UN HUSKY PEUT-IL VIVRE EN APPARTEMENT ?

Le Husky est une race à part. Chien de traîneau, habitué à évoluer dans d’immenses paysages enneigés, peut-il réellement s’habituer à la vie en appartement ?

Vivre avec un Husky en appartement : possible ?

La question est épineuse. Pour certaines personnes, la vie en appartement avec un chien, et qui plus est, la vie en appartement avec un Husky, est impossible et même complètement déconseillée. Chien malheureux, qui tourne en rond, incapable de se dépenser comme il se doit… Les idées reçues et préjugés sont assez nombreux sur la question. Sont-ils justifiés ? En réalité, pas tant que cela, à condition, bien sûr, de bien prendre en compte les spécificités de la race Husky. La vie avec un chien en appartement n’est pas du tout impossible, mais elle demande aussi de s’adapter pour éviter que l’animal ne finisse par sombrer dans un profond mal-être.

Le caractère du Husky n’en fait pas un chien toujours facile. Il lui faut un maître connaisseur de la race et de ses attentes. L’habitation, même si elle garde son importance, devient presque secondaire si le chien se dépense chaque jour suffisamment et qu’il passe du temps avec sa famille, surtout en dehors du foyer. La question de l’appartement, si elle doit bien sûr être posée, vient après celle-ci : votre mode de vie convient-il à un chien de race Husky ? Avez-vous assez de temps à lui consacrer chaque jour ? Êtes-vous sportif ou pas ? Ce beau chien de traîneau ne sera pas heureux auprès d’un maître pantouflard qui apprécie les petites promenades paisibles plutôt que les sorties sportives.

Le Husky a besoin de présence. Peu importe qu’il ait un immense terrain à sa disposition s’il est relégué au fond du jardin avec très peu de contact avec sa famille. Un Husky en appartement, qui a un maître disponible, prêt à lui consacrer plusieurs heures par jour et qui peut le faire se dépenser, sera plus heureux qu’un Husky enfermé dans une maison sans aucune stimulation physique ou intellectuelle.

Avant d’adopter un Husky, réfléchissez bien à ce qu’une telle race de chien implique – que vous viviez d’ailleurs dans un appartement ou dans une maison. De très nombreux Huskies sont hélas abandonnés chaque année par des propriétaires qui n’avaient pas estimé correctement leurs besoins et qui se sont retrouvés désemparés face à un chien qui n’était en réalité pas fait pour eux.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Bien vivre en appartement avec un Husky : comprendre ses besoins

L’absence d’un jardin peut être un problème à certains égards, mais elle est loin d’être un frein. Un jardin ne doit pas servir de prétexte pour ne jamais sortir votre Husky. Lorsque vous vivez en appartement, essayez de consacrer deux à trois heures de promenade par jour pour votre toutou, plus les sorties plus courtes pour lui permettre de faire ses besoins. Dans l’idéal, ces sorties doivent se faire en toute liberté pour que le chien puisse courir, mais la vie en ville ne permet pas toujours ce luxe. Renseignez-vous peut-être sur la présence de parc à chien près de chez vous ou de grands espaces où la promenade sans laisse est autorisée.

L’idéal est de l’emmener courir avec vous. Si vous aimez le footing ou les sorties en VTT, en roller ou même en trottinette, le Husky sera particulièrement heureux de vous suivre. C’est un chien qui a énormément d’énergie à revendre. Sans exercice régulier, le Husky finira par s’ennuyer et développer des comportements problématiques, comme des aboiements ou des destructions.

Il existe un autre point qu’il est impératif de garder en tête : le Husky déteste par-dessus tout la solitude. Il n’est pas fait pour rester des heures à vous attendre lorsque vous êtes au travail. Si vous êtes régulièrement absent de chez vous, le Husky n’est pas la race qu’il vous faut. Bien entendu, vous ne pouvez pas non plus rester tout le temps à la maison, mais essayez de ne jamais laisser votre compagnon à quatre pattes plus de cinq heures tout seul. Pour l’occuper, prévoyez des jouets d’occupation, comme les puzzles ou les casse-têtes. Vous pouvez aussi accueillir un autre chien, seulement si vous en avez les moyens. La cohabitation avec un chat, en revanche, n’est pas toujours évidente. Si vous avez un félin chez vous ou que vous comptez en adopter un, il faut absolument sociabiliser votre Husky le plus tôt possible, dès son arrivée chez vous.