UN DOBERMANN PEUT-IL VIVRE EN APPARTEMENT ?

Dans l’esprit de beaucoup de personnes, vivre en appartement constitue un obstacle à l’adoption d’un chien, surtout un chien de la taille du Dobermann. Mais ces réticences sont-elles réellement justifiées ?

Avoir un chien en appartement : recommandations

Les avis sont toujours très tranchés sur la question. Pour certains, avoir un grand chien comme le Dobermann est impensable lorsque l’on vit en appartement. Seuls les petits chiens seraient ainsi indiqués pour ce type de logement. Pourtant, dans les faits, rares sont les races de chien qui ne peuvent pas s’adapter à la vie en appartement. On déconseille en général d’adopter des chiens-loups ou certains chiens de Berger comme le Berger d’Anatolie ou certains chiens de traîneau. Mais en réalité, presque tous les chiens peuvent vivre en appartement.

Mieux encore, certains grands chiens sont bien plus adaptés à la vie dans ce type de logement que des chiens de petite taille. Pourquoi ? Tout simplement parce que tout dépend du caractère de l’animal. Les chiens de taille géante sont des chiens qui n’ont, en général, pas besoin de faire beaucoup d’exercice. Alors que des races de chien beaucoup plus petites, comme les chiens de chasse, par exemple, sont très actives et ont besoin de se dépenser longuement chaque jour.

N’oubliez pas non plus qu’avoir une maison avec un jardin ne garantit pas le bonheur de votre compagnon à quatre pattes. En effet, un chien qui reste confiné dans un jardin et ne sort jamais sera beaucoup plus malheureux qu’un chien qui vit en appartement, mais qui sort tous les jours et peut se dépenser. Tout dépend avant tout de l’investissement de son propriétaire.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Adopter un Dobermann lorsqu’on vit dans un appartement

Vous ne devez donc pas nécessairement renoncer à adopter, même si le Dobermann est un chien de grande taille. Il est capable de vivre en appartement, tant que vous avez suffisamment de temps à lui accorder.

C’est pour cette raison que vous devez, avant de vous décider à accueillir un petit chiot, vous poser de nombreuses questions et évaluer votre situation personnelle.

  • Avez-vous beaucoup de temps à accorder à votre Dobermann chaque jour ?

  • Quelle est la composition de votre famille ?

  • Travaillez-vous chez vous ?

  • Êtes-vous souvent absent de chez vous ?

Le Dobermann a besoin d’une présence pour ne pas sombrer dans la dépression. Si vous travaillez hors de chez vous et que vous êtes souvent absent de votre domicile, adopter un tel chien est une mauvaise idée.

Si vous n’êtes pas en télétravail, essayez de rentrer chez vous lors de vos pauses afin de vous occuper de votre Dobermann. En cas d'impossibilité, demandez de l’aide à un ami, une connaissance ou à un membre de votre famille. Vous pouvez même faire appel à un service de pet sitting. Un pet sitter se rendra à votre domicile pour s’occuper de votre Dobermann.

Sortez votre chien pendant au moins 1h30 chaque jour. Sortez-le avant de partir au travail, puis après votre retour. Passez du temps avec votre chien. Lors de vos jours de congé, faites des activités avec votre toutou. Vous pouvez par exemple l’emmener courir avec vous : le caractère du Dobermann en fait un chien très endurant et actif. Il n’aura aucun mal à vous suivre lors de vos joggings. Vous pouvez aussi participer à des activités canines, comme l'agility, le mantrailing ou le pistage.

Achetez des jouets à votre Dobermann pour qu’il puisse s’occuper durant votre absence. Les jouets doivent être bien adaptés à la taille du Dobermann et être bien solides pour éviter de finir en pièces. Un chien qui s’ennuie est un chien susceptible de développer des comportements problématiques. Votre Dobermann pourrait ainsi se mettre à aboyer de manière compulsive. Ces aboiements constituent du tapage diurne et nocturne : vous vous exposez à des conflits avec vos voisins.

Apprendre la propreté et la solitude à votre Dobermann en appartement

La propreté

Apprendre la propreté à un chien en appartement est un peu plus long que l’apprentissage dans une maison avec un jardin. Vous devrez donc vous armer de patience pour éduquer votre Dobermann et garder votre calme ! Vous n’échapperez pas aux accidents. Sortez votre chiot après ses siestes, ses nuits, ses repas et ses séances de jeu. Dès que vous voyez votre petit Dobermann s’agiter, sortez-le. Félicitez-le dès qu’il fait ses besoins dehors. Continuez jusqu’à ce que votre chien soit devenu propre. L’apprentissage de la propreté devrait vous prendre quelques semaines !

La solitude

Un chien qui est incapable de rester seul et qui souffre d’anxiété de séparation est un chien malheureux. Apprenez à votre Dobermann à rester seul le plus tôt possible. Sortez quelques minutes sur votre palier, sans rassurer votre toutou avant de partir. Revenez dans l’appartement et là encore, ignorez quelques minutes votre chien. Votre chiot ne doit pas associer vos départs et vos retours à un événement particulier. Augmentez progressivement la durée de vos absences, jusqu’à ce que votre Dobermann puisse vous attendre sans s'inquiéter durant plusieurs heures.