FOX TERRIER

Le Fox Terrier est une race de chien à l’allure très reconnaissable. Incroyable chasseur, ce petit toutou dynamique fait aussi un excellent compagnon pour toute la famille, tant que son maître a suffisamment de temps à lui accorder chaque jour. Par ailleurs, saviez-vous qu’il existait en réalité deux races bien distinctes de Fox Terrier ?

Un peu d’histoire

Le Fox Terrier, ou fox-terrier, est une race relativement ancienne, puisqu’elle serait née au XVIIe siècle en Angleterre, à la suite de croisements entre des Teckels, des Fox Hounds et des Beagles. Dès son origine, le Fox Terrier était un chien de chasse, et plus particulièrement de chasse au renard, pratique qui lui a d’ailleurs donné son nom (fox, renard en anglais). On estime que le Fox Terrier est l’une des races les plus anciennes de terrier, même si jusqu’au XIXe siècle, ce terme était plutôt générique. 

Dans les années 1870, un premier standard du Fox Terrier a été établi. Trois chiens, de type terrier, sont à l’origine de nombreux terriers modernes : Tartar, Trap et Old Jock. Le club du Fox Terrier a été créé en Angleterre  en 1876. Au fur à mesure des croisements, le Fox Terrier a gagné en taille, ce qui l’a rendu impropre à la chasse au renard, car il ne pouvait plus se faufiler dans les terriers. 

À partir du XXe siècle, les croisements font apparaître deux races de Fox Terrier : le Fox Terrier à poil dur (Wire Fox Terrier), qui est le plus connu, et le Fox Terrier à poil lisse, (Smooth Fox Terrier). Le Fox Terrier à poil dur a été reconnu en 1955 par la Fédération Cynologique Internationale. Le Fox Terrier à poil lisse, quant à lui, a été reconnu beaucoup plus tardivement, en 1993.

De nos jours, le Fox Terrier peut encore être utilisé à la chasse, mais c’est aussi un incroyable chien de compagnie. Saviez-vous que Milou, le fidèle chien de Tintin, était un Fox Terrier ?

Caractéristiques physiques

Cette race est considérée comme de petite taille. Mâles comme femelles mesurent entre 30 et 40 cm au garrot. Le mâle est en général un peu plus lourd que la femelle, mais la différence est très minime (7 à 9 kg pour le mâle, contre 6 à 8 kg pour la femelle). 

Les deux races de Fox Terrier appartiennent au groupe n°3 de la FCI : Terriers. Le Fox Terrier à poil dur porte le numéro 169, tandis que le Fox Terrier à poil lisse porte le numéro 12.

Le petit gabarit de votre compagnon à quatre pattes présente un avantage non négligeable : il est en effet beaucoup plus simple de voyager avec un tel chien, surtout dans les transports en commun. En avion, malheureusement, votre chien est au-dessus de la limite de poids, qui est de 6 kg, cage comprise. Il y a donc de fortes chances qu’il doive voyager en soute plutôt qu’en cabine. N’oubliez pas de bien vous renseigner avant le départ pour éviter les mauvaises surprises. En train, vous pourrez prendre votre chien sur les genoux, même s’il est un peu au-dessus des 6 kg réglementaires. 

Corps : l’ossature est forte et solide, ce qui donne au chien une silhouette bien équilibrée. La hauteur est peu ou prou similaire à la longueur. Le Fox Terrier est donc un chien bien symétrique.

Tête : on dit de ce qu'il est un chien dit dolichocéphale. Le crâne et le museau sont bien allongés. Le stop est très légèrement marqué, et la truffe est bien noire. 

Oreilles : les oreilles sont de petite taille et en forme de V. Elles retombent en avant contre les joues.

Yeux : les yeux du sont de forme arrondie et bien enfoncés dans leurs orbites. Ils affichent une couleur foncée.

Queue : la queue est attachée haut et bien épaisse. Elle était coupée par le passé, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui en France.

Poil : on note bien sûr une différence entre les deux races :

  • Le Fox Terrier à poil dur : le pelage est dense et dur au toucher. Il est un peu plus long sur le dos et le garrot. La texture est plus rêche au niveau des mâchoires et des pattes.

  • Le Fox Terrier à poil lisse : comme son nom l’indique, le chien a le poil plat et lisse. Il reste cependant assez dense.

Couleur : le standard des deux races accepte des robes tricolores (majorité de blanc, avec des taches noires et feu) ou bicolores (fauve avec des panachures blanches).

Caractère

Il ne faut jamais choisir une race de chien sur le seul critère de son apparence physique. Le paramètre le plus important à prendre en compte reste son caractère : n’oubliez pas que ce n’est pas à votre toutou de s’adapter à votre mode de vie.

Les fédérations canines du monde entier ont établi des standards qui permettent de se faire une idée globale du tempérament d’un chien. N’hésitez pas non plus à demander conseil à votre éleveur, car prendre en compte les individualités de votre futur chiot est aussi très important.

Les qualités du Fox Terrier

  • Intrépide

Ce petit toutou est du genre intrépide. Très courageux, le Fox Terrier s’illustre notamment à la chasse. Compte tenu de sa taille, il ne fait pas un bon chien de garde, mais c’est un bon chien d’alerte.

  • Amical

Cette race est connue pour être amicale, affable et affectueuse. Le Fox Terrier apprécie en effet la présence des gens qu’il aime, et il cherche volontiers les câlins et les caresses !

  • Énergique

Le Fox Terrier déborde d’énergie, et c’est peu dire ! En bon chien de chasse, il a en effet de l’énergie à revendre, et il est très endurant. N’oubliez pas de faire faire de l’exercice à votre chien !

  • Supporte assez bien la solitude

Comparé à d’autres races, le Fox Terrier supporte plutôt bien de rester seul, tant qu’il est ensuite sorti longuement et qu’il a de quoi s’occuper en votre absence. Mais il a aussi ses limites. Il ne faut pas non plus le laisser seul trop longtemps.

Les points à surveiller chez le Fox Terrier

  • Aboyeur

Malheureusement, la race a tendance à beaucoup aboyer. C’est un problème si vous vivez en appartement avec votre toutou, car il aura tôt fait de déranger les voisins.

  • Têtu

Le Fox Terrier a un caractère bien trempé, ce qui ne le rend pas toujours facile à maîtriser. Têtu, il arrive aussi qu’il ait un peu de mal à obéir et à vous écouter.

  • Fugueur

Comme beaucoup de chiens de chasse, le Fox Terrier peut se montrer fugueur s’il sent une proie à proximité ou s’il se lance sur une piste. Évitez de le détacher s’il répond mal au rappel et sécurisez bien votre jardin.

  • Gourmand

Le Fox Terrier a un petit côté gourmand qu’il ne faut pas encourager ! Vous pouvez bien sûr lui faire plaisir de temps à autre, mais n’abusez pas non plus des friandises pour éviter qu’il grossisse.

Comportement avec les autres

Avec sa famille, ce chien particulièrement gentil et affectueux. Il apprécie la compagnie des personnes qu’il connaît, mais se montre beaucoup plus méfiant avec les étrangers. Il fait un bon chien d’alerte, car il a tendance à aboyer à l’approche des inconnus. Il ne s’entend pas bien avec ses congénères et a besoin d’une sociabilisation précoce et solide. La cohabitation avec les chats peut également être rendue plus compliquée en raison du caractère chasseur de la race. Là encore, la sociabilisation est la clé. En revanche, vivre avec des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) et un Fox Terrier relève presque de l’impossible, à moins de faire très attention.

Compatibilité

Ce toutou, aussi beau et gentil soit-il, n’est pas non plus à mettre entre toutes les mains. Très énergique, il est avant tout à conseiller aux personnes elles-mêmes sportives. Il faut pouvoir consacrer suffisamment de temps à son chien, et ce, de façon quotidienne. Les deux races de Fox Terrier s’intègrent parfaitement dans des familles avec des enfants. Il fera aussi un bon compagnon pour les personnes âgées, tant que celles-ci sont dynamiques et apprécient de faire des activités.

Santé

L’espérance de vie du Fox Terrier

L’espérance de vie moyenne du Fox Terrier est de 10 à 13 ans. C’est assez peu comparé à d’autres races de même taille. En effet, les petits chiens sont normalement réputés pour leur longévité par rapport aux grands chiens et aux chiens de taille géante. Bien entendu, l’espérance de vie moyenne reste une estimation. D’autres facteurs sont à prendre en compte, comme les accidents ou les maladies. Mais connaître la longévité éventuelle de son futur chien est toujours intéressant. Le plus grand défaut de nos boules de poils est qu’elles nous quittent toujours trop tôt. Faire le deuil de son chien est toujours une épreuve difficile.

Comment prolonger l’espérance de vie de votre chien ?

Il est impossible de maîtriser tous les aléas de l’existence. En revanche, quelques précautions vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté pour préserver la santé de votre Fox Terrier.

  • Bien nourrir son chien

Le meilleur moyen d’assurer une belle longévité à votre chien est de bien le nourrir. En effet, des aliments de très bonne qualité ont des effets bénéfiques sur l’organisme. Adaptez bien le contenu de la gamelle aux besoins de votre toutou, et en cas de doute, demandez conseil à un spécialiste.

  • Éduquer son chien

Pourquoi éduquer un chien participe-t-il à le protéger ? Tout simplement parce que l’apprentissage est le meilleur moyen d’éviter les accidents. Parfois, il suffit de quelques secondes pour qu’un drame se joue. Dresser son Fox Terrier est donc essentiel. Apprenez-lui le rappel, et par mesure de précaution, évitez de détacher votre chien dans des endroits dangereux ou mal sécurisés.

  • Faire attention aux besoins de son chien

Ce toutou est un chien très énergique. Il a besoin de se dépenser régulièrement, sans quoi il risque très vite de devenir malheureux. Or, la santé mentale a un impact direct sur la santé physique. Consacrez suffisamment de temps à votre compagnon à quatre pattes afin de lui éviter de sombrer dans l’ennui.

  • Faire examiner son chien par un vétérinaire

Le seul moyen efficace pour vous assurer que votre Fox Terrier ne souffre pas de graves problèmes de santé est de l’emmener régulièrement chez le vétérinaire. N’hésitez pas non plus à demander un petit bilan de santé pour votre compagnon à quatre pattes lorsqu’il commence à vieillir.

Les maladies fréquentes chez le Fox Terrier

Même s’il est de constitution solide et robuste, il est hélas prédisposé à certaines maladies.

  • La luxation de la rotule

La luxation de la rotule se caractérise par un déboîtement de la rotule : celle-ci sort de la trochlée fémorale, entraînant une boiterie. Il existe plusieurs types de luxation de la rotule : congénitale, traumatique, ou résultant d’une anomalie articulaire. Dans les cas les plus graves, la luxation doit être corrigée chirurgicalement.

  • Le syndrome de Van den Ende/Gupta

Cette maladie génétique touche uniquement le Fox Terrier. On retrouve des anomalies au niveau de la face et au niveau du squelette. Il n’existe aucun traitement, mais des tests permettent de déceler les porteurs sains pour les écarter de la reproduction.

  • Le mégaœsophage congénital

Il s’agit d’un défaut dans la contraction et la dilatation de l’œsophage. Les aliments et les liquides ne sont plus dirigés vers l’estomac. Le chien est alors victime de régurgitation. Dans 50 % des cas, la cause du mégaœsophage congénital est inconnue. Il faut prendre des mesures pour faciliter le quotidien (placer les gamelles en hauteur, alimentation molle et fractionnée en petits repas, position assise après le repas). Il faut faciliter la digestion.

  • L’ataxie cérébelleuse héréditaire

Aussi appelée ataxie spinocérébelleuse, l’ataxie cérébelleuse héréditaire se caractérise par une difficulté dans la coordination des mouvements. Malheureusement, il n’existe pas de traitement, et l’euthanasie survient en général vers deux ans.

Conditions de vie

Les conditions de vie idéales du Fox Terrier

Ce chien de chasse, en raison de son côté très énergique, a besoin de beaucoup se dépenser. C’est pour cette raison qu’idéalement, il doit vivre dans une grande maison avec un grand jardin. La vie à la campagne ou près d’une forêt lui sied à ravir. Mais attention, avoir un grand terrain à disposition ne signifie pas que vous ne devez jamais vous occuper de votre chien. Sortez-le chaque jour.

