CROQUETTES POUR BERGER DES SHETLAND : COMMENT LES CHOISIR ?

Tout propriétaire de chien veut ce qu’il y a de mieux pour son compagnon à quatre pattes. Mais il n’est pas toujours simple de faire le tri entre la montagne de produits désormais en vente aussi bien dans les magasins, que chez le vétérinaire ou sur Internet. Ce guide très simple vous aidera à y voir beaucoup plus clair pour choisir les croquettes idéales pour votre Berger des Shetland, afin de garder votre toutou en bonne santé le plus longtemps possible.

Les besoins nutritionnels spécifiques du Berger des Shetland

Les chiens ont des besoins globaux en macronutriments (lipides, glucides, protéines), ainsi qu’en micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, etc.). Ces besoins varient ensuite en fonction d’un certain nombre de critères : taille de l’animal, sexe, degré d’activité quotidien, âge, etc. L’alimentation de votre Sheltie doit donc être en mesure de répondre parfaitement aux besoins nutritionnels de votre chien, à tous les stades de sa vie.

Mais il est aussi important de prendre en compte un paramètre parfois négligé : celui de la santé de votre Berger des Shetland. En effet, il ne faut pas nourrir un chien malade de la même manière que l’on nourrit un chien en bonne santé. Il faut donc avoir connaissance des maladies qui peuvent toucher votre compagnon à quatre pattes au cours de sa vie afin de pouvoir y faire face plus sereinement si l’occasion, hélas, devait se présenter.

Le Berger des Shetland a une constitution plutôt solide et robuste, mais il peut être sujet à :

  • La dysplasie de la hanche : il s’agit d’un problème articulaire que l’on retrouve souvent chez les grands chiens, mais les chiens de taille moyenne et de petite taille ne sont pas non plus complètement épargnés. Cette pathologie s’attaque à l’articulation de la hanche. Souvent d’origine héréditaire, elle provoque une quasi-immobilité de l’animal dans ses cas les plus sérieux.

  • L’atrophie progressive de la rétine : elle se caractérise par une dégénérescence progressive de la rétine, sans qu’un traitement ne puisse endiguer la maladie. À terme, le chien deviendra aveugle. Cependant, il ne souffre pas, et sa qualité de vie n’est pas atteinte.

  • La cataracte : il s’agit là encore d’un problème oculaire, reconnaissable à l’opacification progressive du cristallin. Les changements sont visibles à l’œil nu, car le fond de l’œil devient trouble. La cataracte doit être prise en charge le plus rapidement possible, car elle peut entraîner la cécité.

  • L’hypothyroïdie : le déficit de production en hormone thyroïdienne par la thyroïde entraîne des problèmes au niveau métabolique, avec une possible prise de poids et l’apparition de l’obésité. L’obésité, véritable mal du siècle pour les chiens, provoque de graves soucis de santé et raccourcit l’espérance de vie de nos compagnons à quatre pattes.

Les différents modes d’alimentation pour chien

Bien nourrir son chien, c’est aussi être capable de choisir le mode d’alimentation qui lui convient le mieux. Les toutous ont forcément des préférences, et il faut en tenir compte !

  • Les croquettes : il s’agit sans nul doute du mode d’alimentation pour chien le plus répandu dans le monde, et pour cause. Les croquettes sont faciles à utiliser, faciles à conserver, et lorsqu’elles sont de bonne facture, elles répondent très bien aux besoins de l’animal. Il faut simplement faire bien attention à l’hydratation de votre berger des Shetland, car les croquettes sont une nourriture sèche.

  • La pâtée : c’est sans conteste le deuxième mode d’alimentation le plus populaire. Les pâtées, à l’inverse des croquettes, sont de la nourriture humide, qui participe bien à l’hydratation de votre toutou. Elles ont aussi l’avantage d’être souvent plus appétissantes et donc plus indiquées pour les chiens difficiles. Il faut cependant faire attention, car la pâtée se conserve beaucoup moins longtemps et beaucoup moins bien que les croquettes. Une pâtée avariée peut empoisonner votre chien.

  • La bi-nutrition : ce mode d’alimentation vous permet d’associer la pâtée et les croquettes, pour profiter des avantages de l’une et des autres. Il faut cependant faire bien attention à ajuster les quantités pour ne pas trop nourrir votre Berger des Shetland, ou à l’inverse, pour ne pas le nourrir trop peu.

  • Le régime BARF : le régime BARF gagne de plus en plus en popularité depuis plusieurs années en France. Ce régime entend se rapprocher au plus près du régime originel des chiens, composé de viande crue et d’abats. Cette viande doit être d’excellente qualité et choisie avec soin. Quelques légumes cuits sont ajoutés aux portions. Avant de démarrer un régime BARF, demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

  • La ration ménagère : la ration ménagère est très similaire au régime BARF, sauf qu’ici, les repas de votre Berger des Shetland sont préparés à partir de viande cuite et de légumes cuits. Comme toujours, demandez conseil à votre vétérinaire avant de vous lancer, et n’oubliez pas de consulter la liste des aliments toxiques pour les chiens afin d’éviter les accidents.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Quelles croquettes choisir pour mon Berger des Shetland ?

