MON CHIEN ABOIE : QUE FAIRE ?

Pourquoi un chien aboie-t-il ?

🏠 > Institute 👉 Chien aboie

Un chien qui aboie peut très vite devenir une source de stress, surtout si vous vivez en ville et que vous craignez de déranger le voisinage. Mais votre compagnon à quatre pattes n’aboie jamais sans raison. Pour tenter de régler le problème, il faut d’abord le comprendre.

Le stress chez le chien

L’aboiement est le mode de communication privilégié des chiens. Certaines races de chien aboient beaucoup, d’autres sont plus taiseuses. C’est notamment le cas des races tricolores sélectionnées pour la chasse. Elles doivent être entendues de loin et savent donc donner de la voix. Mais dans tous les cas, d’autres facteurs sont aussi à prendre en compte.


TESTEZ HECTOR KITCHEN POUR 🐶

 1 mois de croquettes personnalisées

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h. ✔️ Sans engagement 

Croquettes Hector Kitchen

👉 Il s’ennuie

L’une des premières causes de l’aboiement chez le chien est l’ennui. Si vous vous absentez trop longtemps ou trop souvent et que votre chien tourne en rond dans votre appartement ou votre jardin, il y a de fortes chances pour qu’il finisse par le manifester bruyamment. 

👉 Il garde son territoire

Certains chiens ont de très grands instincts de protection ou de garde. Dans ce cas, ils se mettent à aboyer dès qu’un « intrus » approche. Si ce comportement est bienvenu lorsque le chien est un chien de garde, il devient très vite problématique si votre toutou passe son temps à aboyer lorsqu’un voisin sort de chez lui ou que quelqu’un passe devant votre jardin.

👉 Il est excité

Il arrive que les chiens aient du mal à gérer leur degré d’excitation. Cela peut se manifester par une certaine frénésie ou par des aboiements, comme lorsque vous prenez la laisse pour aller le promener, par exemple, ou que vous lui proposez de jouer avec lui.

👉 Il a peur

Un chien qui aboie tout le temps est peut-être un chien qui a peur. C’est pour lui la seule façon d’exprimer ses craintes. Si votre toutou a tendance à aboyer contre les promeneurs, les autres chiens ou même les voitures, il souffre très certainement d’un défaut de socialisation.

👉 Il a été conditionné

Les chiens sont des animaux intelligents, qui associent assez rapidement deux actions entre elles. Si vous accourez à lui dès qu’il s’exprime un peu, votre compagnon comprendra très vite qu’il suffit d’agir ainsi pour obtenir quelque chose de vous.

👉 Il a mal

Un chien peut aussi aboyer pour exprimer une douleur ou un inconfort. Dans ce cas, il pourra aussi le manifester par des aboiements intempestifs, qui sont cependant assez faciles à reconnaître, car ils ne ressemblent à aucun autre.

Votre chien aboie : que faire ?

Une fois la source du problème découverte, une autre question se pose : comment faire taire un chien qui aboie souvent ?

👉 Si votre chien s’ennuie

L’une des premières solutions contre un chien qui aboie, s’il s’ennuie, est de lui permettre de s’occuper, notamment lorsque vous vous absentez. Achetez-lui des jouets d’occupation et d’intelligence. Prenez également le temps de le sortir avant de partir et de jouer avec lui pour essayer de le fatiguer un peu.

👉 Si il garde son territoire

Si votre chien est employé pour la garde, difficile de lui faire changer ses habitudes. Cependant, vous pouvez essayer de temporiser ce comportement en adoptant diverses stratégies. En premier lieu, évitez de permettre à votre chien de se placer à des endroits stratégiques qui lui donnent une bonne vue d’ensemble sur l’arrivée d’éventuels intrus. Par exemple, empêchez-le de pouvoir se mettre à la fenêtre ou de s’approcher du portail. Dans le jardin, placez des brise-vues pour l’empêcher de voir les passants. Si votre chien se met à aboyer alors que vous êtes présent chez vous, ordonnez-lui immédiatement d’arrêter avec un « stop » ferme. Ensuite, félicitez-le s’il arrête.

👉 Si votre chien a peur

Un chien qui aboie en voiture, dans la rue ou face au moindre passant est un chien dont la socialisation doit être reprise de zéro. Vous pouvez par exemple vous rendre dans une école spécialisée, pour permettre à votre compagnon à quatre pattes de rencontrer ses congénères, ou faire appel à un comportementaliste canin. Gommer les peurs de votre chien prendra du temps, mais c’est une étape nécessaire pour que vous puissiez vivre dans la tranquillité.

👉 Si il a été conditionné

Vous allez devoir rééduquer votre toutou, ce qui n’est pas une mince affaire. Mais il est absolument nécessaire de gommer ces mauvaises habitudes. Dans un premier temps, commencez par ignorer votre chien lorsqu’il manifeste son impatience. Ensuite, renforcez les comportements positifs à l’aide de récompenses (félicitations, friandises, jeux).

👉 Si votre chien a mal

Dans ce genre de cas, la seule solution est de trouver l’origine de la souffrance de votre chien et de la soigner. Il est inutile de mettre en place des stratégies particulières pour le faire arrêter d’aboyer : seul un traitement pourra vous y aider. Si vous constatez que votre compagnon à quatre pattes continue de donner de la voix malgré tous vos essais, consultez votre vétérinaire pour être certain que votre chien ne cache pas une pathologie grave.

Si les comportements gênants persistent, demandez conseil à un comportementaliste canin. Évitez les colliers anti-aboiements : ils ne permettent pas de régler le problème à la source et sont de toutes façons rarement efficaces, en plus d’être cruels.

Les aboiements face à la loi

Quelle est la réglementation contre un chien qui aboie ? En France, ce type de problème est cité dans le Code pénal, le Code civil et le Code dans la Santé publique. Selon ce dernier, un bruit est considéré comme gênant à partir de 5 décibels le jour entre 7 et 22 heures, et 3 décibels la nuit entre 22 et 7 heures. Un chien qui aboie tout le temps, jour et nuit, est donc considéré comme une nuisance sonore, définie comme suit dans le Code de la Santé publique.


« Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité. »


À partir du moment où votre chien nuit à la tranquillité du voisinage de manière répétée et régulière, vous pouvez faire face à des poursuites. Vos voisins, notamment, peuvent porter plainte contre vous, car un chien qui aboie dans un appartement, nuit et jour, peut très vite devenir épuisant. Vous vous exposez alors à une amende de 68 euros. L’entente entre voisins sera également mise à mal, ce qui pourrait, à terme, vous poser problème.


Après 22 heures, les aboiements de votre chien sont considérés comme du tapage nocturne. Il est donc très important de régler cette situation assez rapidement avant qu’elle ne s’envenime, pour votre bien-être et celui de vos voisins.

PUBLIÉ LE 19 NOVEMBRE 2020 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie