COLLIER ANTI-FUGUE POUR CHIEN : CONSEILS ET MISES EN GARDE

Collier anti-fugue : comment ça marche ?

🏠 > Institute 👉 Collier anti-fugue chien

Votre chien est du genre fugueur ? Vous avez tout essayé ou presque pour l’empêcher de prendre la poudre d’escampette, en vain ? Peut-être pensez-vous utiliser un collier anti-fugue. Mais ces objets sont-ils vraiment efficaces ? Voici toutes nos explications. 

Le stress chez le chien

Tout d’abord, sachez que le collier anti-fugue ne peut pas fonctionner tout seul. Il a besoin d’un émetteur, dans la plupart des cas d’un fil-antenne, et d’un collier. Les chiens ne sont pas les seuls à pouvoir « profiter » d’un tel système : il existe également des colliers anti-fugue pour chat.


Pour que l’objet fonctionne, vous devez placer le fil-antenne en l’enterrant dans votre jardin : il servira à délimiter le périmètre. Au-delà, votre chien sera considéré comme fugueur. Il existe cependant des colliers anti-fugue sans fil qui fonctionnent avec un simple émetteur. À la place, l’émetteur définit une zone autour de la maison à ne pas dépasser. L’émetteur doit être placé au centre de la zone.


Dès que le chien s’approche du fil enterré ou de la limite de la zone, le collier émet un son. Si l‘animal franchit malgré tout le fil ou la barrière, le collier réagit en envoyant une décharge à l’animal. Le chien doit alors s’arrêter et revenir vers la zone autorisée, où les décharges cesseront. Certains colliers proposent aussi des jets de citronnelle, en plus des décharges. Il faut cependant apprendre à votre chien à revenir, car il ne comprendra pas pourquoi le collier lui envoie des décharges. Il doit intégrer le fait que se retrouver dans la zone autorisée fera cesser les décharges.


TESTEZ HECTOR KITCHEN POUR 🐶

 1 mois de croquettes personnalisées

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h. ✔️ Sans engagement 

Croquettes Hector Kitchen

👉 Avantages du collier anti-fugue pour chien

Le collier anti-fugue a au moins le mérite d’être efficace en faisant appel à la douleur et à la sensation d’inconfort. Pour éviter de recevoir une décharge, le chien évitera de dépasser la zone autorisée.

Les colliers sans fil sont également assez simples à utiliser et ne demandent pas de creuser dans son jardin pour installer la barrière électrique. Ils sont également efficaces si vous arrivez à faire comprendre à votre chien leur fonctionnement. À terme, l’animal ne cherchera plus à s’enfuir.

👉 Inconvénients du collier anti-fugue pour chien

L’un des inconvénients majeurs de ce type de collier est qu’il se fonde sur la souffrance comme moyen d’apprentissage. Il ne cherche qu’à régler le problème en surface, et pas en profondeur. Un chien qui fugue ne le fait jamais sans raison. Il est préférable de chercher à comprendre pourquoi il le fait afin d’apporter une solution durable. Votre toutou cache peut-être un grand mal-être.

Côté pratique, les colliers anti-fugues ont aussi quelques défauts. Ils demandent une surface minimale de terrain pour être installés et fonctionner correctement. Vous devrez aussi mettre la main au portefeuille, car ce type de dispositif coûte assez cher. Comptez entre 70 et 100 euros. Cela peut même monter à 200 euros si vous ajoutez le prix d’une clôture anti-fugue pour chien. Vous devez aussi adapter la taille du collier à votre chien ! Un chien de petite taille ne supportera pas les mêmes décharges électriques qu’un gros chien.

👉 Où trouver des colliers anti-fugues

Vous pouvez trouver des colliers anti-fugues aussi  bien en magasin que sur Internet. Voici quelques modèles les plus populaires :

  • Collier anti-fugue Pet Safe
  • Collier anti-fugue sans fil Pet Safe
  • Collier anti-fugue Innotek
  • Etc.

Vous pouvez également trouver des colliers anti-fugue chez Décathlon, dans les animaleries ou sur Amazon.

Le collier anti-fugue pour chien, vraiment une bonne idée ?

Sur le papier, le collier anti-fugue pour chien est une relative bonne idée. Après tout, il vous permet d’empêcher votre toutou de vagabonder et de s’exposer à des accidents. Mais l’envoi de décharges électriques à l’animal reste un procédé cruel, qui sanctionne une mauvaise action dont le chien n’a pas nécessairement conscience.

Il est important de comprendre pourquoi votre animal fugue. Certes, certaines races ont des tendances plus fugueuses que d’autres, mais ce n’est pas le cas de toutes. Plusieurs raisons peuvent expliquer la fugue :

  • Votre chien a besoin de se dépenser : un manque d’exercice peut pousser votre toutou à vouloir se dégourdir les pattes. Prenez bien le temps de le faire se dépenser suffisamment pour qu’il ne doive pas tourner en rond dans votre jardin.
  • Votre chien veut rejoindre une femelle en chaleur : vous devriez faire stériliser votre chien pour éviter ce genre de désagrément. La castration n’est ni dangereuse, ni cruelle, contrairement à ce qu’une croyance persistante laisse à penser. Votre animal n’a pas besoin de connaître au moins « une fois l’accouplement ». En faisant stériliser votre chien, vous faites grandement baisser le risque de portées sauvages, mais vous lui évitez aussi les risques de bagarre avec d’autres mâles.
  • Votre chien cherche de la nourriture : votre animal a peut-être faim. Vérifiez que les portions de croquettes sont suffisantes et de qualité.
  • Votre chien est un chasseur : les chiens de chasse sont parfois plus difficiles à canaliser que les autres. Il suffit d’une piste pour qu’ils foncent tête baissée. Une éducation solide peut remédier au souci. Veillez également à ce que votre chien se dépense suffisamment. Si vous êtes par exemple amateur de footing, pourquoi ne pas l’emmener avec vous ?
  • Votre chien souffre d’un mal-être : un chien dépressif, qui s’ennuie, qui vit dans un environnement extrêmement bruyant, peut lui aussi fuguer. Si vous soupçonnez une telle situation chez votre compagnon à quatre pattes, consultez un vétérinaire ou un comportementaliste canin. Il faut absolument essayer de comprendre ce qui provoque cette dépression chez votre boule de poils.

De manière purement mécanique, vous pouvez déjà tenter de limiter les fugues en installant une clôture solide et résistante. Inutile qu’elle soit électrique. Elle doit juste être capable de subir sans lâcher les assauts d’un chien bien décidé à s’échapper. Pensez à l’enfoncer suffisamment dans le sol pour éviter que l’animal ne s’amuse à creuser un tunnel juste en dessous.


Mais les solutions matérielles ne sont pas non plus la panacée : vous devez surtout comprendre ce qui pousse votre chien à fuguer. C’est la seule solution durable dans le temps pour mettre un terme à cette pratique dangereuse. Vous pouvez même installer une petite caméra de surveillance pour garder un œil sur votre chien, même lorsque vous n’êtes pas chez vous. Au moindre signe de fuite, vous n’aurez plus qu’à prévenir un proche pour qu’il vienne s’occuper de l’apprenti fuyard.

PUBLIÉ LE 19 NOVEMBRE 2020 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie