MALADIE DE CARRÉ CHEZ LE CHIEN : CAUSES, SYMPTÔMES ET TRAITEMENT

La maladie de Carré n’est surtout pas une maladie à prendre à la légère. En effet, il s’agit d’une pathologie particulièrement dangereuse, qui peut entraîner la mort de l’animal, surtout chez les chiots. Comment protéger la santé de votre chien ? Existe-t-il un traitement contre la maladie de Carré ? Quelles sont les mesures de prévention ?

Qu’est-ce que la maladie de Carré ?

La maladie de Carré doit son nom au vétérinaire Henri Carré, qui, en 1905, décrit pour la première son étiologie. La maladie est provoquée par un paramyxovirus, proche de celui de la rougeole chez l’Homme. Bien que le virus soit assez fragile en milieu extérieur, il n’en reste pas moins particulièrement contagieux et se transmet la plupart du temps via un contact dit « nez à nez », lorsque les animaux se reniflent. Le virus de la maladie de Carré peut également se transmettre en chiens via des éternuements ou au contact d’une surface contaminée.

La maladie de Carré est particulièrement dangereuse pour les animaux jeunes, entre trois et six mois. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est à cette période que le système immunitaire des chiots est le plus exposé. Jusqu’à l’âge de trois mois, les petits profitent des anticorps que leur a transmis leur mère. En l'absence de vaccination, les chiots ont beaucoup plus de risques de tomber malades.

La maladie de Carré est particulièrement crainte dans les élevages, les refuges et les pensions, car elle peut décimer les populations de jeunes chiots. Si la maladie de Carré chez le chien est très contagieuse entre les animaux, elle ne présente aucun danger pour le chat ou pour l’Homme.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Les symptômes de la maladie de Carré

La maladie de Carré se caractérise par des troubles respiratoires, intestinaux et nerveux, qui s’accompagnent de nombreuses complications en l’absence d’un traitement. Les principaux symptômes de la maladie de Carré sont :

  • De la fièvre supérieure à 40° C,

  • Une perte d’appétit,

  • De l’anorexie,

  • Un abattement général.

La maladie de Carré, une fois bien installée, affaiblit considérablement les chiens, et plus particulièrement ceux dont le système immunitaire n’est pas de taille à lutter. Dans sa forme aiguë, la maladie de Carré provoque également :

  • Des diarrhées et des vomissements (trouble digestif),

  • Une hyperkératose de la truffe et des coussinets. Il s’agit d’un trouble cutané qui entraîne un épaississement de la corne. On constate aussi l’apparition de pustules.

  • Des convulsions. La maladie de Carré entraîne en effet parfois un trouble neurologique en raison de l’atteinte au cerveau.

  • Une atteinte respiratoire. Le chien a du mal à respirer, souffre d’écoulements et de rhinites, d’une difficulté respiratoire et parfois même d’une pneumonie.

Le diagnostic de la maladie de Carré

Les symptômes et les signes de la maladie de Carré sont hélas nombreux, variés, et assez peu caractéristiques. Cependant, si vous soupçonnez que votre chien est malade, ne perdez surtout pas de temps et prenez vite rendez-vous chez le vétérinaire. En l’absence de traitement, le virus de la maladie s’avère mortel dans un grand nombre de cas. Afin de mettre en évidence la présence de la maladie, le vétérinaire procède à un test PCR afin de détecter le code génétique du virus. La recherche d’anticorps via une analyse sanguine ne permet pas d’avoir un diagnostic fiable.

Quel traitement pour la maladie de Carré ?

Il n’existe aucun traitement spécifique pour lutter contre la maladie de Carré. C’est ce qui la rend très dangereuse. Le vétérinaire peut mettre en place des soins palliatifs, qui entraînent bien souvent l’hospitalisation du chien. Le spécialiste peut alors prescrire à l’animal :

  • Des antibiotiques pour lutter contre les différentes infections provoquées par la maladie,

  • Une réalimentation,

  • Une réhydratation,

  • Un anti-vomitif,

  • Un anti-diarrhéique,

  • Un anticonvulsivant,

  • Une perfusion.

Chez vous, nettoyez les sols avec de la Javel et désinfectez les affaires de votre chien. Le virus de la maladie de Carré ne résiste pas aux produits détergents ni à la chaleur. Pensez aussi à bien nettoyer le dessous des semelles de vos chaussures. Même si le virus est peu résistant en milieu extérieur, vous pourriez le ramener chez vous après être sorti.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Comment prévenir la maladie de Carré ?

La meilleure prévention contre la maladie de Carré reste le vaccin. Ce vaccin permet d’empêcher l’infection et protège efficacement le chien contre la contamination. Cette vaccination intervient normalement vers l’âge de trois mois. En attendant, après l’arrivée du chiot chez vous vers l’âge de deux mois, essayez de limiter les rencontres avec les chiens inconnus, faites attention à ce que votre chiot ne renifle pas les selles de ses congénères et évitez de vous rendre dans des parcs à chien. Une fois votre chien à jour de ses vaccins, n’oubliez pas le rappel !

Il n’est pas question, pour autant, de garder votre chiot enfermé chez vous de peur qu’il soit contaminé. Rencontrez des animaux dont vous connaissez le statut vaccinal et rendez-vous dans des écoles pour chiot où le vaccin est exigé pour tous les chiens en âge d’être vaccinés.

Sachez que la maladie de Carré fait partie, depuis 1989, des vices rédhibitoires chez le chien. La loi vous protège contre l’achat d’un chiot malade, tant que vous avez signé un contrat de vente en bonne et due forme.

Comment se passe la constatation d’un vice rédhibitoire ? Un vétérinaire doit produire un certificat de suspicion dans les huit jours suivants l’achat de l’animal. Ces huit jours sont dits jours francs (contrairement aux jours ouvrés). Il est toujours conseillé de faire examiner son animal par un vétérinaire immédiatement après l’achat, afin de s’assurer qu’il se porte bien, et le cas échéant, de faire constater les problèmes.

Afin que la maladie de Carré soit reconnue comme un vice rédhibitoire, vous devez être en possession d’un certificat de suspicion, émis par un vétérinaire. Une fois en possession de ce certificat, vous avez trente jours pour lancer une action en rédhibition. Si le chiot meurt ou est abattu, ce délai est reporté à quinze jours à partir du décès. Pour mener à bien votre action, vous devrez impérativement porter plainte contre l’acheteur, afin que l’affaire soit portée devant le tribunal d’instance. Vous pourrez être remboursé seulement et seulement si la responsabilité de l’éleveur est prouvée.

Les autres vices rédhibitoires chez les chiens sont :

Conclusion

La maladie de Carré est donc une pathologie dangereuse et dans bon nombre de cas, mortelle, surtout chez les animaux très jeunes. Contagieuse, elle décime parfois des portées. Aucun traitement viral n’existe contre la pathologie en elle-même : seuls les soins complémentaires peuvent en venir à bout. La prévention la plus efficace contre la maladie est sans conteste le vaccin.