QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE VIE D’UN CHIHUAHUA ?

Il ne faut pas se fier à l’apparence en ce qui concerne le Chihuahua. Malgré son allure un peu chétive, cette petite race de chien dispose d’une excellente santé. Mais combien de temps, exactement, peut vivre un Chihuahua ? Découvrez vite la réponse.

L’espérance de vie du Chihuahua en chiffres

L’espérance de vie moyenne du Chihuahua se situe entre 14 et 18 ans, mais vous pouvez aussi espérer garder votre toutou au-delà. Les petits chiens vivent beaucoup plus longtemps que les grands chiens ou que les races géantes. Pour ces dernières, comme le Bouvier bernois ou le Dogue allemand, l’espère de vie ne compte qu’un seul chiffre. Cela ne veut pas dire non plus que votre Chihuahua est infaillible. Hélas, il peut aussi tomber malade ou être victime d’un accident.

Comment prolonger l’espérance de vie de votre Chihuahua ?

Il est impossible de protéger sa boule de poils de tous les aléas de la vie, mais vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en suivant ces conseils très faciles à mettre en place.

Choisissez une alimentation de qualité et adaptée

Hippocrate disait lui-même : « Que ta nourriture soit ton médicament ». Et si comme toute maxime, il faut parfois la nuancer, elle comporte quand même une part de vérité, surtout pour votre toutou. En effet, il est essentiel de choisir une nourriture d’excellente qualité, mais aussi parfaitement adaptée aux besoins nutritionnels de votre Chihuahua. L’alimentation d’un chien évolue au fil de sa vie : un chiot ne sera pas nourri de la même manière qu’un chien âgé ou qu’un chien stérilisé. Il arrive aussi que l’état de santé de votre toutou exige que vous modifiiez son régime alimentaire. Dans tous les cas, consultez votre vétérinaire ou un spécialiste de la nutrition canine avant tout changement dans la gamelle. Privilégiez aussi les produits riches en protéines d’origine animale et de qualité supérieure.

Éduquez bien votre Chihuahua

Cela peut paraître étonnant, mais pourtant, l'apprentissage impacte bel et bien l'espérance de vie d'un chien. En effet, l’éducation du Chihuahua a aussi un rôle à jouer dans la préservation de sa santé, de manière indirecte. Un toutou bien éduqué obéira bien mieux à son propriétaire, en particulier pour le rappel. L’ordre du rappel est capital pour un chien, car c’est grâce à celui-ci que vous pourrez conserver la maîtrise de votre compagnon à quatre pattes, surtout si celui-ci venait à vous échapper. Vous éviterez ainsi bien des accidents.

Pensez à satisfaire les besoins de votre chien

Les chiens ont des besoins spécifiques qu’il faut être capable de satisfaire pour être certain que votre animal reste en bonne santé, tant physique que mentale. Achetez suffisamment de jouets et de jeux à votre toutou pour l’occuper lorsque vous n’êtes pas là, surtout si vous vivez en appartement avec votre Chihuahua. Promenez-le régulièrement pour lui permettre de faire ses besoins et de se dégourdir les pattes. Prenez aussi soin de lui en le brossant régulièrement, notamment. Passez du temps avec votre Chihuahua, car ce chien a un caractère qui le rend très proche de son maître : il aurait bien du mal à rester seul trop longtemps.

N’oubliez pas le suivi vétérinaire !

Cela semble une évidence, mais il demeure important de le préciser. Soyez bien à jour dans les vaccins de votre Chihuahua et vermifugez-le à intervalle régulier pour éviter les vers intestinaux. Protégez-le également contre les tiques et les puces à l’aide d’antiparasitaires efficaces.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les maladies fréquentes chez le Chihuahua

Malgré sa bonne constitution et sa relative robustesse, le Chihuahua est touché par plusieurs problèmes de santé.

Sténose pulmonaire

La sténose pulmonaire est une cardiopathie congénitale, provoquée par un rétrécissement du tronc pulmonaire, vaisseau partant du cœur et chargé d’envoyer le sang vers les poumons. Le rétrécissement empêche le passage normal du sang et oblige le ventricule droit à compenser en travaillant plus. Se développe alors, à terme, une insuffisance cardiaque droite. La sténose pulmonaire fait partie des maladies cardiaques les plus fréquentes. Le traitement consiste à agrandir le tronc « bouché ». En cas d’une insuffisance cardiaque bien installée, un traitement à base de médicaments pourra être mis en place.

Hydrocéphalie

Il s’agit d’une anomalie qui se caractérise par une accumulation de liquide dans les cavités du cerveau en raison, la plupart du temps, d’une obstruction des voies de circulation du liquide cérébro-spinal. Les symptômes sont divers. Le chien est abattu, a la tête qui penche et souffre de problèmes de comportement. Si l’animal fait montre de déficits neurologiques importants, l’évolution de la maladie est rarement positive. Le traitement est chirurgical et médicamenteux. 

Épilepsie essentielle

Ce type d’épilepsie touche bon nombre de chiens, petites races comme grandes races. On parle d’épilepsie essentielle car les causes de la maladie ne sont pas connues. L’épilepsie se caractérise par des crises de convulsions, accompagnées parfois de perte de connaissance, qui peuvent durer de quelques secondes à plusieurs minutes. Des traitements existent pour limiter les crises.

Sensibilité au froid

Le Chihuahua est sensible au froid et ne doit pas être laissé dehors en hiver. Sortez-le en l’habillant d’un petit manteau pour bien le protéger, surtout s’il a le poil court. Bien entendu, il est hors de question de le laisser dormir dans votre jardin la nuit, même en été !

Notez également qu’en raison de la petite taille du Chihuahua, il n’est pas rare que les mises-bas soient difficiles et que la chienne accouche finalement par césarienne.