🏠 > Race chien 👉 Tosa

CROQUETTES POUR TOSA : COMMENT LES CHOISIR ?

Énorme molosse tout droit venu du pays du Soleil Levant, le Tosa doit être nourri correctement pour être en parfaite santé. Mais lorsqu’il s’agit de l’alimentation à donner à nos toutous, la tâche n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Face aux déluges d’informations et d’offres en tout genre, il est parfois difficile d’y voir parfaitement clair. Mais ne vous inquiétez pas. Notre article détaillé sur la nourriture du Tosa vous permettra à coup sûr de faire le bon choix côté gamelle, mais aussi peut-être d’en apprendre plus sur votre compagnon à quatre pattes.

Tosa croquettes

Les besoins nutritionnels spécifiques du Tosa

Le Tosa est à l’évidence un chien qui en impose. Il suffit de lui jeter un œil pour savoir que l’on a affaire à un toutou de caractère. Mais toute forte tête qu’il soit, il a aussi besoin d’une nourriture adaptée. Les besoins généraux, d’un chien à l’autre, sont très similaires, même s’il existe des variations en fonction de la taille ou du sexe. Mais un autre paramètre très important reste aussi à prendre en compte lorsque vous êtes face au choix de l’alimentation : les éventuels problèmes de santé qu’une race peut rencontrer. Dans le cas du Tosa, il a la santé plutôt solide, mais il n’est pas non plus totalement épargné :

  • La dysplasie de la hanche : la dysplasie de la hanche touche malheureusement très souvent les races de grand chien. Elle se caractérise par un mauvais emboîtement de la tête du fémur dans la cavité de la hanche. À son stade le plus avancé, elle entraîne une quasi immobilité de l’animal. Le traitement est chirurgical.
  • Des maladies de peau : malheureusement, le Tosa est touché par les maladies de peau provoquées par des allergies. Les allergènes sont assez divers, et vous devrez donc faire appel à un vétérinaire pour savoir de quoi il en retourne exactement.
  • L’hyperkaliémie : cette pathologie, en général sans gravité, se caractérise par un fort taux de potassium dans le plasma sanguin. Dans les rares cas sérieux, elle se manifeste par une léthargie et de l'arythmie cardiaque.
  • L’hypothyroïdisme : on la définit par un mauvais fonctionnement de la glande thyroïde, dont l’activité est faible. L’un des symptômes de l’hypothyroïdisme est la prise de poids ainsi que la chute de poils.

Ces différents problèmes sont à bien garder en tête lorsque vous vous décidez sur l’alimentation de votre Tosa. Notamment lorsque vous vous pencherez sur le type de nourriture à lui donner. Car vous avez aussi différentes options, qui ont toutes des avantages et des inconvénients.


La solution la plus utilisée et souvent la plus recommandée reste les croquettes. Plus économiques, plus faciles d’utilisation et de stockage, et parfaitement adaptées lorsqu’elles sont de qualité, les croquettes ont le seul défaut d’être de la nourriture sèche. Il faut donc veiller à la bonne hydratation de son Tosa, pour lui éviter les problèmes de rein.


Vous pouvez aussi utiliser de la pâtée. La pâtée présente deux avantages. Un, il s’agit de nourriture humide, ce qui permet de conserver une bonne hydratation chez votre chien. Deux, elle est en général plus appétante que les croquettes. Parfaite, donc, pour les toutous un peu difficiles. Mais la pâtée, une fois ouverte, doit être consommée rapidement pour ne pas devenir immangeable.


Il vous reste enfin deux options un peu plus rares et demandeuses en temps. La ration ménagère consiste à concocter les plats de son chien en utilisant de la viande et des légumes cuits. Vous maîtrisez tout de A à Z, mais vous devez y consacrer du temps, ce qui n’est pas toujours pratique. Autre solution, le régime BARF, ou Biologically Appropriate Raw Food. Ce régime particulier consiste à nourrir son Tosa de viande crue, toujours de qualité, ainsi que de légumes de préférence cuits. Ne vous lancez pas dans le régime BARF à l’aveuglette et demandez toujours conseil à un vétérinaire avant.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

Nos croquettes sont personnalisées, de qualité premium, livrées chez vous et pas plus chères* que votre marque premium actuelle

Quelles croquettes pour mon Tosa ?

Si vous choisissez de donner des croquettes à votre Tosa, suivez ces quelques instructions très faciles à mettre en place pour être certain de ne pas vous tromper. Pensez à la santé de votre toutou avant tout !.

