LA DERMATITE CHEZ LE CHIEN : CAUSES, TRAITEMENT ET PRÉVENTION

La dermatite est une maladie de peau relativement courante. Non contagieuse, elle doit cependant être traitée le plus rapidement possible. Il serait plus juste de parler de dermatites, car la pathologie existe sous plusieurs formes, dont les causes sont très variables.

Qu’est-ce que la dermatite atopique chez le chien ?

En médecine, l’atopie est une prédisposition génétique au développement d’allergies cutanées. Dans les faits, la dermatite atopique se caractérise par des problèmes dermatologiques via une inflammation de la peau. C’est une maladie chronique d’origine génétique. Elle touche principalement les chiens âgés d’un à trois ans. Une peau atopique laisse s’évaporer trop d’eau et laisser entrer plus facilement les microbes et les allergènes. Cela entraîne alors une réaction inflammatoire générant l’apparition de symptômes par poussées.

L’animal présente une prédisposition aux allergies, qu’il s’agisse de la poussière, des acariens, du pollen, etc. Les races les plus prédisposées sont :

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Les autres formes de dermatite

La dermatite atopique n’est pas l’unique forme de dermatite. Il en existe également d’autres types, plus ou moins graves, et qu’il est bon de connaître.

  • La dermatite allergique aux piqûres de puces

Comme son nom l’indique, elle se caractérise par une allergie à des substances contenues dans la salive des puces. La DAPP entraîne des démangeaisons très violentes. Le chien se gratte parfois jusqu’à provoquer de graves lésions.

  • La dermatite de léchage

La maladie se développe chez les chiens se léchant la peau de manière compulsive. Les causes sont diverses : corps étranger, furoncle, infection par champignon, douleur, tumeur ou raisons psychologiques, comme le stress ou l’anxiété.

On retrouve également la dermatite séborrhéique, provoquée par une production excessive de sébum sur la peau, ou encore la dermatite de contact, qui apparaît lorsque l’animal touche un produit irritant.

  • La dermatite par allergie alimentaire

Les chiens peuvent aussi être allergiques à des aliments. Ils font alors une réaction cutanée face à l’attaque de l’élément allergène. Cette allergie provoque des démangeaisons et des léchages, qui eux-mêmes entraînent l’apparition de lésions.

La prévention de la dermatite atopique chez le chien

Il est malheureusement impossible de prévenir la dermatite atopique, puisqu’elle possède une composante génétique. Il est cependant possible de limiter les rechutes.

Choisir une alimentation de qualité

L’alimentation d’un chien est très importante. Plus elle sera de qualité et bien adaptée aux besoins nutritionnels de l’animal, et plus ce dernier restera en bonne santé. Choisissez une alimentation hypoallergénique pour limiter les risques.

Faites aussi attention aux acariens de stockage. Ils sont présents, quel que soit le type d’alimentation, qu’il s’agisse de croquettes pour chien ou pâtées. Ils se développent par exemple au bord des gamelles en raison des débris de nourriture. Pensez à bien nettoyer les différents bols de votre chien. L’hygiène de l’environnement a également son importance.

VOTRE CHIEN SOUFFRE DE DERMATITE ?

Adieu les petits et gros problèmes de peau, nos produits ont été développés pour combattre sans pitié les irritations et grattages excessifs : pour un pelage de star, brillant et en pleine santé !

Traiter le chien contre les parasites

Appliquez de l’anti-puces sur votre chien au moins une fois par mois. Vérifiez régulièrement le pelage de votre chien afin de vérifier qu’il n’est pas infesté de parasites – surtout si l’animal a les poils longs et sombres. Pensez aussi à nettoyer régulièrement ses couchages afin d’éviter l’apparition d’acariens de poussière. Cela vous permettra aussi d’éliminer d’éventuels problèmes liés aux œufs de puce.

Utiliser des shampoings adaptés

Lavez votre chien avec des shampooings ou des lotions hydratants une fois par semaine. Ce type de produit vise à renforcer la barrière cutanée et diminuer la réponse inflammatoire. Malheureusement, il présente aussi deux inconvénients notoires : tout d’abord, il n’est pas toujours évident de laver un chien de grande taille. De plus, ces shampooings ont tendance à limiter l’efficacité du traitement anti-puces. Il faut impérativement les associer à un autre traitement. Seuls, leur intérêt est limité.

Procéder à un toilettage consciencieux

Brossez votre chien une fois par jour avec des brosses et peignes parfaitement adaptés. Les animaux n’aiment pas toujours être toilettés : il est important d’apprendre à votre chien à bien accepter la brosse et les bains dès son plus jeune âge, surtout si la race est prédisposée à la dermatite atopique.

Appliquer de la crème ou de la lotion anti-inflammatoire

Afin d’apaiser la peau de votre chien, appliquez de la crème sur les zones les plus touchées. Il est préférable de choisir une lotion anti-inflammatoire et hydratante. Ne choisissez jamais des produits que vous avez trouvés dans votre salle de bain. Pour éviter les accidents et les problèmes, utilisez toujours des produits conçus spécialement pour les chiens.

