ANGORA TURC

L’Angora turc fait partie des plus anciennes races de chat au monde. Présent depuis très longtemps au Moyen-Orient, il reste encore aujourd’hui une race plutôt rare en France, même s’il gagne en popularité.

Un peu d’histoire

Les origines de l’Angora turc sont très anciennes. Cette race fait d’ailleurs partie des races de chats les plus vieilles du monde. L’Angora turc est présent depuis au moins 2000 ans dans le Moyen-Orient et était bien connu des Romains : l’empereur Auguste possédait une chatte Angora turc de couleur blanche. Ces Angoras blancs étaient par ailleurs très appréciés des riches marchands, qui y voyaient un synonyme de richesse et de raffinement. L’Angora turc doit son nom à Ankara, actuelle capitale de la Turquie.

C’est au XVIIe siècle qu’une première description bien détaillée de l’Angora turc apparaît, sous la plume de l’explorateur italien Pietro Della Valle. Plusieurs spécimens sont ensuite ramenés en Occident depuis la Turquie, mais l’Angora était aussi présent en Syrie et en Iran. À partir de son arrivée en Europe de l’Ouest, l’Angora turc devient un chat particulièrement apprécié des cours royales et impériales. Selon la légende, Marie-Antoinette envoya plusieurs de ses Angoras en Amérique avant d’être arrêtée. Ces chats auraient alors donné naissance au Maine Coon.

Ce qui est en revanche certain, c’est que l’Angora a donné naissance au Persan, via des croisements avec le British Shorthair. Il a également participé à l’apparition du British Longhair. 

L’Angora turc connaît un véritable essor à partir du XXe siècle. L’élevage se développe surtout à partir des années 1970. La race est même reconnue par la Fédération internationale féline (FiFé) en 1988. 

Malgré tout, encore aujourd’hui, l’Angora turc demeure une race assez mal connue. Fait intéressant, en Turquie, la race est considérée comme protégée au zoo d’Ankara.

Caractéristiques physiques

L’Angora turc se distingue par son poil long, bien fourni au niveau du ventre et de la poitrine. C’est une race de chat de taille moyenne, qui mesure environ 30 centimètres au garrot et pèse entre 3 et 5 kg. Son gabarit est similaire à celui du British Shorthair ou du Sacré de Birmanie. Le mâle est en général un peu plus massif que la femelle.

Corps : l’Angora turc possède un corps de taille moyenne, gracieux et bien proportionné. Il s’agit d’un chat de type foreign, plus léger et élancé que les chats de type médioligne. L’Abyssin, le Somali ou le Nebelung sont des exemples de chat de type foreign. L’ossature reste légère. Les pattes sont longues et fines. À noter que les pattes arrière sont plus longues que les pattes avant. 

Tête : elle est plutôt petite par rapport au reste du corps. Elle est de forme triangulaire.

Oreilles : les oreilles sont grandes, pointues, avec une extrémité légèrement arrondie. 

Yeux : les yeux de l’Angora turc sont en forme d’amande, grands et légèrement en biais.

Queue : la queue est bien proportionnée par rapport au reste du corps, épaisse à la base, mais s’affine vers la pointe. Elle est portée en panache et bien fournie en poils. 

Poil : le pelage de l’Angora est mi-long ou long, sans sous-poil. La fourrure est douce et soyeuse. Elle forme une belle collerette au niveau du cou de l’animal. Le poil est un peu ondulé au niveau de la culotte et du ventre.

Couleur : le standard du Livre Officiel des Origines Félines (LOOF) reconnaît toutes les couleurs, sauf :

  • Chocolat

  • Lilas

  • Faon

  • Canelle

  • Colourpoint

  • Sépia

  • Mink

L’Angora turc blanc avec des yeux bleus est le plus recherché d’entre tous.

Caractère

En tant que race de chat naturelle, l’Angora turc n’a pas été modifié par la main de l’homme au hasard de croisements. Il conserve donc un certain instinct de chat sauvage, même s’il est aujourd’hui un parfait chat domestique. C’est pour cette raison qu’il aime la liberté.

Pour autant, il ne faut pas croire que l’Angora turc est un félin misanthrope, bien au contraire. Ce matou reste câlin, proche de son maître et attaché à sa famille. L’Angora turc est également joueur, sociable et vif. Il aime les caresses et passe volontiers du temps avec son propriétaire. C’est presque un pot de colle et il n’a pas volé sa réputation de chat chien, à l’image du Maine Coon, du Ragdoll ou du Savannah.

Il reste cependant actif et énergique. C’est un animal joueur, intelligent et très curieux. Il n’est d’ailleurs pas foncièrement méfiant des étrangers ou les inconnus, surtout lorsqu’il a été bien sociabilisé.

Comportement avec les autres

L’Angora turc est un chat sociable, excellent compagnon de jeu pour les enfants. Il  peut tout à fait s’entendre avec des chiens, tant que les présentations ont été faites correctement et que votre compagnon à quatre pattes a été habitué à une présence canine dès son plus jeune âge. L’Angora turc ne devrait pas non plus avoir de problèmes avec d’autres chats s’il a bien été sociabilisé. En revanche, soyez très prudent avec les NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). L’Angora turc conserve un instinct de chasseur développé. Un accident pourrait donc vite arriver.

Compatibilité

L’Angora turc convient à tous les types de famille, que vous ayez des enfants ou non. Si vous avez un autre animal de compagnie, faites bien attention à ce que les présentations soient faites dans les règles de l’art afin d’éviter les problèmes. L’Angora turc peut également partager la vie d’une personne âgée, mais c’est un matou actif qui a besoin de pouvoir se dépenser. Il pourrait donc gêner une personne souhaitant de la tranquillité.

Santé

L’espérance de vie de l’Angora turc est comprise entre 13 et 16 ans. Cette race de chat jouit donc d’une belle longévité, qui n’a rien à envoyer aux races de chats domestiques sans pedigree, réputés pour leur robustesse. Il est vrai que certaines races de chats, très touchées par les croisements, sont plus fragiles.

Plusieurs paramètres sont aussi à prendre en compte dans l’estimation de l’espérance de vie des félins.

  • Les chats domestiques vivent plus longtemps que les chats errants, dont l’espérance de vie dépasse très rarement huit ans.

  • La femelle est un peu plus résistante que le mâle.

  • Les chats castrés et stérilisés vivent également plus longtemps que les autres.

  • La durée de vie des chats d’appartement est supérieure à celle des chats qui ont un accès à l’extérieur, car ils ne sont pas exposés aux accidents, aux bagarres et aux vols.

L’Angora turc possède une constitution particulièrement solide. Ce beau chat n’est pas touché par des maladies en particulier, même s’il reste exposé aux pathologies qui touchent toutes les autres races de chat, comme le typhus, la leucose et le coryza. Il conviendra donc de bien le protéger en le vaccinant chaque année.

Peut-on prolonger l’espérance de vie de son chat ? Il est impossible de maîtriser le hasard et les aléas de la vie, mais vous pouvez quand même mettre toutes les chances de votre côté en prenant des précautions élémentaires. Commencez par soigner l’alimentation de votre Angora turc. Il faut que la nourriture de ce dernier réponde bien à ses besoins. Faites suivre votre chat par un vétérinaire et n’hésitez pas à consulter dès que votre boule de poils commence à vieillir. C’est le meilleur moyen d’éviter qu’une pathologie soit prise en charge trop tardivement.

Conditions de vie

L’Angora turc est un chat assez adaptable. Il peut vivre aussi bien dans une maison que dans un appartement, tant qu’il dispose de stimulations suffisantes pour ne pas s’ennuyer. Ceci étant dit, la vie au grand air et à la campagne est idéale pour lui. Achetez des jouets à votre chat, passez du temps avec lui. Pourquoi ne pas adopter un autre compagnon à quatre pattes pour tromper la solitude ?

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Angora turc

Bien nourrir son chat demande de faire les bons choix, ce qui n’est pas toujours aussi simple qu’il n’y paraît. En effet, il faut être capable de faire le tri entre la montagne de produits proposés aujourd’hui sur le marché de l’alimentation pour chat. Comment être certain de faire le bon choix et de sélectionner une nourriture bien adaptée pour votre Angora turc ? En suivant ces quelques conseils assez faciles à mettre en place !

Les chats sont des carnivores stricts. Ils ont un besoin impératif de protéines animales pour être en bonne santé. Il est donc essentiel de choisir des croquettes ou des pâtées suffisamment riches en viande. Celle-ci doit être de bonne qualité pour vous assurer que vous donnez ce qu’il y a de mieux à votre Angora turc. Laissez tomber les produits fabriqués en grande partie à partir de protéines végétales : elles n’ont aucun intérêt pour les chats. Et bien entendu, interdiction de donner des croquettes vegan à votre félin !

La seule façon de savoir avec certitude ce que contient la gamelle de votre Angora turc est de lire les étiquettes de croquettes et de pâtées. Étudiez les compositions et apprenez à reconnaître les signes d’alerte : conservateurs, édulcorants, additifs… Ces produits ne doivent pas être présents dans la nourriture d’un chat.

Choisissez des produits qui ne contiennent pas trop de glucides. Si ces derniers ne sont pas à bannir, il faut quand même faire attention à limiter la consommation pour éviter la prise de poids ou l’apparition de diabète chez le chat.

N’hésitez pas à faire usage de compléments alimentaires. Ceux-ci sont très pratiques pour cibler des problèmes précis : moule verte pour les articulations, psyllium blond pour la digestion, levure de bière pour le pelage… Pensez aussi à installer des plants d’herbe à chat chez vous : ils permettront à votre Angora turc de se purger en toute tranquillité.

L’alimentation de votre Angora turc va évoluer avec le temps. Un jeune chaton n’est pas nourri de la même manière qu’un chat adulte, qu’un chat malade ou qu’un chat âgé ou stérilisé. Il est important que la nourriture accompagne les changements dans la vie de votre félin, pour mieux répondre à ses besoins nutritionnels. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire et mettez en place une transition alimentaire pour éviter les problèmes de digestion à chaque changement de diète.

Entretien et hygiène de l’Angora turc

  • Vaccins : environ 80 euros

  • Alimentation : 25 à 80 euros

  • Budget mensuel : 30 à 50 euros

Le poil long de l’Angora turc a besoin d’un brossage attentif, mais son entretien n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Mieux encore, il est moins chronophage que pour beaucoup d’autres races de chats à poils longs. Équipez-vous de la brosse adéquate, et brossez votre chat deux fois par semaine hors période de mue, et tous les jours en période de mue, deux fois par an (automne et printemps). 

Vous n’avez pas besoin de laver votre chat, sauf cas d’extrême urgence (fourrure très sale, tachée d’une matière grasse ou toxique). L’Angora turc, comme tous les matous, est particulièrement propre. Si vous devez laver votre chat, utilisez des produits bien adaptés et jamais des produits qui se trouvent dans votre propre salle de bain. En cas de doute, consultez votre vétérinaire ou un toiletteur professionnel.

L’entretien de votre Angora passe également par un nettoyage des yeux et des oreilles. Inspectez-les au moins une fois par semaine pour traquer les parasites ou les écoulements, et nettoyez-les avec une lotion bien adaptée. Taillez également les griffes de votre matou à l’aide d’un coupe-griffe prévu à cet effet. Ne coupez jamais dans la partie rosée de la griffe : il s’agit de la partie vivante. Si votre chat a les griffes sombres, ne coupez pas trop court pour éviter les accidents.

Ne négligez pas l’hygiène bucco-dentaire de votre Angora turc. Si possible, apprenez-lui à se laisser brosser les dents dès son plus jeune âge et donnez-lui des friandises à mâcher pour entretenir la bonne santé de ses gencives.

Enfin, prenez visite chaque année chez le vétérinaire pour les rappels de vaccin, ainsi que pour le traitement contre les parasites, y compris pour les chats d’intérieur.

Prix du Angora turc

Le prix d’achat d’un Angora truc est compris entre 600 et 1500 euros. N’oubliez pas que vous devrez rajouter des dépenses supplémentaires : jouets, accessoires, visites vétérinaires, etc. L’adoption d’un animal représente toujours un budget conséquent, dont il faut avoir conscience.

Quels critères entrent en jeu pour déterminer le prix d’un chaton Angora turc ? Il faut d’abord prendre en compte la réputation de l’élevage, qui pèse indéniablement dans la balance. Les chatons destinés à la compagnie sont vendus moins cher que ceux réservés pour la reproduction ou pour les concours. Enfin, le prestige des parents et des ascendants de l’animal n’est pas non plus à négliger.

Dans ces conditions, il peut être tentant de faire appel à des particuliers qui vendent leurs chatons sur Internet, via des sites de petites annonces. Cette solution est à déconseiller. En effet, vous n’avez aucune garantie quant à la santé des chatons et vous n’êtes pas protégé par la loi en cas de problème. Adressez-vous plutôt à des refuges ou des associations.

Sommeil

Les chats sont des gros dormeurs. Un félin adulte dort environ 16 heures par jour, tandis qu’un chaton ou un chat plus âgé peut se reposer pendant une vingtaine d’heures ! Devez-vous acheter un panier à votre Angora turc ? 

Rien ne vous en empêche, en effet ! Pour choisir un bon panier pour chat, choisissez un panier parfaitement adapté au gabarit de votre compagnon à quatre pattes. Privilégiez les matières molles et douces, beaucoup plus confortables. Installez le panier dans un endroit calme, loin du passage.

Gardez en tête que les chats ont tendance à alterner entre différentes aires de repos, bien délimitées entre elles. De plus, ce n’est pas parce que vous achetez un panier à votre Angora turc qu’il aura forcément envie de s’y installer. Il est aussi possible que votre chat préfère un coin du canapé, votre lit ou un tas de vêtements pour se reposer. Inutile de le forcer à aller dans son panier s’il n’en a pas envie !

Si vous avez plusieurs félins chez vous, achetez plusieurs paniers. Les chats, à quelques exceptions près, n’aiment pas vraiment partager.

Jeux et activités physiques pour Angora turc

L’Angora turc est un chat actif qui a besoin de se dépenser et de bouger. Il est important qu’il dispose d’un environnement stimulant, sans quoi il pourrait rapidement tomber dans l’ennui. C’est d’autant plus problématique si votre chat vit en appartement, car son territoire sera forcément réduit.

Disposez des arbres à chat à plusieurs endroits stratégiques de votre logement. Les chats sont des grimpeurs invétérés, qui apprécient de s’installer en hauteur pour se reposer. C’est également un bon moyen pour votre Angora turc de faire un peu d’exercice. Si vous avez un balcon ou une terrasse, sécurisez-les pour permettre à votre chat de profiter de l’air frais en toute tranquillité.

Si vous vivez dans une maison avec un grand jardin et que vous laissez l’accès à l’extérieur à votre matou, pensez à bien sécuriser votre terrain. Mieux encore, installez un enclos pour que votre Angora puisse se dégourdir les pattes sans se mettre en danger. 

N’oubliez pas non plus de jouer avec votre Angora turc et de passer du temps avec lui. C’est une excellente façon de renforcer votre relation avec votre chat.

Assurance : bien protéger son Angora turc

Il est inutile de faire assurer votre Angora turc avec une assurance particulière. En réalité, toutes les races de chat sont déjà couvertes par les assurances de responsabilité civile de leur propriétaire. Contrairement à certaines catégories de chien, comme les chiens de chasse ou les chiens dangereux, les chats ne sont pas considérés comme des animaux à risque. Il est vrai que les dégâts commis par nos félins sont en général peu importants.

Si votre Angora turc venait cependant à dégrader des biens ou à blesser quelqu’un, votre assurance prendrait en charge une partie des frais engagés pour rembourser. Lisez bien les contrats pour prendre connaissance des clauses d'exclusion et des délais de carence. Attention : l’assurance ne couvre pas les dégâts que pourrait éventuellement subir votre Angora. Dans ce genre de cas, il est important de s’adresser à la personne jugée comme responsable des dommages.

La mutuelle pour Angora, à l’image de l’assurance, n’est pas non plus obligatoire. Cet outil vous permet d’être remboursé d’une partie des frais vétérinaires de votre chat. Est-il intéressant de souscrire à une telle mutuelle ? Dans les faits, elle peut se révéler très utile en cas d’imprévu, de maladie grave ou d’accident qui nécessite une intervention lourde de la part du praticien. En France, les factures vétérinaires sont souvent très élevées et il n’est pas toujours facile de faire face. Grâce à la mutuelle, vous pouvez affronter plus sereinement toutes les éventualités.

La mutuelle pour chat fonctionne sur le même principe que nos propres mutuelles. Une cotisation vous donne accès à un plafond de remboursement. Il est important, là encore, de bien lire les contrats, car il n’est pas rare que les organismes de mutuelle ne prennent pas en charge les maladies génétiques ou héréditaires. N’attendez pas trop non plus si vous souhaitez souscrire une mutuelle pour votre Angora turc, car les assurances refusent aussi de couvrir les chats trop âgés ou déjà malades.

Voir d'autres chats à poil mi-long :