et plus la baisse de température met sa vie en danger. Pour les chiots, c’est une urgence.

En dessous de 38°, le chien est en hypothermie, et en dessous de 37,5°, il est en état d’hypothermie préoccupante. En dessous de 36 et de 35°, le chien est dans un état critique et doit être pris en charge dans les plus brefs délais.

Comment la fièvre, la chute de température a des causes variées :

  • Le coup de froid,

  • Une maladie comme le diabète ou l’insuffisance cardiaque.

Les signes d’une hypothermie chez le chien, en plus de la basse température, sont les tremblements et les oreilles froides. Elle peut aussi être associée à des vomissements ou un abattement général.

Si la baisse de température n’est pas trop alarmante et qu’elle n’est pas liée à une maladie, vous pouvez essayer de réchauffer le chien en le plaçant dans une pièce correctement chauffée après vous être assuré qu’il avait été correctement essuyé s’il est mouillé. Si sa température n’augmente pas, prenez rendez-vous rapidement chez le vétérinaire.

Pour limiter les risques d’hypothermie, évitez de promener votre chien lorsqu’il fait très froid et ne le laissez pas se baigner dans de l’eau glaciale. Certaines races de chien sont mieux équipées que d’autres contre le froid, mais restez prudent. Les petits chiens, ainsi que les chiens âgés, sont plus sensibles au froid que les autres.