CHOW-CHOW

Le Chow-Chow est un chien qui ne laisse personne indifférent. Animal aux origines particulièrement anciennes, il est aujourd’hui avant tout un chien de compagnie et d’exposition. Mais sous sa beauté se cache un caractère bien trempé, qui n’est pas fait pour tout le monde.

Un peu d’histoire

Le Chow-Chow est un chien très ancien. Il est né en Chine il y a environ 4000 ans avant notre ère. Il s’agirait par ailleurs de la plus vieille race de chien du monde. Il était utilisé pour la garde et la chasse. Son nom a donné lieu à plusieurs interprétations, mais la plus vraisemblable serait qu’il vient d’un mot chinois signifiant « chien lion ». Le Chow-Chow est arrivé en Angleterre au XIXe siècle, via des marchands. Il gagne surtout en popularité à partir des années 1920, suite à une exposition canine de grande ampleur. C’est également à cette période que le Chow-Chow se répand en France parmi le gratin parisien. Il se popularise après la Seconde Guerre mondiale, mais reste malgré tout un chien qui n’est pas aussi populaire que d’autres races.

Le Chow-Chow a été reconnu à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) en 1957. 

Caractéristiques physiques

Le physique du Chow-Chow en fait un grand chien. Sa belle crinière lui donne également des allures de lion. 

Corps : le corps est massif et compact. Il est court, horizontal, avec une belle puissance. Les pattes doivent être si possible dépourvus d’angulation. 

Tête : elle est large et volumineuse, avec un crâne plat.

Oreilles : elles sont de taille moyenne et de forme arrondie. Bien écartées sur la tête, elles sont épaisses et droites. 

Yeux : également de taille moyenne, ils sont de forme ovale et de couleur foncée. Chez les Chow-Chow couleur bleu ou fauve, ils peuvent être de la couleur de la robe.

Queue : la queue est renversée vers le dos, attachée haut.

Poil : il existe deux variétés de Chow-Chow, à poil court et à poil long. La variété à poil long est beaucoup plus répandue que l’autre. Le poil est dans les deux cas bien fourni et abondant.

Couleur : la robe du Chow-Chow est monochrome. Le standard accepte les couleurs suivantes : fauve, rouge, bleu, crème, noir, blanc.

Caractère

Le caractère du Chow-Chow en fait définitivement un chien à part. Réputé pour être peu affectueux, il est en effet plutôt distant et indépendant avec sa famille. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’est pas attaché à eux, bien au contraire. C’est un chien protecteur et fidèle, qui n’hésitera pas à donner de sa personne pour défendre les siens. Le Chow-Chow est un chien calme, qui aboie peu, et qui supporte très bien la solitude. Il apprécie le calme et la tranquillité. Il est tout à fait adapté à la vie en appartement

Comportement avec les autres

Le Chow-Chow est spécial à bien des égards. Il a du mal à s’entendre avec ses congénères et a un petit côté bagarreur. Les mâles, et surtout les mâles non castrés, n’hésiteront pas à se dire deux mots s’ils se croisent. Le Chow-Chow n’a que peu d’affinités avec les enfants et il ne fera pas du tout un bon compagnon de jeu. Avec les étrangers, il se montre méfiant, ce qui en fait un bon gardien. Enfin, le Chow-Chow a également du mal à s’entendre avec les chats et les animaux de type NAC.

Compatibilité

Un chien de race Chow-Chow ne convient pas à tout le monde. Il n’est pas non plus conseillé comme premier chien en raison de son tempérament parfois difficile. Il doit recevoir une éducation ferme, mais jamais brutale. Son maître doit disposer d’une autorité naturelle. Le Chow-Chow n’est pas toujours disposé à obéir et il est plutôt indépendant. En raison de son caractère assez peu sociable, il ne convient pas aux familles avec des enfants, d’autres chiens et d’autres animaux de compagnie.

Santé

Le Chow-Chow jouit d’une santé plutôt robuste. Son espérance de vie se situe entre 9 et 12 ans. C’est court, comme beaucoup de grands chiens, surtout lorsque l’on compare à l’espérance de vie moyenne des chiens de petite taille. Heureusement, la race n’est pas particulièrement touchée par les maladies génétiques et héréditaires. Il peut cependant souffrir de dysplasie de la hanche et du coude, une maladie articulaire handicapante dans les cas les plus graves, de problèmes oculaires comme le glaucome ou l'entropion, et de problèmes dermatologiques. En raison de son poil épais, le Chow-Chow est sensible à la chaleur. Il faut éviter de le faire jouer lorsque les températures grimpent. Enfin, il a une tendance au surpoids et à l’obésité, que sa gourmandise peut aggraver.

Conditions de vie

Le Chow-Chow peut tout à fait vivre en appartement malgré ses dimensions imposantes, comme bon nombre de chiens de grande taille. S’il appréciera d’avoir plus de place dans une maison avec un jardin, il ne sera pas heureux s’il ne sort jamais et reste enfermé sur votre terrain. Le Chow-Chow n’est pas un très grand sportif, mais il a quand même besoin de sortir au moins une heure trente par jour lors d’une longue promenade. Ce n’est pas un chien aboyeur : vous avez peu de chance qu’il dérange les voisins, à moins qu’il ne souffre d’ennui ou d’anxiété. 

Éducation

Éduquer un Chow-Chow n’est pas une chose aisée, et son dressage doit être pris très au sérieux dès l’arrivée du chiot dans sa nouvelle maison. Il convient à des maîtres qui ont une bonne connaissance de la race et de solides bases en éducation canine. Son tempérament vous compliquera invariablement la tâche, mais celle-ci n’est pas impossible. Il vous faudra faire preuve de fermeté, mais jamais de violence, et surtout, de beaucoup de patience. Ne vous énervez pas contre votre Chow-Chow à la moindre occasion. Ce chien a de plus un tempérament assez dominant. Vous devez donc disposer d’une autorité naturelle pour éviter qu’il ne prenne le dessus. Le Chow-Chow doit connaître sa place au sein de la famille. Il est également très important de bien sociabiliser le chiot, car le Chow-Chow a du mal à s’entendre avec ses congénères et les autres animaux.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Chow-Chow

Il est impératif de porter une attention toute particulière à l’alimentation de votre Chow-Chow. En effet, la santé d’un chien passe automatiquement par le contenu de sa gamelle. Dès lors, une nourriture de mauvaise qualité ou pas du tout adaptée aura évidemment des conséquences néfastes sur lui. Dans la mesure du possible, essayez de ne pas acheter de croquettes ou de pâtées en supermarché. Ces produits dont le prix est attractif n’offrent malheureusement que peu d’intérêt au niveau nutritionnel. Préférez des aliments un peu plus chers, mais qui répondront parfaitement aux besoins nutritionnels de votre Chow-Chow. Vérifiez bien les compositions et évitez les croquettes et pâtées contenant trop d’additifs ou d’édulcorants. Assurez-vous également que les protéines en grande partie soient d’origine animale et qu’elles soient présentes à hauteur d’au moins 25 %. Vous pouvez également faire appel à un service de croquettes sur mesure, qui vous permettra d’obtenir une alimentation parfaitement adaptée.

Si vous avez envie de contrôler tous les ingrédients présents dans la gamelle de votre toutou, pourquoi ne pas fabriquer vous-même les repas de votre chien ? C’est tout à fait possible grâce à la ration ménagère et au régime BARF. Si vous optez pour la ration ménagère, vous concocterez des repas à base de viande et de légumes cuits. Dans le cadre d’un régime BARF, les repas seront préparés avec de la viande et quelques légumes crus. Prenez cependant toujours conseil auprès d’un vétérinaire avant de vous lancer.

Entretien et hygiène du Chow-Chow

  • Vaccins : 100 à 200 euros

  • Alimentation : 80 à 120 euros par mois

  • Budget mensuel : 100 à 150 euros

L’entretien du Chow-Chow demande un certain investissement de votre part. C’est vrai pour toutes les races de chien, mais cela l’est encore plus pour le Chow-Chow, surtout lorsqu’il a les poils longs. Son épaisse fourrure exige un brossage régulier pour éviter la formation de nœuds. Il est également impératif de s’équiper des bons outils (brosse, shampoing). En période de mue, au printemps et à l’automne, le Chow-Chow doit être brossé tous les jours. N’hésitez pas à faire appel à un toiletteur professionnel si la tâche vous semble compliquée ou si votre Chow-Chow a beaucoup de nœuds. Surtout, ne tondez jamais un chien à blanc ! Son pelage lui offre une protection contre le froid, mais aussi contre la chaleur. En plus du brossage et des bains, assurez-vous de prendre soin des yeux, des dents, des oreilles et des griffes du Chow-Chow. Il doit également recevoir ses vaccins chaque année, être vermifugé à intervalles réguliers et être protégé contre les puces et les tiques.

Prix du Chow-Chow

Un chiot Chow-Chow vous coûtera entre 1000 et 1500 euros chez un éleveur reconnu et agréé. La variation de prix est assez importante, mais elle peut être expliquée de plusieurs manières. Tout d’abord, la nature du chiot en question est à prendre en compte. Est-ce un chien destiné uniquement à la compagnie, servira-t-il à la reproduction ou participera-t-il à des concours ou des expositions ? En effet, certains éleveurs demandent plus pour des chiens qui seront utilisés comme chien de concours ou chien reproducteur. Le prix peut aussi varier en fonction de la lignée du chiot. S’il a des parents champions, il y a de fortes chances pour que le tarif soit plus important. Enfin, la vente de chiots est également soumise à la loi de l’offre et de la demande. Si les éleveurs possèdent moins de chiots que de potentiels adoptants, ils pourront augmenter leur tarif. Le budget pour adopter un chien dans un élevage est toujours conséquent. Mais ne cédez pas à la facilité en achetant sur Internet ou auprès de particuliers. Tournez-vous plutôt vers des refuges et des associations : on retrouve parfois certains chiens de race.

