🏠 > Institute 👉 Giardiose chien

LA GIARDIOSE CHEZ LE CHIEN : QU’EST-CE QUE C’EST ?

Cette maladie intestinale dans la plupart du temps sans gravité est fréquente chez le chien. Provoquée par un parasite qui se retrouve ensuite dans les selles de l’animal, la giardiose est très contagieuse et se répand souvent comme une traînée de poudre dans les élevages et les chenils. Que faire pour s’en prémunir et comment la soigner ? Éléments de réponse.

La giardiose chez le chien

La giardiose chez le chien : définition

La giardiose est une maladie du tube digestif provoquée par un parasite, le Giardia Duodenalis. Il s’agit d’un protozoaire, un organisme unicellulaire dont le développement s’effectue exclusivement sur l’hôte. On retrouve ce parasite sous forme de kystes et de trophozoïtes.

  • Les kystes : c’est par eux qu’a lieu la contagion. Ils sont expulsés dans les selles. On les retrouve ensuite dans l’eau et les aliments. Les kystes infestés par le giardia duodenalis sont particulièrement résistants dans l’environnement.
  • Les trophozoïtes : il s’agit d’une forme mobile, libérée par le kyste une fois ingéré. Ce sont les trophozoïtes qui provoquent les troubles digestifs à l’intérieur de l’intestin grêle. Ils fusionnent ensuite pour former un kyste, qui sera expulsé via les selles, prêt à infecter un nouvel hôte.

Le kyste affichant une résistance remarquable dans son environnement, on comprend facilement le potentiel de nuisance de la giardiose dans les lieux où se regroupent de nombreux chiens. La giardiose porte d’ailleurs le surnom de « maladie de collectivité », à juste titre. Un chien contaminé peut à lui seul expulser environ un million de kystes. On estime qu’environ 30 % des chiots de moins de six mois seraient touchés par la maladie. 7 à 10 % des chiens adultes seraient quant à eux porteurs. La giardiose se transmet très facilement : il suffit d’ingérer de l’eau ou des aliments contaminés pour permettre au parasite de pénétrer dans l’organisme.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

Nos croquettes sont personnalisées, de qualité premium, livrées chez vous et pas plus chères* que votre marque premium actuelle

Symptômes de la giardiose chez le chien

Dans une bonne partie des cas, la giardiose passe totalement inaperçue, en particulier chez les chiens adultes en bonne santé. Cela ne veut pas dire pour autant que les animaux ne sont pas contagieux. Les symptômes se manifestent en priorité chez les chiens en surpoids, chez les chiens âgés et/ou immunodéprimés. Ces symptômes sont hélas assez peu caractéristiques et se retrouvent dans plusieurs autres pathologies, ce qui rend le diagnostic de la giardiose chez le chien parfois un peu difficile.


On distingue deux types de giardiose. La forme chronique est la plus fréquente, mais il existe une forme aiguë, beaucoup plus rare. Cette maladie touchant le système digestif, les principaux symptômes sont :

  • Diarrhée chronique, avec présence de glaires et de mucus dans les selles
  • Amaigrissement malgré un appétit normal ou augmenté
  • Augmentation du volume des selles
  • Selles plus molles et luisantes
  • Gêne au niveau de l’abdomen
  • Diarrhée profuse et aqueuse dans le cas de la forme chronique

Ces symptômes sont peu caractéristiques et se retrouvent dans d’autres maladies. C’est pourquoi il est important de consulter son vétérinaire quoi qu’il arrive afin de déterminer le problème dont souffre l’animal dans les plus brefs délais.

Le traitement de la giardiose chez le chien

Avant de traiter la giardiose chez le chien, il faut la diagnostiquer. Ce diagnostic passe par une analyse des selles afin de mettre en lumière la présence ou non du parasite, via une coproscopie, une immunofluorescence directe ou un test PCR (Polymerase Chain Reaction). Une fois le diagnostic bien posé et établi, le vétérinaire peut mettre en place un traitement.


Celui-ci vise en priorité à éliminer le parasite de l’organisme. Le spécialiste prescrira donc des antiprotozoaires, comme le panacur, mais sachez que ces traitements ne sont pas toujours efficaces à 100 % et devront très certainement être renouvelés au cours de plusieurs mois. Si l’animal a souffert de troubles digestifs importants, un traitement à base de probiotiques, afin de rétablir sa flore intestinale, est une excellente idée. Le vétérinaire prescrira également des antibiotiques si jamais l’antiprotozoaire s’avérait inefficace.


L’éradication du parasite passe aussi par un nettoyage consciencieux de l’animal et de son environnement. Lavez votre chien pour débarrasser son pelage de kystes éventuels. Vous devez également laver tous les objets de votre compagnon à quatre pattes : gamelles, jouets, couvertures, etc. Les gamelles doivent être lavées tous les jours, à l’aide d’un détergent adapté et non toxique pour le chien. Vous pouvez les placer en hauteur pour limiter la contagion.


Enfin, lavez les pièces qu’il a fréquentées à l’eau de Javel. Répétez l’opération durant plusieurs jours. Sachez également que vous devrez traiter les autres animaux de la maison si vous en avez. Car la giardiose est contagieuse non seulement pour les chiens, mais également pour les chats. Vos félins devront donc eux aussi prendre un traitement à titre préventif.


De plus, il s’agit d’une zoonose. Elle peut donc se transmettre à l’homme. Chez l’humain, le traitement est assez similaire à celui du chien, via l’administration d’un anti-protozoaire, voire d’antibiotiques si le traitement ne fonctionnait pas correctement. Les symptômes de contamination sont également semblables : diarrhée, ballonnements, vomissements, amaigrissement… Attention cependant aux antibiotiques : ils présentent parfois des effets secondaires et sont déconseillés pour les femmes enceintes.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS
30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

"Livré chez vous. Sans engagement"

La prévention de la giardiose chez le chien

Compte tenu de la contagiosité de la giardiose et de la résistance du kyste responsable dans l’environnement, il n’est pas toujours évident de s’en prémunir. La prévention de la pathologie passe avant tout par une hygiène irréprochable. Cependant, il reste difficile d’empêcher votre animal de fréquenter ses congénères, et ces derniers peuvent très bien être porteurs sains. De même, dans les refuges, chenils ou élevages, la giardiose a tendance à se propager très rapidement en raison de la proximité des animaux.


Pour éviter d’être contaminé de votre côté, pensez à toujours utiliser des gants pour ramasser les déjections de votre animal. Lavez-vous soigneusement les mains dès que vous touchez votre chien et évitez de porter les doigts à votre visage quoi qu’il arrive.


Il est difficile dans tous les cas de se protéger à 100 % de la giardiose. Même si la maladie n’est pas dangereuse dans la plupart des cas, les symptômes, lorsqu’ils se déclarent, sont désagréables. N’hésitez pas à consulter votre médecin si vous soupçonnez un cas de giardiose.

PUBLIÉ LE 6 AVRIL 2021 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"