LA SANTÉ DU CHIEN : LE GUIDE COMPLET

Comme les humains, les chiens peuvent eux aussi tomber malades. Si certaines pathologies sont bénignes, d’autres sont beaucoup plus sérieuses. C’est notamment le cas des cancers et tumeurs, qui menacent la vie de votre compagnon à quatre pattes. Il est très important de comprendre comment fonctionne votre chien, de savoir déceler les signes d’une santé en déclin et de connaître les différentes maladies qui pourront le toucher au cours de sa vie. C’est la meilleure façon de prendre soin de lui et d’agir le plus rapidement possible en cas de problème.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Comment avoir un chien en bonne santé : les conditions indispensables

Vous êtes responsable du bien-être de votre boule de poils. Vous devez donc prendre soin de lui à chaque étape de sa vie. Si vous ne pouvez bien sûr pas empêcher la survenue de maladies graves, vous pouvez faire de votre mieux pour garder votre toutou en bonne santé. Comment ? Suivez le guide !

Alimentation : comment bien nourrir son chien ?

La nourriture a un rôle fondamental dans la bonne santé de l’organisme, aussi bien chez les humains que chez les animaux de compagnie. C’est pour cette raison que le contenu de la gamelle doit être parfaitement adapté aux besoins de votre chien. Ces besoins changent en fonction de divers paramètres.

  • L’âge : les croquettes pour chiot sont très différentes des croquettes pour chien senior ou pour chien adulte. Ne donnez pas n’importe quoi à votre toutou et soyez à l’écoute. Une alimentation mal adaptée est parfois à l’origine de sérieux problèmes de santé, comme la gastrite.

  • L’état de santé : les animaux malades ont eux aussi des besoins différents. Leur nourriture se doit d’être choisie avec soin. De même, les croquettes pour chien stérilisé sont très différentes de celles pour chien entier. Les chiennes gestantes ou les chiennes allaitantes ont besoin, de leur côté, d’une nourriture riche pour les aider à tenir le choc.

  • La race : certaines races de chien ont de plus grands besoins que d’autres. C’est par exemple le cas de chiens sportifs, dont les dépenses physiques sont supérieures aux chiens calmes habitués au confort du salon.

  • Le gabarit : les petits chiens mangent moins que les chiens de taille moyenne, les grands chiens ou les chiens géants

Entretien : soin du pelage, des yeux et des oreilles

Vous devez bien entendu entretenir votre chien ! Brossez-le régulièrement, surtout si votre chien a les poils longs, afin de le débarrasser des poils morts et d’éviter les nœuds, foyers d’infection dermatologique. Attention également à la présence des verrues : les chiens ne sont pas non plus épargnés !

Traitez-le régulièrement avec des antiparasitaires contre les parasites, comme les tiques grâce à des anti tiques, les puces grâce à des anti puces et les aoûtats. Un chien qui tousse, par exemple, est parfois la victime de parasites internes ! N’oubliez pas les vermifuges pour éliminer les parasites internes comme les vers intestinaux. Nettoyez ses oreilles et ses yeux au moins une fois par semaine, et brossez-lui les dents pour lutter contre le tartre et maintenir une bonne hygiène dentaire ! Faites aussi bien attention à des insectes moins connus mais tout aussi dangereux, comme les chenilles processionnaires.

N'oubliez pas l'entretien des griffes ! Coupez-les régulièrement pour qu'elles ne gênent pas l'animal, ou pire, finissent par le blesser. Munissez-vous d'un coupe-griffe adapté et ne sectionnez pas la partie vivante de la griffe (partie rosée sur les griffes claires). Si votre chien a les griffes foncées, taillez simplement le bout de la griffe pour éviter les accidents. N'oubliez pas non plus de vous occuper de l'ergot !

« Au quotidien » : les conditions idéales pour votre chien

La bonne santé de votre chien passe aussi par son bien-être mental. Comment être certain que son compagnon à quatre pattes est bien dans sa tête et dans ses coussinets ? En étant tout simplement à son écoute. Adoptez une race de chien qui correspond bien à vos habitudes et votre tempérament. Les conditions de vie ont une incidence directe sur la santé d’un animal. Tous les chiens ne sont pas faits pour vivre en appartement. De même, certains supportent très mal la solitude. Vous devez être capable de vous occuper correctement de votre chien : cela fait partie de vos prérogatives en tant que maître.