Sommeil

Le Chow-Chow peut parfaitement dormir dehors à condition de disposer d’une niche adaptée. Celle-ci doit correspondre aux dimensions de votre compagnon à quatre pattes. Une niche trop petite ne fera pas l’affaire, mais cela sera également le cas d’une niche trop grande, où votre chien ne sera pas à l’aise. Privilégiez les niches en bois, car elles offrent une bien meilleure isolation contre le froid et la chaleur que les niches en PVC ou en plastique. En été, s’il fait vraiment trop chaud, gardez votre Chow-Chow à l’intérieur de votre logement durant la journée, car le Chow-Chow supporte très mal la canicule. Ce chien est également tout à fait apte à dormir à l’intérieur. Trouvez-lui un coin nuit calme et peu passant, comme un coin du salon par exemple. Si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas déranger un Chow-Chow en train de dormir. Enfin, il est préférable de ne pas installer votre animal dans votre chambre pour ne pas déséquilibrer la relation et favoriser l’apparition d’une anxiété de séparation.

Jeux et activités physiques pour Chow-Chow

Même si le Chow-Chow se fatigue assez vite, il apprécie de jouer et de se dépenser – mais toujours avec mesure. Jouer avec son chien est un excellent moyen de renforcer sa relation avec lui et d’en profiter pour parfaire son éducation ou lui apprendre de nouveaux ordres. Achetez suffisamment de jouets à votre Chow-Chow pour qu’il s’occupe durant vos absences. Il appréciera notamment les Kongs, mais également les classiques (jouets qui couinent, puzzles, casse-têtes). Vous pouvez également investir dans une balle et un Frisbee pour jouer en extérieur avec votre Chow-Chow. N’hésitez pas à emmener votre compagnon à quatre pattes dans des activités canines comme le pistage ou les randonnées en forêt. Il aura plaisir à vous accompagner.

Assurance : bien protéger son Chow-Chow

Le Chow-Chow n’est pas un chien de catégorie 1 ou de catégorie 2. Il n’est donc pas concerné par la loi sur les chiens dits « dangereux » de janvier 1999. Votre boule de poils est couverte par votre assurance responsabilité civile, qui couvre tous les membres de votre foyer. En conséquence, vos enfants si vous en avez, mais également vos animaux de compagnie sont protégés par votre assurance. Cela veut dire que vous serez remboursé des frais engagés si votre chien venait à provoquer des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. En revanche, vous n’aurez droit à aucun remboursement si c’est votre Chow-Chow qui subit des dégâts. Si vous désirez une protection supplémentaire, vous pouvez souscrire à une assurance responsabilité civile Vie Privée. Dans tous les cas, lisez bien les contrats et vérifiez les clauses d’exclusion, les délais de carence et les plafonds de remboursement.

À l’image de l’assurance, la mutuelle pour Chow-Chow n’est pas non plus obligatoire. Elle vous permet cependant de faire plus facilement face en cas d’imprévus. Car en France, les factures vétérinaires peuvent assez vite atteindre des sommets. Certains propriétaires, dans l’impossibilité de les régler, préfèrent renoncer à faire soigner leur chien. Pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, souscrivez à une mutuelle pour chien. N’attendez pas trop longtemps, car la plupart des organismes d’assurance ne veulent pas prendre en charge des chiens trop âgés ou déjà malades. Vérifiez bien les contrats et les clauses d'exclusion, car un certain nombre de mutuelles ne prennent pas en charge les maladies génétiques ou héréditaires. En revanche, toutes les assurances couvrent les frais d’hospitalisation en cas d’accident, par exemple. Certaines proposent également de rembourser les frais d'obsèques ou même les consultations auprès d’un psychologue si vous en ressentez le besoin après le décès de votre Chow-Chow.

Spécificités physiques du Chow-Chow

Le Chow-Chow est un grand chien. On note une différence de taille et de poids entre les mâles et les femelles. Le mâle mesure entre 48 et 56 cm au garrot et pèse entre 20 et 30 kg. La femelle mesure entre 46 et 51 cm au garrot et pèse entre 20 et 39 kg.

Le Chow-Chow appartient au groupe 5 : chiens de type Spitz et de type primitif de la FCI. Il porte le numéro 205.