LES MALADIES DU CHIEN

Pour prendre soin de son chien tout au long de sa vie, il est très important de connaître les diverses maladies et pathologies qui pourraient le toucher.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

La piroplasmose

La piroplasmose est une maladie grave provoquée par un piroplasme. Celui-ci s’introduit dans l’organisme de l'animal à la suite d’une morsure de tique. Le prioplasme, aussi appelé babésie, s’attaque aux globules rouges et provoque leur destruction. Une seule arme pour protéger votre chien : le vaccin. La piroplasmose est une maladie mortelle si elle n’est pas traitée à temps.

L’obésité

Le surpoids et l'obésité affectent de plus en plus de chiens. Pourtant, cette surcharge pondérale peut avoir des conséquences sur la qualité de vie, mais aussi sur la santé du chien. Pour lutter contre l’obésité, pas de secret. Vous devez offrir une nourriture de grande qualité à votre compagnon à quatre pattes.

Les troubles rénaux et urinaires

Les chiens sont parfois touchés par des troubles urinaires et rénaux, dont la gravité est variable.

Les calculs urinaires

Les calculs urinaires sont de petits cailloux qui apparaissent dans le système urinaire de l’animal suite à une modification du pH. Il est important de traiter les calculs urinaires le plus rapidement possible, car ils sont parfois à l’origine de dangereuses complications.

L’insuffisance rénale

L’insuffisance rénale se caractérise par un défaut de fonctionnement des reins chez le chien. L’un des reins, voire les deux, ne filtrent plus correctement le sang et absorbent mal le sucre. Il existe deux types d’insuffisance rénale : chronique et aiguë. Les traitements dépendent grandement du type d’insuffisance rénale. 

La cystite

La cystite chez le chien est une inflammation des parois de la vessie, dont l’origine est diverse. Lorsque l’animal est atteint d’une cystite, il a plus de mal à se retenir d’uriner. Il présente aussi des signes de douleur au moment de la miction. Il est très important de consulter un vétérinaire rapidement, car la cystite, à ses débuts, peut être soignée sans traitement antibiotique.

La pancréatite

La pancréatite du chien est définie comme une inflammation du pancréas, qui peut se développer sous deux formes : chronique et aiguë. Certaines races de chien, comme le Cavalier King Charles, le Schnauzer ou le Yorkshire Terrier semblent plus prédisposées que d’autres à la maladie.

La maladie de Lyme

La maladie de Lyme est une maladie transmise à la suite d’une morsure de tique. Aussi appelée borréliose, son diagnostic est hélas difficile. Beaucoup de chiens ne présentent aucun symptôme, mais d’autres souffriront de boiterie, de polyarthrite, de fièvre ou encore de vomissements. Il est très important de bien traiter son animal de compagnie contre les tiques.

La maladie de Carré

La maladie de Carré est une maladie particulièrement redoutée par les propriétaires de chien. En effet, cette maladie est très dangereuse pour les chiots. Il n'existe, de plus, aucun traitement viral contre la maladie de Carré, et seuls des soins complémentaires peuvent espérer en venir à bout. Heureusement, il existe un vaccin, indispensable pour protéger les animaux.

L’épilepsie

L’épilepsie ne touche pas que les humains : les chiens peuvent eux aussi en souffrir. Comme chez l’homme, l’épilepsie désigne des crises convulsives. Il existe deux types d’épilepsie : primaire ou essentielle sans aucune cause prouvée, et secondaire, dont la cause peut être une infection, des traumatismes crâniens ou encore un empoisonnement. Des traitements au long cours existent pour l’épilepsie primaire.

La rage

La rage est une maladie virale très dangereuse et dans tous les cas mortelle. Les symptômes sont surtout nerveux : changement de comportement, salivation, paralysie, difficulté à la déglutition, hydrophobie… Il existe un vaccin contre la rage, mais il n’est pas obligatoire en France. La maladie est transmissible à l’homme et fatale une fois qu’elle s’est déclarée.

La leptospirose

La leptospirose chez le chien est une maladie provoquée par une bactérie, la leptospira interrogans. Les leptospires entrent dans le sang avant de se multiplier et d’attaquer différents organes. Les symptômes de la maladie sont divers. Il est donc impératif de consulter rapidement un vétérinaire. Malheureusement, le pronostic reste souvent assez mauvais malgré un traitement.

L'arthrose

Comme chez l’homme, l’arthrose chez le chien touche les articulations et provoque une inflammation douloureuse. C’est surtout une pathologie du chien vieillissant, mais d’autres maladies, comme la luxation de la rotule ou la dysplasie de la hanche, sont parfois responsables. L’arthrose est chronique et dégénérative : il n’existe aucun traitement, mais il est possible de ralentir son évolution.

La dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche désigne un dysfonctionnement de l’articulation de la hanche. L’origine de la maladie est souvent héréditaire, mais elle peut aussi apparaître au cours de la vie de l’animal. La dysplasie de la hanche existe à divers degrés de gravité. Les plus sérieux demandent une intervention chirurgicale.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Le diabète

Le diabète chez le chien n’est surtout pas à négliger. On distingue deux formes de diabète : insipide et sucré. Le diabète sucré est la forme la plus répandue et se caractérise par un taux trop élevé de sucre dans le sang. Pour soigner le diabète sucré, il conviendra de changer l’alimentation de l’animal, mais également de pratiquer des injections d’insuline si nécessaire. Ce traitement est un traitement à vie.

L’otite

L’otite chez le chien se caractérise par l’inflammation du conduit auditif. Les causes de l’otite sont très variées. Le chien souffre de rougeurs, de démangeaisons, d’excès de cérumen et d’une forte odeur se dégageant de l’oreille. L’otite est douloureuse. Ne la laissez pas s’installer et consultez rapidement un vétérinaire.

Les maladies oculaires

La cataracte

La cataracte est une maladie oculaire dégénérative. Elle touche le cristallin de l’œil après la modification de ses protéines, entraînant l’opacification de la matrice. Le cataracte peut être visible à l’œil nu pour le propriétaire, puisque l’œil semble se voiler. Il s’agit d’une pathologie souvent liée à l’âge. Le seul traitement efficace contre la cataracte est la chirurgie.

La conjonctivite

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, qui tapisse tout l’intérieur de l’œil. On remarque alors des rougeurs, des écoulements purulents ou non, des gonflements. Les causes de la conjonctive sont très variées, et le traitement dépendra avant tout de l’origine de la maladie.

La toxoplasmose

La toxoplasmose touche rarement le chien, contrairement au chat, mais la contamination n’est pas impossible. Elle est provoquée par l’ingestion d’un parasite qui s’installe alors dans l’organisme. La toxoplasmose est surtout dangereuse pour les animaux immunodéprimés. Une fois le diagnostic posé, le vétérinaire prescrira notamment des antibiotiques.

La leishmaniose

La leishmaniose est une maladie chronique provoquée par un parasite. Malheureusement, les symptômes sont assez divers, ce qui rend le diagnostic parfois compliqué. Le pronostic dépend avant tout de l’avancement de la pathologie. Il est difficile de se débarrasser entièrement du parasite, et des rechutes ne sont pas à exclure.

La giardiose

La giardiose est elle aussi une maladie parasitaire que l’on retrouve chez le chien. Le parasite s’attaque aux intestins de l’animal. La giardiose est une maladie très contagieuse, qui entraîne des troubles digestifs. On la retrouve principalement chez les chiens jeunes âgés de moins de deux ans et chez les chiots.

La parvovirose

La parvovirose est une maladie très contagieuse, et surtout, très dangereuse, en particulier pour les chiots non vaccinés. Elle se transmet par simple contact avec un animal ou un objet contaminés. La parvovirose peut entraîner la mort du chien en quelques jours, malgré un traitement. C'est pourquoi la prévention est essentielle dans la lutte contre la maladie.

Les maladies de peau

Les maladies de peau chez le chien ne doivent jamais être négligées.

La teigne

La teigne est une pathologie provoquée par un champignon qui entraîne une dépilation. On remarque alors l’apparition de zones dépilées formant des cercles sur le corps de l’animal. Si la plupart du temps, la teigne n’entraîne ni rougeurs ni démangeaisons, il est possible de voir ces dernières apparaître lors des cas les plus graves. La teigne est non seulement contagieuse, mais difficile à éradiquer.

La gale démodécique

Il existe différents types de gale. La gale démodécique est une maladie parasitaire provoquée par un acarien. Elle touche surtout les jeunes chiens entre trois mois et un an et peut se manifester sous une forme localisée ou sous une forme généralisée. Si la forme localisée guérit parfois spontanément, la forme généralisée, elle, a besoin d’un traitement assez long.

La gale sarcoptique

La gale sarcoptique est un autre type de gale, elle aussi provoquée par un acarien. Elle entraîne l’apparition de plaques rouges sur le corps, ainsi que de très fortes démangeaisons. La maladie est contagieuse, et il suffit d’un simple contact avec un animal infecté pour l’attraper. Le traitement est moins long loin que pour la gale démodécique.

La dermatite

La dermatite, aussi appelée dermatite atopique, est une maladie dermatologique inflammatoire, accompagnée de démangeaisons et de rougeurs. Certaines races sont plus touchées par la dermatite atopique que d’autres. C’est le cas du Boxer, du Labrador ou encore du Beauceron

L’eczéma

L’eczéma est une maladie plutôt fréquente chez le chien. Les causes sont assez variées (parasites, mauvaise alimentation, etc.). On constate l’apparition de rougeurs et d’inflammations parfois accompagnées de démangeaisons. Il existe trois formes d’eczéma chez le chien, et chacune requiert des traitements particuliers.

La pyodermite

La pyodermite superficielle est une infection de la peau provoquée par un staphylocoque dans la très grande majorité des cas. Il ne s’agit pas d’une maladie contagieuse, mais elle est très fréquente et peut toucher toutes les races. Les principaux symptômes sont des zones dépilées, ainsi que des lésions rondes cerclées de rouges.

Le mastocytome

Le mastocytome, chez, le chien, est une tumeur que l'on retrouve le plus souvent au niveau de la peau. Ces tumeurs, de formes et de couleurs variables, sont à prendre au sérieux, car sans traitement, le risque de voir des métastases apparaître est bien réel.

La démodécie

La démodécie, aussi appelée gale folliculaire, est une maladie dermatologique provoquée par un acarien parasite. Elle touche les animaux dont le système immunitaire est affaibli. La plupart du temps sans gravité, elle doit cependant être soignée rapidement.

Les troubles digestifs

Les troubles digestifs chez le chien nécessitent un traitement approprié. Cependant, ils sont rarement une maladie en soi, mais plutôt un symptôme.

La diarrhée

Les causes de la diarrhée chez le chien sont multiples. En général, elle est passagère, et le retour à la normale se fait sous 48 heures. Il arrive cependant que la diarrhée soit le signe d’une pathologie beaucoup plus grave. Dans tous les cas, il est très important de consulter rapidement un vétérinaire pour mettre en place le traitement le plus approprié.

Les vomissements

Comme pour la diarrhée, les vomissements ne sont qu’un symptôme. Il est donc important de découvrir leur cause afin de pouvoir agir efficacement et rapidement. Il convient également de bien faire la différence entre la régurgitation, qui survient presque tout de suite après les repas, et les vomissements, qui peuvent survenir n’importe quand.

Les flatulences

Les flatulences chez le chien ne sont agréables pour personne ! Mais là encore, les origines de ce désagrément sont diverses et variées : alimentation mal adaptée, allergie alimentaire, vers, changement de diète trop brutal, etc. Consultez un spécialiste pour connaître la marche à suivre afin de limiter les flatulences chez votre chien.

La constipation

Les causes de la constipation chez le chien sont multiples. Si certaines pathologies sont sans danger, d’autres sont beaucoup plus dangereuses. C’est pour cette raison que vous ne devez pas attendre que la situation s’améliore d’elle-même. Les solutions proposées dépendent bien évidemment de l’origine de la maladie.

La dilatation-torsion de l’estomac

La dilatation-torsion de l’estomac, parfois appelée retournement de l’estomac, est une pathologie très grave. Elle constitue une urgence vétérinaire et peut s’avérer fatale en quelques heures. Elle se caractérise par le basculement de l’estomac sur lui-même, entraînant l’obstruction des voies d’entrée et de sortie. L’estomac se met alors à gonfler. Les grands chiens sont en général plus touchés que les autres.

L’occlusion intestinale

L’occlusion intestinale, aussi appelée obstruction intestinale, est un trouble digestif assez courant. Elle peut être partielle ou totale, et entraîne une perturbation du transit intestinal. Les causes de l'obstruction intestinale sont variables, de même que sa dangerosité. Il est impératif de consulter rapidement un vétérinaire afin de soigner le chien et d'éviter que la situation ne devienne critique.

La gastrite

La gastrite est une maladie courante chez le chien. Elle peut être aiguë, c'est-à-dire passagère, ou chronique et s'installer dans le temps. La gastrite se manifeste par des vomissements et un état de prostration de l'animal, qui souffre de douleurs abdominales. Il est important de rapidement consulter un vétérinaire.

Les troubles alimentaires

Certains chiens souffrent de troubles alimentaires. Quels sont-ils et comment les soigner ?

Mon chien mange trop vite

Certains chiens mangent très vite, c’est un fait. Cela peut être dû au caractère de l’animal ou à la présence d’autres chiens dans la maison. Si ce comportement peut paraître anodin, il est important de tenter de le corriger, car un chien qui mange trop vite peut parfois souffrir de troubles digestifs, dont la dilatation-torsion de l’estomac.

Mon chien ne mange plus

Un chien qui arrête de s’alimenter doit vous inquiéter. Parfois, l’alimentation n’est pas ou plus du tout adaptée à l’animal. Il arrive aussi que la prise de médicaments coupe la sensation de fin. Dans d’autres cas, cela cache une maladie grave qu’il faut prendre en charge rapidement. Une visite chez le vétérinaire s'impose.

Le pica

Un chien atteint de pica mange tout ce qui lui tombe sous les crocs, y compris des objets non comestibles. Cela peut être de la terre, des cailloux, mais également des objets en plastique, etc. Le pica est surtout anormal chez le chien adulte. Si vous pensez que votre toutou souffre de pica, consultez rapidement un vétérinaire et un comportementaliste canin.