LES DANGERS DU PRINTEMPS POUR VOTRE CHIEN

Les parasites

🏠 > Institute 👉 Danger printemps chien

Au printemps, la nature revit de nouveau et prolifère pour le plus grand bonheur de tous ! Cependant, certains parasites, plantes et autres éléments propres à l’arrivée du printemps, et parfois de l’été également, peuvent nuire à la santé de nos toutous. Il faut donc bien s’informer et prévenir certaines infections ou encore savoir détecter un problème afin d’agir rapidement.

Les dangers du printemps pour un chien

Avec l’arrivée des beaux jours, de nombreux parasites se multiplient et envahissent les espaces verts. De plus, nous avons encore plus envie à ce moment-là de l’année de nous promener dehors avec notre compagnon à quatre pattes. Profitez-en ! Mais attention tout de même à se préparer au danger - car certains parasites peuvent malheureusement occasionner des maladies graves si elles ne sont pas correctement traitées.


TESTEZ 1 MOIS 

 de croquettes personnalisées à

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

Bien que vous devez protéger votre chien des puces et des tiques toute l’année, le printemps est la saison pendant laquelle il faut faire le plus attention. 

Les puces se reproduisent très facilement au printemps : une seule puce peut pondre jusqu’à 50 oeufs par jour sur votre chien. Non seulement elles sont très agaçantes parce qu’elles chatouillent et que votre chien peut se blesser à force de se gratter, mais de plus, elles peuvent transmettre à votre toutou des vers, qui sont aussi bien redoutables pour lui que pour le reste de votre famille.  

La solution : pensez à vermifuger régulièrement votre chien si nécessaire.


Les tiques quant à elles sont encore plus dangereuses. Elles s’accrochent à la peau de votre chien pendant plusieurs jours et peuvent introduire certaines maladies graves comme la maladie de Lyme, la piroplasmose et l'ehrlichiose. On les trouve aussi bien dans les herbes hautes et les forêts que dans les prés et les jardins urbains.  La solution : vérifiez systématiquement le pelage de votre chien après une balade. Certains produits anti-tiques sont très efficaces si votre chien vit la plupart du temps dehors, dans des zones à risques. 

👉 Les puces et les tiques

👉 Les chenilles processionnaires

Ces chenilles sont très facilement reconnaissables car elles ont de longs poils et sont souvent regroupées. Leurs nids se trouvent dans les pins, principalement dans le sud de la France. Elles sont très dangereuses et peuvent blesser gravement votre toutou au niveau de la truffe et de la langue. Dans le pire des cas et sans traitement à temps, l’amputation pourrait être envisagée. Même les poils en eux-mêmes sont très nocifs car ils peuvent s’introduire dans les poumons. Votre chien risque également d’en avaler.    

La solution : évitez les zones à risque au printemps.    

👉 Le phlébotome

Le phlébotome est un moustique qui transmet une maladie zoonose appelée la leishmaniose, qui peut s’avérer fatale pour votre chien. Lorsque le moustique infecté pique l’animal, il dépose des parasites sur la peau, qui réussissent à atteindre les globules blancs et donc à s’introduire dans ses organes. La leishmaniose peut mettre plusieurs années à se déclarer. Dans ce cas, des symptômes comme la perte de poids, des problèmes de peau ou encore la chute de poils seront faciles à traiter. Cependant, il n’y a pas de traitement contre la maladie en elle-même - seulement contre sa propagation.

La solution : évitez de faire dormir votre chien à l’extérieur. Vous pouvez aussi utiliser des répulsifs anti-phlébotomes. Il existe également un vaccin contre la leishmaniose, parlez-en à votre vétérinaire.    

Problèmes des chiens au printemps

Les plantes

👉 Les fleurs du jardin

Bien que le retour du printemps soit synonyme de floraison et de bon temps à passer dans le jardin, vous devez rester vigilant quant aux plantes que votre compagnon à quatre pattes ingère. En effet, de nombreuses plantes sont toxiques pour votre chien et peuvent provoquer des diarrhées et des vomissements, mais aussi des troubles nerveux, une insuffisance cardiaque, etc. Parmi les plantes du jardin auxquelles il faut faire attention, on trouve principalement : 

  • Les liliacées
  • Les tulipes
  • Le muguet
  • Les jonquilles
  • Le philodendron
  • Le rhododendron
  • Le ficus
  • Le Laurier-rose
  • Le dieffenbachia
  • L'oreille d'éléphant
  • Le cyclamen
  • L'arbre de jade

En cas d’ingestion, consultez rapidement votre vétérinaire.

La solution : éloignez votre chien de ces plantes.

👉 Les épillets

Les épillets s’accrochent très facilement aux poils de nos toutous. Il suffit de passer à côté pour qu’elles s’introduisent dans la peau, mais aussi les yeux, les oreilles, les narines et les parties génitales. Si votre chien en est infesté, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez votre vétérinaire. 

La solution : vérifiez le pelage et les zones les plus sensibles de votre chien après chaque balade.

👉 Les allergies

Avec l’arrivée du printemps, les humains comme les animaux sont généralement sujets aux allergies dues au pollen, à la poussière, aux acariens, etc. Si votre chien est allergique, certains signes ne trompent pas :

  • Léchages excessifs
  • Grattages inhabituels
  • Perte de poils
  • Apparition de croûtes

La dermatite atopique par exemple est une allergie chronique qui touche environ 10% des chiens, en particulier les grands chiens.   

La solution : tout comme pour les humains, il existe des traitements contre les allergies.

Les autres menaces pour votre chien au printemps

Au printemps, les crapauds se reproduisent et sont donc très nombreux à voyager pour rejoindre des points d’eau. Il n’est pas rare qu’un crapaud se retrouve alors sur le chemin de votre chien, qui lui, voudra peut-être jouer avec ! Cependant, les crapauds sécrètent un venin lorsqu’ils se sentent en danger. Votre chien risquerait alors une grave intoxication : le venin peut arriver jusqu’au coeur et au système nerveux de votre animal à travers le sang et les muqueuses de la bouche.  

La solution : rincez la gueule de votre chien en cas d’accident. Attention : ne lui faites surtout pas boire l’eau avec laquelle vous l’avez rincé ! Consultez ensuite votre vétérinaire.

👉 Les crapauds

👉 Les produits d’entretien du jardin

Si vous utilisez des produits d’entretien dans votre jardin - désherbants, anti-limaces, anti-mousses , etc. - soyez très vigilant, votre chien ne doit surtout pas en manger. Les produits anti-limaces en particulier sont très peu conseillés car leur goût sucré plaît à nos boules de poils. Attention également aux champs où sont utilisés des pesticides, également très toxiques.

La solution : éloignez votre chien des plantes et des zones à risques.   

👉 Les chocolats de Pâques

Le chocolat est un aliment très toxique pour votre chien ! Une intoxication due au chocolat peut prendre quelques heures avant de se manifester. Même les chocolats avec très peu de cacao sont nocifs pour nos toutous, qui malheureusement pourraient en raffoler. Les fêtes de Pâques et notamment les oeufs en chocolat cachés dans le jardin sont à proscrire pour nos fidèles amis. 

La solution : ne donnez surtout pas de chocolat à votre chien, même un petit peu. S’il a ingéré du chocolat par erreur, emmenez-le chez le vétérinaire. 

PUBLIÉ LE 23 MARS 2019 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa et Dr Eric Charles de l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie