🏠 > Institute 👉 FAQ Médicament chien

QUELS MÉDICAMENTS PUIS-JE DONNER À MON CHIEN ?

Joueurs, farceurs, baroudeurs, explorateurs ou encore fouilleurs… nos chiens nous en font voir de toutes couleurs !

Et forcément, à force de courir partout à longueur de journée et de manger tout ce qu’ils trouvent, nos petites boules de poils finissent toutes à un moment ou un autre par se blesser ou tomber malades.

Pas d’inquiétude à avoir cependant, il existe un remède pharmaceutique pour quasiment tous les maux… mais encore faut-il que les propriétaires sachent s’en servir. C’est qu’il n’est pas rare de voir des maîtres donner des médicaments pour humain à leur chien pour s’apercevoir ensuite qu’ils ont empiré les choses.

La pharmacologie pour les chiens n’est pas une mince affaire, mais si vous deviez ne retenir qu’une règle, cela devrait être la suivante :

« Toujours contacter son vétérinaire avant d’administrer un médicament à son chien »

Les médicaments d’humains sont-ils dangereux pour les chiens ?

Votre chien s’est fait mal en poursuivant le facteur ? Il vomit partout depuis que vous avez commencé son nouveau régime ? La tentation est grande d’ouvrir son armoire à pharmacie pour donner un médicament à un toutou qui se sent mal.

Malheureusement, comme pour l’alimentation, votre chien a des besoins spécifiques et ne peut pas consommer les mêmes médicaments et les mêmes dosages que son maître. Oubliez donc le doliprane que l’on a l’habitude de prendre au moindre bobo !

Mais alors : quel médicament humain peut-on donner à un chien ? La réponse : AUCUN !

En effet, ne donnez aucun médicament humain à votre chien sans en avoir parlé au préalable à votre vétérinaire ! C’est lui qui connaît le mieux votre animal et qui pourra vous éclairer sur les potentiels risques d’intoxication, d’effets secondaires et de problèmes de santé que peuvent causer ces médicaments.

Même si certains médicaments ne posent pas de souci, d’autres au contraire sont particulièrement dangereux pour nos amis les bêtes. C’est le cas des anti-inflammatoires, par exemple, qui peuvent causer de graves dégâts chez votre chien qui ne possède pas les enzymes nécessaires pour métaboliser le paracétamol, comme peuvent le faire les humains… même à petite dose !


Pour trouver un médicament dans ce guide (très long et complet) utilisez les touches :

 CTRL+F et faites une recherche manuelle.

C’est encore plus vrai si c’est la première fois que vous utilisez ce médicament. C’est essentiel si vous voulez éviter les effets secondaires et les contre-indications liées à la race de votre chien ou aux autres médicaments qu’il prend déjà.

Dans cet article, nous allons vous éclairer concernant l’utilisation des médicaments pour l’Homme utilisables sur les chiens et vous expliquer quels médicaments avoir dans sa pharmacie pour soigner certains problèmes récurrents chez le chien (puces, vers, stress, etc.).

Avant de vous lancer dans cette lecture très complète, une précision s’avère cependant nécessaire. Thierry Bedossa, vétérinaire-comportementaliste reconnu, tient à rappeler que les APE cités dans cet article sont tous de la même famille de molécules que les pesticides de l’agriculture.

Traiter son chien avec risque potentiellement d’exposer les humains à ces molécules, dont certaines sont connues pour avoir des conséquences graves sur le long terme : cancers, affections endocriniennes, affections neurologiques dégénératives. Gardez cette information dans un coin de votre esprit et utilisez ces médicaments uniquement quand cela est nécessaire.



TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

👉 Peut-on donner du Doliprane® à un chien ? NON ⛔

Le Doliprane® est un réflexe presque naturel pour les humains, qui l’utilisent pour soulager la moindre douleur. Et s’il y a bien une chose que les maîtres détestent, c’est de voir leur petite boule de poils souffrir. Alors pourquoi ne pas donner du Doliprane® à son chien quand il se blesse ou a de la fièvre ?

Pour la simple est bonne raison que le paracétamol est un antalgique très dangereux pour le chien, voire mortel si la dose dépasse les 100 à 200 mg/kg.

Le paracétamol est absolument à éviter !

Pourquoi certaines personnes donnent-elles des médicaments humains à leur chiens ?

Même si c’est de moins en moins le cas avec les années qui passent, la médecine vétérinaire est une discipline relativement jeune. Cela signifie que tous les médicaments n’ont pas encore été développés par les laboratoires pharmaceutiques, mais aussi que les connaissances des maîtres à ce sujet ne sont pas toujours étoffées.

Personne n’aime voir son chien souffrir, et lui donner un médicament semble être devenu, à tort, un réflexe de nombreux passionnés d’animaux. Néanmoins, tout n’est pas perdu car même s’il est vrai que certains médicaments humains peuvent aider, chaque année voit son lot de nouveaux médicaments pour chien arriver sur le marché. Désormais, on trouve des médicaments spécialement conçus pour les chiens pour presque tous les maux et petits bobos.

Ces médicaments sont évalués par l’agence nationale du médicament vétérinaire et sont soumis à une autorisation de mise sur le marché, afin de garantir la bonne santé de votre animal de compagnie.

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de réponse toute faite, mais parce que certaines questions méritent une réponse concrète, nous avons rassemblé pour vous une liste de médicaments qui sont très utilisés par les humains… mais peut-on les donner à son chien ?

Et les autres paracétamols alors ? NON ⛔

Par ailleurs, il ne s’agit pas que du Doliprane®. N’importe quel médicament comportant du paracétamol (Efferalgan®, Dafalgan®, etc…) sera dangereux pour votre chien.


Pourquoi ?

Le chien ne possède tout simplement pas les enzymes nécessaires pour métaboliser le paracétamol qui va finir par s’accumuler dans son foie et causer de nombreux problèmes.

De manière générale, rappelez-vous que les anti-inflammatoires sont à proscrire pour tous les animaux !

Mon chien a mangé un Doliprane®, que faire ?

La première chose à faire est d’appeler immédiatement votre vétérinaire (si possible) ou un centre antipoison. Il en existe deux en France qui fonctionnent 24h/24 : 


- Le Centre Antipoison Animal et Environnemental de l'Ouest (CAPAE-Ouest)

Téléphone : 02 40 68 77 40 / Site Web


- Le Centre National d'Informations Toxicologiques Vétérinaires (CNITV)

Téléphone : 04 78 87 10 40 / Site Web 


Observez l’arrivée des premiers symptômes : douleurs abdominales, salivation, puis vomissements. Si votre chien a avalé plus de 100 mg/kg, vous pouvez le faire vomir et laisser ensuite le vétérinaire vous aiguiller sur la marche à suivre.

👉 Peut-on utiliser de la Bétadine® sur son chien pour désinfecter une plaie ? OUI ✅

Oui c’est possible d’utiliser de la Bétadine® pour désinfecter une plaie. Si vous n’avez pas de désinfectant spécialement conçu pour les chiens, c’est d’ailleurs sans doute la meilleure solution pour désinfecter rapidement une plaie car la bétadine ne contient pas d’alcool et n’est pas toxique si votre chien lèche la plaie, ce que beaucoup d’entre eux font.  


Attention à la réaction de votre chien qui peut ne pas aimer le nettoyage de la plaie, au point de potentiellement devenir agressif (c’est normal, une plaie ça fait mal et la désinfecter ça pique). Commencez doucement avec de l’eau et du savon pour nettoyer la plaie, tout en caressant votre chien pour le mettre en confiance et utilisez ensuite un spray ou une pommade spéciale pour désinfecter (ou de la Bétadine® si vous n’avez rien d’autre). L’idéal est de laisser ensuite la plaie sécher à l’air libre, mais si votre chien aime vraiment lécher ses plaies, alors faites lui un bandage.

Et la Biseptine® et le Mercurochrome® alors ? NON⛔

De manière générale, il faut éviter l’alcool qui est dangereux pour votre chien. La Biseptine® n’est donc pas recommandée pour votre animal car elle en contient. En plus d’être potentiellement dangereux, l’alcool ne va pas vous aider dans votre besogne car la douleur sera encore plus présente et votre chien vous laissera encore moins le soigner.


ATTENTION : n’utilisez jamais de Mercurochrome® car ce dernier peut empoisonner votre chien s’il lèche sa plaie !

Vous l’aurez compris, lorsque vous choisissez un désinfectant pour chien, optez pour un produit qui ne pique pas et ne brûle pas afin de pouvoir travailler tout en douceur.

👉 Peut-on donner de l’Imodium® à son chien ? NON⛔

Nos compagnons à quatre pattes ont la fâcheuse tendance à mettre un peu tout ce qui traîne dans leur bouche et aucun propriétaire ne peut passer à côté des diarrhées ponctuelles de son chien. Ici aussi, l’envie de bien faire et de vouloir soigner notre toutou peut nous pousser à faire des erreurs.


En cas de diarrhée, il vaut mieux éviter de donner de l’Imodium® à son chien pour plusieurs raisons :

  • Pour bien soigner, il faut bien diagnostiquer. Votre chien peut avoir des selles molles pour plusieurs raisons et l’Imodium® ne le guérira pas. Seul votre vétérinaire pourra vous donner un traitement adéquat.
  • L’Imodium® peut aggraver l’état de santé de votre chien si celui-ci fait une infection bactérienne, s’il a de la fièvre ou a du sang dans les selles.


Notre article vous expliquera quoi faire si la diarrhée de votre chien persiste, mais de manière générale, passez plutôt par la case vétérinaire qui vous prescrira des médicaments spécialement créés pour traiter ce symptôme. Pour vous aider avec ce problème, vous pouvez aussi utiliser des compléments alimentaires spécialement dédiés à l’amélioration de la digestion canine.

👉 Peut-on donner de l'Ibuprofène® à son chien ? (Tylenol® ou Advil®) NON ⛔

Vraiment pratique chez les humains pour gérer la douleur, les anti-inflammatoires sont déconseillés chez le chien qui pourrait faire une très mauvaise réaction.


Pourquoi ?

L'Ibuprofène® et les autres anti-inflammatoires du type Tylenol® ou Advil® peuvent être toxiques (à partir de 100mg/kg) et dévastateurs sur la santé de votre chien qui ne peut pas les métaboliser. En effet, les anti-inflammatoires humains sont connus pour avoir un effet néfaste sur l’appareil digestif de nos animaux de compagnie.

Mon chien a ingéré de l’ibuprofène, que faire ?

La première chose à faire est d’appeler immédiatement votre vétérinaire ou un centre antipoison. Il en existe deux en France qui fonctionnent 24h/24 :


- Le Centre Antipoison Animal et Environnemental de l'Ouest (CAPAE-Ouest)

Téléphone : 02 40 68 77 40 / Site Web

- Le Centre National d'Informations Toxicologiques Vétérinaires (CNITV)

Téléphone : 04 78 87 10 40 / Site Web


Seul un professionnel de la santé animale pourra vous aiguiller quant à l’étape suivante. Afin de l’aider, vous pouvez déjà vérifier si les symptômes suivants ont fait leur première apparition :

  • nausée
  • vomissements
  • sang dans les selles ou le vomi
  • insuffisance rénale
  • convulsions

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement

PUBLIÉ LE 3 AVRIL 2020 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa et Dr Eric Charles de l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

Les médicaments pour chien sans ordonnance à toujours avoir dans sa pharmacie

Anti-diarrhée, contre le mal des transports, antiparasitaire ou soin des coussinets, nombreux sont les médicaments que vous pouvez acheter dans le commerce sans avoir besoin d’une ordonnance. Ils peuvent vous rendre un très grand service dans certains cas où il vaut mieux agir vite.


Voici une liste de médicaments que nous vous conseillons d’avoir chez vous pour soigner tous les bobos et petits problèmes de santé de votre chien.

👉 Les désinfectant pour chien : pour nettoyer les plaies de toutou

Premièrement, ne désinfectez votre chien vous-même que si la plaie est superficielle car vous pourriez empirer les choses. Comme pour tous les bobos, il est toujours recommandé de contacter son vétérinaire avant d’agir, mais s’il s’agit d’une blessure superficielle, vous pouvez le faire vous-même en y allant avec précaution.


Tout d’abord, sachez que vous devez absolument prendre un désinfectant sans alcool qui ne pique pas pour votre toutou, pour éviter qu’il n’ait une réaction « agressive » due à la douleur causée par le désinfectant sur la plaie.


Les meilleurs antiseptiques sont ceux qui comportent de l’iode (comme la Bétadine® ou la Vétédine®, par exemple) plutôt que de l’alcool. Si vous n’êtes pas sûr de vous, découvrez nos conseils suivants avant de faire votre choix.


La Dermidine® : un spray antiseptique très pratique

Proposé sous forme de spray, la Dermidine® est un antiseptique qui facilite la désinfection des plaies cutanées de l’animal grâce à son format intéressant et ses effets apaisants.

Parfait pour les soins cutanés mais aussi pour les plaies sur les coussinets ou sur le ventre de votre chien, vous pourrez l’utiliser pour presque toutes les blessures sans avoir à masser la plaie comme avec une pommade.

Mode d’emploi du Dermidine®

Commencez toujours par nettoyer un maximum la plaie avec un peu d’eau et une compresse puis désinfectez ensuite avec un antiseptique. Très facile à utiliser, la Dermidine® se pulvérise simplement sur la plaie de votre animal. Si vous en avez mis un peu trop, nettoyez le surplus avec une compresse et laissez sécher à l’air libre, si possible (si votre chien lèche constamment la plaie, mettez-lui un bandage).

Répétez ce processus deux à trois fois par jour jusqu’à ce que la plaie soit complètement guérie.

La Dermidine® : un spray antiseptique très pratique

Disponible sous forme de spray mais aussi de pommade, le Securiderm® est surtout utilisé pour apaiser les démangeaisons cutanées. Ce médicament est intéressant car il possède une action antiseptique et anti-inflammatoire qui va réduire, par la même occasion, la douleur que ressent votre animal.


Ce qui est intéressant avec le Securiderm®, c’est qu’il a une composition 100% naturelle à base de plantes, il est donc très bien toléré par les chiens. Si votre animal a du mal avec les médicaments, cette version naturelle devrait vous aider à le soigner en toute tranquillité.

Mode d’emploi du Sécuriderm® pour les chiens

Commencez par mettre votre chien en confiance à l’aide de caresses et nettoyez doucement la plaie, tout en observant sa réaction. Utilisez ensuite le baume ou le spray Sécuriderm® pour désinfecter et apaiser votre compagnon.

L’idéal est de laisser sécher le tout à l’air libre, mais si votre chien à tendance à lécher la plaie, faites-lui un bandage ou mettez-lui une collerette.

La Vétédine® : la bétadine® pour les chiens

La Vétédine®, c’est un peu l’équivalent de notre Bétadine® d’humain, mais spécialement conçue pour répondre au mieux aux besoins de nos amis les bêtes.

Tout comme pour la Bétadine®, la Vétédine® cumule solution antiseptique et antifongique pour traiter les plaies et éviter l’infection. Parce qu’il s’agit d’une solution iodée qui ne contient pas d’alcool, elle sera beaucoup plus douce et ne piquera pas votre chien.

La plus grande différence avec les autres produits est l’indicateur d’activité germicide qui vous informe sur l’état des bactéries sur la plaie : tant que la couleur de la Vétédine® reste brune, cela signifie que la plaie est encore infectée… Très pratique !

Mode d’emploi de la Vétédine®

Comme pour les autres antiseptiques, commencez par nettoyer au mieux la plaie avec de l’eau tiède. Utilisez ensuite la Vétédine® sur la totalité de la plaie pour désinfecter celle-ci et laissez reposer. Avec le temps, la Vétédine® va changer de couleur, pâlir, voir même disparaître : cela signifie que la plaie est guérie.

Tant que la solution est brune au niveau de la plaie, cela signifie qu’il y a une activité bactérienne active encore existante.

Comme précisé plus haut, il est également possible d’utiliser de la Bétadine® si vous n’avez rien d’autre sous la main, mais la Vétédine® fera un meilleur job.

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement

Les antipuces et antiparasites pour chien : mieux vaut prévenir que guérir

Tous les chiens encourent le risque d’une infestation de puces.

Pour certains chiens, ces puces peuvent devenir un vrai fléau et vont entraîner démangeaisons, allergies et maladies en tout genre. En plus, ces petites bêtes maléfiques peuvent pondre une cinquantaine d’œufs par jour… Autant dire qu’une fois qu’elles sont là, elles ne risquent pas de disparaître du jour au lendemain sans intervention de votre part.


Il existe néanmoins des solutions pour éviter que ces vilains suceurs de sang ne s’en prennent à votre animal de compagnie. Nous vous les présentons dans les paragraphes qui suivent.

Dans la vie de tous les jours, optez pour des colliers anti-puce ou des pipettes que vous pourrez garder dans votre pharmacie et utiliser au besoin une fois que la saison des parasites fait son retour.


Les comprimés anti-puces sont délivrés seulement sur ordonnance. Si votre chien est infecté, passez au plus vite chez le vétérinaire pour qu’il puisse juger de l’étendue des dégâts et vous prescrire le bon médicament antipuce.

👉 Les colliers anti-puces pour chien

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, achetez un collier antipuce si votre chien passe beaucoup de temps à l’extérieur. C’est simple, pratique, sans douleur et permettra de se débarrasser des puces avant qu’elles ne puissent causer trop de problèmes.

De plus, ce sont des médicaments faciles à utiliser : vous placez le collier autour du cou de votre chien et vous n’avez rien d’autre à faire… il est protégé pendant des semaines !

Dans les lignes qui suivent, nous vous expliquons comment fonctionne ce type de collier anti-puce.

Le collier Seresto® : un incontournable du marché

C’est un des colliers les plus vendus du marché canin et pour cause, il permet de se débarrasser des parasites externes que sont les puces, les tiques et les poux.


L’avantage de ce type de produit est qu’il fait effet pendant 7 à 8 mois et vous n’aurez rien d’autre à faire que de placer le collier autour du cou de votre animal. Les effets se feront déjà sentir après 48h.


Mais alors, comment un simple collier peut-il éradiquer autant de petites bêtes ?

Le fonctionnement est assez simple en soi. Le collier Seresto® contient deux molécules qui tuent les puces et les tiques un peu de la même façon :

  • L’imidaclopride : cet insecticide agit sur le système nerveux des puces afin de les paralyser, provoquant inévitablement leur mort.
  • La fluméthrine : agit également au niveau du système nerveux mais chez les tiques. Elle modifie aussi leurs capacités à faire de nouvelles larves.

Le collier anti-puce Seresto® diffuse ces molécules sur tout le corps de votre chien grâce à son sébum. C’est très pratique car cela signifie que le produit ne passe pas par le sang et qu’il n’y a donc pas besoin de se faire mordre par une puce pour être efficace. Toutes les puces et les larves qui se trouvent à proximité de votre chien seront éradiquées.


Ces produits sont-ils dangereux pour mon chien ?

Attention, les colliers peuvent être toxiques dans certaines circonstances et s’ils sont mal utilisés. Il est absolument essentiel de prendre toutes les précautions possibles et de suivre le mode d’emploi à la lettre :

  • Avant la première utilisation d’un produit pharmaceutique, toujours demander conseil à son vétérinaire.
  • Ne pas utiliser de collier anti-puce sur un chiot de moins de 7 semaines
  • Bien respecter les conditions d’âge et de poids recommandées par le fabricant
  • Une fois le collier installé, ne pas le retirer. Pour fonctionner correctement, un collier anti-puce doit rester en place
  • Ne pas utiliser de collier anti-puces si vous avez un chat à la maison
  • Ne pas cumuler plusieurs insecticides

Le collier Scalibor® : pour protéger son chien contre la leishmaniose

Le collier Scalibor® fonctionne un peu de la même façon que les autres colliers anti-puce : vous le placez autour du cou de votre chien, et le frottement entraîne la libération de l’agent actif, qui se répand sur tout le corps de votre animal grâce à son sébum (film gras qui se mélange à la sueur pour créer une couche protectrice sur la peau du chien).


La grande différence ici concerne le type de molécule utilisée qui possède une action répulsive contre les moustiques : la deltaméthrine. Cette dernière permet de protéger votre chien contre les tiques, les moustiques et les phlébotomes.


Le phlébotome est une sorte de moucheron apparenté au moustique qui est porteur de la leishmaniose, une maladie grave qui entraîne problèmes de peau, fatigue et perte d’appétit chez le chien. C’est d’autant plus problématique que les traitements contre la leishmaniose ne guérissent jamais complètement votre chien, faisant de la prévention une étape absolument essentielle. Ces petites bêtes sont surtout présentes dans le sud de la France.


Comme pour le collier anti-puces Seresto®, il est essentiel ici de suivre à la ligne les recommandations du mode d’emploi afin d’éviter toute sorte d’effet négatif.

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement

👉 Les pipettes antiparasitaires pour chien

Certains chiens n’aiment pas la sensation des colliers, et certains propriétaires ne sont pas non plus friands de l’odeur dégagée par certain colliers anti-puces. La pipette antiparasitaire offre les avantages de ne pas coûter cher, de ne pas stresser le chien et d’être facile à utiliser.

Ici, tout est très facile. Il vous suffit d’acheter la pipette correspondant au poids de votre animal et de placer quelques gouttes sur le dos de votre chien au niveau des glandes sébacées. Le produit se diffuse ensuite sur toute la surface du corps grâce au sébum de votre chien.

Pratique et rapide, c’est une solution de traitement et de prévention adoptée par de plus en plus de propriétaires de chien.

Advantix® : les pipettes pour ne pas stresser votre chien

S’attaquant aux puces, tiques, moustiques et phlébotomes, la solution Advantix® vous permet d’attaquer la saison des parasites en toute confiance. En effet, ce médicament va vous permettre de vous débarrasser des parasites déjà présents sur votre chien et de fonctionner comme un répulsif contre les futures invasions.


Votre chien n’aime pas être stressé, et les pipettes font parfaitement le job à ce niveau-là : versez le contenu sur le dos de votre chien en quatre points allant de la tête à la queue et vous n’avez plus qu’à attendre que le produit fasse son effet, qui durera 3 à 4 semaines.


La pipette Advantix® est particulièrement recommandée si vous habitez dans des zones où les phlébotomes sont très présents (comme dans le sud de la France). Elle vous permettra de protéger votre chien contre certaines maladies graves comme la Borréliose, la Rickettsiose, l’Ehrlichiose ou encore la Leishmaniose.

FRONTLINE Combo : le grand classique parmi les antiparasitaires

Les parasites sont une vraie plaie pour nos amis les chiens. Frontline® l’a bien compris. Depuis plus de 20 ans, ils travaillent sur différentes solutions qui protègent nos animaux de compagnie contre de nombreuses maladies.

La pipette antiparasitaire de Frontline® est composée de deux molécules aux effets différents :

  • Le Fipronil : qui agit sur le système nerveux central des puces pour les éliminer sous 24h à 48h
  • Le (S)-méthoprène : qui permet d’éviter que les larves éclosent et ne se développent en adulte suceur de sang.

Bien qu’efficace moins longtemps qu’un collier anti-puce, les pipettes Frontline® protègeront votre chien contre les puces pendant 8 semaines. Les pipettes sont cependant beaucoup plus pratiques et moins stressantes pour le chien qui ne sentira absolument rien.

Dans la même veine que les puces ou les tiques, les parasites de type « vers intestinaux » s’immiscent dans la vie de votre chien et peuvent avoir des conséquences dévastatrices.


Comment ces parasites font-ils pour se retrouver dans le tube digestif de votre chien ?

Le plus souvent, cela arrive par voie orale parce que votre chien a mangé les œufs ou les larves des vers. Ces derniers vont ensuite se multiplier dans le tube digestif de votre animal où ils vont s’installer et prospérer. Si votre chien à tendance à manger un peu tout ce qu’il trouve, il a de grandes chances de se retrouver infecté par des vers au cours de sa vie.

Et ce n’est pas une infection à prendre à la légère :

  • premièrement car elle peut avoir un impact important sur la santé de votre chien (perte de poids, vomissements, diarrhées, etc…)
  • deuxièmement car ce type de vers intestinal peut être transmis à l’homme (notamment quand votre chien vous lèche le visage).

Vous l’aurez compris, vermifuger son chien est important pour lui épargner les désagréments provoqués par tous ces parasites. S’il est adulte, vermifugez-le au moins deux fois par an et pour un chiot, demandez à votre vétérinaire qui vous aiguillera en fonction de son âge et son poids.


Certains Vermifuges peuvent être achetés sans ordonnance, et en particulier :

Il existe plusieurs types de vers : les ronds, les plats, vers du cœur, vers pulmonaires, etc. Le Milbemax® est un produit antiparasitaire de large spectre. Cela signifie qu’il permet de traiter votre chien contre l’invasion de multiples types de vers parasitaires.

Le Milbemax® est composé de deux substances actives : le Milbémycine oxime et le Praziquantel. Ces deux molécules ont pour but d’attaquer le système nerveux des vers pour les paralyser et ainsi causer leur mort inévitable.

Le Milbemax® : le vermifuge en tablette

Comment utiliser le Milbemax ?

Attention : bien que ce médicament soit disponible sans ordonnance, nous vous conseillons de demander l’avis de votre vétérinaire avant toute utilisation. En effet, il existe de nombreuses contre-indications concernant le Milbemax® :

  • certains chien y sont allergiques
  • il faut respecter les doses en fonction du poids de votre animal
  • le Milbemax® peut interagir de façon négative avec d’autres médicaments
  • il peut créer des troubles intestinaux
  • il peut être dangereux pour les chiennes enceintes

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement

Le Drontal® est aussi un grand classique depuis plus de 30 ans dans la classe des vermifuges à spectre large que vous pouvez garder dans votre pharmacie.  

La grande différence avec le Milbemax® tient dans les substances actives qui sont au nombre de trois : le praziquantel, l’embonate de pyrantel et le fébantel. Ce cumule permet au Drontal® de s’attaquer à de nombreux types de vers en même temps :

  • les trichocéphales
  • les ankylostomes
  • les vers de type ténia 
  • les ascaris.

Comme pour le Milbemax®, même si le Drontal est en vente en libre-service, demandez l’avis de votre vétérinaire avant toute première utilisation pour éviter toute contre-indication qui pourrait nuire à votre animal de compagnie.

Le Drontal® : le vermifuge large spectre pour tous les vers

👉 Les anti-stress pour chien

Nos boules de poils nous ressemblent en de nombreux points et, tout comme nous, ils sont sujets au stress. Même si cela peut paraître bénin pour certains, le stress chez le chien peut en fait être le signe d’une maladie ou d’une blessure que vous n’auriez pas encore découverte.


C’est là une des raisons pour laquelle il est important de déceler le stress chez le chien afin de le soigner avant que cela n’empire vers une situation plus grave. Comme chez les humains, chaque chien est différent et les symptômes du stress peuvent se manifester de plusieurs façons :


Les symptômes du stress chez le chien:

  • Aboiement excessif : votre chien aboie de manière incontrôlée et sans raison apparente.
  • Automutilation : comme chez les humains, certaines formes de stress particulièrement sévères vont entraîner un comportement destructeur le poussant à se mordre et se gratter jusqu’au sang.
  • Tremblements
  • Trouble du rythme cardiaque : le cœur de votre chien bat trop vite.
  • Salivation excessive
  • Trouble gastrique et de l’alimentation : votre chien mange trop ou pas assez. Il est aussi possible qu’il digère mal certains aliments, entraînant diarrhées et vomissements.
  • Comportement agressif : ses oreilles sont pointées vers l’arrière, le poil est hérissé, il donne l’impression d’avoir envie de mordre
  • Votre chien se cache constamment
  • Léchage excessif : votre chien se lèche beaucoup (un peu comme un chat), surtout au niveau des pattes.


Pourquoi mon chien est-il stressé ?

Afin de pouvoir combattre le stress correctement, il est essentiel de bien comprendre pourquoi votre chien est stressé. Malheureusement, le stress très difficile à détecter et à analyser !


En effet, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre chien peut être stressé. Certaines remontent à son passé de chiot : traumatisme dans sa jeunesse, trop peu de sociabilité avec d’autres chiens, mauvaise communication, anxiété due à la séparation, phobies incontrôlées (orage, feux d’artifice). Si votre chien a toujours été stressé, c’est sans doute pour une de ces raisons !


Parfois, le stress est aussi dû à certains changements dans sa vie quotidienne : changement de routine, nouveau venu dans la famille, changement d’alimentation… les raisons du stress sont nombreuses, mais il existe tout autant de solutions pour redonner de la joie de vivre à votre chien.


Comment traiter le stress chez le chien ?

Les élixirs de fleurs de Bach sont utilisés depuis bien longtemps chez les humains, mais sont employés de manière assez récente chez le chien. En effet, les 38 essences de fleurs de Bach semblent aussi avoir un effet relaxant sur nos amis les bêtes.


Parce qu’elle est naturelle, l’infusion de fleur de Bach est un produit très intéressant pour soigner son chien contre de nombreux troubles, dont le stress. Tellement intéressante que nous avons écrit un article vous expliquant tout sur la Fleur de Bach pour soigner son chien !

La fleur de Bach : pour combattre le stress du chien naturellement

Médicament 100% naturel composé de caséine, le Zylkène agit sur les troubles du comportement qui accompagnent le stress. Disponible sous forme de gélule ou de friandise, il fonctionne comme complément alimentaire à donner à son chien lors du repas.


Comme pour tout médicament, il est important de bien respecter la posologie pour éviter les effets indésirables. Allez voir un vétérinaire avant d’essayer pour la première fois afin de savoir si ce médicament est fait pour votre chien.


Il existe par ailleurs plusieurs doses disponibles à administrer en fonction du poids de votre chien. Rappel général :

  • Votre chien fait moins de 5 kg : 1 gélule de 75 mg par jour
  • Votre chien fait entre 5 kg et 10 kg : 2 gélules de 75 mg par jour
  • Votre chien fait entre 10 kg et 20 kg : 1 gélule de 225 mg par jour
  • Votre chien fait entre 20 kg et 40 kg : 1 gélule de 450 mg par jour
  • Votre chien fait plus de 40 kg : 2 gélules de 450 mg par jour

Le Zylkène : l’anti-stress pour chien leader du marché

Si votre chien est stressé et que les remèdes naturels ne fonctionnent pas, vous pouvez aussi opter pour un produit comme l’Adaptil®, qui fonctionne d’une façon un peu différente. En effet, l’Adaptil® utilise des acides aminés ou des phéromones naturellement présentes chez les chiennes et qui envoient un signal rassurant à votre chien, le rendant plus détendu et relaxé.


Le grand avantage de ce type de produit est que les phéromones ne sont perceptibles que par les chiens. Cela signifie que vous ne les sentirez ou ressentirez pas vous-même. En plus, l’Adaptil® existe en format spray, collier ou diffuseur. Il vous suffira de pulvériser le spray sur la niche ou la caisse de transport de votre chien deux fois par jour. Le collier et le diffuseur sont encore plus simples à utiliser. Il vous suffit de les installer, ne plus y toucher et les changer quand leurs effets ne se font plus ressentir.


Il existe aussi de l’Adaptil® sous forme de pilule, mais celles-ci ne sont pas composées de phéromones. À la place, il s’agit d’acides aminés qui agissent comme un calmant pour une situation stressante ponctuelle comme des feux d’artifice ou le tonnerre, par exemple.  

Adaptil® : pour ses nombreux formats disponibles

Petscool® fonctionne lui sur un concept un peu différent : la Phytothérapie !


L’idée ici est d’utiliser des huiles essentielles ou des essences aromatiques pour diminuer les effets du stress chez le chien. Utilisé depuis longtemps par les humains, la phytothérapie se développe de plus en plus pour nos animaux de compagnie.


C’est un traitement intéressant car chaque huile essentielle possède des propriétés différentes qui permettent de traiter différents symptômes et troubles du comportement chez le chien (vous pouvez les découvrir dans notre article).


Petscool® est le premier à avoir proposé toute une gamme autour de la phytothérapie pour nos amis les bêtes. Il existe deux types de produits :

  • Le spray : pulvérisez-le sur les textiles ou surfaces en contact avec votre animal
  • Le diffuseur : laissez le diffuseur branché en permanence pour un résultat optimal


Les anti-diarrhées pour chien

Il existe autant de raisons d’avoir la diarrhée qu’il y a d’étoiles dans le ciel ! C’est sans doute pour cette raison que tous les propriétaires de chien doivent faire face un jour ou l’autre aux selles molles de son animale.


Les raisons sont parfois bénignes, mais occasionnellement, elles peuvent être précurseurs de plus gros problèmes de santé. C’est un sujet tellement vaste que nous avons écrit un article spécialement dédié à la diarrhée du chien qui vous aidera à mieux comprendre ses causes et les symptômes.


Dans la majorité des cas, changer l’alimentation de votre chien devrait suffire à améliorer son état de santé. Optez pour une alimentation faite sur mesure pour votre chien car elle répondra au mieux à ses besoins. Mais avant de changer, optez pour une diète de 24h qui permettra de nettoyer le tube digestif de votre chien. 


Recommencez ensuite à nourrir votre chien avec une demi-portion et augmentez la ration à chaque repas.

Ne donnez pas de Smecta à votre chien car ce médicament n’est pas adapté aux animaux. Si les diarrhées sont chroniques et ne disparaissent pas après 2-3 jours, allez consulter un vétérinaire qui pourra alors diagnostiquer votre chien et lui prescrire le médicament approprié.


Petscool® : l’aromathérapie pour votre animal de compagnie

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement

Finissons cet article avec un sujet délicat : la douleur chez le chien !


Voir son chien souffrir est sans aucun doute un des pires moments qu’un maître devra subir et quand cela arrive, la tentation est grande de lui donner un médicament que les humains utilisent tout le temps comme le paracétamol (Doliprane®, Efferalgan®, Dafalgan®, etc…).


NE DONNEZ JAMAIS DE PARACÉTAMOL À VOTRE CHIEN. Ce type de médicament est très mal supporté par les animaux de compagnie et peut s’avérer très dangereux.


Au-delà même de la dangerosité pure du produit, le surdosage est aussi très vite arrivé et assez courant parmi les propriétaires mal renseignés. C’est spécialement le cas pour les anti-inflammatoires du type ibuprofène ou paracétamol que l’on utilise énormément en tant qu’humain, mais qui ne doivent pas être donnés à un animal… même à petite dose !


Si votre chien a mal, les raisons peuvent être multiples et les problèmes liés à l’utilisation de médicaments sont importants. Dans ces circonstances, les médicaments contre la douleur et en particulier les anti-inflammatoires, ne sont délivrés que sur ordonnance. Néanmoins, il existe des alternatives dont nous allons parler par la suite.


Le cas des anti-inflammatoires naturels pour chien

Prescrits pour soulager des inflammations aiguës ou pour traiter des maladies comme l’arthrose chez le chien, nous avons tendance en tant qu’humain à prendre un peu trop d’anti-inflammatoire dès que la moindre sensation de douleur apparaît.


Chez le chien, les anti-inflammatoires sont synonymes de nombreux effets secondaires :

  • Hémorragie
  • Ulcères
  • Troubles rénaux
  • Douleurs d’estomac
  • Insuffisance hépatique

Pour toutes ces raisons, pour éviter le surdosage et les interactions avec d’autres médicaments, les anti-inflammatoire ne sont délivrés que sur prescription d’un vétérinaire. Ce dernier pourra réaliser un test sanguin afin de prescrire le médicament qu’il faut à votre toutou, le dosage et la durée du traitement.


Le risque de surdosage est bien réel chez le chien… Au besoin, il existe des anti-inflammatoires naturels qui peuvent aider votre chien comme :

  • l’arnica Montana
  • l’aloe vera
  • l’harpagophytum
  • le curcuma
  • la valériane

L’homéopathie ou la Phytothérapie sont aussi une piste que vous pouvez suivre et qui vous permettra d’aider un peu votre chien, même si les effets ne seront bien évidemment pas aussi puissants qu’avec des médicaments prescrits par votre vétérinaire. Ils peuvent cependant aider à diminuer la douleur.


👉 Les anti-douleurs pour chien

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

Comparateur de marques de croquettes

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie