LE SOUFFLE AU CŒUR CHEZ LE CHIEN : CAUSES, TRAITEMENT ET PRÉVENTION

Le souffle cardiaque, ou souffle au cœur, peut aussi toucher le chien. Ce terme médical fait souvent peur aux propriétaires, mais savez-vous exactement ce qui se cache derrière ? Devez-vous craindre le souffle au cœur chez votre chien ? Comment le dépister et commencer le soigner ? Découvrez toutes nos explications.

Qu’est-ce que le souffle au cœur chez le chien ?

Un souffle au cœur est tout simplement un bruit cardiaque anormal, entendu au moment de l’auscultation chez le chien. Vous ne l’entendrez pas vous-même, à moins d’avoir un stéthoscope à disposition. En règle générale, le souffle cardiaque chez le chien est détecté au moment de l'auscultation par un vétérinaire. Le souffle au cœur n’est pas une maladie en soi : il s’agit plutôt d’un symptôme d’un problème plus général.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Quels sont les symptômes du souffle au cœur ?

On mesure l’intensité du souffle au cœur entre 1 et 6, 6 étant l’intensité la plus forte. On parle alors de grade. Ces grades ne sont pas forcément équivalents à la sévérité du souffle cardiaque. Certains chiens souffrant de souffle cardiaque de grade 2 ou 3 peuvent avoir plus de difficultés que des chiens souffrant de souffle cardiaque de grade 5 ou 6.

Il est également important de localiser l’endroit où le souffle au cœur est le plus perceptible, ainsi que sa tonalité. Le souffle cardiaque peut en effet se trouver au niveau de l’apex ou bien à la moitié de la hauteur du thorax.

Voici une brève explication des grades :

  • Grade 1 : ce souffle est difficilement perceptible. Il est très doux et bien localisé.

  • Grade 2 : ce souffle peut s’entendre facilement avec un stéthoscope. À nouveau, il est doux et localisé à un seul endroit.

  • Grade 3 : ce souffle cardiaque s’entend facilement, aussi fort que des battements de cœur.

  • Grade 4 : ce souffle sonore est plus bruyant que les battements de cœur.

  • Grade 5 : ce souffle sonore irradie. Il est possible de le percevoir en posant la main sur la zone concernée.

  • Grade 6 : ce souffle est très  bruyant. Dans la plupart des cas, d’autres symptômes lui sont associés.

Le souffle cardiaque chez le chien a plusieurs origines.

Origine congénitale

Le souffle cardiaque est présent dès la naissance de l’animal, résultant d’une transmission du gène responsable par les parents. Parmi les maladies cardiaques congénitales, en plus du souffle au cœur, on retrouve la sténose aortique, la persistance du canal artériel, ou encore la tétralogie de Fallot. 

Origine héréditaire 

Il faut donc le distinguer de l’origine congénitale. Ici, le gène n’est pas en cause. Il s’agit d’une malformation au moment du développement de l’embryon. Certaines races de chien semblent plus prédisposées que d’autres à souffrir de souffle cardiaque. C’est notamment le cas du Cavalier King Charles, touché par un changement pathologique de la valve mitrale.

Origine fonctionnelle

Ce type de souffle cardiaque chez le chien est dû à une caractéristique fonctionnelle de l’organisme. On parle d’ailleurs de souffle physiologique. En d’autres termes, il s’agit d’une adaptation à un changement de l’organisme. Par exemple, on retrouve assez souvent un souffle au cœur chez les chiens en pleine croissance. Si c’est le cas de votre toutou, pas lieu de s’inquiéter. Le souffle au cœur ne présente pas de danger lorsqu’il est lié à la croissance de l’animal. 

Chez le chiot, le souffle cardiaque est souvent bénin. On parle même de souffle innocent, qui disparaît vers l’âge de 12 à 15 semaines. Il ne faut pas le confondre avec des souffles congénitaux. Chez le chien âgé, on constate bien souvent l’apparition d’une maladie valvulaire dégénérative, entraînant l’épaississement de la valve mitrale.

D’autres souffles cardiaques fonctionnels peuvent être liés à de l’anémie ou de l’hypertension artérielle. En général, le souffle disparaît lorsque l’origine est traitée.

Origine organique

On parle aussi de souffle pathologique. Les souffles d’origine congénitale ou héréditaire font partie des souffles pathologiques. Ces souffles sont provoquées par des pathologies variées. Les lésions cardiaques valvulaires, par exemple, provoquent un souffle cardiaque chez l’animal. Les différentes maladies à l’origine du souffle cardiaque chez le chien peuvent être :

  • La cardiomyopathie hypertrophique,

  • La cardiomyopathie dilatée,

  • La présence de vers dans le cœur.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Est-ce grave pour un chien d’avoir un souffle au cœur ?

Une réponse tranchée à cette question est difficile. Tout dépend de la nature du souffle cardiaque chez le chien et de la gravité de l’origine de ce souffle au cœur. Si ce dernier est lié à la croissance de votre chiot, vous n’avez pas lieu de vous inquiéter.

La gravité du souffle cardiaque chez le chien varie également en fonction des symptômes qui lui sont associés. Les chiens atteints de souffle au cœur souffrent parfois d’intolérance à l’effort, de fatigue, de toux, etc. Le souffle cardiaque entraîne également une fatigue du muscle du cœur, qui peut mener à une insuffisance cardiaque, une maladie dangereuse pour la santé de votre chien, entraînant parfois une mort subite.

L’espérance de vie d’un chien atteint de souffle cardiaque dépend de nombreux facteurs. Cette espérance de vie ne dépend pas forcément du grade du souffle au cœur, mais d’un ensemble de critères (symptômes et pathologies associés, notamment). Seul le vétérinaire pourra donner un pronostic.

Comment diagnostiquer un souffle au cœur ?

Lorsque le vétérinaire soupçonne un souffle au cœur, il procède à un examen détaillé de votre chien, qui comprend la plupart du temps une échographie pour confirmer le diagnostic. Il le complètera par une analyse de sang, surtout si votre animal est jeune. Sachez que certaines malformations cardiaques peuvent être soignées si elles sont prises à temps. C’est pour cette raison qu’un dépistage précoce est essentiel.

Comment soigner un souffle au cœur chez le chien ?

Là encore, tout dépend de l’origine du souffle cardiaque. Dans certains cas de souffles physiologiques ou de faible intensité, aucun traitement n’est nécessaire. Dans d’autres, il faut envisager un traitement médicamenteux ou chirurgical. Le mieux est d’en discuter avec votre vétérinaire pour choisir la solution la plus adaptée à votre chien.

Il est également important de mettre en place certaines mesures hygiéniques, comme le choix d’une alimentation bien adaptée et de qualité. Il convient aussi de limiter les efforts physiques intenses pour ne pas fatiguer encore plus le cœur. Enfin, vous pouvez donner des compléments alimentaires à votre chien afin de soutenir le fonctionnement du cœur au quotidien.