Le Fox Terrier peut-il vivre en appartement ?

Il existe une idée reçue persistante selon laquelle les grands chiens sont incapables de vivre en appartement. Seuls les petites races pourraient s’habituer à ce type de logement. Comme tout préjugé, cette affirmation est éloignée de la réalité. Tous les chiens ou presque peuvent vivre en appartement. Certaines grandes races ou races géantes sont même plus indiquées pour ce type de logement, car elles sont en général moins actives et vives que les races de petits chiens.

Le Fox Terrier fait partie de ces animaux particulièrement dynamiques. Il peut vivre en appartement à une seule condition : que son propriétaire soit en mesure de s’occuper correctement de lui, et ce, au quotidien. Sans cela, il risque très vite de se montrer destructeur.

Autre point important à prendre en compte : cette race est connue pour beaucoup aboyer. Si en maison, les nuisances sonores sont souvent moindres, en appartement, des aboiements continus et répétés ne passeront pas inaperçus. C’est le meilleur moyen de créer des conflits avec vos voisins, surtout que vous serez en tort quoi qu’il arrive.

Pour bien vivre en appartement avec votre petit toutou, vous devez :

  • Être certain d’avoir suffisamment de temps à lui consacrer,

  • Pouvoir l’emmener se dépenser tous les jours,

  • Participer si possible avec lui à des activités canines (agility, pistage, etc.)

  • Ne pas vous absenter trop longtemps, même si le Fox Terrier supporte bien de rester seul plusieurs heures,

  • L’éduquer et le sociabiliser correctement dès son plus jeune âge.

Éducation

L’éducation est essentielle. Ce n’est certainement pas une étape facultative. Ne pensez pas que la petite taille du Fox Terrier le dispense d’être correctement éduqué : c’est une erreur que font encore beaucoup de propriétaires de petits chiens.

Quand commencer l’éducation du Fox Terrier ?

Il est toujours préférable de commencer à éduquer un chien le plus rapidement possible. On conseille donc en général de commencer l’apprentissage dès l’arrivée du chiot dans son nouveau foyer. Bien sûr, il est également important de lui laisser un répit de quelques jours. N’oubliez pas qu’il vient tout juste d’abandonner sa mère, ainsi que ses frères et sœurs. Il y a donc de fortes chances pour qu’au départ, il ne soit pas totalement disposé à vous écouter.

Autre point à côté duquel vous ne devez pas passer : la sociabilisation. En effet, il est important que votre boule de poils soit préparée pour évoluer dans le monde qui l’entoure. D’autant que ce chien n’a pas toujours très bon caractère avec ses congénères ou les autres animaux. Multipliez les rencontres positives avec des personnes, d’autres chiens ou des chats. La période cruciale de la sociabilisation se situe entre le deuxième et le troisième mois du chiot.

Peut-on éduquer un Fox Terrier adulte ?

S’il est important de commencer à éduquer le plus tôt possible, cela veut-il dire qu’éduquer un Fox Terrier adulte est impossible ? Non, bien loin de là ! Les chiens peuvent apprendre tout au long de leur existence. Mais éduquer un animal adulte est très différent, à bien des égards, de l'éducation d’un tout jeune chiot. Votre Fox Terrier adulte a déjà un vécu et un passé. Parfois, il a connu des traumatismes profonds. Certaines mauvaises habitudes sont aussi peut-être bien ancrées. Vous devrez donc prendre le temps de les désapprendre pour repartir de zéro. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur spécialisé pour vous aider et éviter les erreurs.

Les bases de l’éducation d’un Fox Terrier

Comment bien éduquer son chien ? Tout simplement en laissant de côté les vieux préceptes qui faisaient de la violence et de la coercition la base de l’apprentissage. D’ailleurs, on parlait bien plus souvent de dressage que d’éducation. Mais les chiens n’ont pas besoin d’être motivés par la peur pour apprendre. C’est pour cette raison que de nos jours, l’éducation canine fait avant tout appel à une approche positive : obtenir l’obéissance via la récompense et l’encouragement.