Effectuer une prise en charge précoce

Plus la maladie est prise en charge tôt, et plus vous serez en mesure de la contrôler et de permettre à votre chien de vivre normalement. Aux premiers symptômes, consultez.

Gardez cependant à l’esprit que la dermatite atopique est une maladie chronique. Votre chien sera donc sensible à des poussées allergiques tout au long de sa vie. Dans la plupart des cas, un traitement régulier et appliqué permet de limiter les crises, voire de les faire disparaître. Il reste cependant important de procéder à des soins hygiéniques afin de contrôler la dermatite.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Comment détecter la dermatite chez le chien ?

Les premiers symptômes de la dermatite atopique sont en général l’apparition d’une otite ou une pododermatite, c’est-à-dire une inflammation des doigts. Les oreilles apparaissent rouges et le chien ne cesse de se gratter. Le chien secoue la tête ou se frotte les oreilles contre les murs ou les meubles. Si les doigts sont touchés, l’animal se lèche compulsivement ou mordille.

La dermatite atopique s’accompagne aussi parfois d’infections bactériennes, en particulier dues à des staphylocoques ou à des champignons.

D’autres symptômes sont :

  • La sécheresse de la peau,

  • L’anxiété,

  • L’infestation parasitaire.

Le diagnostic de la dermatite chez le chien

Le diagnostic de la dermatite atopique se fait chez le vétérinaire. Ce dernier procède à l’observation des lésions du chien, ainsi qu’à la réponse aux différents traitements mis en place, notamment contre les allergies. Diagnostiquer une dermatite atopique est complexe, car il n’existe pas de test spécifique ou de critères spécifiques. Le vétérinaire procède aussi par élimination, en écartant les autres causes possibles, comme de l’eczéma.

Les tests allergologiques ne permettent pas de poser le diagnostic de dermatite atopique chez le chien. Ils servent avant tout à sélectionner les allergènes afin de mettre en place une désensibilisation. Enfin, les tests d’allergie alimentaire n’ont aucune valeur chez le chien. Ne tombez pas dans ce piège.

Le traitement de la dermatite chez le chien

Le traitement contre la dermatite est sensiblement le même que celui pour la prévention de la maladie. Pour traiter les allergies, la seule solution est de faire disparaître l’agent allergène en cas d’allergie à l’alimentation (croquettes, pâtées, ration ménagère ou BARF) ou à procéder à une désensibilisation si l’animal est touchée par une allergie aux acariens. Cette dernière opération, qui consiste à mettre le chien en contact avec l’allergène responsable, prend du temps, et les résultats n'apparaissent en général pas avant un an.

Si votre chien souffre bien d’une dermatite atopique provoquée par l’alimentation, il sera impératif de lui donner une alimentation hypoallergénique bien adaptée.

Il est possible d’utiliser de la cortisone, sur une très courte durée, pour contrôler les démangeaisons trop fortes et éviter que le chien ne se blesse en se grattant. Les soins locaux, à base de shampooings ou crèmes, ne suffisent pas pour traiter la dermatite atopique. Il est impératif de les associer à un traitement de fond.

Votre vétérinaire pourra prescrire à votre chien de l’Apoquel, qui contient un grand nombre de cytokines (des protéines et glycoprotéines) capables d’apaiser le prurit.

Les antihistaminiques sont efficaces dans 20 à 45 % des cas, mais ils fonctionnent surtout pour espacer les poussées de la dermatite et pas pour calmer les crises. Consultez immédiatement un vétérinaire dès qu’une crise se déclenche, et surtout, ne tentez jamais l’automédication sur votre compagnon à quatre pattes. Vous risqueriez de mettre la vie de votre chien en danger.

Enfin, n’hésitez pas à utiliser des produits comme des compléments alimentaires, comme des acides gras essentiels, parfaits pour renforcer la santé de la peau. Mais là encore, demandez conseil à votre vétérinaire avant de les donner à votre chien. En cas de doute ou de problème, ne tardez pas non plus à demander l’avis d’un spécialiste. Les maladies de peau ne doivent jamais être négligées.

Le pronostic de la dermatite atopique est assez variable d’un chien à l’autre. Il dépend de l’animal, mais également des soins préventifs mis en place pour espacer les poussées et diminuer leur intensité, ainsi que de la prise en charge précoce de la maladie.

La dermatite atopique est-elle contagieuse ?

La dermatite atopique n’est pas contagieuse pour les autres animaux (chien comme chat). Ce n’est pas non plus une zoonose : il n’existe aucun risque de transmission à l’être humain. Cela ne vous empêche cependant pas de vous montrer prudent, surtout si votre chien est allergique aux acariens. Nettoyez régulièrement l’environnement de votre foyer. Cela ne peut être que bénéfique pour vous et pour vos animaux !