🏠 > Institute 👉 Température chat

LA TEMPÉRATURE CHEZ LE CHAT : TOUT SAVOIR

Les chats régulent eux aussi leur température de manière naturelle. Il peut cependant arriver que pour une raison ou pour une autre, cette température se mette à grimper. L’état de votre animal change et bien souvent, un chat fiévreux est un chat léthargique, qu’il faut rapidement emmener chez le vétérinaire.

La température chez le chat : tout savoir

Quelle est la température normale chez le chat ?

Pour savoir si votre chat a de la fièvre, vous devez bien évidemment connaître une donnée essentielle : sa température normale. Sachez qu’elle est la même pour les chatons et pour les chats adultes. La température du chat se situe entre 38 et 39°, avec une moyenne à 38,5°. Au-delà, on considère que l’animal a de la fièvre.


Cependant, il peut arriver que la température de votre chat grimpe légèrement – ou inversement, descende légèrement – en fonction des conditions climatiques. S’il fait très chaud en été, il est possible que votre chat affiche une température de plus de 39°. Dans ce cas, il faut surtout l’observer pour détecter d’autres signes inquiétants. Si la température est supérieure à 39,5°, il faut consulter, peu importante la chaleur ambiante. Sachez également que le stress peut très légèrement faire grimper la température du chat. Inutile de s’inquiéter s’il affiche une température un peu élevée chez le vétérinaire : il est sans doute angoissé à l’idée de se retrouver parmi des inconnus.


Dans les quinze premiers jours de sa vie, le chaton est incapable de réguler lui-même sa température. Si jamais, pour une raison ou pour une autre, il ne se trouvait plus avec sa mère, vous devez veiller à maintenir un point de chaleur à ses côtés, afin d’éviter que sa température ne chute brutalement. Vous pouvez par exemple installer une bouillotte sous une serviette, que vous placerez à côté de lui.


TESTEZ NOUS !30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Comment prendre la température d’un chat ?

Prendre la température d’un chat n’est pas une mince affaire. Plus encore que le chien, votre félin aura tendance à vous fuir. C’est pourquoi il est fortement conseillé de faire appel à une autre personne pour vous aider. L’un de vous devra se placer devant le chat et le maintenir en place. L’autre sera chargé de prendre la température du félin. Pour ce faire, munissez-vous d’un thermomètre de préférence électrique et à bout rond. Vous aurez ainsi moins de risque de blesser votre matou. D’une main, soulevez la queue du chat et tenez-la au niveau de la base en prenant soin de ne pas lui faire mal. Vous pouvez enduire le bout du thermomètre de vaseline pour rendre l’insertion moins douloureuse.


Insérez le thermomètre sans brusquerie dans l’anus de l’animal. Attendez au moins une minute dans le cas d’un thermomètre non électrique, et jusqu’au bip sonore dans le cas d’un thermomètre électrique. Une fois l’opération effectuée, lavez bien le thermomètre et désinfectez-le avant de le ranger. Notez la température, puis félicitez votre chat, à l’aide de caresses ou de friandises. Il est préférable d’utiliser un thermomètre rectal pour chat, car les données sont plus fiables.


Cependant, vous pouvez aussi prendre la température d’un chat via ses oreilles ou au niveau du front. La température indiquée sera cependant plus approximative, ce qui peut avoir des conséquences graves, car une forte fièvre chez le chat est le signe d’un problème très sérieux. Ne vous amusez pas à prendre la température de votre chat plusieurs fois par jour, car à force, l’animal refuserait de se laisser faire. De plus, cela ne vous servirait à rien, car la température connaît quelques légères variations au cours de la journée.

Que faire si mon chat a de la température ?

Si vous constatez que le thermomètre affiche une température supérieure à la normale, évaluez l’état général de votre matou. Certains signes qui accompagnent la fièvre doivent vous alerter. La fièvre n’est pas une maladie en soi : elle est le simple symptôme d’une pathologie plus générale. Consultez au plus vite un vétérinaire si :

  • Votre chat vomit.
  • Votre chat a de la diarrhée.
  • Votre chat a les gencives pâles.
  • Votre chat est léthargique.
  • Votre chat s’isole.
  • Votre chat refuse de s’alimenter.
  • Votre chat a des difficultés à respirer.
  • Votre chat a perdu du poids.
  • Votre chat urine beaucoup ou au contraire, a des difficultés à uriner.
  • Etc.

Ne perdez surtout pas de temps et emmenez votre chat chez le vétérinaire. En cas de fièvre très élevée, il s’agit d’une véritable urgence. Chez le chaton ou le chat âgé, la fièvre doit être prise au sérieux. Au contraire, il existe certains gestes à ne pas faire lorsque votre matou a de la fièvre. En tout premier lieu, n’essayez surtout pas de refroidir l’animal vous-même. En réalité, vous risqueriez d’inciter l’organisme à augmenter sa température pour faire face au soudain refroidissement. N’essayez pas non plus de donner des anti-inflammatoires à votre chat sans l’avis préalable d’un vétérinaire. Le paracétamol ou l’aspirine sont par exemple très dangereux, voire mortels. 


Notez que l’hypothermie est plus dangereuse que l’hyperthermie. En dessous de 37°C, il est aussi important de consulter en urgence. Votre chat souffre peut-être d’une intoxication, de sérieux problèmes rénaux, d’un désordre hormonal, etc.

Pourquoi mon chat a-t-il de la température ?

La fièvre intervient dans un grand nombre de maladies, ce qui rend difficile la caractérisation d’une pathologie en particulier. Ces pathologies sont plus ou moins graves en fonction des autres symptômes associés à la fièvre. On retrouve :

  • Les infections : elles sont provoquées par des bactéries ou des virus, comme le coryza.
  • Les maladies inflammatoires : parmi elles, on retrouve notamment la pancréatite.
  • Les nécroses : il s’agit de la mort progressive des cellules. Elles peuvent être aseptiques, sceptiques ou encore ischémiques.  
  • Les tumeurs : malheureusement, l’apparition de certaines tumeurs s’accompagne aussi de fièvre. Le chat âgé est plus exposé à ce risque, mais elles peuvent toucher les animaux à tous les âges. Plus elles sont prises en charge tôt, plus les chances de guérisons sont bonnes.

Seul un diagnostic vétérinaire précis pourra vous aider à y voir plus clair. Dès lors que la fièvre dépasse 39,7 ou 39,8, prenez aussitôt rendez-vous chez votre spécialiste, ou, à défaut, chez le vétérinaire de garde. La situation peut parfois assez rapidement dégénérer, surtout dans le cadre de maladies sérieuses.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

PUBLIÉ LE 2 JUILLET 2021 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement