COMMENT ÉDUQUER UN HUSKY ?

Portez un soin tout particulier à l’éducation de votre Husky. Cette race de chien n’est pas toujours des plus simples à éduquer : suivez tous nos conseils pour ne pas vous tromper !

Bien réussir l’éducation de son Husky : connaître la race

Le Husky sibérien est un chien spécial, qui demande de bien connaître la race avant de se lancer dans une adoption. Il ne convient en effet pas à tout le monde en raison de son caractère fort et de son tempérament bien trempé. Même si c’est un toutou qui aime beaucoup son maître, il peut parfois n’en faire qu’à sa tête, surtout lorsque ses besoins ne sont pas correctement satisfaits.

Apprenez à bien connaître la race. Le Husky a besoin de se dépenser longtemps chaque jour. Il doit pouvoir courir, car c’est une vraie boule d’énergie. Le Husky a également besoin de savoir qu’obéir lui permettra d’obtenir une récompense, peu importe sa nature. Il est tout à fait capable de suivre un ordre, à condition d’y trouver lui-même un intérêt. À côté de cela, il n’est pas rare non plus qu’il fasse montre d’un certain esprit d’initiative. Enfin, le Husky est un chien fugueur. Il a besoin de découvrir de nouvelles choses. Prenez tous ces paramètres en compte pour aborder sereinement l’éducation du Husky.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Éduquer un Husky : comprendre les bases

La connaissance de la race s’accompagne d’une bonne compréhension de l’éducation canine. Désignée très longtemps sous le terme de dressage, l’éducation d’un chien se fonde aujourd’hui sur une approche avant tout positive. Il s’agit de récompenser les bons comportements et non pas de punir les mauvais. Bannissez impérativement toute forme de violence pour ne pas brusquer votre toutou. La punition doit être exceptionnelle et n’être jamais physique. Ne frappez jamais votre compagnon à quatre pattes et n’élevez jamais la voix contre lui. Il ne comprendrait pas, et vous risqueriez en plus de voir se développer chez lui de la peur, qui endommagerait durablement votre relation avec lui.

Commencez l’éducation de votre Husky dès son arrivée chez vous, à l’âge de deux mois. Posez les règles de la vie du foyer afin que le chien sache ce qu’il peut faire ou non. Si vous comptez lui interdire de monter sur le canapé ou d’entrer dans certaines pièces à l’âge adulte, mettez ces interdictions en place dès qu’il est chiot, car il sera ensuite plus difficile de gommer de mauvaises habitudes. Ne négligez pas non plus la sociabilisation de l’animal, qui doit avoir lieu entre le 2e et le 3e mois. Multipliez les expériences positives et faites rencontrer de nombreuses personnes, chiens ou animaux à votre compagnon à quatre pattes.

L’éducation d’un chien se fonde sur trois grands principes, qu’il faut garder en tête à chaque instant : la patience, la cohérence et la constance. La patience est bien évidemment essentielle. Un chien, aussi intelligent soit-il, ne peut pas tout comprendre du premier coup. L’apprentissage d’un ordre doit donc se faire sur le long terme. Ne vous énervez pas contre votre Husky si celui-ci n’y arrive pas du premier coup et soyez indulgent avec lui.

Il est donc primordial de faire preuve de constance. Seule la répétition dans le temps permettra à votre chien de bien retenir un exercice. Consacrez quinze petites minutes par jour à l’éducation de votre Husky, après une séance de jeu ou une promenade.

Enfin, soyez cohérent. Choisissez un ordre et n’en changez pas ensuite. Vous risqueriez de perturber votre chien, et celui-ci finirait par ne plus vous écouter par la suite. Attention également à ne pas modifier les autorisations et les interdictions à tout bout de champ. Votre Husky a besoin d’un cadre défini pour évoluer en toute quiétude. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin si vous craignez de ne pas être à la hauteur.

Quels sont les ordres essentiels dans l’éducation d’un Husky ?

Certains ordres sont primordiaux. Ils permettent d’assurer la sécurité de votre chien. Car en effet, l’éducation participe entièrement à préserver l’espérance de vie du Husky.

  • Le rappel : le rappel est un ordre indispensable. Cela vaut d’ailleurs pour toutes les races de chien. C’est grâce au rappel que vous gardez la maîtrise de l’animal lorsque celui-ci n’est pas attaché à sa laisse. Commencez l’apprentissage dans un lieu clos et demandez de l’aide à une autre personne. Chacun à votre tour, appelez le chien et félicitez-le lorsqu’il vient vers vous. Ne détachez votre Husky que lorsque vous êtes certain qu’il répond bien à son rappel.

  • La marche en laisse : à l’image du rappel, la marche en laisse est essentielle. Elle vous permet de vous promener avec votre chien sans crainte d’accident, et encore plus si vous vivez en milieu urbain. La vie en ville suppose la présence de nombreux dangers (voitures, vélos, scooters, etc.). Apprendre à marcher en laisse n’est pas toujours naturel pour un chien. Commencez par de petites séances courtes, dans un endroit clos et sécurisé. Votre Husky doit marcher à vos côtés, sans tirer.