LA GALE SARCOPTIQUE CHEZ LE CHIEN : COMMENT LA TRAITER ?

La gale sarcoptique fait partie des maladies du chien parmi les plus contagieuses. Elle est responsable de lésions et de démangeaisons. Quels sont les symptômes de la gale ? Comment la soigner et comment protéger votre chien ?

Qu’est-ce que la gale sarcoptique chez le chien ?

La gale sarcoptique, aussi appelée gale du chien, est une maladie de peau parasitaire provoquée par un acarien, le Sarcoptes scabiei, ou plus simplement sarcopte. Le sarcopte est un petit acarien parasite dont le nom signifie couper la chair en grec. Il est à l’origine de plusieurs gales. Chez le chien, c’est le Sarcoptes scabiei var. canis qui est responsable de la gale. Chez l’homme, il s’agit du sarcoptes scabiei var. hominis. Le cycle de vie de ces acariens dans la peau du chien est de 3 à 4 semaines. Les femelles creusent des galeries dans l’épiderme afin d’y pondre leurs œufs, entraînant des démangeaisons importantes. Ces acariens sont à l’origine de prurit. Le chien se gratte, et des croûtes apparaissent.

Le parasite est capable de vivre quelques jours en extérieur, mais il a besoin de trouver rapidement un hôte pour ne pas mourir. Cela veut dire que le chien peut aussi être contaminé par un simple contact avec un objet porteur d’acariens.

La gale sarcoptique se répand en général comme une traînée de poudre, car elle est très contagieuse pour les autres chiens, mais y compris pour l’homme. Si la gale du chien est différente de la gale qui touche les humains, elle n’en reste pas moins capable de provoquer des boutons et des démangeaisons. La gale sarcoptique ne s’attaque que très rarement aux chats, mais la transmission reste possible.

Il n’existe aucune race plus prédisposée qu’une autre à la gale sarcoptique. Cependant, les animaux évoluant en communauté, comme les chiens de refuge ou les chiens de chasse, sont plus exposés que les autres. La contamination se fait très souvent au contact d’un renard : en France, 80 % des renards sont porteurs de gale sarcoptique.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

La prévention de la gale sarcoptique chez le chien ?

Le seul moyen efficace de protéger votre toutou contre la gale sarcoptique est d’éviter le contact avec des animaux infectés. Malheureusement, cela n’est pas toujours possible, notamment si votre chien a l’habitude de se promener en liberté dans la forêt ou de côtoyer ses congénères.

Si vous avez plusieurs chiens chez vous, il est très important d’isoler l’animal malade, mais également de traiter tous les autres par mesure de prévention. Vous devrez également nettoyer tout l’environnement pour vous débarrasser des parasites.

Comment détecter la gale sarcoptique chez le chien ?

Les symptômes de la gale sarcoptique sont assez reconnaissables. Le signe principal est évidemment les démangeaisons. Elles sont principalement localisées au niveau des oreilles, autour des yeux, des coudes, au niveau des pattes arrière et des pattes avant, ainsi qu’au niveau de la partie ventrale du thorax et de l’abdomen.

Si le chien n’est pas traité rapidement, le maladie s’étend à l’ensemble du corps, tout en épargnant la ligne du dos. On constate alors un affaiblissement de l’animal, avec un amaigrissement et un gonflement des ganglions.

Le diagnostic de la gale sarcoptique chez le chien

Le diagnostic de la gale sarcoptique nécessite une visite chez le vétérinaire. Le spécialiste procède à des raclages cutanés afin de mettre en évidence le parasite sur la peau du chien via une observation au microscope. Malheureusement, il arrive souvent que ces tests se révèlent négatifs malgré la présence effective de l’acarien.

Dans les faits, le diagnostic repose principalement sur l’observation des lésions (papules, croûtes) au niveau des coudes, du poitrail ou des oreilles. C’est par la mise en place d’un traitement contre la gale sarcoptique, et donc son élimination, que la maladie sera mise en évidence. L’arrêt des démangeaisons valide en effet l’hypothèse d’un chien infecté par la gale sarcoptique.

Le traitement de la gale sarcoptique chez le chien

Même si la maladie est très contagieuse, le traitement de la gale sarcoptique est très efficace. Il existe plusieurs formes de traitement.

  • Pipettes à base de sélamectine ou de mixodectines,

  • Frictions,

  • Comprimés.

Le choix du traitement est laissé à l’appréciation du vétérinaire, en fonction de l’intensité des symptômes et de l’importance des lésions. Le traitement de base est en général associé à des shampoings et des anti-inflammatoires, ainsi qu’à des antibiotiques afin d’éviter l’apparition d’une pyodermite superficielle.

Le pronostic de la gale sarcoptique est excellent, car la guérison totale est possible. Comptez entre 15 et 30 jours de traitement. N’oubliez pas non plus de traiter les autres animaux de la maison et de bien désinfecter l’environnement de l’animal !

Il est important de ne pas laisser la gale sarcoptique s’installer dans le temps, car la santé de votre chien serait alors en jeu.