POURQUOI LES LABRADORS SONT SOUVENT TROP GROS ? 

Le Labrador Retriever est connu pour être un chien très gourmand, et souvent sujet à l’embonpoint. Ses besoins alimentaires sont donc à prendre en compte lors du choix de son alimentation. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi cette race de chien était plus prédisposée que les autres à l’obésité ? Qu’il s’agisse de son métabolisme ou de son ADN, il existe des raisons pouvant expliquer cette particularité chez le Labrador Retriever.

Pourquoi les Labradors sont sujets à l’obésité

C’est bien connu, les Labradors sont de vrais gloutons ! Si ce trait de personnalité peut paraître anodin, en réalité, il n’en est rien. L’origine de ce trait de caractère serait même en partie génétique ! Sachez que l’obésité induite par des comportements alimentaires excessifs ne présage rien de bon, et peut elle-même entraîner nombre de pathologies souvent difficiles à traiter.

labrador gros


TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

👉 Des chiens prédisposés au surpoids

Tout comme le Golden Retriever, le Labrador Retriever est une race de chien du groupe 8, c'est-à-dire les chiens rapporteurs de gibiers d'eau, dont le métabolisme digestif est très efficace. Autrement dit, ce chien utilise la moindre calorie présente dans les aliments qu’il ingère. Aucune n’est épargnée, et c’est ainsi que l’on assiste très souvent à l’apparition de quelques kilos en trop, voire d’une masse graisseuse beaucoup trop développée. 


Cette capacité à “stocker” les calories vient de ses origines de chien d’eau. C’est un chien très résistant, qui s’adapte à des climats très froids. C’est pourquoi son organisme est constitué de manière à tirer profit de la moindre réserve de calories. On estime même aujourd’hui que le Labrador est en mesure d’exploiter 20% de calories en plus que les autres races de chien. 


Le problème, c’est que de nos jours, les Labradors n’évoluent plus dans des climats extrêmes, mais dans nos foyers qui abritent des températures tout à fait douces. En hiver, les maisons sont chauffées, et les sorties se font peut-être plus rares… 


Seulement voilà : le Labrador a toujours autant tendance à stocker les calories, qui se transforment en graisse et en surplus de peau. 

👉 Des chiens génétiquement gourmands

Outre ces caractéristiques physiologiques, le Labrador est également connu pour sa gourmandise, ce qui augmente les risques d’obésité chez ce chien. De récentes études indiquent que la gloutonnerie du Labrador serait en réalité due à une mutation génétique : une séquence d’ADN manquante expliquerait l’absence de la synthèse de deux neuropeptides qui aident à la régulation de la faim, et plus précisément à la perception de la sensation de satiété. 


Après un repas, le Labrador a donc toujours l’impression d’avoir faim, et n’hésitera pas à se jeter sur une autre source de nourriture s’il en a l’occasion. Il ne sait pas se réguler tout seul. C’est pourquoi il est très important de contrôler les apports et les repas de votre Labrador. Les kilos sont vite arrivés !  

Cette mutation génétique à l’origine de ce comportement serait significativement plus fréquente chez les Labradors sélectionnés pour devenir des chiens d’assistance que chez leurs congénères élevés comme futurs chiens de compagnie.

À la rencontre du Labrador Retriever

Si vous souhaitez adopter un Labrador, ou que vous en avez déjà un à la maison, vous avez peut-être envie d’en apprendre plus sur les traits caractéristiques de cette race, mais également sur son histoire et sur sa santé. 

👉 Origines du Labrador Retriever

Le Labrador Retriever est un chien d’eau qui trouve ses origines au Royaume-Uni. Il serait le descendant du “chien de Saint John”, une variante plus petite du Terre-Neuve, qui se serait développée au Canada. A l’époque, il aidait les marins-pêcheurs qui cherchaient des poissons. 


L’appellation Retriever fait d’ailleurs référence au fait qu’il rapporte tout. Il a été créé pour la chasse, plus précisément pour chercher et rapporter le gibier tiré après qu’il ait été levé par les chiens d’arrêt. Ce travail demande des qualités exceptionnelles : un nez puissant, un excellent sens de l’observation, une forte capacité à mobiliser son attention, une bonne mémoire et, ce qui fait sa force, un calme et une maîtrise de soi pour n’aller chercher qu’à l’ordre.

👉 Caractéristiques physiques du Labrador Retriever

C’est un chien à l’allure robuste, au poil court et épais, et doté de pattes palmées, qui lui valent le nom de “chien d’eau”. De taille moyenne, son dos forme une ligne horizontale, et sa poitrine est bien large et bien développée. 