Cette méthode douce permet également de préserver la relation que vous entretenez avec votre Fox Terrier, et mieux encore, de la renforcer. Votre compagnon à quatre pattes vous obéit parce qu’il a envie de vous faire plaisir, et non plus parce qu’il vous craint. L’idée est de renforcer les comportements positifs. 

  • Les trois piliers de l’éducation canine

Vous devez réunir ces trois qualités : la patience, la cohérence et la constance.

La patience, en tout premier lieu, car il est évident que votre petit chiot ne pourra pas tout réussir du premier coup. Les erreurs sont normales et font partie du processus d’apprentissage. Servez-vous en pour avancer, et surtout ne disputez pas votre petit compagnon à quatre pattes lorsqu’il se trompe. La punition doit être utilisée en dernier recours et ne jamais faire appel à la violence, tant verbale que physique. Arrêtez un jeu, refusez une récompense ou ignorez votre toutou pendant quelques instants.

Les chiens sont des animaux assez routiniers. Ils ont donc besoin de règles de vie cohérentes et claires. Ces règles doivent être suivies par toute la famille, sans exception. Pensez également à interdire dès qu’il est chiot tout ce que vous comptez interdire à votre chien une fois qu’il aura grandi. Ne changez pas d’ordre comme bon vous semble, et utilisez des mots clairs et faciles à dire.

Comment être certain d’avoir des résultats sur le long terme ? En faisant preuve de constance. Inutile de faire une grosse séance d’apprentissage d’une heure une fois par semaine. Privilégiez plutôt les séances quotidiennes plus courtes, d’un quart d’heures maximum. Tout est dans la répétition des exercices.

N’oubliez pas non plus d’utiliser les outils que vous avez à votre disposition. N’hésitez pas à vous rendre dans une école du chiot pour parfaire l’apprentissage de votre petit Fox Terrier, mais aussi pour lui permettre d’affuter sa sociabilisation. Vous avez aussi la possibilité de faire appel à un éducateur canin.

Alimentation : bien nourrir son Fox Terrier

Vous savez sans doute qu’un chien bien nourri est en bonne santé. Vous avez donc à cœur de trouver les meilleures croquettes pour Fox Terrier. Mais de nos jours, l’offre est tellement gigantesque qu’il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. D’autant qu’il existe aussi d’autres méthodes, comme les pâtées ou les méthodes artisanales. Voici tous nos conseils pour faire le bon choix.

Comprendre ce que l’on met dans la gamelle de son Fox Terrier

Comment être certain de faire les bons choix si on ignore ce que l’on met dans la gamelle ? Il ne suffit pas d’acheter de la nourriture en espérant qu’elle convienne. Prenez le temps de lire les étiquettes des croquettes et des pâtées pour consulter les différentes compositions. Attention à l’origine des ingrédients utilisés. Éliminez également les produits qui contiennent des additifs : ils n’ont rien à faire dans l’alimentation de votre Fox Terrier.

L’importance des protéines pour le Fox Terrier

Gardez en tête que le chien est un animal carnivore par nature. Même s’il mange parfois quelques fruits ou légumes, son régime de base reste la viande. La future nourriture de votre Fox Terrier doit donc contenir suffisamment de protéines d’origine animale – la part de protéines animales doit être largement supérieure à la part de protéines d’origine végétale. Le taux minimum conseillé est de 28%, toutes protéines confondues. 

Faire attention aux glucides

Ne faites pas l’erreur de supprimer complètement les glucides. Ceux-ci sont importants, mais il ne faut pas non plus en consommer à l’excès. Trop de glucides entraîne l’obésité et le diabète.

Ne pas acheter n’importe où

De nos jours, il est possible d’acheter la nourriture de son animal de compagnie un peu partout : grandes surfaces, animaleries, cabinets vétérinaire, sites Internet. Mais tous ces points de vente ne se valent pas, et l’un d’entre eux est si possible à éviter. Il s’agit des supermarchés et grandes surfaces. Pourquoi ? Parce que pour vous proposer des prix aussi intéressants, les fabricants doivent faire des concessions ailleurs. Les ingrédients utilisés pour fabriquer les croquettes et les pâtées sont donc très bon marché et de mauvaise qualité.

Ne pas hésiter à utiliser des compléments alimentaires

Parfois, il arrive que l’on souhaite cibler des petits problèmes du quotidien sans devoir complètement changer l’alimentation de son toutou. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à des compléments alimentaires ! Parlez-en avec votre vétérinaire pour choisir les compléments les plus adaptés pour votre Fox Terrier. N’utilisez jamais les compléments alimentaires comme des médicaments. En cas de problème grave, consultez.

L’alimentation n’est pas fixée dans le temps

Vous n’avez pas signé un contrat éternel avec la nourriture actuelle de votre Fox Terrier ! Il est très important que la nourriture de votre toutou évolue au même rythme que lui, afin de s’adapter à ses besoins. Ces derniers changent avec le temps. Il faut donc que le contenu de la gamelle suive lui aussi. Avant de changer le régime de votre compagnon à quatre pattes, parlez-en avec votre vétérinaire et mettez en place une transition alimentaire afin d’éviter les problèmes de digestion.

Nourrir son Fox Terrier autrement

Certains propriétaires ne souhaitent pas utiliser de la nourriture industrielle. Si c’est votre cas, ne vous inquiétez pas. Heureusement, deux solutions s’offrent à vous.

  • Le régime BARF

BARF signifie Biologically Appropriate Raw Food. L’idée est de donner de la viande et des abats crus pour se rapprocher au plus près du régime originel des canidés. Le régime BARF demande une solide préparation. Ne vous lancez pas sans en avoir discuté avant avec un spécialiste.

  • La ration ménagère

Les portions sont préparées avec de la viande cuite et quelques légumes cuits. Il faut veiller à bien équilibrer les repas pour ne pas créer de carences. Attention également à la nature des ingrédients : consultez régulièrement la liste des aliments toxiques pour les chiens afin d’éviter un empoisonnement accidentel.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Fox Terrier

  • Vaccins : 40 à 60 euros

  • Alimentation : 40 à 70 euros

  • Budget mensuel : 50 à 80 euros

Le soin de la fourrure du Fox Terrier

La fourrure bouclée du Fox Terrier ne demande pas un entretien colossal, mais il est quand même nécessaire d’être régulier dans les soins que vous apportez à votre toutou. Brossez-le une à deux fois par semaine. La mue du Fox Terrier, qui a lieu au printemps et à l’automne, est assez peu marquée : brossez trois ou quatre fois votre compagnon à quatre pattes pour bien le débarrasser de ses poils morts.

À quelle fréquence laver son chien ? En général, on conseille un à deux bains par an. Dans tous les cas, jamais plus d’un bain par mois. La multiplication des bains risque d’entraîner l’apparition de problèmes dermatologiques. Lorsque vous lavez votre toutou, utilisez des produits adaptés à son pH, et jamais ceux qui se trouvent dans votre propre salle de bain. 

Soigner les yeux et les oreilles du Fox Terrier

Faites attention à la santé des yeux. Nettoyez-les une fois par semaine avec une lotion oculaire ou du sérum physiologique. Nous vous conseillons d’utiliser de la gaze plutôt que du coton : vous aurez ainsi moins de risques de laisser des microfibres dans l’œil.

Les petites oreilles du Fox Terrier ne doivent pas non plus être négligées. Inspectez-les après chaque promenade en forêt ou à la campagne, à la recherche d’éventuels débris ou parasites. Nettoyez-les avec une lotion à verser dans le conduit auditif.

Tailler les griffes du Fox Terrier

Normalement, un animal aussi actif que le Fox Terrier devrait user ses griffes naturellement. Mais il arrive parfois que l’on doive les couper soi-même. Si l’opération semble impressionnante, elle est en réalité moins compliquée qu’il n’y paraît. Utilisez les bons outils (coupe-griffe, lime électrique). Prenez garde à ne pas sectionner la partie vivante de la griffe. Il s’agit de la partie rosée sur les griffes claires. Elle est invisible sur les griffes foncées. Dans ce cas, ne coupez pas trop court et contentez-vous de la pointe pour éviter les accidents.

L’hygiène bucco-dentaire du Fox Terrier

Prenez soin de la bouche de votre toutou ! L’hygiène bucco-dentaire est très importante elle aussi. Nous vous conseillons d’apprendre à votre chiot à accepter la brosse à dents le plus tôt possible. Si possible, brossez-lui les dents au moins une fois par semaine avec un dentifrice bien adapté. Vous pouvez également lui donner des objets à mâcher pour la bonne santé de ses gencives.

Le suivi vétérinaire du Fox Terrier

N’oubliez pas la visite annuelle chez le vétérinaire ! Vous pourrez ainsi faire vacciner votre chien et le protéger contre les parasites (vers, puces, tiques).

Prix du Fox Terrier

Combien coûte un Fox Terrier ?

Le prix d’un chiot Fox Terrier va de 600 à 1100 euros. Ces chiffres sont une simple indication. Il est aussi possible de trouver des chiens encore plus chers. Rappelez-vous que l’adoption d’un animal de race inscrit au LOF représente toujours un certain budget. Assurez-vous d’avoir les finances nécessaires pour subvenir à tous ses besoins (accessoires, visites chez le vétérinaire, jouets, laisse, etc.).

Le prix varie en fonction de certains critères :

  • La réputation de l’élevage

  • L’ascendance du chiot

  • La fonction du chiot (compagnie, chasse, exposition, reproduction)

Où acheter un Fox Terrier ?

Plusieurs options s’offrent à vous. Certaines sont cependant à éviter.

  • L’élevage

C’est la solution de prédilection si vous souhaitez adopter un chien pure race inscrit au LOF. Mais ne vous précipitez pas sur le premier élevage venu. Prenez le temps de faire des recherches poussées. Visitez les élevages, observez l’environnement des animaux et l’état de la mère et des chiots. Posez également de nombreuses questions à l’éleveur. Dans le doute, abstenez-vous et cherchez un autre élevage.

  • Les refuges et les associations

Il est tout à fait possible de trouver des Fox Terriers en attente d’adoption dans des refuges ou associations. Souvent, les chiens sont déjà adultes, mais adopter un chien adulte a aussi de nombreux avantages. Enfin, l’adoption vous coûtera beaucoup moins cher qu’auprès d’un éleveur.

  • Les animaleries

N’adoptez pas dans une animalerie. La provenance des animaux est parfois douteuse, et beaucoup de problèmes de santé surviennent en général quelques mois après l’adoption. Préférez un élevage, car l’adoption en animalerie coûte souvent aussi cher que l’adoption auprès d’un éleveur.

  • Les particuliers sur Internet

Enfin, évitez également l’achat via des particuliers sur Internet. Souvent, ces ventes partent d’une bonne intention, mais être éleveur ne s’improvise pas. De plus, votre chien ne pourra pas être inscrit au LOF et ne sera pas considéré comme un Fox Terrier pure race, mais comme un type de Fox Terrier.

Sommeil

Le Fox Terrier peut-il dormir dehors ?

Le Fox Terrier est un petit chien résistant et robuste. Il n’aura donc aucun problème à dormir dehors. De votre côté, vous devez aussi faire des efforts pour que votre toutou se repose bien en lui fournissant un abri adéquat.

  • Le choix de la niche

Ne pensez pas qu’acheter la première niche venue soit suffisant. Toutes ne conviennent pas. En tout premier lieu, choisissez une niche bien adaptée à votre Fox Terrier, ni trop grande ni trop petite. L’idéal est d’acheter une niche faisant dix centimètres de plus que la hauteur de votre toutou.

Privilégiez les niches solides et surtout, bien isolées ! Votre chien doit être protégé du froid en hiver, mais également de la chaleur en été. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de privilégier les niches en bois. Certes plus chères à l’achat, elles offrent une bien meilleure isolation que les niches en plastique ou en PVC.

  • L’emplacement de la niche

Vous avez trouvé la niche idéale pour votre Fox Terrier ? Parfait ! Maintenant, une question se pose : où installer le couchage de votre adorable toutou ? Choisissez un emplacement bien dégagé et bien visible de votre terrain. Le Fox Terrier n’est pas forcément un chien de garde par nature, mais c’est un bon chien d’alerte. Il pourra ainsi se mettre à aboyer en cas de souci. 

N’attachez jamais votre chien dans votre jardin. Il doit pouvoir aller et venir comme bon lui semble, et surtout, se mettre à l’abri facilement en cas de besoin. C’est également pour cette raison qu’il ne doit y avoir aucun obstacle devant la niche.

Bien choisir le panier de son Fox Terrier

Rien ne vous empêche de faire dormir votre petit Fox Terrier dans votre logement, bien au contraire. En tant que chien proche de son maître, il appréciera aussi de rester à vos côtés. Mais à nouveau, achetez les bons accessoires pour garantir à votre boule de poils un paisible sommeil.

  • Le matériau idéal

Si votre Fox Terrier est plutôt du genre à détruire toutes ses affaires, choisissez un panier en plastique, plus solide et résistant. Sinon, achetez un panier en tissu ou en cuir. Ce type de panier est plus fragile, mais plus confortable. Si vous le pouvez, évitez simplement les paniers en osier : en le détruisant, le chien peut ingérer des petits bouts d’osier et s’étouffer. 

  • L’emplacement idéal

N’installez pas le couchage de votre chien n’importe où non plus. Privilégiez le coin d’une pièce tranquille et calme. En général, le salon fait très bien l’affaire ! Évitez les couloirs ou les pièces avec beaucoup de bruit ou de passage.

Si vous avez des enfants, il est impératif de leur apprendre à ne jamais déranger un chien qui se repose, même un chien aussi gentil que le Fox Terrier. Réveillé en sursaut, il pourrait avoir un mouvement d’humeur.

Jeux et activités pour Fox Terrier

Le Fox Terrier est un petit chien dynamique et vif. Il a besoin de se dépenser chaque jour et idéalement, de courir. Sortez-le pendant au moins une heure de manière quotidienne, et si vous avez un parc à chien ou un endroit sécurisé où les chiens sont autorisés à évoluer sans laisse près de chez vous, n’hésitez pas à y emmener votre compagnon à quatre pattes. C’est aussi une excellente façon de le sociabiliser.

Faites des activités avec votre Fox Terrier : le canicross, par exemple, est excellent pour la santé de votre chien, mais aussi pour la vôtre. Vous pouvez aussi participer à des compétitions d’agility, d’obé-rythmée ou de pistage.

Enfin, n’oubliez pas d’acheter des jouets pour chien. Le Fox Terrier est assez indépendant et peut rester seul, mais il a quand même besoin de moyens pour se divertir. Choisissez des jouets adaptés à la taille de votre compagnon à quatre pattes.

Assurance : bien protéger son Fox Terrier

L’assurance pour Fox Terrier

Utilisez-vous votre Fox Terrier à la chasse ? Dans ce cas, vous devrez le faire assurer avec une assurance spéciale, le temps de la saison de la chasse. Cette assurance protège votre chien (ainsi que votre matériel) en cas de problème.

Si ce n’est pas le cas, vous n’avez aucunement besoin de disposer d’une assurance particulière pour votre toutou. Votre assurance de responsabilité civile suffit. Cette assurance couvre en effet les membres dépendants de votre foyer, comme les enfants ou les animaux de compagnie dans leur ensemble.

Grâce à cette assurance, vous pouvez être remboursé d’une partie des frais engagés si votre Fox Terrier venait à commettre des dégâts sur autrui, ou sur les biens d’autrui. Faites attention, car certains organismes sont pointilleux et ne vous rembourseront pas s’ils estiment que l’incident a été provoqué par une négligence de votre part. Vérifiez bien votre contrat pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Si vous souhaitez une protection supplémentaire, souscrivez une assurance responsabilité civile Vie privée.

La mutuelle pour Fox Terrier

La mutuelle pour chien est entièrement facultative et souvent méconnue des propriétaires. Pourtant, cet outil peut sauver votre chien le moment venu, en vous permettant de faire face plus sereinement à des dépenses vétérinaires imprévues.

Il est cependant important de faire des recherches et de comparer les offres avant de vous décider pour une mutuelle. Vérifiez en priorité les clauses d’exclusion : elles permettent aux mutuelles de refuser des remboursements. En général, elles concernent les maladies héréditaires ou génétiques. Vérifiez également les délais de carence et les plafonds de remboursement.

N’attendez pas trop longtemps pour vous décider pour une mutuelle, car les organismes n’acceptent pas les chiens trop âgés ou déjà malades. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour faire le bon choix.

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure pour votre chien