HUSKY : SES CONDITIONS DE VIE

Afin de garder votre Husky en excellente santé, aussi bien physique que mentale, il est nécessaire de respecter ses besoins de chien. Les Huskies sont des toutous qui débordent d’énergie et qui ont besoin d’être régulièrement stimulés intellectuellement. Ce ne sont pas des chiens adaptés aux personnes qui vivent en appartement ou qui sont sédentaires. Les conditions de vie du Husky doivent être respectées pour permettre à votre chien d’être heureux.

Husky et appartement

L’appartement n'est pas du tout idéal pour les conditions de vie du Husky. C’est un chien qui a besoin de beaucoup d’espace pour s’épanouir et qui supporte très mal l’enfermement. En tant que bon chien de traîneau, il a dans les gènes l’instinct de découvrir avec sa meute les montages du grand Nord. Si vous ne respectez pas ses besoins, il risque d’essayer de fuguer et de développer un comportement destructeur de chien.

Husky et maison

La maison est donc ce qu’il y a de mieux pour les conditions de vie du Husky. Attention, on parle ici d’une maison avec jardin, le plus vaste possible, mais aussi clôturé. Gardez en tête que le jardin, aussi grand qu’il soit, n‘est pas suffisant. Les Huskies ont besoin de découvrir continuellement de nouveaux horizons. Pour cela, partez avec lui en randonnée à pied, à vélo ou en courant, le plus souvent possible. Chaque jour, votre Husky a besoin d’une activité de forte intensité d’une durée d’au moins 30 minutes (grand minimum).

Husky et enfants

Les Huskies sont des toutous très doux et joueurs, qui s’entendent très bien avec les enfants. Ils ne sont pas du tout agressifs. Leur caractère naturellement amical et protecteur fait d’eux des chiens idéals pour vivre dans une famille avec des enfants. Notez cependant que les Huskies peuvent parfois ignorer les enfants en bas âge. La présence d’enfants n’est donc pas du tout un obstacle pour les bonnes conditions de vie du Husky.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Husky et autres animaux

👉 Chat

Généralement, la cohabitation entre chien et chat est exclue. Si vous adoptez un Husky adulte, il se peut que vous preniez des risques. Votre Husky pourrait interpréter la présence d’un chat comme une menace, ou pire, comme un repas. C’est pourquoi les chiots ont plus de chance de perdre cet instinct s’ils grandissent aux côtés d’un chat depuis leur plus jeune âge. Ils peuvent alors créer des liens de complicité à travers le jeu. En vieillissant, le Husky a tendance à se calmer et à jouer en solo - ce qui conviendra parfaitement à un chat du même âge. Avoir un chat chez vous pourrait se faire au détriment des bonnes conditions de vie du Husky.

👉 Chien

Les Huskies sont des chiens qui ont besoin d’appartenir à un groupe social - une meute par exemple. C’est un instinct primitif qui leur vient bien évidemment de leurs origines de loups, puis de chiens de traîneaux. Le Husky se montrera hostile envers un autre chien seulement s’il ressent une menace. Un autre chien n’est donc pas un problème pour les conditions de vie du Husky.

👉 Autres animaux

Malheureusement, il est assez déconseillé d’avoir à la maison un Husky et un animal de petite taille, surtout d’une autre espèce. Les Huskies ont un instinct de chasseur encore très présent, ce qui pourrait s’avérer assez dangereux, surtout en votre absence. La seule possibilité est de faire les présentations lorsque votre Husky est encore un chiot. Enfin, une éducation canine ferme est absolument nécessaire pour envisager la cohabitation entre un Husky et un NAC.

Husky et fortes chaleurs

À l’inverse de ce que l’on pourrait facilement croire, le Husky supporte les fortes températures. Les chaleurs extrêmes des pays de l’hémisphère sud sont évidemment dangereuses pour un chien nordique comme le Husky. Cependant, il ne souffre pas lors des étés en Europe. C’est d’ailleurs pourquoi il mue au printemps : il délaisse son pelage d’hiver pour se préparer aux températures estivales.

Husky et faibles températures

Bien entendu, le Husky est un chien qui nous vient de la Sibérie et de l’Alaska. Le froid ne lui fait donc pas peur ! Si l’entretien du Husky se fait correctement, son poil et son sous-poil lui permettent de survivre aux températures glaciales jusqu’à - 40 °C ! N’ayez crainte si vous vivez à la montagne, bien au contraire : les conditions de vie du Husky seront aussi parfaitement respectées dans la neige.