Vous avez décidé de donner des croquettes à votre Berger des Shetland ? Parfait ! Mais à présent, il faut encore savoir comment choisir LES bonnes croquettes pour votre toutou. Ce n’est pas toujours une mince affaire, surtout face à l’immensité de l’offre. Là encore, quelques principes très simples à mettre en place vous aideront à faire un choix plus éclairé.

  • La première chose à faire est de bien lire les étiquettes des croquettes pour comprendre ce qu’il y a dedans. La composition est un excellent indicateur de la qualité d’un produit. Faites bien attention à la présence d’additifs, comme les édulcorants, les conservateurs ou les exhausteurs de goût. Plus une composition est longue, plus vous devez vous méfier.

  • L’élément le plus important dans la composition des croquettes reste les protéines. Elles sont essentielles pour la bonne santé de votre chien. De bonnes croquettes contiennent au moins 28% de protéines. Il faut aussi faire bien attention à ce que ces protéines soient d’origine animale, en grande majorité. Pourquoi ? Tout simplement parce que le chien est un animal carnivore. Il peut parfois manger des légumes et des fruits, mais il a quand même besoin de viande pour rester en bonne santé. Vérifiez là encore sur les étiquettes l’origine des protéines et écartez les produits trop chargés en protéines végétales.

  • Il faut également faire attention aux glucides. Ce macronutriment est important pour le bon fonctionnement de l’organisme, mais une trop grande quantité de glucides dans des croquettes peut entraîner un embonpoint, puis de l’obésité, ainsi que l’apparition de diabète. Soyez prudent. Dans le même ordre idée, le taux de cendres, c’est-à-dire les minéraux, ne doit pas dépasser 10%.

  • Si vous souhaitez régler des petits soucis particuliers, n’hésitez pas à avoir recours aux compléments alimentaires après avoir demandé conseil à votre vétérinaire. Ces outils sont très pratiques pour cibler des problèmes : la moule verte, par exemple, soulage les articulations douloureuses, tandis que la levure de bière est très bien indiquée pour soigner le pelage épais de votre Berger des Shetland.

  • L’alimentation d’un chien doit évoluer avec ses besoins. Vous serez donc amené à la modifier au cours de sa vie. Au moment de changer de diète, mettez en place une transition alimentaire pour éviter les problèmes digestifs et demandez conseil à un vétérinaire ou un spécialiste de la nutrition canine.

La devise Hector Kitchen

Chaque chien est unique. Son alimentation doit l’être aussi !

Sachez que vous devrez également prendre d’autres conseils en considération dans le choix des croquettes de votre Berger des Shetland, alors soyez attentifs.

Son poids, son taux d’activité (normal ou soutenu) ou encore son âge, sont également des facteurs très importants. Afin de trouver LA meilleure croquette pour votre Berger des Shetland, un spécialiste en nutrition animale reste l’interlocuteur idéal !

Quand et comment nourrir votre Berger des Shetland ?

Pour bien nourrir votre Berger des Shetland, il faut aussi savoir quand et comment lui donner ses croquettes. Cela paraît simple sur le papier, mais une bonne préparation vous permettra d’éviter les petits soucis du quotidien.

Fractionnez la portion de croquettes de votre Sheltie afin de la lui donner en deux ou trois repas. De cette façon, vous facilitez la digestion de votre chien et évitez également qu’il ne se jette sur sa nourriture au risque d’avoir faim plus tard et de vous réclamer de quoi manger.

Respectez bien la quantité de croquettes journalière. Il ne faut pas trop nourrir son chien en pensant lui faire plaisir, car c’est tout le contraire. Donnez-lui juste ce qu’il faut pour qu’il reste en bonne santé.

Faites attention à ne pas bourrer votre Berger des Shetland de friandises. Ces dernières ne sont pas à bannir, car elles peuvent être très utiles pour récompenser votre toutou ou pour l’éduquer, mais privilégiez plutôt les friandises naturelles, comme les fruits. Mieux encore, vous pouvez même cuisiner vous-même les friandises de votre chien !

N’oubliez pas de disposer plusieurs gamelles d’eau fraîche pour votre chien ! L’hydratation est primordiale, surtout avec des croquettes, qui, comme nous l’avons dit, sont de la nourriture sèche. Vous pouvez même acheter une fontaine à eau pour inciter votre Berger des Shetland à boire : le mouvement de l’onde est plutôt motivant pour les toutous.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Berger des Shetland : caractéristiques de la race

Histoire du Berger des Shetland

Les origines exactes du Berger des Shetland sont assez mal connues. Il est cependant admis que cette race est née suite à des croisements entre les chiens locaux des îles Shetland, à qui il doit son nom, au nord de l’Écosse, et des Colley, des Pointers ou des Border Collies. Il ressemble d’ailleurs à s’y méprendre à un petit Colley miniature.

Tempérament du Berger des Shetland

Le Sheltie est connu pour son caractère vif et joyeux. C’est un chien très attaché à sa famille, avec qui il est très complice. Actif et énergique, il fait un excellent compagnon de jeu pour les enfants et s’illustre dans plusieurs disciplines canines, dont l’agility.

Santé du Berger des Shetland

L’espérance de vie du Shetland est comprise entre 12 et 14 ans. C’est un chien de constitution plutôt robuste et solide, mais il peut aussi être touché par diverses pathologies, comme la dysplasie de la hanche, la cataracte ou l’hypothyroïdie.