Sa queue est assez large à la base, et s’effile graduellement vers l’extrémité. Sa tête est ronde avec un museau droit, et son crâne et sa truffe sont plutôt larges. Selon le standard de la race, il peut être de couleur sable, chocolat ou noir.

👉 La santé du Labrador

La santé du Labrador est très importante, et bien connaître les spécificités médicales liées à sa race est un point important qu’il ne faut pas mettre de côté. En raison de sa tendance à l’obésité, ce chien a besoin de beaucoup d’exercice physique, ainsi que d’un suivi alimentaire assez précis. Les friandises sont par exemple à choisir ou confectionner avec précautions.


En raison de sa tendance à l’embonpoint, le Labrador est également prédisposé à des soucis d’articulations tels que la dysplasie de la hanche ou du coude. Ce chien est également sujet à des pathologies oculaires comme l’atrophie rétinienne, la dysplasie rétinienne et la cataracte. 


Il est également sujet à la dilatation-torsion de l’estomac. Il est donc primordial de surveiller d’éventuels gonflements de l’estomac, potentiellement mortels chez le Labrador. Il est évidemment indispensable de lui fournir un suivi vétérinaire régulier tout au long de sa vie ainsi que d’être à jour dans ses vaccins et vermifuges. 

labrador gros

Comment nourrir au mieux un Labrador Retriever ?

Au vu de ces particularités, les maîtres de Labrador devront mettre en place une nourriture adaptée au chien afin d’éviter au maximum la prise de poids, et ainsi de favoriser une meilleure espérance de vie en écartant d’éventuelles maladies liées à l’obésité.

👉 Si vous optez pour des croquettes

Les croquettes industrielles sont une solution pratique pour nourrir votre chien, à condition que leur composition soit adaptée aux besoins nutritionnels de votre chien. Dans le cas du Labrador Retriever, on privilégiera donc des croquettes : 

  • Hypocaloriques : ces croquettes normalement étudiées pour les chiens en surpoids sont riches en protéines et pauvres en calories. Leur faible densité énergétique permet donc de remplir l’estomac du Labrador et de lui donner une sensation de satiété, tout en limitant l’apport calorique, et donc la formation de graisses.
  • Non hypocaloriques mais riches en protéines : avec ce type de croquettes, vous pourrez diminuer la ration de votre Labrador Retriever d’environ 20%, sans pour autant impacter son apport en protéines. Le risque avec ces croquettes, c’est que votre chien aura sans doute plus faim après ses repas. N’hésitez donc pas à complémenter sa ration avec des légumes cuits, tels que des courgettes, idéales pour remplir l’estomac de votre chien tout en limitant l’apport calorique.

labrador gros

👉 Si vous optez pour une alimentation maison

Moins pratique que l’alimentation industrielle, l’alimentation maison, à l’image de la Ration Ménagère, prend certes plus de temps à la préparation, et peut également s’avérer plus onéreuse, mais elle garantit un bon équilibre de la ration de votre animal. À condition bien entendu d’être élaborée à l’aide de votre vétérinaire ou d’un(e) expert(e) en nutrition. 


Contrairement aux croquettes, l’alimentation maison est une alimentation dite humide. Elle prend donc plus de place dans l’estomac du chien et convient bien aux animaux prédisposés à la gourmandise.


De plus, cette alternative vous permet de contrôler absolument 100% de la gamelle de votre chien, et donc de l’adapter, à l’aide par exemple de compléments alimentaires, au besoin. Si vous pensez adopter un Labrador Retriever, il est important de prendre en considération toutes ces caractéristiques avant de vous décider. Si vous avez un Labrador en surpoids et que vous souhaitez le mettre au régime, il est conseillé de faire appel à votre vétérinaire qui vous aidera à mettre en place une alimentation adaptée.


Sachez que l’alimentation est la base de la santé de tout animal, et qu’il est très important de l’adapter au type de chien afin qu’elle réponde au mieux à ses besoins.

PUBLIÉ LE 02 OCTOBRE 2018 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Emilie Blanc et Charlotte Gnaedinger.

en pleine forme

Il fait le plein d'énergie à chaque repas.

avec le bon poids

Il digère de façon optimale.

moins malade

qui vit plus longtemps

plus dynamique

mieux dans sa tete

Un chien sain dans un corps sain.

Il développe ses défenses immunitaires.

Adieu les risques d'obésité.

Et son poil devient plus beau.

UN CHIEN PARFAITEMENT NOURRI, 

C'EST UN CHIEN...

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie