LA VALÉRIANE POUR LE CHAT

La valériane est une plante herbacée très utilisée dans la pharmacopée humaine. Si beaucoup de gens connaissent l’herbe à chat, connaissez-vous l’herbe-au-chat, l’autre nom de la valériane ?

Qu’est-ce que la valériane ?

La valériane officinale, plus simplement appelée valériane, est une plante médicinale connue depuis très longtemps. Elle était même déjà utilisée durant l’Antiquité. Son nom valere vient d’ailleurs du latin signifiant être fort ou en bonne santé. La valériane est parfois surnommée l’herbe-au-chat, herbe de Saint-George ou herbe à la meurtrie. Cette plante est utilisée depuis très longtemps pour ses propriétés sédatives et anxiolytiques

Ce sont les racines de cette plante qui renferment les précieuses propriétés médicinales. La valériane pousse dans des climats plutôt chauds, et en France, elle est avant tout présente dans le sud, entre mai et août.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Les bienfaits de la valériane sur le chat

La valériane n’a pas usurpé son nom d’herbe-au-chat. En effet, elle a un effet immédiat sur de nombreux matous : ces derniers la reniflent avec insistance, se roulent dessus, ont des poussées d’excitation et se mettent à courir partout. Certains ont comparé l’effet de la valériane sur les chats à celui du cannabis ou de l’alcool chez les humains. Les huiles volatiles dans la valériane stimulent le système nerveux de l’animal, entraînant alors une sensation de bien-être, de plaisir et d’euphorie. Votre chat pourra également saliver plus que d’habitude et lécher l’objet rempli de valériane !

Les racines de la valériane contiennent des principes actifs, comme l’acide valérianique, qui permettent de réduire l’agitation nerveuse. Ces plantes seraient aussi très utiles dans le cas de problèmes de sommeil, grâce à la présence de flavonoïdes hypotoniques. 

Les effets sédatifs de la valériane sur le chat ne sont pas prouvés, et l’idée fait encore débat aujourd’hui. Ce qui est certain, c’est que cette plante permet d’apaiser les animaux et de les aider à mieux gérer le stress.

Chez les chats, le stress et l’anxiété peuvent faire d’importants dégâts. Un chat malheureux est un chat en mauvaise santé. Ne négligez pas l’importance du bien-être psychologique. Les chats sont des animaux très sensibles notamment au changement d’environnement (déménagement, arrivée ou départ d’un nouveau membre de la famille, etc.). Vous pouvez utiliser de la valériane pour tenter de le calmer, en parallèle avec des phéromones spécialement conçues pour lutter contre le stress ou avec certaines huiles essentielles.

Comment utiliser la valériane pour chat ?

La première chose que vous devez faire est de vérifier que votre boule de poils est bel et bien sensible aux effets de la valériane. Ce n’est pas le cas de tous : un tiers des chats restent de marbre. Mettez-le en présence d’un peu de valériane et observez ses réactions. S’il commence à s’agiter et à entrer dans un état d’euphorie, c’est gagné.

Il existe de nombreuses façons de donner de la valériane à son chat.

  • Sachets de valériane séchée à saupoudrer sur les affaires,

  • Jouets fourrés à la valériane,

  • Coussins fourrés à la valériane,

  • Accessoires fourrés à la valériane,

  • Produits vétérinaires à la valériane : dans ce cas, respectez bien les doses indiquées sur la boîte !

  • Gélules de valériane,

  • Spray

Seul désagrément de la valériane : sa très forte odeur qui n’est pas nécessairement du goût de tout le monde. Il faut pouvoir supporter l’effluve de la plante.

Où acheter de la valériane ?

Il est possible de trouver de la valériane un peu partout, dans les animaleries, les cabinets vétérinaires, ainsi que sur Internet.

La valériane peut-elle être dangereuse pour mon chat ?

La valériane n’est pas une plante toxique pour le chat. Elle ne comporte aucun effet indésirable dans le cas d’une consommation normale. Il convient cependant de se montrer prudent si votre chat prend un traitement médicamenteux, car il reste possible pour la valériane d’interférer avec ce dernier en raison de ses effets sédatifs. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire avant de donner de la valériane pure à votre chat si ce dernier suit un traitement pharmaceutique. Il n’existe aucune contre indication pour les chatons. Dans les faits, le risque d’intoxication à la valériane est quasi nul.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

La valérien est-elle dangereuse pour les chiens ?

Vous avez un chien et vous vous demandez peut-être si la valériane est toxique pour lui. Bien que cette plante soit surnommée l’herbe-au-chat, elle peut également agir sur le stress du chien. La racine de la valériane contient en effet de nombreux principes actifs qui fonctionnent aussi très bien sur votre toutou. Vous pouvez utiliser la valériane, sur conseil vétérinaire, pour le stress, mais également les troubles du comportement, les troubles du sommeil ou l’épilepsie, en complément d’un autre traitement.

Une autre plante naturelle pour chat : le matatabi

Avez-vous déjà entendu parler du matatabi ? Aussi appelé vigne argentée ou herbe-au-chat japonaise, il aurait la particularité d’être encore plus efficace que la valériane. Il a, comme elle, des effets euphoriques sur les animaux, car il contient des molécules qui stimulent leur système nerveux. Comme avec la valériane, les chats réagissent en se roulant sur le matatabi, en le mordillant, en le léchant ou en jouant avec lui. L’excitation finit ensuite par retomber. Il est cependant préférable de le donner à des chats adultes, ayant déjà atteint leur maturité sexuelle, ou à des chatons stérilisés. Sachez que le matatabi est comestible pour le chat : il  ne risque donc rien à en avaler.

Les plantes toxiques pour le chat

Si la valériane n’est pas une plante toxique pour les chats, d’autres plantes, en revanche, sont beaucoup plus dangereuses. Parmi elles, vous retrouverez :

  • Le ficus,

  • Le philodendron,

  • Le muguet,

  • Le cyclamen,

  • Le yucca,

  • Le rhododendron,

  • L’amandier,

  • L’azalée,

  • Le genévrier,

  • La fougère,

  • La jonquille.