LE CHIEN-LOUP TCHÉCOSLOVAQUE PEUT-IL VIVRE EN APPARTEMENT ?

Il est important de se demander, avant toute adoption, si notre mode de vie peut correspondre à celui d’un chien. Vous vivez en appartement, et vous désirez savoir si le chien-loup tchécoslovaque peut vivre dans ce type de logement ? Découvrez nos explications.

Un chien-loup en appartement : déconseillé

Avant d’entrer dans le vif du sujet, commençons par tordre le cou à une idée reçue persistante : la taille d’un chien ne détermine pas sa capacité à vivre ou non en appartement. Certaines races de gros chien, voire de chien géant, s'accommodent très bien de la vie à un appartement. C’est notamment le cas du Dogue allemand ou du Saint-Bernard. À l’inverse, certaines races de petit chien seront beaucoup plus rétives à ce type de logement. Pensons au Jack Russell Terrier ou au Beagle.

Bien souvent, plus que la question de la maison ou de l’appartement, il faut s’interroger sur la capacité du futur maître à s’occuper de son chien et du temps qu’il peut lui accorder chaque jour. Un toutou laissé pour compte pendant des heures au fond d’un jardin sera bien plus malheureux qu’un chien qui sort au moins deux heures chaque jour en vivant en appartement.

Cependant, même si sur le papier, rien n’est impossible, la vie en appartement avec un chien-loup tchécoslovaque est fortement déconseillée. Cette race est une race à part, tout comme le chien-loup de Saarloos. Il est beaucoup plus difficile de lui demander de s’adapter à un tel environnement. 

Vivre avec un chien-loup en appartement vous demandera d’énormes efforts d’adaptation. Qui dit vie en immeuble dit vie en ville, avec tous les à-côtés du milieu urbain : bruits, autres personnes, etc. Or, cet environnement n’est pas adapté pour cette raison : le caractère du chien-loup tchécoslovaque fait de lui un animal plutôt peureux, qui préférera la fuite face au danger.

De plus, le chien-loup tchécoslovaque est plutôt une race rustique, pas du tout sédentaire, qui a besoin de bouger et d’être au grand air. En ne satisfaisant pas ses besoins, vous prenez un gros risque : troubles du comportement, agressivité, dépression… Beaucoup de personnes adoptent encore des chiens-loups tchécoslovaques sans s’être bien renseignées sur la race et se retrouvent démunies. Ces animaux sont alors abandonnés, car devenus ingérables.

Bien rares seront les éleveurs sérieux qui accepteront de vous vendre un chiot en sachant que vous habitez en appartement. Il est préférable de vous dirigez vers une autre race, ou d’attendre un déménagement dans une grande maison, dans un lieu approprié pour un tel animal.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Quelles sont les conditions de vie idéales du chien-loup tchécoslovaque ?

Plus que la vie en appartement, c’est même la vie en ville, dans son ensemble, qui est à déconseiller pour le chien-loup. Ses conditions de vie idéales se trouvent à la campagne, et encore mieux, près d’une forêt où il pourra se promener à l’envi.

Parce qu’il descend du loup, le chien-loup tchécoslovaque a un instinct de meute encore développé. Il s’épanouira donc aux côtés d’autres chiens. Clôturez bien votre terrain et laissez vos animaux s’y amuser et courir. N’oubliez pas non plus de bâtir un abri pour les protéger lors des intempéries. Vos chiens pourront ainsi se dégourdir les pattes dès qu’ils le souhaitent.

Mais cela ne suffit pas totalement pour bien s’occuper d’un tel animal. En plus de le laisser s’amuser par lui-même avec ses congénères, consacrez du temps à votre chien-loup tchécoslovaque. Promenez-le, faites de la course à pied ou des sorties avec lui en VTT, par exemple, jouez avec lui… Ce chien a besoin d’être stimulé car il a de l’énergie à revendre. C’est de cette manière qu’il sera le plus heureux.