MON CHIEN TREMBLE : POURQUOI ?

Les tremblements chez le chien ne sont pas forcément le signe d’une maladie grave. Cependant, il n’est pas non plus question de les négliger, car ils peuvent aussi cacher une pathologie menaçant la santé de votre chien. Beaucoup de propriétaires se demandent ainsi : « pourquoi mon chien tremble ? ». Il est vrai que les tremblements peuvent interroger, voire inquiéter. Découvrez comment interpréter les tremblements de votre compagnon à quatre pattes et quand agir pour le soigner.

Les différents tremblements chez le chien

Le tremblement est une réaction involontaire faisant suite à une contraction des muscles. Cette contraction est rythmique et de faible amplitude, mais à fréquence élevée. Il ne faut pas confondre les tremblements avec les convulsions : ces dernières empêchent l’animal de rester maître de ses mouvements. Lors de tremblements, le chien est tout à fait capable de contrôler son propre corps et de se déplacer.

Il arrive aussi que le chien soit pris de tremblements durant son sommeil. Si vous avez un toutou, vous avez forcément eu affaire au moins une fois à cette situation ! Votre chien s’agite, cligne des yeux, parfois grogne ou laisse échapper de petits gémissements. Dans ce genre de cas, aucune inquiétude à avoir. Pourquoi ? Tout simplement parce que votre boule de poils est en train de rêver. Comme les humains, les chiens aussi peuvent faire des rêves plus ou moins agités. Ne vous inquiétez pas outre mesure, à moins que les tremblements soient associés à d’autres types de signe plus alarmants.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Sachez qu’il existe plusieurs types de tremblements chez le chien.

Les tremblements neurologiques

Ces tremblements accompagnent bien souvent une dégénérescence nerveuse due à l’âge. Ils peuvent aussi être consécutifs à une atteinte du système nerveux ou une pathologie cervicale comme la méningo-encéphalite nécrosante.

Les tremblements pathologiques

Certains tremblements sont provoqués par des maladies. On retrouve :

  • Les problèmes métaboliques, comme le diabète, l’hypothyroïdie ou l’hypertension : l’hypoglycémie entraîne également des tremblements.

  • Le shunt porto-systémique : il s’agit d’une maladie vasculaire du foie, provoquée par une mauvaise connexion des différents vaisseaux sanguins. Les toxines, mal évacuées, se retrouvent alors dans le sang.

  • La maladie de Carré : cette maladie très contagieuse associe plusieurs symptômes, dont la fièvre, des écoulements oculaires et nasaux, des éternuements, des vomissements ou de la diarrhée. La maladie de Carré est très dangereuse et doit être prise en charge le plus rapidement possible. 

  • Le tétanos : le tétanos s’accompagne de raideurs musculaires, de convulsions ou encore de difficultés à respirer. Il s’agit d’une urgence vétérinaire.

Les tremblements physiologiques

Les tremblements physiologiques peuvent être provoqués par :

  • Le froid. Les chiens peuvent aussi être sensibles au froid. Si certaines races de chien résistent bien aux basses températures, d’autres, comme les chiens nus, y sont beaucoup plus sensibles.

  • La douleur : les douleurs au dos, notamment, peuvent entraîner l’apparition de tremblements.

  • La peur : comme chez les humains, la peur provoque parfois des tremblements chez l’animal. Certains chiens sont plus stressés que d’autres, par exemple chez le vétérinaire, dans les transports ou face à des bruits inattendus (orages, feux d’artifice, etc.). Essayez d’éviter les situations de stress ou d’anxiété à votre chien, autant que vous le pouvez.

  • L’excitation,

  • La fièvre : elle est parfois à l’origine de frissons. Si votre chien souffre d’une fièvre importante et prolongée, n’attendez pas et consultez un vétérinaire.

Les tremblements orthostatiques

Ces tremblements sont consécutifs à un défaut de posture. Ils apparaissent lorsque l’animal se trouve en position debout au niveau des membres. Ils disparaissent lorsque le chien s’assied. Ce type de tremblement se retrouve surtout chez les animaux plus âgés.

Les tremblement idiopathiques

Dans le cas des tremblements idiopathiques, aucune cause connue ne peut être avancée. Le tremblement idiopathique est également connu sous le terme de tremblement essentiel. Le syndrome du chien trembleur affecte surtout les jeunes chiots. Les races les plus touchées sont le Boxer, le Pinscher, le Bulldog anglais ou le Bouledogue français. Le tremblement idiopathique n’est pas grave et ne menace pas la santé de votre animal de compagnie. Il est d’ailleurs la plupart du temps épisodique et s’arrête lorsque le chien est occupé à autre chose ou qu’il se repose.

Les tremblements consécutifs à une prise de médicaments

Certains médicaments ont des effets secondaires entraînant des tremblements. Ceux-ci peuvent aussi être provoqués par un surdosage médicamenteux. Si vous soupçonnez l’une de ces causes, consultez rapidement un vétérinaire.

Les tremblements consécutifs à un empoisonnement ou une intoxication

Un chien qui tremble est peut-être un chien victime d’un empoisonnement ou d’une intoxication. Si vous pensez que votre boule de poils a été empoisonnée, tentez de trouver l’origine de l’intoxication et contactez au plus vite votre vétérinaire ou une clinique vétérinaire proche de chez vous.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Que faire si mon chien tremble ?

Vous devez d’abord évaluer la situation. Si votre chien tremble parce qu’il a peur, qu’il est content de vous voir ou qu’il a froid, inutile de vous inquiéter. Essayez de le calmer ou mettez-le au chaud.

En revanche, si les tremblements sont associés à d’autres symptômes, comme des diarrhées, des vomissements ou de la fièvre, il est important de rapidement consulter un vétérinaire. Si les tremblements perdurent dans le temps, et/ou qu’ils sont violents, et/ou qu’ils sont fréquents, il est également indispensable de consulter. Le vétérinaire pourra alors tenter d’identifier la maladie et le cas échéant, mettre en place un traitement.

Comment calmer un chien stressé ?

Les causes du stress chez le chien sont nombreuses, comme pour les humains. Et il n’est pas non plus à prendre à la légère, car il peut avoir des effets dévastateurs sur votre animal de compagnie. Si vous constatez que votre chien est stressé de manière récurrente, prenez rendez-vous rapidement chez le vétérinaire. En plus des tremblements, les signes du stress chez le chien sont :

  • Des troubles digestifs,

  • Une perte de poils,

  • Un halètement rapide,

  • Une hypersalivation,

  • Des troubles de l’attention,

  • De l’automutilation,

  • Une rigidité musculaire,

  • Des aboiements,

  • De l’hyperactivité,

  • Un léchage excessif.

Il est important de traiter le plus rapidement la cause du stress chez votre chien. Dans les cas les plus sérieux, le vétérinaire pourra vous prescrire des médicaments afin de faire baisser le niveau d’anxiété et de stress de votre chien. Suivez bien les recommandations du spécialiste et surtout, ne pratiquez pas l’automédication sur votre chien !