Testez les croquettes sur-mesure avec

30 jours gratuits livrés chez vous

PUBLIÉ LE 13 FEVRIER 2018 (Mis à jour le 1er juin 2018) - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Emmanuelle Carre et Charlotte Gnaedinger.

MON CHIEN MANGE SES CROTTES : QUE FAIRE ?

DĂ©couvrez l'alimentation enfin sur-mesure 

pour votre chien

Votre chien mange ses crottes ou les excrĂ©ments d’autres chiens ? Sympathique comportement que tout propriĂ©taire de chien a dĂ©jĂ  observĂ©... Tant qu'il ne tourne pas Ă  l'obsession et qu'il est occasionnel, il n'a en soi rien de trĂšs grave. Le chien est un animal prosaĂŻque : une crotte, c'est gras, c'est riche en protĂ©ines, donc c'est super bon Ă  manger ! Que ce soit celle d'un chat, d'un cheval, d'une poule... ou d'un humain.  Eh si d’ailleurs pour l’anecdote, il se peut que la domestication de nos toutous soit liĂ©e aussi et en partie Ă  nos crottes. Ce n'est tout de mĂȘme pas un comportement Ă  prendre Ă  la lĂ©gĂšre lorsqu'il semble devenir une obsession. 


La coprophagie peut ĂȘtre liĂ©e Ă  un trouble du comportement qui peut traduire un problĂšme de fond chez votre chien et peut ĂȘtre Ă  l’origine de bien des soucis notamment digestifs. Avec l'aide de votre vĂ©tĂ©rinaire, vous pourrez en dĂ©terminer la cause.


en pleine forme

Il fait le plein d'Ă©nergie Ă  chaque repas.

avec le bon poids

Il digÚre de façon optimale.

moins malade

qui vit plus longtemps

plus dynamique

mieux dans sa tete

Un chien sain dans un corps sain.

Il dĂ©veloppe ses dĂ©fenses immunitaires.

Adieu les risques d'obésité.

Et son poil devient plus beau.

UN CHIEN PARFAITEMENT NOURRI, 

C'EST UN CHIEN...

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

Mon chien mange son crottes ou celles des autres ? Explications de la coprophagie

Il y a trois options : soit votre chien mange ses excrĂ©ments, soit ceux d'autres animaux, soit les deux. S'il n'est pas dangereux Ă  petite dose, ce comportement n'est tout de mĂȘme pas le plus normal.

Il peut ĂȘtre le signe de diffĂ©rents troubles (en dehors de la gourmandise) :

 

  • une carence en vitamines, a priori notamment en vitamine B. Ceci peut pousser le chien Ă  manger les excrĂ©ments des autres chiens pour trouver ces fameuses vitamines

  • des troubles parasitaires : certains parasites digestifs empĂȘchent une bonne assimilation des aliments par le chien, qui peut en rejeter une partie non digĂ©rĂ©es et presque intacts dans ses selles. Elles deviennent par lĂ  mĂȘme trĂšs appĂ©tentes.... Ce qui fait qu’il peut savourer mĂȘme ses propres crottes.
  • des troubles digestifs : gastrites irritantes qui peuvent pousser le chien Ă  avaler n'importe quoi pour se soulager, ou atteintes enzymatiques qui modifient la flore digestive et l'apparence des selles, les rendant lĂ  encore... trĂšs appĂ©tentes.
  • trouble comportemental : enfermement, anxiĂ©tĂ©, ennui et tout Ă©lĂ©ment gĂ©nĂ©rateur de stress peuvent entraĂźner un phĂ©nomĂšne de coprophagie.

 

C'est trĂšs souvent cette derniĂšre explication qui est la plus couramment observĂ©e. Un chien qui mange ses excrĂ©ments peut ĂȘtre un signe de stress, d'anxiĂ©tĂ©, d'ennui ou d'une Ă©ducation Ă  la propretĂ© mal dirigĂ©e.

 

Mais tout est possible ! Manger du caca ? Pourquoi pas tout simplement pour diversifier ses repas ? Certains chiens Ă  force de manger tout le temps la mĂȘme chose (souvent des croquettes), pas forcĂ©ment le plus adaptĂ© ou appĂ©tant vont ĂȘtre prompts Ă  consommer plus facilement quelque chose de nouveau, d’appĂ©tant et de riche en goĂ»t comme des selles bien fraĂźches.

 


Coprophagie : comment empĂȘcher votre chien de manger des excrĂ©ments

Lors du rituel « caca »

« On » dit parfois que les chiens qui mangent leurs selles le font « par imitation » en voyant leurs propriĂ©taires ramasser leurs crottes dans la rue. PrĂ©cisons que ceci n'est vrai que pour les chiens « urbains ». NĂ©anmoins, certains jeunes chiens peuvent effectivement avoir intĂ©grĂ© l'idĂ©e qu'il est agrĂ©able Ă  leur maĂźtre de voir leurs crottes disparaĂźtre... 

Pour lui faire perdre cette habitude, vous ne devez pas interrompre tout le petit rituel de votre chien autour de son caca (je renifle, je trouve le bon endroit pour poser mon caca, je le fais, je le renifle, Ă©ventuellement plusieurs fois, puis je m'en vais), avant de pouvoir le ramasser.

Si c'est dans votre jardin, mĂȘme opĂ©ration, mais vous pouvez tout de mĂȘme nettoyer Ă©galement pour Ă©viter tout risque d'ingestion.

 

Sur le plan alimentaire

On conseille gĂ©nĂ©ralement un rĂ©gime supplĂ©mentĂ© en fibres, ainsi que la possibilitĂ© d'ajouter Ă  la nourriture des Ă©lĂ©ments altĂ©rant le goĂ»t des selles.  Le fer notamment, ou un complĂ©ment alimentaire, le Copronat, Ă  saupoudrer sur l'alimentation de votre animal. Il rĂ©gule la flore digestive et rend les crottes inappĂ©tentes !

 

Sur le plan comportemental

Un peu d'Ă©ducation peut aider. Dites fermement « non » ou pour ceux dont le mot « non » est banni « ne touche pas » ou autre, l’idĂ©e Ă©tant que lorsque votre chien s'apprĂȘte Ă  manger ses selles (s'il le fait devant vous...) il doit se stopper et rĂ©compensez-le s'il les sent sans les manger.

Si votre chien a ce comportement par ennui... faites-lui faire plus d’activitĂ©s physiques voire aussi mentales !

 

Le cas particulier des crottes du chat

 Vous avez un chien gourmand et un chat ? Pas de bol, votre chien va trĂšs certainement considĂ©rer la litiĂšre de Kitty comme un distributeur automatique de friandises trĂšs appĂ©tentes ! 

Les excréments de chats sont en effet trÚs protéinés, en raison de leur alimentation spécifique, et donc trÚs goûteuses pour votre chien. Cela n'en reste pas moins une mauvaise habitude qu'il vaut mieux contrer.

 

→ Pour dĂ©courager le chien, rendez si possible la litiĂšre inaccessible, par exemple en hauteur. Attention nĂ©anmoins Ă  ce que cela ne perturbe pas Kitty non plus


→ Apprenez Ă  votre chien Ă  ne plus aller renifler et explorer la litiĂšre. Renforcement positif et rĂ©compenses sont, comme toujours, une bonne mĂ©thode pour un apprentissage en douceur et plus efficace.

→ Truc tout bĂȘte, mais Ă©vident : ne laissez pas traĂźner les crottes du chat dans la litiĂšre... un nettoyage trĂšs rĂ©gulier ĂŽtera toute tentation Ă  votre chien ! Et en plus, le chat sera content.

Quand la coprophagie devient obsessionnelle et pathologique.... le “pica” chez le chien

Avant mĂȘme d’évoquer le pica, un chien qui ingurgite rĂ©guliĂšrement et ou massivement des excrĂ©ments est un comportement qui inquiĂ©tera toujours votre vĂ©tĂ©rinaire : car les risques de contaminations bactĂ©riennes pouvant engendrer des gastro-entĂ©rites parfois graves voire mĂȘme des hĂ©patites ou des pancrĂ©atiques sont importants ! Attention ! Le phĂ©nomĂšne de pica lui ne concerne pas exclusivement l'ingestion de selles, mais tout et n'importe quoi. Si votre chien mange sans distinction papier, plastique, cailloux, herbe, terre, etc, il est peut-ĂȘtre atteint de ce syndrome.


Qu’est-ce que le pica ?

Le pica est un comportement alimentaire anormal qui consiste pour le chien Ă  ingĂ©rer des substances non nutritives, logiquement pas destinĂ©es Ă  ĂȘtre mangĂ©es. La coprophagie, lorsqu'elle devient obsessionnelle, est une forme de pica.

A noter que les chiots ont, comme les enfants, une « phase orale » durant laquelle ils testent avec la bouche tout ce qui leur passe sous le nez. Rien d'alarmant donc, si votre chien est dans cette période de la vie.

Chez les adultes, il faut en revanche y ĂȘtre trĂšs attentif, compte tenu des risques Ă©vidents que ce trouble du comportement peut avoir sur sa santĂ©.


D'oĂč vient le pica ?

L'origine de ce trouble peut ĂȘtre :

  • comportementale (frustration, ennui, anxiĂ©tĂ©, recherche d'attention...) : certains chiens peuvent aussi ingĂ©rer leurs propres crottes ou des objets dĂ©tĂ©riorĂ©s, afin de faire disparaĂźtre l’objet d’une punition Ă©ventuelle (bien souvent en souvenir de rĂ©primandes passĂ©es). Concernant la coprophagie en particulier, une hypothĂšse actuelle serait que les chiens agiraient ainsi par mimĂ©tisme, ayant vu leurs maĂźtres ramasser leurs selles.
  • mĂ©dicale : consĂ©quence d'un inconfort digestif chez le chien, ou de certaines maladies. les carences alimentaires, le parasitisme digestif, les gastrites chroniques, les intolĂ©rances alimentaires, l’ingestion de poils par lĂ©chage (bien que gĂ©nĂ©ralement plus problĂ©matique chez le chat), l’insuffisance pancrĂ©atique, peuvent expliquer un pica. 


Certaines maladies dont la boulimie (polyphagie) fait partie des symptĂŽmes, peuvent aussi inciter le chien Ă  manger tout et n’importe quoi. DiabĂšte et maladie de Cushing font partie de ces affections rendant gĂ©nĂ©ralement le chien boulimique.

Ce peut ĂȘtre Ă©galement un signe de sĂ©nilitĂ©, l'apparition de pica Ă©tant souvent constatĂ©e chez les chiens ĂągĂ©s.

 

Les risques lié au pica

 Ils sont nombreux et Ă  ne pas prendre Ă  la lĂ©gĂšre !

  • intoxication : par l’ingestion directe de produits potentiellement toxiques (y compris des plantes et des mĂ©dicaments) ou par ingestion de tout objet ou substance comportant un toxique (typiquement, une plante couverte d'engrais).
  • troubles digestifs d’intensitĂ© et de gravitĂ© variable : simple irritation du tube digestif pouvant se traduire par de la diarrhĂ©e et/ou des vomissements, sub-occlusion ou occlusion digestive (ficelles, morceaux de jouets, tissus, plastiques
), perforation digestive (bouts de bois, ferraille, os
), pĂ©ritonite...
  • contraction des maladies infectieuses et de parasites (en ingĂ©rant par exemple les excrĂ©ments d’autres animaux, de l’herbe contaminĂ©e, etc
).

Que faire pour le guérir du pica ou de la coprophagie ?

La premiÚre chose à faire est de consulter votre vétérinaire afin de déterminer si ce comportement a une cause médicale. Il vous prescrira un traitement adapté ou effectuera des examens complémentaires sur le chien.

Par ailleurs, il est hautement recommandĂ© de vermifuger rĂ©guliĂšrement votre chien : rĂ©guliĂšrement jusqu'Ă  6 mois puis 2 Ă  4 fois par an par la suite, selon le mode de vie et les caractĂ©ristiques de votre animal. 


N’hĂ©sitez pas aussi Ă  faire rĂ©guliĂšrement des analyses de selles avant tout traitement parasitaire trop invasif.

Une alimentation trÚs digestible voire riche en eau (plus importante en terme de quantité) pourra aussi fortement améliorer la situation selon les cas.


Petite astuce sur le plan comportemental, vous pouvez avoir recours Ă  des jouets solides type Kong, remplis de nourriture, que le chien pourra mĂącher et qui l'occuperont.

PLUS QU'UNE ALIMENTATION INNOVANTE, UN LIFESTYLE !  DEVENEZ #HECTORKITCHEN