🏠 > Institute 👉 Toxoplasmose chien

TOXOPLASMOSE CHEZ LE CHIEN : CONSEILS ET TRAITEMENTS

De manière générale, la toxoplasmose est associée au chat. Elle peut cependant bel et bien toucher le chien. Comment se caractérise-t-elle ? Et est-elle dangereuse pour l’homme ?

toxoplasmose-chien

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie parasitaire, provoquée par le Taxoplasma gondii. Elle touche les animaux à sang chaud : l’humain n’est donc pas épargné, mais la maladie affiche une nette préférence pour les félidés. Son hôte de prédilection en France reste donc le chat, considéré par ailleurs comme son hôte définitif. Bien que ce dernier reste le principal vecteur de transmission, il est également possible de contracter la toxoplasmose en cas d’ingestion de viande mal cuite, par exemple. 

Les chats qui évoluent en extérieur sont plus propices à être contaminés, car ils se nourrissent parfois de petits rongeurs ou d’oiseaux porteurs de la maladie. La problématique n’existe pas chez les chats d’appartement.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

Nos croquettes sont personnalisées, de qualité premium, livrées chez vous et pas plus chères* que votre marque premium actuelle

Les symptômes de la toxoplasmose chez le chien

L’infection par la toxoplasmose chez le chien reste très rare, mais elle n’est pas impossible. Elle se fait par l’ingestion d’oocystes contaminés que l’on retrouve dans la viande crue ou mal cuite, ou dans de l’herbe contaminée par les œufs du parasite. La maladie peut très rarement se transmettre de la chienne au chiot lors de la grossesse au niveau intra-utérin. Dans ce cas, il n’est hélas pas rare que la maladie entraîne un avortement prématuré ou une mortalité précoce après la naissance.


Les risques d’attraper la toxoplasmose sont donc plus importants chez les chiens de chasse, par exemple, ou chez les chiens nourris au régime BARF, mais les autres animaux peuvent aussi être touchés s’ils ingèrent par exemple les déjections d’un chat infecté.


Une fois le parasite ingéré, on fait alors face à deux cas de figure.

Toxoplasmose et chien en bonne santé

Chez le chien en bonne santé, la toxoplasmose est le plus souvent asymptomatique. Il y a de très fortes chances pour que la maladie passe complètement inaperçue.

Toxoplasmose et chien immunodéprimé

Lorsque le système immunitaire de votre chien est défaillant, l’animal est plus exposé. Les très rares cas de toxoplasmose déclarés chez le chien surviennent en général en parallèle avec une contamination à la maladie de Carré. 


Malheureusement, la toxoplasmose peut alors provoquer des troubles sérieux, assez similaires à ceux que l’on retrouve chez un chat symptomatique.

  • Pneumonie
  • Fièvre
  • Hépatite
  • Pancréatite
  • Anorexie
  • Jaunisse
  • Myocardites…

Les symptômes sont donc assez variés et peu caractéristiques. Seul un dépistage chez le vétérinaire pourra mettre en lumière l’infection toxoplasmique chez le chien.

Dans les rares cas d’une transmission de la mère au chiot au cours de la gestation, si l’animal survit, il peut présenter des séquelles neurologiques et locomotrices, ainsi que des troubles oculaires.

Soigner la toxoplasmose chez le chien

Le diagnostic consiste en réalité en une démarche de suspicion et d’élimination d’autres causes éventuelles. Car en effet, le diagnostic de la toxoplasmose chez n’est pas évident : ni les analyses de sang, ni celui des selles, ne permettent de savoir si votre animal est atteint ou non. Le plus souvent, le vétérinaire procédera à la détection d’autres maladies pouvant participer au développement de la toxoplasmose, comme la maladie de Carré ou la leishmaniose, par exemple.


Une fois le diagnostic posé, un traitement à base d’antibiotiques est mis en place, associé à des inhibiteurs de la synthèse d’acide folique. Attention, le traitement ne garantit pas hélas la guérison. Celle-ci, par ailleurs, prend en général plusieurs semaines. Dans certains cas, les troubles neurologiques provoqués par la toxoplasmose ne disparaissent jamais.

Prévenir la toxoplasmose du chien

À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement préventif contre la toxoplasmose chez le chien. 

La solution la plus efficace reste de veiller à l’alimentation de votre compagnon à quatre pattes. Empêchez-le également, dans la mesure du possible, d’ingérer les excréments qu’il peut croiser sur sa route, même si la tâche n’est pas toujours aisée, en particulier dans le cas des chiens coprophages. Malheureusement, le risque 0 de contamination n’existe pas, car vous ne pourrez pas empêcher votre chien de manger de l’herbe, par exemple.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS
30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

"Livré chez vous. Sans engagement"

Toxoplasmose chez le chien et grossesse

La toxoplasmose est une zoonose : il s’agit d’une maladie transmissible de l’animal à l’homme. En réalité, cette maladie est surtout inquiétante chez les personnes immunodéprimées et chez la femme enceinte non immunisée. Une fois contaminée par la maladie, l’immunité se met naturellement en place, à condition, bien évidemment, que le système immunitaire fonctionne normalement. On estime que 80 % des personnes contaminées sont en réalité porteuses saines : elles sont asymptomatiques. Le développement d’anticorps, au moment de la contamination, permet à l’organisme de résister. Une femme enceinte, déjà contaminée par la toxoplasmose avant sa grossesse, ne présente aucun risque pour son bébé.


En revanche, la toxoplasmose devient dangereuse chez les femmes enceintes séronégatives à la toxoplasmose, qui peut alors se transmettre au fœtus et provoquer des troubles plus ou moins graves en fonction du moment de la contamination (début ou non de grossesse). En France, on estime qu’un enfant sur mille naît en étant atteint de toxoplasmose. Il s’agit alors de prendre des précautions pour éviter toute contamination. En France, le dépistage de la toxoplasmose est obligatoire. Selon des statistiques, une femme sur deux serait déjà immunisée contre la toxoplasmose.


Mais les chiens présentent-ils une risque pour les humains ? La réponse est non. En réalité, le chien est un hôte intermédiaire, contrairement au chat, qui est un hôte définitif. Dans les faits, cela veut tout simplement dire que la contamination par le chien est impossible, car le parasite ne s’installe pas dans les excréments de l’animal.


Pour la femme enceinte, la toxoplasmose chez le chien n’a donc aucune incidence. Seuls les chats peuvent présenter un éventuel danger, mais les félins ne sont contaminants que sur une courte période, pour les personnes ne possédant aucun anticorps contre la maladie – n’ayant donc pas été infectées par le passé.

Les précautions à prendre pour éviter la contamination chez la femme séronégative n’ont rien à voir avec le chien. Ainsi, durant la grossesse, il est conseillé de :

  • Ne pas entrer en contact avec la litière de votre chat ou avec votre chat lui-même.
  • Bien nettoyer les légumes avant de les consommer.
  • Bien faire cuire la viande.
  • Consommer du lait uniquement pasteurisé.
  • Réaliser des dépistages chaque mois.

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

PUBLIÉ LE 8 NOVEMBRE 2020 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"