🏠 > Institute 👉 Vermifuge chat

LA VERMIFUGATION CHEZ LE CHAT

Avec ou sans symptômes, votre chat pourrait être infesté de vers de toutes sortes. Il se peut que les vers aient trouvé leur chemin jusqu’au fœtus pendant la période de gestation ou bien jusqu’aux mamelles pendant la lactation. Les chatons ne sont pas les seuls à être victimes des vers. Les chats adultes sont eux aussi touchés. Il est donc très important de traiter votre compagnon à quatre pattes tout au long de sa vie. Ces parasites sont également susceptibles de contaminer les humains, notamment les enfants et les personnes âgées. Pourquoi, comment et quand vermifuger son chat : explications.  

La vermifugation chez le chat

Pourquoi vermifuger son chat ?

Les chats peuvent facilement être infestés par des vers, qui se multiplient principalement dans leur tube digestif. Généralement, ils se nourrissent avec les aliments consommés par votre matou et peuvent se répandre ensuite dans différents organes à travers le sang : 

  • Intestins 
  • Cœur
  • Poumons 

Bien que les vers se traitent aujourd’hui facilement, ils sont dangereux pour la santé de votre chat comme pour la vôtre - en effet, certains vers sont transmissibles des animaux aux hommes. Une infestation de vers qui n’est pas traitée peut malheureusement provoquer des lésions graves au niveau du système digestif, du cœur et des poumons. 

Les risques pour les chatons sont bien réels, car les vers peuvent se transmettre de la mère aux petits pendant la période de gestation puis lors de la lactation. C’est pour cette raison qu’il est important de s’en méfier dès le plus jeune âge. Avant d'administrer un vermifuge à votre chat, consultez systématiquement votre vétérinaire.

Comment savoir si mon chat a des vers ?

Si vous avez remarqué que votre chat est moins en forme que d’habitude : perte de vitalité, de poids, pelage terne, etc., il est peut-être malheureusement contaminé. Mais les signes principaux d’une propagation de tels parasites sont les diarrhées et les vomissements infestés de vers. Soyez attentif, il se peut que vous les voyez à l’œil nu - les vers ressemblent à de petits filaments blancs ou bien des grains de riz


TESTEZ NOUS !

2 Semaines de croquettes =1€ TTC*

Livré chez vous. Sans engagement

*14 jours de croquettes personnalisées aux besoins actuels de votre chat ✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement. Frais de port inclus.

Les différents types de vers

Il existe plusieurs familles de vers, qui se traitent différemment. Votre vétérinaire sera le seul à pouvoir vous recommander un traitement adéquat.

Les ascarides

Les ascarides sont des parasites dangereux qui se transmettent de la mère aux chatons lors de la lactation - les œufs se fixent en effet sur les mamelles. Ce sont aussi les vers qui se voient le plus facilement - dans les excréments et les vomis. Dans ce cas, il faut vermifuger aussi bien la mère que les bébés. Les ascarides provoquent en effet la toxocarose, chez les animaux comme chez les humains : une maladie qui affecte le système digestif ainsi que les voies respiratoires ou encore les yeux.

Les ankylostomes

Les ankylostomes sont des vers qui se logent dans la muqueuse intestinale et se nourrissent de sang. À faible dose, ils ne sont pas dangereux. Cependant, une quantité trop importante d’ankylostomes peut provoquer des maladies graves chez votre chat et au sein de votre famille. Les vers sont efficacement traités lorsqu’ils sont encore au stade de larves. Vous pouvez remarquer une infestation si les selles de votre félin sont très foncées ou bien avec du sang.

Les ténias

Les ténias, également appelés vers solitaires, sont rares et très faciles à repérer : ils dépassent en effet de l’anus du chat. Au début de l’infestation, les symptômes sont pratiquement nuls ; mais votre chat pourrait rapidement maigrir à vue d'oeil. Une prolifération importante peut provoquer des diarrhées ou au contraire de la constipation. Les chats attrapent généralement le ténia en se nourrissant de viande infestée.  

Pourquoi vermifuger son chat ?

Les vers du poumon

Ces vers peuvent avoir des conséquences graves sur la santé de votre chat. Les larves éclosent dans les voies respiratoires et peuvent se propager dans d’autres parties du corps à travers la respiration et la déglutition. Les symptômes sont principalement la toux suivie de troubles digestifs, dans le cas où d’autres organes aient été touchés. La principale contamination se fait à travers les limaces et les escargots infestés, si votre chat en mange ou même s’il lèche la bave.

Le vers du cœur

Bien qu’appelés vers du cœur, ces parasites s’accrochent aussi bien sur les vaisseaux sanguins du cœur que sur ceux des poumons et peuvent ainsi provoquer des maladies graves comme l’embolie pulmonaire (obstruction des artères pulmonaires). L'infestation se manifeste par un abattement général, des vomissements ou encore de l’essoufflement. Ces vers sont transmis par les moustiques principalement, en zone méditerranéenne et sur le continent américain. 

Quand et comment vermifuger son chat ?

Si votre chat ou chaton est infesté par des vers, vous devez réagir rapidement. Les traitements vermifuges sont adaptés à chaque type de vers - vous devez obligatoirement prendre rendez-vous avec votre vétérinaire pour savoir lequel est le mieux adapté. Selon le type de vers et l’avancée de l’infestation, le traitement peut être :

  • Une ou plusieurs vermifugations directement chez le vétérinaire
  • Un vermifuge en comprimés
  • Un vermifuge sous forme de pipettes

Vous pouvez vermifuger votre chaton dès 3 semaines et régulièrement (toutes 3 semaines environ) jusqu’à 3 mois. Ensuite, le traitement est à espacer petit à petit : tous les mois environ jusqu’à 6 mois, puis entre 2 et 4 fois par an à l’âge adulte.


La vermifugation est importante pour protéger votre chat mais aussi vos enfants, qui, non seulement pourraient facilement contracter une maladie, mais qui sont certainement moins précautionneux.

Comment choisir le bon vermifuge pour chat

Le choix du vermifuge est primordial si vous voulez protéger votre chat ou votre chaton de la meilleure façon possible. Comme nous l’avons dit, les vermifuges sont disponibles sous différentes formes, comme les comprimés ou les pipettes. 


Les vermifuges chimiques sont en général d’une efficacité redoutable. Ils sont bien indiqués dans le cadre d’une infestation massive. Ces produits tuent directement les parasites dans l’organisme de l’animal. Attention, car certains vermifuges chimiques peuvent provoquer des troubles intestinaux. Parmi les marques les plus populaires du marché se trouvent Flubenol, Drontal ou encore Milbemax. 

Qui des vermifuges fabriqués à partir de produits naturels ?

Certaines marques proposent aujourd’hui des vermifuges aux principes actifs naturels afin de limiter les effets secondaires indésirables. Les vermifuges naturels facilitent l’éviction des vers par les selles mais ne permettent pas de tuer les parasites. Voici quelques produits qui méritent d’être cités. Cependant, n’oubliez pas de ne jamais prendre d’initiative et de toujours demander à votre vétérinaire avant de donner un vermifuge à votre chat.

  • Beaphar : il s’agit du leader du marché européen. Il propose notamment le VERMIPure, composé entre autres de feuilles d’armoise, de feuilles de sauge ou encore de fleurs de camomille. Il existe sous forme liquide, en pipette, et sous forme de comprimés.
  • Francodex : Vers O Net est le produit phare de la marque Francodex. Il est notamment riche en minéraux et oligoéléments.

Cependant, sachez que les vermifuges naturels ne sont pas efficaces contre tous les vers. Ils ne permettent pas non plus de lutter contre une infestation vraiment trop importante.

Comment prévenir l’apparition de parasites ?

L’idéal contre les vers, c’est la prévention ! Vous évitez ainsi un traitement médicamenteux à votre félin préféré. Voici quelques conseils pour prévenir l’infestation de vers :

  • Bannissez les viandes crues et mal cuites de mauvaise qualité
  • Alimentez votre matou avec de la nourriture de bonne qualité
  • Offrez à votre chaton une alimentation adaptée
  • Évitez qu’il soit en contact avec des animaux morts
  • Videz régulièrement sa litière
  • Nettoyez les crottes dans le jardin  
  • Protégez-le des puces
  • Limitez sa chasse - certains vers pourraient se trouver dans ses proies (oiseaux, rats, souris, lézards, etc.) 
  • Emmenez-le régulièrement chez le vétérinaire
  • Renforcez son système immunitaire
  • Donnez-lui de l’extrait de pépins de pamplemousse

En règle générale, les chats d’intérieur sont moins sujets aux vers que ceux qui gambadent et chassent toute la journée. Cependant, vous devez malgré tout faire attention à l’hygiène de votre intérieur. Vous pouvez parfois introduire des vers en marchant chez vous avec les chaussures que vous avez utilisées pour aller dehors, par exemple.

PUBLIÉ LE 23 MARS 2020 (mis à jour le 4 mars 2022) - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"