Comment savoir si mon chien est en bonne santé ?

Certains signes ne trompent pas et vous indiquent que votre chien est en bonne santé :

  • Il mange bien : un chien qui mange normalement, selon ses besoins, est un chien en forme. Surveillez tout changement de comportement alimentaire, qui doit vous mettre la puce à l’oreille.

  • Il digère bien : votre chien ne souffre pas de problèmes digestifs et ne fait pas non plus le difficile face à sa gamelle.

  • Son poil est beau : un poil terne n’est jamais bon signe. Attention également aux chutes de poils et à la dépilation.

  • Il est comme d’habitude : un brusque changement de comportement chez votre chien est inquiétant.

Maladies les plus fréquentes chez les chiens

Il est important de connaître les différentes maladies du chien (et leurs symptômes) qui pourront peut-être toucher votre toutou au cours de sa vie. Pour mieux faire face aux problèmes qui pourraient survenir, pensez à souscrire à une assurance et/ou une mutuelle pour chien. Cela vous permettra également de faire face plus facilement en cas d’accident.

Maladie de Carré

La maladie de Carré est une maladie infectieuse grave, provoquée par un virus proche de la rougeole chez les humains. Il s’agit d’une pathologie très contagieuse, qui, à son stade le plus sérieux, s’attaque au système nerveux central de l’animal. Les signes cliniques sont une fièvre, de la fatigue, des vomissements, des convulsions… Afin de savoir si votre chien a de la fièvre, apprenez à prendre sa température. Il n’existe aucun traitement efficace contre la maladie de Carré. Votre meilleure arme de prévention reste la vaccination.

Piroplasmose

La piroplasmose est une maladie provoquée par une piqûre de tique. Celle-ci introduit dans l’organisme du chien un piroplasme, qui s’attaque ensuite aux globules rouges et entraîne leur destruction. Si elle n’est pas prise en charge rapidement, la piroplasmose peut s’avérer mortelle en moins de 48 heures. Un vaccin existe, mais il n’est pas toujours efficace. Il permet cependant de limiter les formes graves.

Parvovirose

La parvovirose est une gastro-entérite sévère, qui touche surtout les chiots et les jeunes chiens. Elle est particulièrement dangereuse, d’autant qu’elle est très contagieuse. L’animal est pris de vomissements et de diarrhée. Il doit être hospitalisé le plus rapidement possible, et le pronostic n’est pas toujours bon. Il existe un vaccin contre la parvovirose.

Dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est un trouble articulaire plus ou moins sérieux qui peut toucher de nombreuses races, petites ou grandes. Le fémur peine à s’emboîter correctement dans la cavité de la hanche : on constate alors l’apparition d’une boiterie, et dans les cas les plus graves, d’une quasi-immobilité de l’animal. La maladie est souvent d’origine héréditaire, mais elle peut aussi être circonstancielle et apparaître au cours de la jeunesse du chiot.

Souffle au cœur

Le souffle au cœur est une maladie relativement fréquente chez le chien. Sa gravité varie en fonction de plusieurs critères. Si certains types de souffle cardiaque sont bénins, d'autres, en revanche, sont beaucoup plus dangereux et menacent la santé de l'animal.

Toux de chenil

La toux de chenil est une maladie infectieuse qui provoque des troubles respiratoires aigus, caractérisés par une toux sèche et rauque. L’agent infectieux se répand comme une traînée de poudre parmi les animaux vivant en collectivité, car il est très contagieux. Heureusement, le traitement est très efficace. Il existe également un vaccin pour mieux protéger votre chien. 

Conjonctivite

La conjonctivite se caractérise par l’inflammation de la conjonctive, à l’intérieur de l’œil. Ce dernier devient rouge, avec des écoulements et une douleur récurrente. La conjonctivite peut aussi être chronique. Dans ce cas, on constate l’apparition de petits boutons autour de l’œil. Le traitement de la conjonctivite dépend de ses causes : un examen vétérinaire est donc indispensable. 

Pancréatite

La pancréatite du chien est une inflammation du pancréas, qui existe sous deux formes : une forme chronique et une forme aiguë. Dans les deux cas, l'animal souffre de troubles digestifs, d'abattement et de prostration, d'hyperthermie, qui peuvent aussi s'accompagner d'une insuffisance rénale beaucoup plus inquiétante. Il est essentiel d'emmener son chien le plus rapidement chez le vétérinaire, car un traitement précoce est impératif pour espérer un pronostic heureux.

Calculs urinaires

Les calculs urinaires chez le chien sont particulièrement douloureux et être à l'origine d'infections urinaires. Ces calculs se forment lorsque le pH des urines est trop acide (dans le cas des calculs de struvite) ou trop basique (dans le cas des calculs d'oxalate de calcium). Les causes sont assez variables, et seul un vétérinaire pourra poser un diagnostic précis et fiable. Le traitement dépend bien entendu de l'origine des calculs.

Grossesse nerveuse

La grossesse nerveuse est un phénomène qui touche au moins 50 % des chiennes non stérilisées. Bien qu'elle soit normalement sans conséquence, la grossesse nerveuse a parfois des répercussions sur le long terme, notamment du point de vue psychologique.

Occlusion intestinale

L'occlusion intestinale chez le chien se caractérise par une obstruction partielle ou totale de l'intestin. L'animal ne peut alors plus faire ses besoins. Les causes de cette pathologie sont diverses, mais il est très important de la prendre en charge rapidement, car elle menace la santé de votre compagnon à quatre pattes.

Ulcère de l'œil

Aussi appelé ulcère de la cornée ou ulcère cornéen, l'ulcère de l'œil est une lésion située au niveau de la cornée. Douloureux pour l'animal, il peut aussi entraîner une perforation du globe oculaire s'il n'est pas pris en charge assez tôt par un vétérinaire.

Maladies de peau

Les maladies de peau chez le chien sont assez fréquentes et ont diverses origines (allergie, infection par des parasites, etc.). Là encore, prendre rendez-vous chez un vétérinaire est essentiel, même s'il existe certains remèdes naturels très efficaces, comme l'argile pour chien. Parmi les maladies de peau les plus connues, on retrouve :

Troubles digestifs

Votre chien n’est pas épargné non plus par les troubles digestifs. L’alimentation est souvent à l’origine de ces désagréments, mais pas toujours. C’est pour cette raison que vous devez faire examiner votre chien afin de faire poser un diagnostic clair. Les troubles digestifs les plus fréquents chez le chien sont :

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Quels sont les signes et symptômes d’un animal malade ?

Certains signes vous indiquent que votre chien n’est pas au top de sa forme. Il est impératif de savoir les reconnaître pour agir le plus rapidement possible et soigner correctement votre compagnon à quatre pattes. Découvrez également quand consulter un vétérinaire.

Les troubles du comportement

Les troubles du comportement chez le chien peuvent être de différentes natures. Les plus courants sont les aboiements intempestifs, les destructions, mais également l’agressivité, les fugues, la malpropreté ou l’anxiété de séparation. Tous ces problèmes ont des origines différentes. Votre chien est peut-être sujet à un stress intense. Il a peut-être été mal éduqué ou mal sociabilisé. Peut-être ne se dépense-t-il pas assez ce qui le pousse à fuguer ? N’hésitez pas à faire appel à un comportementaliste canin afin de vous aider à mieux comprendre pourquoi votre chien agit ainsi. Le processus de correction est parfois long, mais soyez patient et indulgent.

Les troubles de l’appétit

Les troubles d’appétit chez le chien sont de différentes natures.

  • Votre chien mange trop et/ou trop vite : votre chien vous réclame toujours à manger ? Il vole ? Son alimentation n’est peut-être pas assez riche ou est de mauvaise qualité, ne répondant pas à ses besoins. Il souffre aussi peut-être de parasites intestinaux, d’ennui ou d’anxiété. Consultez votre vétérinaire pour en être certain.

  • Votre chien ne mange pas assez : la perte d’appétit ne doit pas être prise à la légère. Elle cache souvent des problèmes graves. Plusieurs maladies sont à l’origine de la perte d’appétit. On retrouve l’insuffisance rénale, la maladie de Carré, l’insuffisance hépatique ou encore la piroplasmose. Parfois, des douleurs dentaires entraînent l’absence d’appétit (stomatite, abcès, etc.). Il arrive aussi que la nourriture de votre chien ne lui convienne plus. Dans tous les cas, consultez rapidement un vétérinaire afin de faire toute la lumière sur le problème.

Les signes physiques

Voici les différents signes physiques qui indiquent que votre chien est peut-être malade.

  • Une perte de poids ou au contraire l’apparition d’un surpoids ou d’une obésité,

  • Des tremblements,

  • Une mauvaise haleine,

  • La perte de poils,

  • Un pelage terne,

  • La fatigue,

  • L’agitation, ou au contraire, l’isolement dans un coin du logement,

  • La perte d’appétit,

  • Les vomissements,

  • La diarrhée,

  • La présence de sang dans les selles,

  • Une soif excessive,

  • Des démangeaisons.

Observez bien votre chien. Si vous avez le moindre doute, n’attendez pas que le problème s’installe. Certains de ces signes cachent parfois des maladies très graves, comme des cancers ou des tumeurs.

Les soins médicaux chez le chien

Vous devrez forcément, au cours de la vie de votre animal, vous rendre avec lui chez le vétérinaire. Cela ne sera pas toujours une partie de plaisir ! En effet, certains toutous ont une peur panique du docteur : il faudra alors procéder à du medical training pour tenter de corriger le souci, voire utiliser des calmants pour faciliter la consultation. La visite chez le vétérinaire est indispensable, aussi bien pour les vaccins que pour les visites de routine afin de s’assurer que votre compagnon à quatre pattes est en bonne santé. La visite chez le vétérinaire est normalement annuelle.

Mais le vétérinaire n'est pas le seul spécialiste que vous pouvez consulter. En cas de problème comportemental, vous pouvez par exemple faire appel à un comportementaliste canin. En cas de douleur articulaire, pourquoi ne pas consulter un ostéopathe canin avec votre toutou ?

Les médicaments chez le chien

Les animaux ont eux aussi besoin de médicaments. Ils peuvent être de différentes natures (antibiotiques, antihistaminiques, vitamines pour chien, etc.) et se présentent sous différentes formes : sirops, comprimés, pipettes, etc. Vous ne devez jamais donner les médicaments qui se trouvent dans votre propre pharmacie à votre chien. Vous risqueriez de l’empoisonner. Il est possible de soigner soi-même son chien pour les petits bobos du quotidien (en utilisant par exemple de l'aloe vera), mais un avis vétérinaire reste indispensable. Ne prenez jamais d’initiative, même après avoir fait des recherches sur Internet, par exemple. La prescription d’un traitement doit impérativement passer par un vétérinaire. Si vous pensez que votre chien a avalé un médicament dangereux, contactez au plus vite une clinique ou le centre antipoison le plus proche.

Quels examens médicaux pour le chien ?

Les examens médicaux pour le chien sont assez similaires à ce que l’on peut avoir chez l’homme : IRM, radio, anesthésie locale ou générale, biopsie, analyse sanguine, etc. Tout dépend bien sûr de la pathologie et de l’avis de votre vétérinaire. Certaines interventions demandent une préparation en amont de votre part. Suivez toujours à la lettre les différentes instructions du spécialiste afin de ne pas mettre la vie de votre chien en danger le jour J.

Les vaccins indispensables

En France, certains vaccins sont indispensables pour la santé de votre chien. Ceci étant dit, aucun vaccin n’est obligatoire. Sept vaccins sont cependant recommandés :

  • La maladie de Carré,

  • La parvovirose,

  • La maladie de Rubarth,

  • La leptospirose,

  • La toux de chenil,

  • La piroplasmose,

  • La rage. Le vaccin contre la rage n’est obligatoire que si vous comptez voyager. Il est également obligatoire pour les chiens de catégorie 1 et de catégorie 2.

Les vaccins sont la meilleure arme de prévention contre certaines maladies très graves. Pensez à la santé de votre chien et ne manquez pas les différents rappels.

Si vous avez un chat, découvrez rapidement le guide complet sur la santé du chat afin de prendre soin de lui.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"