  • Les protéines : bien que le chien puisse aussi manger des fruits et des légumes, son régime se compose en priorité de viande. Et qui dit viande dit protéines. Il faut donc veiller à ce que le taux de protéines dans les croquettes soit d'au moins 25 %. Et attention, pas n’importe quelles protéines. N’achetez pas de croquettes contenant des protéines végétales. Elles n’ont aucun intérêt. Privilégiez les bonnes protéines d’origine animale.
  • Le taux de cendre : sous ce nom un peu barbare se cache en réalité les minéraux comme le zinc, le fer, le cuivre, l’iode… Ils sont importants pour le bon équilibre de votre Tosa. Mais attention à ne pas dépasser 10 %. Lisez bien les étiquettes pour ne pas faire de bêtise.
  • La qualité des croquettes : une bonne santé passe bien évidemment par de bonnes croquettes. N’achetez pas de croquettes de supermarché. La qualité n’est pas au rendez-vous. Le seul avantage éventuel est leur prix, mais vous pouvez aussi trouver de bonnes croquettes à des prix très abordables.
  • Les nutriments : les croquettes doivent contenir suffisamment d’Oméga 3 et 6, d'oligoéléments, d’acides gras, et des vitamines, comme la vitamine A.
  • Les compléments alimentaires : il arrive parfois que l’on doive régler un problème en particulier. Les compléments alimentaires sont indiqués lorsque vous voulez donner un coup de pouce à la santé de votre Tosa. La poudre de moule verte, par exemple, est très indiquée pour les problèmes articulaires.

La devise Hector Kitchen

Chaque chien est unique. Son alimentation doit l’être aussi !

Sachez que vous devrez également prendre d’autres conseils en considération dans le choix des croquettes de votre Tosa, alors soyez attentifs.

Son poids, son taux d’activité (normal ou soutenu) ou encore son âge, sont également des facteurs très importants. Afin de trouver La meilleure croquette pour votre Tosa, un spécialiste en nutrition animale reste l’interlocuteur idéal !

Quand et comment nourrir votre Tosa ?

Il ne vous reste plus qu’une chose à apprendre : comment nourrir son Tosa. Cela peut sembler n’être qu’un détail, mais pourtant, comprendre son toutou est primordial pour assurer sa bonne santé. Le rituel du repas est important et ne doit pas être pris à la légère.

  • Diviser la ration : cela est d’autant plus vrai si votre chien est gourmand. Diviser la ration en deux ou trois petits repas journaliers permet d’éviter au chien de se jeter sur sa nourriture. Pas de fringale non plus au cours de la journée. Votre Tosa ne risque donc pas de réclamer ! De plus, vous évitez ainsi de surcharger trop son estomac.
  • Attention aux quantités : le grammage conseillé pour votre Tosa doit être respecté. En raison de sa tendance à l’hypothyroïdie, le Tosa peut prendre du poids, ce qui est très mauvais pour la santé de ses articulations. Bien entendu, la quantité de nourriture évoluera au cours de sa vie et dépendra de plusieurs facteurs, comme son âge ou son degré d’activité. Il faut donc s’adapter. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.
  • Jamais de déchets de table : nourrir son chien avec de la nourriture qui ne lui est pas destinée est très mauvais. D’abord, parce que vous pouvez le faire grossir, ce qui n’est jamais bon. Ensuite, parce que certains aliments sont très dangereux, voire mortels pour les chiens. Ne prenez pas ce genre de risque évitable.
  • L’importance de l’eau : un chien doit boire pour être en bonne santé, et le Tosa n’échappe pas à la règle. Veillez à ce qu’il ait toujours accès à de l’eau propre et fraîche.
  • Attention à l’exercice : n’emmenez pas votre Tosa courir jusqu’après qu’il a mangé. Attendez plutôt au moins deux heures pour éviter tout risque de régurgitation, de vomissement, ou pire, de retournement d’estomac.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS
30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

"Livré chez vous. Sans engagement"

Tosa : caractéristiques de la race

Histoire du Tosa

Le Tosa est une race relativement récente, qui a vu le jour au Japon dans la seconde moitié du XIXe siècle. Il doit d’ailleurs son nom à la ville où il est né, Tosa, sur l’île de Shikoku. C’est avec le chien de Shikoku que des croisements avec des races européennes eurent lieu pour créer le Tosa, afin de créer un chien imposant et massif. Le Tosa a surtout connu ses heures de gloire au Japon dans les années 1920 et 1930. Il est aujourd’hui beaucoup plus confidentiel. Attention, en France, le Tosa est considéré comme un chien de catégorie 1 s’il n’est pas inscrit au LOF et de catégorie 2 s’il est inscrit au LOF. Sa détention est donc strictement encadrée 

Tempérament du Tosa

Le Tosa est un chien courageux et volontaire. Attaché à ses maîtres, capable de faire preuve de patience, le Tosa est un chien affectueux avec ceux qu’il aime, mais distant et méfiant avec les étrangers. Il est un excellent chien de garde. Sa taille, à elle seule, est particulièrement dissuasive.

Santé du Tosa

Le Tosa est un chien assez solide, qui est assez peu touché par des problèmes de santé. Il peut cependant souffrir de dysplasie de la hanche, ainsi que d’hypothyroïdie. Dans le cas de la dysplasie de la hanche, cette pathologie étant principalement héréditaire, choisissez bien votre élevage

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement