QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE VIE DU DOGUE ALLEMAND ?

Le Dogue allemand est un chien de taille géante. Malheureusement, ces races ont la réputation de vivre moins longtemps que les autres ? Est-ce le cas du Grand Danois ? Combien de temps pouvez-vous espérer le garder à vos côtés ?

L’espérance de vie du Dogue allemand

Comme beaucoup de grands chiens, l’espérance de vie du Dogue allemand est en effet assez courte. Elle est en moyenne de 7 à 10 ans. Selon une étude britannique, à peine la moitié des Dogues allemands dépassent l’âge de 7 ans. Il faut donc garder cette donnée en tête lorsque vous choisissez d’adopter cet immense toutou. Comprenez qu’il ne restera pas aussi longtemps à vos côtés d’un autre chien de plus petite taille. Bien sûr, il est aussi possible que votre chien défie les statistiques et aille au-delà de 10 ans. Mais l’inverse est vrai aussi : vous n'êtes pas à l’abri d’un accident, et notamment d’un accident de la route.

Comment prolonger l’espérance de vie de votre Dogue allemand

La bonne santé d’un chien ne dépend pas que de paramètres hasardeux déterminés par la génétique. En effet, vous pouvez tout à fait prendre vos dispositions pour garantir à votre beau Grand Danois une excellente qualité de vie. Pour ce faire, il vous suffit de suivre ces quelques conseils.

Respectez ses besoins

Un chien ne doit pas s’adapter à la vie de son propriétaire et aller contre ses instincts. Il est important de toujours choisir une race ou un toutou avec un caractère qui nous correspondent. Un Dogue allemand dont les besoins ne seraient pas remplis risquerait très vite de sombrer dans un profond mal-être. Or, comme chez les humains, la santé mentale a un impact direct sur la santé physique. Prenez bien soin de votre Dogue allemand en lui permettant de se promener régulièrement et de se dégourdir les pattes, encore plus si vous vivez en appartement. Proposez-lui des activités et des jeux pour l’occuper, mais ne le poussez pas trop non plus. Malgré sa grande taille, le Dogue allemand n’a pas le caractère d’un très grand sportif !

Consultez régulièrement un vétérinaire

Cela va sans dire, mais la bonne santé de votre Dogue allemand passe aussi par des visites régulières chez le vétérinaire pour les rappels de vaccin et les prises de vermifuge. Il est aussi impératif de bien prendre soin de son chien en lui nettoyant régulièrement les yeux, les oreilles et les dents, ainsi qu’en lui taillant les griffes. N’oubliez pas les antiparasitaires contre les tiques et les puces.

Choisissez une alimentation de grande qualité

Il suffit d’une mauvaise alimentation ou d’une alimentation pas adaptée pour ruiner tous vos efforts. Il est donc très important de prendre le temps de choisir la nourriture de votre Dogue allemand. Dirigez-vous vers des produits riches en protéines animales de qualité, avec un taux de cendres inférieur à 10 %. Évitez les aliments bourrés d’additifs et autres exhausteurs de goût en décryptant les étiquettes. Il y a fort à parier que l’alimentation de votre Dogue allemand devra évoluer au cours de sa vie. Choisissez une nourriture répondant parfaitement à ses besoins (chiot, chien senior, chien stérilisé, etc.).

Misez sur l’éducation

Cela pourrait paraître étrange, mais pourtant, l’éducation permet bel et bien de garder votre Dogue allemand en bonne santé plus longtemps. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est en éduquant que vous lui apprendrez les bons réflexes, et en particulier le rappel. Grâce à lui, vous pourrez éviter bien des accidents. De même, la marche en laisse au pas, en ville, est indispensable pour éviter que votre chien ne tire. Compte tenu de la taille du Dogue allemand, vous ne feriez certainement pas le poids.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les maladies fréquentes chez le Dogue allemand

Avant d’adopter, il est nécessaire de connaître les éventuels problèmes de santé qui peuvent toucher une race. Certaines pathologies peuvent apparaître chez le Dogue allemand.

La dilatation-torsion de l’estomac

Cette maladie qui constitue une urgence vétérinaire touche de nombreux chiens de grande taille. Elle se caractérise par un retournement de l’estomac sur lui-même, entraînant l'obstruction de ses deux extrémités. Le gaz retenu à l’intérieur ne peut alors s’échapper. L’estomac gonfle, le chien cherche à vomir sans y arriver et bave. La torsion bloque la circulation du sang. La rate, fortement compressée, peut se rompre et provoquer une hémorragie interne. L’animal tombe alors en état de choc, et la mort est souvent rapide. Si vous suspectez une torsion, contactez immédiatement votre vétérinaire. Il s’agit d’une urgence et chaque minute compte.  

Les problèmes articulaires

Le Dogue allemand est exposé aux pathologies articulaires, en particulier la dysplasie de la hanche et du coude. Ces deux maladies, qui touchent les membres postérieurs pour la hanche et les membres antérieurs pour le coude, peuvent provoquer une quasi immobilité du chien à l’âge adulte. Si le facteur génétique est important, la dysplasie peut aussi apparaître lors de la jeunesse du Dogue allemand. C’est pour cette raison que la période de croissance est une période délicate. Il faut éviter les jeux trop intenses, les escaliers, ainsi que les dérapages et ne pas trop solliciter l’animal lors de vos sorties. Si vous vivez en appartement, votre immeuble doit disposer d’un ascenseur.

La cardiomyopathie

Cette pathologie touche le muscle cardiaque, appelé myocarde. Elle est causée par une dilatation du cœur. Malheureusement, dans 9 cas sur 10, la cause de la cardiomyopathie est inconnue. Elle se caractérise par une baisse de l’état général, un amaigrissement, une toux, des pertes d’appétit. Les symptômes sont donc assez peu caractéristiques, et seul un examen approfondi sera en mesure de poser le diagnostic. Si la cause est connue, un traitement pourra être mis en place. Mais dans la plupart des cas, l’origine restant indéterminée, on se focalisera sur le traitement de l’insuffisance cardiaque.

Enfin, le Dogue allemand est sensible au froid en raison de son poil court. Ne le faites pas dormir dans votre jardin en hiver et réservez-lui un endroit douillet à l’intérieur de votre logement.